Test: Installer SARAH sur un dongle HDMI Intel AXGIO ?

Mini PC AXGIO Intel Atom Z3735F 2GB/32GB Dual OS Windows 8.1 et Android 4.4

99€
Mini PC AXGIO Intel Atom Z3735F 2GB/32GB Dual OS Windows 8.1 et Android 4.4
93.75

Qualité

9/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      10/10

        Prix

        10/10

          Pour

          • Discret (petit et silencieux)
          • Puissant
          • Windows 8.1 pré installé
          • Prix (compte tenu de la licence Windows)

          Contre

          • Chauffe un peu, mais rien de grave

          Cela fait un moment que je ne vous ai pas parlé de SARAH, le super projet de Jean Philippe Encausse, qui permet de piloter sa maison à la voix grâce au Kinect. Pourtant ce projet ne cesse d’évoluer, et sa communauté devient vraiment conséquente.

          SARAH est un projet que j’aime beaucoup, mais qui a un seul point négatif à mon avis: il nécessite un pc tournant sous Windows. Personnellement je n’ai plus de machine sous Windows à la maison, excepté une machine virtuelle pour quand j’ai besoin de tester un truc ponctuellement sous cet OS. C’est pourquoi quand TinyDeal m’a proposé de tester le mini PC Intel AXGIO de la taille d’un dongle HDMI, j’ai entrevu la possibilité peut être de l’utiliser avec SARAH. En effet, ce dongle est livré avec Windows 8.1 préinstallé, et sa configuration semblait suffisante:

          • processeur Intel Quadcore Atom Z3735F allant de 1.33 à 1.83 GHz
          • 2Go de Ram
          • 32Go de disque
          • extension possible à 64Go avec une micro SD
          • Wifi
          • Bluetooth 4

          Découvrons donc cet ordinateur lilipucien…

           

          I. Déballage du mini PC AXGIO

          Difficile de croire qu’on a dans cette toute petite boite un ordinateur quand on recoit ce colis…

          mini_pc_intel_1

          Pourtant, tout y est: le dongle HDMI, qui est donc le mini PC en lui même, une alimentation, un raccord HDMI, un adaptateur micro Usb vers Usb, et une petite notice en anglais.

          mini_pc_intel_2

          Comme je vous le disais, ce mini PC est minuscule, puisqu’il ne mesure que 110 x 38 x 9 mm. Un peu plus long qu’un Raspberry Pi, mais presque moitié moins large.

          mini_pc_intel_3

          Mais surtout, ce mini PC possède un port HDMI destiné à se brancher directement sur un écran, sans avoir besoin de cable, un peu à la facon du Chromecast que nous avions testé. Toutefois, si vous veniez à manquer de place derrière l’écran (parfois les ports HDMI sont difficiles d’accès), la petite rallonge HDMI permettra de le déporter légèrement.

          mini_pc_intel_4

          Sur l’un des côtés, nous trouvons un port micro Usb, qui pourra se transformer en port Usb traditionnel via l’adaptateur fourni, puis le slot pour la micro SD.

          mini_pc_intel_5

          De l’autre côté, nous trouvons tout à gauche le bouton pour allumer le pc, un port micro Usb pour l’alimentation, puis un port Usb au format classique.

          mini_pc_intel_6

          Sans aucun ventilo, ce mini pc ne fait absolument aucun bruit. Le seul signe montrant qu’il est allumé sera une toute petite diode bleue sur le dessus.

          Windows étant tout de même réputé pour être gourmand, j’avoue que j’étais très curieux de voir cet OS fonctionner sur ce type d’appareil…

           

          II. Mise en route

          On branche donc le pc AXGIO sur un port HDMI de l’écran, un clavier et une souris pour commencer, puis l’alimentation. On appuie sur le petit bouton Power, et c’est parti.

          mini_pc_intel_7

          Au démarrage, il nous est demandé de choisir notre région et notre langue. On n’aura le choix qu’entre l’anglais et… le chinois.

          mini_pc_intel_8

          Mais juste après, on débutera la configuration de Windows. Là il sera possible de sélectionner le francais pour la région, la langue, et le clavier.

          mini_pc_intel_9

          Classique, Windows 8 proposera de personnaliser la couleur de l’écran d’accueil.

          mini_pc_intel_11

          Puis proposera de se connecter au réseau Wifi.

          mini_pc_intel_12

          On pourra ensuite personnaliser les réglages de Windows, ou bien appliquer les réglages par défaut, ce que j’ai fait ici.

          mini_pc_intel_13

          Il n’y a plus qu’à se logguer avec son compte Microsoft:

          mini_pc_intel_14

          On peut ensuite activer ou non le stockage dans le cloud OneDrive, un service à la dropbox ou iCloud, permettant de sauver et partager facilement des documents sur internet.

          mini_pc_intel_15

          La configuration du système démarre alors, avec quelques explications pour faire patienter.

          mini_pc_intel_16

          Là, il faudra patienter quelques minutes que tout le système se prépare à la première installation.

          mini_pc_intel_17

          Et nous voilà sur l’écran de démarrage:

          mini_pc_intel_18

          Je ne vais pas vous faire ici une présentation de Windows 8, c’est du classique. On retrouve bien sûr le menu démarrer sous forme de tuiles:

          mini_pc_intel_19

          L’Appstore qui permet d’installer en un clic diverses applications, comme par exemple Netflix, disponible sur la boutique:

          mini_pc_intel_23

          Et bien d’autres encore…

          mini_pc_intel_24

          Pour en revenir à notre mini PC, un coup d’oeil sur l’espace disque disponible:

          mini_pc_intel_21

          Il nous reste donc 21Go d’espace disponible, ce qui est déjà très correct pour un si petit pc. N’oublions pas qu’il est possible d’y ajouter une micro SD, qui pourra augmenter considérablement l’espace de stockage.

          Pour commencer, petit tour dans les mises à jour, car bien évidemment, une liste de mises à jour longue comme le bras est disponible. Classique avec un ordinateur tournant sous Windows :p

          mini_pc_intel_22

          Malgré le choix du francais et la mise à jour complète du pc, on remarquera toutefois un point: le système est tout en anglais. Bon, ce n’est pas très grave, puis contrairement aux systèmes précédents, qui n’étaient disponibles que dans la langue d’installation, Windows 8 peut changer de langue en y installant simplement le pack de langues nécessaire. Pour cela, il faut se rendre dans le panneau de configuration (control pannel), Clock Langage and Region, Language, puis Language Options.

          mini_pc_intel_25

          Là, on clique sur “Download and install language pack”. Comme nous avions choisi le francais lors de la configuration, le système va automatiquement télécharger le pack correspondant, qui pèse tout de même 118Mo.

          mini_pc_intel_26

          On laisse faire l’installation.

          mini_pc_intel_27

          Et on se retrouve avec notre Windows 8.1 en francais :D

          Au passage, petit coup d’oeil sur les caractéristiques. Nous avons bien un Windows 8.1, parfaitement activé et fonctionnel.

          mini_pc_intel_28

          J’ai passé quelques heures à utiliser ce mini pc comme un ordinateur classique. Installation d’applications, surf (avec Chrome qu’on peut bien sûr installer), quelques petits jeux, lecture de vidéo depuis le NAS, streaming avec Netflix, etc… je dois avouer que ce mini pc est fluide !  Bien sûr, ce n’est pas une bête de course et il ne faudra pas s’attendre à jouer aux derniers jeux sortis, ce n’est d’ailleurs pas son but. Mais en utilisation pc de bureau, il fait parfaitement l’affaire.  D’ailleurs, je le verrai bien dans les écoles: de nombreuses écoles (primaires, surtout) se plaignent de ne pas avoir de matériel informatique pour les enfants, ou alors souvent très ancien. Ce mini PC coute moins de 100€, possède un OS récent, et est plutot fluide pour une utilisation bureautique, sans compter que branché directement derrière l’écran, il ne prend aucune place ! D’ailleurs, si mes enfants ont besoin d’un ordinateur dans leur chambre pour travailler, je pense sincèrement que je m’orienterai vers ce type d’appareil.

          Pour un travailleur nomade, qui ne veut pas s’encombrer d’un ordinateur portable, c’est également une solution intéressante: ou que vous alliez, il vous suffit de brancher ce pc sur n’importe quel écran HDMI pour avoir un ordinateur prêt à travailler.

          L’autre utilisation possible est également en tant que média center: installez y un Kodi ou un Plex, par exemple, et vous voilà avec un média center performant de la taille d’une clé Usb. Sa connexion Bluetooth facilitera même son utilisation avec un mini clavier bluetooth ou même une télécommande média center.

          Mais comme je le disais en introduction, une utilisation qui m’a interpellé est avec SARAH, puisque ce système de reconnaissance vocale, utilisant les API du Kinect, nécessite un système Windows…

           

          III. Installation de SARAH

          J’ai donc testé l’utilisation de SARAH sur le mini pc AXGIO. Nous avons déjà parlé de l’installation de SARAH ici, je ne vais pas tout vous ré expliquer. On se rend simplement sur le site de Jean Philippe, et on télécharge la dernière version de SARAH, ici la 3.1.6.

          mini_pc_intel_29

          Pas besoin du framework ni du moteur de synthèse vocale, tout est déjà présent d’office dans cette version de Windows. Il suffira donc d’installer le SDK du Kinect, et le pack de langues francais, ainsi que voix francaise si on n’aime pas celle par défaut de Windows.

          mini_pc_intel_30

          On branche le Kinect, on lance le client Kinect, le Node JS de SARAH, et c’est parti:

          mini_pc_intel_31

          Tout d’abord, la reconnaissance vocale fonctionne parfaitement. Mini pc ou pas, le Kinect entend parfaitement ce que vous dites, et SARAH traite les infos et exécute les commandes comme d’habitude. J’ai testé les deux configurations:

          • le Kinect en mode audio uniquement: le CPU tourne en moyenne à 20%, et la mémoire à 1Go. Le mini pc AXGIO tient largement la charge et peut donc faire sans aucun problème office de serveur SARAH. C’est dans ce mode qu’il est le plus souvent utilisé pour ma part.
          • le Kinect en mode audio et vidéo (avec reconnaissance de mouvements, donc): c’est le mode le plus gourmand, lors de mes anciens tests j’avais parfois dû désactiver la partie vidéo du Kinect, beaucoup trop gourmande. Et bien j’ai été très surpris de voir que notre AXGIO tenait là aussi la charge. Bien sûr, on lui en demande nettement plus, et on voit le CPU monter à 60% d’utilisation, et la mémoire à 1,5Go (comme dans la capture ci dessus). Mais il supporte sans broncher, et ca fonctionne sans problème !

          Bonne nouvelle, voilà donc une excellente alternative aux pc encombrants avec Windows pour faire fonctionner SARAH :D Pas cher, peu encombrant, suffisamment puissant, que demander de plus ? A ce tarif il est même tout à fait envisageable d’avoir plusieurs Kinects couplés chacun à ce type de mini pc pour avoir une reconnaissance vocale dans toute la maison. Côté place, même avec mes différents tests et l’installation de SARAH, il en reste encore:

          mini_pc_intel_32

           

          IV. Conclusion

          Vous l’aurez compris: ce mini pc m’a emballé ! Actuellement à 98€, un mini PC à base de processeur Intel avec un Windows 8.1 installé dessus est une aubaine. A titre de comparaison, une licence, en OEM, de Windows 8.1 coute déjà plus de 100€. Et ce prix n’est pas au détriment de la puissance, puisque dans mes tests, ce pc AXGIO s’est montré tout à fait véloce que ce soit en utilisation bureautique, en media center, ou en utilisation avec SARAH. Peu encombrant, totalement silencieux, le mini PC AXGIO est on ne peut plus discret. Placez le derrière un écran, appairez y un clavier et une souris bluetooth, et on l’oublie complètement. Seul point à noter: il chauffe un peu tout de même. Normal, puisqu’il n’y a aucun ventilo et que le tout est enfermé dans un boitier de moins d’1cm d’épaisseur. Mais rien de bien grave, il ne chauffe pas de facon démesurée (on peut le prendre en main sans problème), et il reste tout à fait stable malgré cela.

          Bref, une solution à recommander, que ce soit pour les enfants (école ou non), les personnes mobiles, ceux qui veulent un média center, ou encore ceux qui comme moi cherchaient une solution pour SARAH. On pourrait même tout à fait en faire une box domotique en y installant Homeseer !

          Ah, dernier détail, il semblerait qu’il puisse également accueillir Android, mais je n’ai pas testé ce point (il existe nettement plus de solutions pour faire tourner Android que de solutions pour un Windows complet…).

          Tiny Deal propose de nombreux appareils de ce genre, avec différentes puissances en fonction des besoins, n’hésitez pas à y jeter un oeil. Pour ma part j’y ai déjà repéré un autre modèle très intéressant, intégrant un écran tactile, qui serait parfait pour un pilotage de la maison…

          392000_130742565755011612


          74 Commentaires
          1. Merci Cédric pour ce test super intéressant ! Je n’aurais jamais cru que SARAH tournerait avec le Kinect c’est top !

          2. Bonjour et merci pour ce test fort intéressant, mais est-ce-que le dongle peut fonctionner de manière autonome, c’est à dire non relié à un écran mais avec un micro branché dessus? Le but est de le déposer au dessus d’un meuble de cuisine par exemple et de le faire fonctionner avec SARAH.

          3. Pour moi, il reste pas mal de points :

            – peut on continuer à utiliser Sarah / Kinect en regardant une autre chaine ou meme tele eteinte ?
            – Peut-on lui brancher un dongle bluetooth ?
            – Comment interagir avec la freebox ? (module freebox ? )

          4. Reply
            Vivien saint-bellie 5 mai 2015 at 22 h 52 min

            Quel dommage que nous ne puissions avoir cette solution avec du matos uniquement à base de raspberry et ses nano-clones. Je suis freiné par le fait de devoir utiliser un O.S Windows uniquement pour cet usage, mais c’est vrai que le prix est vraiment intéressant (surtout lorsqu’on voit qu’on dispose d’une license comme tu as pu le préciser). Merci pour tes articles intéressants en tout cas… je tombe souvent sur tes écrits, parfois par hasard, avec de simples recherches :-)

          5. A priori oui. En tout cas le fait de ne pas avoir d’écran branché dessus ne l’empêche pas de fonctionner.

          6. A priori pas de soucis pour regarder une autre chaine ou même éteindre la TV, le mini pc a sa propre alimentation, ce n’est pas le port HDMI qui lui fournit. Par contre dans ce cas il faudra prévoir un autre moyen pour récupérer le retour audio de Sarah, comme une enceinte bluetooth par exemple. D’ailleurs, le bluetooth est intégré, pas besoin de dongle supplémentaire.
            Par contre je ne comprend pas ta question avec la Freebox ?

          7. En effet, jusqu’ici je regrettais de ne pas pouvoir utiliser Sarah avec simplement un RPI. Mais avec ce petit pc, mon problème est résolu :D
            Enfin, avec le RPI 2, il semblerait que Windows 10 soit supporté dessus, ca fera peut être une autre possibilité aussi. A voir s’il faut payer une licence de Windows, par contre.

          8. Oui, moi non plus ! Et pourtant ca tourne impec ! Ils ont fait de beaux progrès de miniaturisation :D

          9. En fait, ma question freebox était avant que je decouvre le module freebox de S.A.R.A.H.
            C’est plutot genial du coup pour l’utilisation que je voudrais en faire :)

            Me reste plus qu’a trouver comment emuler une télécommande universelle !

          10. Bonjour Cédric, merci pour cette article. Je pensais faire ça avec un RP2 et windows 10, mais finalement je vais probablement utiliser cette solution pour ne plus attendre :-)
            Concernant la licence windows 10 et le RP2, en s’inscrivant ici: La licence est gratuite : https://dev.windows.com/en-US/iot

          11. Reply
            Vivien saint-bellie 6 mai 2015 at 10 h 48 min

            sauf erreur de ma part, la license est gratuite sur les machines inférieures à 7 pouces (je crois). Il me semble d’ailleurs que WIndows 10 est disponible depuis peu sur le raspberry 2. Par contre, ça s’adresse plutôt aux dev me semble-t-il à l’origine donc à voir. J’espère qu’on aura bientôt quelques retours. Par contre, niveau performances, SARAH risque d’être bien costaud… et j’ai peur qu’on ne puisse espérer que la partie vocale de notre demoiselle

          12. Bonjour et merci pour cet article. Savez-vous si cette machine support l’HDMI CEC ?

          13. est-ce assez puissant pour envisager de le mettre sur un ecran 12 pouces hdmi sur un mur pour l’utiliser pour SARAH et pour piloter par exemple Jeedom en même temps ?
            Merci

          14. Au vu de la fiche, ca doit être kifkif. Un peu plus encombrant, mais du coup chauffe peut être un peu moins, et possède un port ethernet pour ceux qui préfèrent ca au wifi.

          15. Dans ce cas Jeedom est installé où ? Sur une “box” séparée ? Car pour Jeedom il faut un système Linux. Si Jeedom est installé ailleurs, et SARAH installé sur ce mini PC, oui, aucun problème pour le brancher à un écran 12″ et piloter Jeedom via Sarah.

          16. Oui jeedom est à part. Je voulais mettre 2 tablettes windows (pr l’affichage des cam rstp qui ne passe pas sous droid) ds la maison au mur pr le piloter. Mais en voyant le test je me dis qu’ à la place des tablettes je pourrais mettre des écrans tactile hdmi. Apres le soucis est de trouver des écrans abordables … :)
            Et merci pour le super test et la réponse !

          17. Oui, dans ce cas pas de soucis. Faut en effet trouver des écrans tactiles abordables, si tu trouves je suis intéressé par ton retour à ce sujet ;-)

          18. Intéressant. Pourrais tu mesurer la consommation électrique du dongle s’il te plait ?
            Je recherche ce type d’appareil depuis un moment.
            Je n’ai jamais commandé sur tinydeal, qu’en est-il de la garantie et des frais de douane ?
            Merci.

          19. Bonjour, Y a t il moyen de mettre un dongle usb/ethernet dessus ??? Je viens de le commander, et je suis déjà impatient….

          20. J’ai testé ce week end en installant Kodi, apparement le CEC n’est pas détecté :/

            Par contre comme c’est un Windows, on doit pouvoir utiliser le Pulse Eight ( http://www.maison-et-domotique.com/30945-rendre-compatible-son-pc-avec-le-hdmi-cec-grace-au-pulse-eight/ ) qui ajoute le CEC à n’importe quel Windows.

          21. Je pense que oui. Ca reste un Windows classique, donc tant qu’il y a les drivers Windows, tout le matériel doit fonctionner sans problème dessus.

          22. Bonjour et merci pour le test.

            Par contre j’ai lu quelques retours négatifs sur les premières versions de ces clés avec des problèmes de surchauffe (entraînant reboot, ecran bleu, etc…) http://www.comptoir-hardware.com/actus/ordinateurs/27532-la-tres-mauvaise-surprise-qui-accompagne-la-meegopad-t01.html
            Avez-vous eu ce genre de désagrément avec la version de Axgio?

            Apparemment une nouvelle version, ventilée cette fois-ci et avec un 2ème port USB, commence à apparaître sur la toile…
            http://www.minimachines.net/actu/la-meegopad-t02-rentre-dans-le-rang-et-se-ventile-a-son-tour-29318

            J’ai cru lire quelques part que ces clés consomment autour de 10W. Quelqu’un a fait des mesures?

          23. Pour l’instant c’est chou blanc :(
            Question Kinect … que faut il prévoir exactement pour que l’audio ? j’y connais que dalle en xbox

          1 2

            Laisser un commentaire

            Ne ratez plus aucune news !

            Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

            Merci pour votre inscription !