Retour sur le #CES2017: faits marquants et tendances en domotique

0

Le CES est terminé depuis deux semaines maintenant. Le temps de rentrer, récupérer tout le retard amassé durant les fêtes et le CES, et de reposer enfin les pieds sur terre, voilà enfin un petit récap de ce CES.

De manière générale, un peu « déçu » de cette 50ème édition, que les organisateurs annonçaient comme « whoa! » Loupé, l’effet waouh n’était vraiment pas de la partie, alors qu’on s’attendait à quelque chose de phénoménal pour cette 50ième édition de ce qui est le plus gros évènement au monde dans l’électronique.

ces_2017_showAlors peut être que je commence quelque part à être « blasé » au bout de la cinquième année, à revoir chaque année les mêmes produits, toujours pas sortis ? Peut être. Mais en parcourant les articles des différents journalistes qui y sont allés, le même avis ressort partout: rien qui ne nous ai scotché sur place. Beaucoup de choses sympa tout de même, je vous rassure, mais pas d’effet « waouh ».

I. La maison connectée

Dans notre domaine de la maison connectée, une grande tendance pouvait être aperçue: celle du contrôle vocal. Notamment via Alexa, le système de reconnaissance vocal d’Amazon. Outre l’Amazon Echo qu’on pouvait voir sur de nombreux stands pour annoncer fièrement la compatibilité avec ce service, Alexa se retrouve intégré dans un nombre incalculable d’objets connectés : radioréveils, robots, lampes connectées, « copie » de l’Amazon Echo comme chez Lenovo par exemple, électroménager chez LG Electronics ou chez GE, etc… Les aspirateurs robots de Samsung, Neato et d’autres fabricants sont aussi commandables par la voix. Ford supportera aussi Alexa dans ses véhicules pour commander leur démarrage à distance et gérer son parcours. Bref, Alexa est partout. Et on n’attend qu’une chose: qu’elle débarque enfin en France, en croisant les doigts pour que ça fonctionne aussi bien en français qu’en anglais. En ayant deux à la maison, je dois dire que le service fonctionne parfaitement.

ces2017i_11L’autre grand système de contrôle vocal est Homekit, la solution domotique par Apple. Bien qu’on en entende parler depuis plus de deux ans, les produits sont encore rares. Beaucoup de fabricants asiatiques l’ont intégré, car le logo est vendeur. A voir le réel fonctionnement. D’autres fabricants plus connus l’ont également intégré, comme par exemple Netatmo, Elgato, Withings avec sa nouvelle version de caméra Home, Nodon avec ses prises et son NIU (version Homekit uniquement), ou encore Fibaro avec ses trois premiers détecteurs compatibles Homekit.

ces2017i_1D’ailleurs, en parlant de Fibaro, habituellement très fort pour l’effet « whaou », et bien c’était affreusement pauvre cette année. Les périphériques Homekit avaient été commercialisés avant le CES, donc rien de réellement nouveau, d’autant qu’ils reprennent les existants, en remplaçant grosso modo la puce Z-wave par une puce certifiée Homekit, et en ajoutant 10€ au prix :/ Fibaro va même jusqu’à revenir en arrière, puisque le portier vidéo, annoncé depuis deux ans, a tout simplement disparu du stand. Heureusement, Fibaro a su faire parler un peu de lui en créant une robe spéciale pour ses hôtesses pour l’occasion. A défaut d’avoir suscité l’envie cette année, la société polonaise aura au moins su nous faire rire :p Je vous invite d’ailleurs à consulter l’article de notre ami Domotics à ce sujet, qui exprime très bien le ressenti de notre visite chez le fabricant: « Fibaro ne fait plus rêver« .

ces2017i_2Face à Fibaro, Zipato a su reprendre du poil de la bête. Il fut une époque où à chaque salon Zipato nous présentait de nouveaux produits parfois un peu « farfelus »: intégration du système domotique dans une caméra, une box TV, un boitier chinois, etc… alors que les utilisateurs grinçaient des dents en ne voyant toujours pas arriver une version « stable » du système sorti deux ans auparavant. A tel point que j’hésitais sincèrement à parler de Zipato, car c’était chaque fois l’ouverture de la chasse dans les commentaires. Mais je dois dire que Zipato a repris son sérieux, et a proposé moins de choses au CES, mais des produits et un système bien aboutis, comme c’est le cas avec la Zipatile, qui devient son fer de lance. Je devrai d’ailleurs vous en parler plus en détail prochainement, car un modèle est en transit pour la maison à l’heure actuelle :)

Sinon, du côté des nouveautés Z-wave, on peut noter quelques nouveautés intéressantes. Je ne rentrerai pas dans le détail, car j’ai déjà traité ces sujets sur le blog Domadoo (ou mes collègues ;-), je vous indique donc directement les liens vers les articles si vous voulez en apprendre plus:

Aeotec était venu avec trois nouveautés: un détecteur inondation, une caméra Z-wave, et un détecteur de bruit. La caméra est dotée d’un détecteur de mouvement et de bruit, ces informations étant transmises à la box domotique en Z-wave. Le flux vidéo, lui, se fera en Wifi.

ces2017i_6La box VeraSecure, annoncée depuis deux ans par Vera Control, devrait enfin arriver en mars. La force de cette box sera son côté multiprotocole: Z-wave, ZIgBee, Bluetooth, 433Mhz, Bluetooth, et bien sûr Wifi. Très complète, donc !

ces2017i_9 ces2017i_10Qubino présentait une seule nouveauté, mais très intéressante: un module RGBW, permettant de piloter par exemple un ruban lumineux RGBW. Un concurrent direct de ce qui existe déjà chez Fibaro, mais qui permet de compléter le catalogue du fabricant.

MCOHome présentait deux nouveautés: une sirène Z-wave intégrant un détecteur de mouvement et une batterie de secours, et un capteur 9 en 1 (Température, Humidité, CO2, VOC, Bruit, Mouvement, Luminosité, Fumée et Particules fines). Ce capteur est un peu volumineux, mais saura répondre à de nombreux besoins.

Vision présentait également deux sirènes en Z-wave, ainsi qu’un clavier à code.

Philio, que j’aime beaucoup pour leurs produits originaux, présentait une caméra Fisheye (très grand angle) et un micro pour commandes vocales. La caméra est vraiment discrète et pourra s’intégrer un peu partout, même à l’extérieur. Le micro est lui très prometteur, nous avons hâte d’en apprendre plus sur son utilisation.

Contect, un fabricant que je ne connaissais pas, a lui dévoilé un très bel interrupteur 9 boutons, et équipé de 6 relais (6 boutons pilotent ces relais, les 3 autres des scènes). Un module Z-wave rail din disposant de 8 entrées et 8 sorties était également visible, très intéressant, car peu de modules de ce type existent en Z-wave.

Dome est un autre fabricant tout récent dans le domaine du Z-Wave. Le fabricant proposait des périphériques intéressants, certains étant plutôt surprenants, comme le piège à rat Z-wave (!).

Parmi les « box » domotique, nous avons pu également découvrir la B.One, une box multiprotocole, la Woohoo, une box domotique intégrant de l’intelligence artificielle, ou encore le routeur domotique Almond 3 de Securifi.

D’autres solutions « asiatiques » arborent également le logo Z-wave, mais il serait trop long de toutes les présenter ici, d’autant que leur intérêt est souvent limité. Ce sont là les principales solutions qui nous ont marqué.

Le Z-wave était donc très présent sur le CES. Le ZigBee également, bien qu’il soit encore trop peu répandu en France. De grands fabricants ont toutefois opté pour lui, comme Legrand, dans sa solution développée en partenariat avec Netatmo, dont je vous ai parlé la semaine dernière.

EnOcean était quasi invisible, mais c’est un protocole plutôt européen, très peu connu aux US. Ce n’est donc pas très surprenant. En revanche, surprise du côté de Thread, qui piétine: le protocole a en effet pris beaucoup de retard, les fabricants de puces devant encore travailler ensemble sur l’interopérabilité.

ces2017i_3Le Bluetooth, lui, commence à voir arriver ses premiers produits, notamment dans sa version Bluetooth 5, qui gère le réseau Mesh. Awox est l’un des principaux représentants de ce nouveau protocole, ainsi que Nodon. Je vous parlerai d’ailleurs plus en détail des produits Awox, qui sont actuellement en test à la maison. A noter que Awox a également développé un interrupteur en partenariat avec Schneider, compatible donc avec les plaques de décoration de l’équipementier électrique.

ces2017_2 ces2017_1Comme on le voit, nous n’en sommes toujours pas à l’heure du protocole unifié, et ce ne sera pas le cas avant longtemps. Du coup, un fabricant a décidé de changer de technique: sortir des produits « neutres », dans lesquels il suffira de glisser une petite carte pour ajouter le protocole qu’on souhaite. Et c’est français, puisqu’il s’agit de Avidsen. Une idée originale, qu’on suivra bien sûr de près ces prochains mois.

ces2017i_5Toujours dans le domaine des protocoles, un périphérique qui pourra bien nous faciliter la vie a été présenté par Ziblue. Je vous en avais déjà un peu parlé ici. Nous en avons appris un peu plus sur les possibilités, ainsi que sur les applications, l’une d’elle étant d’ailleurs une reprise de l’application Imperihome, dont nous avons déjà parlé à de nombreuses reprises sur le blog.

Malgré ces problèmes de protocoles, tout le monde veut être de la partie. La Smarthome intéresse, et on peut voir arriver de nombreux projets, ou des alliances.

Ainsi, nous avons pu découvrir la solution de La Poste, qui continue d’évoluer avec son Hub Numérique et ses divers partenariats avec de nombreuses sociétés. Une conférence de presse a d’ailleurs été tenue à l’ouverture du CES:

EDF était également présent, avec sa filiale et son produit du même nom, Sowee, destiné à optimiser ses dépenses en énergie, mais également devenir le centre de la maison en s’interconnectant à divers objets de la maison.

ces2017i_14Somfy, habituellement absente du CES, y était cette année suite au rachat de MyFox. Cette dernière présentait Somfy One, une nouvelle caméra faisant office de centrale d’alarme, et reprenant tous les points forts de la caméra Home Security que nous connaissons déjà. Le rachat apportera également quelques avantages comme l’intégration avec la Tahoma, ou encore la gestion de la serrure connectée, autrefois connue sous le nom de Okidokey. Je vous en reparlerai d’ailleurs très prochainement, puisqu’elle est en cours de tests à la maison.

II. Les autres nouveautés qui m’ont plu

En 4 jours, on voit énormément de choses, et il serait difficile de tout lister. Voici donc quelques produits qui ont retenu mon attention.

Tout d’abord, Sevenhugs, qui présentait sa télécommande Smart Remote, qu’on attend avec impatience. Elle devrait arriver d’ici l’été prochain. Je vous en reparlerai bien sûr, puisque je fais partie des « bakers ».

Un produit surprenant, mais excellent une fois qu’on a compris l’intérêt: une aide auditive connectée, conçue par Oticon. Comme toutes les aides auditives, elle permet de mieux entendre. Connectée à une application mobile, il est même possible de déterminer le champ d’écoute, etc… Mais surtout, elle est compatible IFTTT. Le but ? Recevoir des notifications vocales directement dans l’oreille. Quelqu’un sonne, un intrus est détecté, un message important vient d’arriver ? Un message vocal est directement diffusé dans l’oreillette !

Autre objet connecté très sympa: le Knocki. Un petit boitier à positionner sur un mur, ou bien un meuble. Il suffit ensuite de « toquer » sur ce meuble ou ce mur pour déclencher des actions. Allumer une lumière ou un scénario beaucoup plus complexe. Knocki transforme en fait n’importe quel élément en contrôle « tactile », en quelque sorte.

Aura est une solution qui m’a bluffé. En tout cas sur le papier, reste à voir en réalité ce que cela donne. Il s’agit d’un système de sécurité qui s’appuie sur les ondes de la maison pour détecter le moindre mouvement et ainsi surveiller la maison sans avoir à installer des capteurs partout. Je vous explique tout dans l’article que j’ai fait à ce sujet.

ces2017i_15La Smartcane est un objet connecté qui m’a beaucoup plu, et que j’ai d’ailleurs évoqué dans mon passage sur iTele: il s’agit d’une canne connectée, destinée au xseniors. Bien pensée, il s’agit d’un objet connecté qui a une vraie utilité. Je vous explique tout en détail ici également.

Dans le même genre, nous avons découvert Gaspard, qui est un tapis connecté à glisser sur les fauteuils roulants, permettant de vérifier la bonne position des personnes assises dessus. Là encore un objet connecté ayant une réelle utilité pour ces personnes.

Zmondo est un fabricant que j’ai découvert lors du CES. Celui ci disposait d’un stand très conséquent, sur lequel de nombreux produits connectés étaient présentés. Caméras, ampoules, drone, etc… Une lampe RGB, qu’il suffit de visser à la place de n’importe quelle autre ampoule, m’a particulièrement plu, car elle intègre une caméra. Pas besoin de remplacer sa lampe extérieure comme avec la caméra Présence de Netatmo, par exemple, il suffit de visser une « bête » ampoule dans son lampadaire existant.

Je vous passerai le détail des nouvelles TV, d’autres sites spécialisés le feront bien mieux que moi. En quelques mots l’heure est à la 4K, HDR, et exit les TV 3D et incurvées. Alors qu’on a essayé de nous vanter les bienfaits des TV incurvées ces deux dernières années, il était difficile d’en apercevoir une au CES. Ce procédé a plutôt été repris pour les écrans d’ordinateur, plus adaptés finalement à cet usage. En revanche on pouvait assister à quelques innovations, comme cette TV transparente chez Panasonic. Il faut bien avouer que les écrans noirs des TV ne sont pas du plus bel effet dans un séjour. Avec Panasonic, la TV se fond dans le décor, et ne s’affiche que quand on le veut !

Tant que nous sommes dans le domaine de la vidéo, Sony présentait son petit vidéo projecteur, capable de se fondre un peu n’importe où, pour projeter sur un mur, un plafond, le sol, etc… Une version embarquant un système Android, et transformant le mur en surface tactile, faisait vraiment rêver…

III. Conclusion

Cette année encore, le CES était encore plus grand que les années précédentes (environ 40 stades de foot !). Si bien qu’il devient tout simplement impossible de tout voir en 4 jours. La partie Smarthome elle même grossit d’année en années (un tiers de surface en plus par rapport à 2016), et nous occupe déjà bien si nous voulons creuser un peu le sujet. Il faut avouer que malgré son importance grandissante, peu de médias en parlent « sérieusement », se concentrant uniquement sur les grands noms ou les produits décalés qui les ont bien fait rire. Dommage, car alors que certains marchés comme les smartphones (+2%) ou les tablettes (-8%) s’essoufflent, la CTA prévoit une progression du marché de la domotique de +57% pour 2017. Pour plus d’informations sur ce domaine en particulier, je vous invite donc à consulter les autres articles écrits par Domadoo (dont une synthèse ici), ou encore notre ami Hervé du site Abavala, qui a écrit quelques articles sur son blog, mais a surtout réalisé une cinquantaine de vidéos sur le sujet, une partie ayant été reprise ici avec son accord. La FFD a également fait une petite synthèse sur le CES, visible ici.

De mon côté j’aborderai certains produits plus en détail dans les prochaines semaines, en fonction de l’actualité et de l’évolution de ces différents produits, bon nombre devant être disponibles dans les prochains mois. Certaines solutions valent réellement la peine de se pencher un peu plus dessus.

La sécurité est un sujet dont se préoccupent de plus en plus les sociétés, notamment avec la multiplication des objets connectés. Quelques sujets d’actualité nous ont montré à quel point cela pouvait être sensible, des hackers pouvant utiliser des failles pour pirater des systèmes beaucoup plus complexes. Nous avons ainsi pu voir Norton, Bitdefender, ou encore Securifi sortir des boitiers destinés à protéger son réseau local.

ces2017i_4Au CES, nous avons pu voir également le domaine de la réalité virtuelle gagner du chemin. Les solutions se multiplient, la qualité s’améliore, et ce monde est vraiment prometteur. Là aussi je vous en reparlerai, car c’est un domaine qui m’intéresse beaucoup.

Du côté de la santé connectée, deux domaines semblaient avoir le vent en poupe: celui du sommeil d’une part, avec de nombreuses solutions destinées à nous aider à mieux dormir. Même si pour ma part j’ai résolu mon problème de sommeil avec mon nouveau rythme, je vous en parlerai plus globalement dans un article, car certaines solutions sont intéressantes et pourraient vraiment aider les gens à dormir. C’est apparemment un gros soucis dans notre société d’aujourd’hui, très stressée :/

ces2017i_13Et le domaine capillaire, avec de nombreux système permettant la repousse des cheveux ! Même Withings s’y est mis, avec sa brosse à cheveux connectée…

ces2017i_12Cette année les véhicules connectés étaient également en force. Je n’ai malheureusement pas pu couvrir cette partie, par manque de temps. Comme bien d’autres sujets d’ailleurs, tant le salon est immense. Je n’ai fait ici d’ailleurs qu’effleurer les nouveautés du CES. Mais pour avoir une vision d’ensemble du CES, je vous invite à consulter le rapport maintenant bien connu d’Olivier Ezratty. Un rapport de près de 400 pages, qui couvre l’ensemble du CES, tant au niveau des produits que de l’organisation et du marché. Un rapport passionnant, qu’il délivre chaque année gratuitement, il serait donc dommage de s’en priver.

rapportcesPour le reste, si vous avez des questions précises, n’hésitez pas à utiliser les commentaires, j’essaierai d’y répondre de mon mieux ;-)

Partager

Laisser une réponse

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !