Quel sera l’avenir du bitcoin sans le recours aux énergies renouvelables ?

Au mois de mars dernier, l’opérateur automobile Tesla, spécialisé dans la construction de voitures électriques, annonçait l’achat de 1,2 milliard d’euros de la cryptomonnaie bitcoin. Par la suite la marque devint le premier grand constructeur automobile à accepter la cryptomonnaie bitcoin pour ses paiements. Malgré le fait que le projet ait été avorté seulement quelques mois après son lancement, les opérateurs de l’entremise ont estimé qu’il s’agissait d’un programme capital qui prévoyait de mettre sur pieds un peu plus de flexibilité pour diversifier d’avantage et maximiser les rendements.

Quelques mois plus tard, les chiffres de l’actif numérique ont grimpé, se hissant au sommet de près de 48 000 € la pièce. Malheureusement elle connaitra une chute qui fera subir de grosses pertes à ses nombreux investisseurs, laissant ainsi la plus grande partie de sa volatilité entre les mains du destin des spéculations des tweets de son fondateur, Elon Musk.

La flambée des prix de l’électricité dans divers pays, causée par la forte activité de minage des cryptomonnaies, ainsi que les menaces qu’elles constituent pour l’environnement, ont vu le rêve de plusieurs passionnés de cryptomonnaies s’effondrer. L’étau du doute sur l’avenir prometteur de cette nouvelle forme d’investissement se resserrait ainsi peu à peu autour du cou de ses promoteurs.

L’on estime que la quantité d’émission de dioxyde de carbone provenant des activités de minage dans les plateformes de cryptomonnaies équivaudrait à celle de la Nouvelle-Zélande. Ce constat est une préoccupation majeure pour de nombreuses personnes qui envisageaient de placer leurs investissements sur la cryptomonnaie en tenant compte des références environnementales. La question reste donc celle de savoir s’il existe des alternatives susceptibles de rendre cette monnaie virtuelle verte, ou si les énergies renouvelables pourraient être l'objectif central pour l’avenir de la cryptomonnaie ?

A lire également:
Pourquoi utiliser un comparateur d'assurance emprunteur ?

Comment les bitcoins consomment-t-ils de l'énergie ?

Les bitcoins fonctionnent grâce à un exercice appelé « minage ». En effet, des ordinateurs hautement spécialisés, sont reliés à des réseaux Bitcoin Era par lesquelles les mineurs font opérer les transactions de pièces électroniques à travers un processus de résolution d’équation mathématiques complexes.

Comme dans une mine classique, les mineurs sont occasionnellement récompensés par de petites quantités de pièces.

Avec plus d’une dizaine d’années d’existence, l’activité de minage de bitcoins est de plus en plus sollicitée, compte tenu du fait qu’elle génère des revenus non négligeables aux mineurs. Cependant, la nature spéculative et incertaine des pièces de cryptomonnaies rend le processus encore plus exigeant en matière de demande technologique. De ce fait, plus la demande est forte, plus les opérateurs ont besoin d’avantage d’ordinateurs pour contrôler le système.

C’est ainsi que de gigantesques entrepôts remplis de machines électroniques spécifiques fonctionnent sans arrêt, 24 heures sur 24, ce qui justifie la forte consommation en énergie, à tel point qu'au cours des dernières années, la cryptomonnaie a consommé plus d'énergie que les Pays-Bas, l'Argentine ou la Suisse.

btc farm
Une ferme de minage regroupe des centaines d'ordinateurs qui “minent” 24/24

Le cas des énergies renouvelables ?

D’après un rapport de Cambridge Centre for Alternative Finance, près de 40 % de l’énergie totale utilisée par les opérations mathématiques complexes des cryptomonnaies émanait de sources renouvelables. À cet effet, 76% de l’ensemble des mineurs utilisent des énergies renouvelables dans leur machine énergétiques.

Le fait étonnant est que depuis près de 6 ans, l’organisation environnementale s’est mise à accepter les bitcoins pour les dons aux Etats-Unis. Elle prétend toutefois ne pas détenir de cryptomonnaie mais se sert plutôt d’un processeur tiers pour la changer directement en dollars américains.

A lire également:
Avant d'acheter du bitcoin, tenez compte de ces 3 choses

Bien qu’étant nocive pour l’environnement, l'extraction de crypto-monnaies peut également aider les réseaux électriques à fonctionner plus efficacement et à accroître leur utilisation des énergies renouvelables.

D'autre part, si des journaux s'amusent à pointer du doigt la consommation électrique du minage de Bitcoin, cette consommation est à relativiser: non seulement la plupart des fermes de minage utilisent de l'énergie renouvelable, mais en plus il s'avère que cette finance décentralisée consomme moitié moins d'énergie que le système bancaire traditionnel (260 TWh/an pour le système bancaire traditionnel contre 114 TWh/an pour le bitcoin). Une donnée que les détracteurs du Bitcoin oublient de préciser…

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Que pensez vous de cet article ? Laissez nous vos commentaires !

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare