Myxyty: encore de la domotique facile ?

II. Paramétrage

Le paramétrage est guidé pas à pas, si bien que n’importe qui peut très facilement installer ce système. Il commence par la création d’un compte sur le site MyXyty.

Suivi de l’activation de son kit en saisissant son numéro de série:

On peut alors accéder au paramétrage de sa box MyHome, qui se fait entièrement via une interface web.

Lors de la première connexion, un guide en 5 étapes est proposé afin de configurer sa box.

Il est d’abord demandé de brancher la box à une prise électrique, et à son routeur (Freebox ou autre). Même si la box MyHome intègre le wifi, la première fois il sera nécessaire de la raccorder en ethernet afin de pouvoir configurer le wifi.

Un numéro de téléphone est ensuite demandé, afin d’y envoyer les messages vocaux et SMS issus du système (alertes, confirmations, etc…):

On peut ensuite configurer sa connexion réseau, en entrant la clé de protection si on préfère une connexion wifi:

Le paramétrage est alors terminé, il ne reste plus qu’à ajouter les accessoires. L’ajout des accessoires peut se faire soit via le site web, qui permettra d’être guidé pas à pas, de nommer les accessoires, de vérifier leurs fonctions, soit directement sur la box, en appuyant sur le bouton d’ajout d’accessoires.

1. Présentation des accessoires

Avec le kit MyHome+ sont fournis plusieurs accessoires: un détecteur d’ouverture de porte, un détecteur de mouvements, et une télécommande. Tous les accessoires communiquent avec la centrale par fréquence radio, en 868Mhz.

a. Détecteur d’ouverture

Le détecteur d’ouverture de porte, alimenté grâce à une pile bouton, se voit proposé dans un format vraiment réduit (84 x 30 x 13 mm), ce qui est une très bonne chose:

A gauche, le capteur Myxyty, comparé à droite à un capteur Z-Wave.

Ce petit détecteur est fourni avec un ensemble de « cales » plutot ingénieux, permettant de rattrapper d’éventuels écarts de niveau entre la porte et son montant, par exemple:

Les différentes parties du capteur

La partie mobile « normale »

La partie mobile avec « cale ».

b. Le détecteur de mouvements

Le détecteur de mouvement, basé sur la détection de chaleur, est tout ce qu’il y a de plus classique dans ce domaine. Alimenté par deux piles LR6, son autonomie est d’environ 3 ans.

On peut voir à l’arrière différents trous pré percés pour une fixation droite ou en angle:

c. La télécommande

La télécommande porte clé ne dispose que de deux boutons, On et Off. Un appui sur On active l’alarme, un appui prolongé active l’alarme partielle (les détecteurs de mouvement ne sont alors pas pris en compte).

d. Prise télécommandée

En plus du pack de base, j’ai pu tester l’utilisation d’une prise télécommandée. On peut la voir ci dessous, tout à droite, comparée à une prise PLCBUS et à une prise X10.

Un peu plus grosse que ces dernières, elle dispose de voyants lumineux pour indiquer son état, ainsi que d’un bouton pour allumer manuellement la prise.

2. Ajout des accessoires à la box

Pour ajouter des accessoires, on peut donc se rendre sur le site web. On choisi le type d’accessoire à ajouter:

Et les instructions sont données afin d’ajouter l’accessoire en question:

Il suffit en général d’appuyer sur le bouton de l’accessoire pour l’ajouter à la box.

On peut ensuite donner un nom à l’accessoire afin de l’identifier plus facilement:

On retrouve alors la liste des accessoires ajoutés au système:

A partir de ce moment, le système est déjà opérationnel: un simple appui sur le bouton On de la télécommande activera l’alarme.


17 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque semaine toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !