Réalisation de mon multiroom audio à base de Raspberry Pi et Hifiberry

Voilà bien longtemps que je devais revoir mon système audio multiroom complètement, pour avoir quelque chose de plus complet, répondant à mes besoins, de meilleure qualité, et avec un budget maitrisé. Si vous ne connaissez pas le multiroom, c’est en fait un système audio qui permet de sonoriser plusieurs pièces afin de pouvoir écouter la musique qu’on veut, où on veut dans la maison. Je vais vous expliquer ici comment j’ai mis en place ce système audio multiroom à l’aide de Raspberry Pi et cartes audio Hifiberry.

Pour mémoire, j’avais installé mon multiroom il y a quelques années. Lors de la construction, j’avais demandé au plaquiste de me passer une gaine dans le plafond de chaque pièce, l’autre bout devant arriver dans le garage. J’avais ensuite acheté 150m de câble audio en 1,5mm pour une soixantaine d’euros, soit moitié prix par rapport au prix normal, qui m’a permis de câbler les 7 pièces principales.

img_94211J’avais ensuite acheté des hauts parleurs encastrables chez Conrad, 6 “classiques”, et 1 étanche pour la salle de bain, fait pour les bateaux. Ce ne sont pas des haut parleurs haut de gamme, mais la qualité était suffisamment bonne pour l’objectif de départ, à savoir avoir une musique d’ambiance. La référence est SPE 178WT, payée à l’époque 19.95€ pièce (les prix ont bien augmenté…).

IMG_8933Les caractéristiques:

  • Impédence en mode hifi: 8 Ohms
  • Puissance RMS: 20w
  • bande passante: 80 à 21000 Hz
  • Pression acoustique: 90 dB
  • Diamètre de montage: 150mm
  • Profondeur de montage: 48 mm

Pour cette partie, c’est au choix et au budget de chacun, certains ayant mis par exemple des Yamaha à 230€ pièce. Là tout de suite pour l’ensemble de la maison ça commence à chiffrer. Mas c’est une évolution qu’il faudra que je fasse dans certaines pièces, comme le salon. J’y regarderai de plus près plus tard…

Pour alimenter tout ça en audio, au départ j’avais utilisé une carte son 5.1, avec Foobar, les 6 canaux permettant d’alimenter 6 enceintes. Une usine à gaz à gérer, avec un pc derrière tournant en permanence :/

J’ai ensuite utilisé 4 Squeezebox et 3 Raspberry pi sur lesquels j’avais installé SqueezePlug, étant donné que Logitech avait décidé en cours de route d’arrêter la commercialisation des Squeezebox. Entre les Squeezebox, des petits amplis de kit pc récupérés, car il fallait que le son soit amplifié avant les enceintes, le montage était un peu complexe. Pour schématiser, ça donnait cela:

L'ancien système ressemblait beaucoup au schéma proposé par Aurel dans son tuto sur le multiroom.

L’ancien système ressemblait beaucoup au schéma proposé par Aurel dans son tuto sur le multiroom.

En réalité, il faut bien le dire, c’était un beau bordel de câbles, car j’avais trois postes supplémentaires par rapport à ce schéma, qui n’indique en plus pas les câbles d’alimentation. Bref, c’était chargé.

A vrai dire le système était grandement améliorable, car le son n’était pas grandiose (mon ami Max m’a filé le virus du “bon son ;-), et les amplis avaient tendance à laisser passer un peu de souffle quand aucune musique n’était diffusée. Bref, au final il faut bien avouer qu’on était loin de se servir de ce système autant qu’on aurait pu l’imaginer. La faute aussi à une gestion peut être trop compliquée pour ma femme.

Bref, avec les évolutions qu’il y a eu depuis, j’ai donc décidé de tout remettre à plat. Le cahier des charges était simple:

  • système Squeezebox, car c’est ce qui reste le plus ouvert et le plus facile à intégrer à un système domotique. Le concurrent le plus renommé est Sonos, mais c’était clairement hors budget :/
  • support de Spotify, utilisé par toute la famille depuis quelques années maintenant en Premium
  • support de Airplay, puisque nous avons de nombreux appareils à la pomme, et que ce système est ultra simple à utiliser

A force de fureter sur les forums et autres blogs, j’ai découvert la société Hifiberry, qui fait des cartes filles audio pour les Raspberry Pi.

multiroom_hifiberry_28Car c’est de notoriété publique, la sortie audio jack des RPI n’est vraiment pas terrible. D’ailleurs, le souffle, voir les bourdonnements que j’avais dans mon système étaient surtout liés à cette sortie audio de mauvaise qualité (seule la sortie HDMI est vraiment correcte). Bref, une société suisse s’est donc positionnée sur ce secteur. Au catalogue, des DACs, mais également une carte qui fait DAC et Ampli ! Après un test très concluant, j’ai donc décidé de baser tout mon système sur ce couple Raspberry Pi + Hifiberry Amp+.

Présentation complète de mon système multiroom page suivante…


184 Commentaires
  1. Wahoo, le projet et la réalisation sont vraiment impressionnantes.
    Il ne manque plus que la détection automatique de la pièce dans laquelle tu te trouve pour que le son te suive lorsque tu te déplace chez toi ;)
    En tout cas, chapeau

  2. Merci ! Le suivi de la musique devrait être réalisable avec le plugin Jeedom qui va arriver. J’ai des détecteurs de mouvement dans chaque pièce, il devrait être facile de lancer une synchro entre les différentes pièces en fonction de la présence des personnes, et couper les pièces inoccupées. Ca fera l’objet d’un prochain article ;-)

  3. Je te retourne le compliment, très belle intégration ;)

  4. Petite question –> je souhaite également faire du multiroom. Par contre je n’ai pas de cable audio qui se ballade dans mes murs ;(
    Je pense donc brancher le tout en Wifi (est-ce assez stable ? )
    Comment gérer l’alimentation du hifiberry au cas par cas ?
    J’ai déjà une bibliothèque itunes très bien rangée et organisée !!! des heures et des heures de recherche !! sera-t-elle compatible avec le server squeezbox ?
    Merci d’avance pour les réponses et bravo !!

  5. Salut Cédric!
    Merci de cet excellent tuto en complément de celui d’Aurel de domoblog.

    N’y connaissant rien en RPi et souhaitant me lancer, notamment pour du multiroom audio, j’ai une question.
    Est-ce possible d’utiliser le RPi2 pour le server et de coller une jeedom dessus aussi?
    ou autre soft, genre Mysensors? ou un module Bluetooth pour lier du parrot Flower Power?
    ou bien est-ce : un Pi, un soft?

    Merci

  6. j’ai la même question pour le wifi.
    faut-il le laisser actif comme Korben le présente ici:?
    http://korben.info/raspberry-pi-comment-garder-le-wifi-toujours-actif.html

    pour l’alim voici ce qu’il faut:
    https://www.hifiberry.com/guides/connecting-power-supply-and-speakers-to-the-hifiberry-amp/

    Squeezbox gère parfaitement mon dossier de musique très bien rangé; tout comme le fait iTunes. La présentation peut varier en fonction de l’appli télécommande que tu vas utiliser

  7. Top top tout ça ! Ça me donne envie de tester cette fameuse carte, merci pour ce retour d’expérience !

  8. Merci pour ce super tutos, J’ai mis en place la solution chez moi en une après midi :) (deux RPi branché sur un ampli + un Rpi pour le serveur).
    Il faut que je trouve un moyen d’interfacer ça avec Fibaro

  9. On est d’accord qu’il me faut 2 Alimentations : 1 pour RPI et 1 pour Hifiberry ???

  10. Non, le hifiberry alimente le RPi en retour.
    il n’en faut qu’une pour le Hifiberry

1 2 3 4

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !