Test: Pluzzy, la domotique par Toshiba

 

I. Déballage

 

Nous avons recu en test un pack relativement complet, le pack « Home ». Comme on le voit sur le packaging, la solution est destinée à « optimiser votre consommation électrique et piloter vos appareils à distance ». Contrôler, piloter, programmer. Nous aurons donc également une notion de scénarios, que nous verrons plus loin.

 

pluzzy_hardware_1

 

pluzzy_hardware_2

 

Ce pack est constitué d’une centrale, de trois prises (smartplug) capables de piloter un appareil et de suivre sa consommation, et d’un module à brancher sur les bornes téléinfo du compteur électrique. Voilà déjà un excellent point !

 

pluzzy_hardware_4

 

1.1 La centrale

 

Comme beaucoup de systèmes domotiques aujourd’hui, la solution utilise une box qui sera le coeur du système.

 

pluzzy_hardware_5

 

pluzzy_hardware_6

 

Elle est livrée accompagnée d’une alimentation, d’un cable ethernet, et d’une petite notice pour démarrer. Détail intéressant, l’alimentation est en fait un cable Usb branché sur un chargeur secteur. Elle pourra donc simplement être branchée et alimentée par un autre appareil ayant un port Usb, comme certaines box adsl, par exemple.

 

pluzzy_hardware_7

 

Cette box est petite et discrète, elle pourra facilement s’insérer n’importe où, puisqu’elle ne mesure que 125mm x 25mm x 125 mm, pour un poids de 170g.

A l’arrière on peut apercevoir une antenne pour communiquer avec les périphériques. Cette solution utilise actuellement du ZigBee Pro, qui permettra de supporter jusqu’à 255 périphériques. C’est la norme « concurrente » au Z-Wave, qui fonctionne beaucoup sur le même principe de réseau. Ainsi, la plupart des périphériques ont une portée d’environ 30m, mais les périphériques communiquant ensemble et servant de passerelle pour les informations, il est possible d’étendre son réseau quasiment à l’infini. Ainsi, même dans une grande maison cela ne posera aucun soucis.

Mais cette box devrait très rapidement pouvoir utiliser également des périphériques EnOcean, puisque nous en avions vu une démo à Interclima Elec. Après tout, quoi de mieux que des périphériques sans fil et sans pile pour une solution axée sur les économies d’énergie ?

 

pluzzy_hardware_9

 

La box est plutôt jolie. On regrettera juste qu’il n’est pas été prévu un système de fixation à l’arrière de la box, sa taille aurait permis de la placer facilement sur un mur.

Sur la tranche arrière de la box nous retrouvons de gauche à droite:

  • l’antenne pour communiquer avec les périphériques
  • deux ports ethernet. Pratique, cette box pourra en effet faire office de switch réseau, elle utilisera donc un port ethernet de votre box adsl, mais vous en redonnera un. Du coup, entre son alimentation via Usb et ce switch, elle pourra parfaitement trouver sa place auprès d’une box adsl ou un routeur et passer inapercue.
  • un port Usb qui pourra être utilisé pour d’éventuelles évolutions,
  • un petit bouton d’appairage (transparent), qui pourra être utilisé pour ajouter un nouveau périphérique
  • le port micro Usb pour l’alimentation

 

pluzzy_hardware_10

 

Sur tout le contour, on aperçoit un bandeau led qui s’éclairera de différentes couleurs pour signaler divers informations:

  • Blanc: fonctionnement normal
  • Vert : la consommation ne dépasse pas le 1er tiers de la puissance maximale du compteur
  • Jaune : la consommation se situe sur le 2ème tiers
  • Rouge : la consommation se situe dans le tiers supérieur de la puissance maximale
  • Bleu clignotant: box en mode inclusion pour ajouter un périphérique

 

pluzzy_4

 

Rassurez vous, cet éclairage pourra également être désactivé si on préfère quelque chose de discret:

 

information_lumineuse

 

Malgré tout l’éclairage en fonction de la puissance instantanée consommée est un bon indicateur visuel pour savoir où on en est. Placée à un endroit visible, cela permettra de se sensibiliser facilement pour faire plus attention.

 

1.2 Module « Pulse » pour compteur électrique

 

Le premier périphérique de la solution, qui nous intéresse particulièrement, est un module destiné à être branché sur les bornes téléinfo d’un compteur électrique. Pour rappel, les nouveaux compteurs électroniques (ceux qui ont un affichage lcd avec une petite diode qui clignote sur le côté) possèdent deux bornes, dites de « téléinfo ». Elles permettent de récupérer de nombreuses informations issues du compteur: numéro de série, consommation en live, relevé des index, etc… Ces bornes se trouvent normalement sur la partie basse du compteur, sous un cache qu’on peut librement retirer (pas de plomb dessus).

 

pluzzy_2

 

pluzzy_1

 

Avoir un module capable de se brancher directement dessus est une excellente chose, car grâce à cela les informations seront très fiables, beaucoup plus qu’avec de simples pinces ampère métriques.

 

pluzzy_hardware_11

 

pluzzy_hardware_12

 

Le boitier est relativement simple, avec juste un cable fourni pour la connexion au compteur:

 

pluzzy_hardware_13

 

Sur le dessous, nous trouvons un bouton de mise en marche et le connecteur pour le cable de téléinfo:

 

pluzzy_hardware_14

 

Deux petits orifices à l’arrière permettront de le fixer au mur près du compteur électrique:

 

pluzzy_hardware_15

 

Ce boitier fonctionne sur piles (4 piles AA de 1.5V), qui lui donneront une autonomie d’environ 1 an. Comme les autres périphériques, il communiquera en ZigBee avec la box, et nous préviendra donc également quand les piles seront bonnes à changer. Mesurant 40 x 76 x 93mm, il pourra facilement venir prendre place à côté du compteur électrique. Je ne l’ai pas encore fixé chez moi, mais le voici branché au compteur:

 

pluzzy_5

 

1.3 Les modules prises « smartplug »

 

Les modules prises sont quelque chose de très courant en domotique: il s’agit de prises gigognes qui viennent se brancher entre la prise murale et l’appareil à piloter.

 

pluzzy_hardware_16

 

Celles ci, en plus de piloter un appareil, peuvent relever sa consommation électrique. A noter la présence d’un petit bouton à l’avant qui permet de les piloter localement, pour allumer ou éteindre l’appareil branché dessus:

 

pluzzy_hardware_17

 

Elles serviront également de relai  pour étendre le réseau ZigBee.

Ce ne sont pas les plus petites que nous ayons vues, mais elles restent d’une taille classique (119,4 x 61,3 x 78,3 mm).

 

pluzzy_hardware_18

 

En comparaison avec d’autres prises du même genre:

 

De gauche à droite: Toshiba, Blyss, Thomson, et Fibaro

De gauche à droite: Toshiba, Blyss, Thomson, et Fibaro

 

Des prises supplémentaires pourront bien sûr être achetées en plus du pack, au prix de 59€, ce qui reste dans la moyenne des prises de ce type.

 

1.4. Capteur de température et d’humidité.

 

Quelques périphériques nous ont été envoyés en plus du pack de démarrage, comme ce capteur de température et d’humidité. Ce capteur ne mesurera pas directement la consommation électrique d’un appareil, mais permettra par exemple de couper un chauffage en fonction de la température.

 

pluzzy_hardware_19

 

Il se présente un peu comme une télécommande de volets électriques:

 

pluzzy_hardware_20

 

D’ailleurs, un petit support avec ses vis est fourni pour le fixer où on souhaite.

 

pluzzy_hardware_21

 

Une idée intéressante, puisqu’il dispose d’un petit écran pour lire la température et le taux d’humidité relevés. Fixé à un endroit stratégique, il pourra donc relever les informations nécessaires, et nous permettre de savoir d’un simple coup d’oeil la température qu’il fait dans la pièce.

 

pluzzy_hardware_22

 

pluzzy_hardware_23

 

Ce capteur fonctionne à l’aide de deux piles AA classiques. Tellement classiques d’ailleurs qu’elles ne sont pas fournies. A 99€ le capteur, c’est un peu radin :(

 

pluzzy_hardware_24

 

1.5 Détecteur d’ouverture

 

Un détecteur d’ouverture est également de la partie, qui pourra être utilisé à la fois pour des économies d’énergie, en coupant par exemple le chauffage quand une fenêtre est ouverte, ou pour quelques fonctions de sécurité.

 

pluzzy_hardware_25

 

Ce détecteur est constitué de deux parties, l’une se fixant sur le battant, l’autre sur la porte ou la fenêtre. Pour cela, du collant double face est fourni, ainsi qu’une pile CR2450 3V pour son alimentation.

 

pluzzy_hardware_26

 

Ce détecteur, à défaut d’être joli,  est relativement petit (40mm x 28mm) et restera donc discret:

 

pluzzy_hardware_27

 

Si on le souhaite, il pourra être fixé à l’aide de deux vis au lieu du double face:

 

pluzzy_hardware_28

 

Il faudra compter 69€ par capteur.

 

1.6 Détecteur de mouvement

 

Enfin, dernier périphérique testé: le détecteur de mouvements.

 

pluzzy_hardware_29

 

Il est également fourni avec tout le nécessaire: rotule pour le fixer et l’orienter comme on souhaite, vis de fixation, et 2 piles 3V CR123A:

 

pluzzy_hardware_30

 

Rien d’exceptionnel dans son design: un boitier blanc très classique, avec juste deux leds d’état sur le devant:

 

pluzzy_hardware_31

 

Détail intéressant, il pourra être alimenté directement sur secteur en 12v si on préfère. Même si les piles sont données pour une autonomie d’environ 1 an, l’alimentation secteur permet de ne pas avoir à se soucier de l’autonomie.

 

pluzzy_hardware_32

 

pluzzy_hardware_33

 

pluzzy_hardware_34

 

La rotule livrée permettra de le fixer et l’orienter comme on voudra:

 

pluzzy_hardware_35

pluzzy_hardware_37

 

Le détecteur de mouvements est vendu 129€.

Voilà pour le détail des périphériques. Il s’agit actuellement de tous les périphériques disponibles dans la solution. Pour être une solution domotique réellement complète, il manquera bien sûr des interrupteurs / micro modules, et des modules pour gérer le chauffage (contact sec pour une chaudière et modules pour fils pilote pour des chauffages électriques). Mais il est déjà prévu plusieurs évolutions de la solution dans le courant de l’année, avec dès la fin de ce mois l’arrivée de thermostats, de têtes thermostatiques et de modules fil pilote. Ensuite ce sera une offre éclairage à priori en Septembre, puis une offre sécurité, histoire de couvrir les différents domaines. Nous avions pu voir en exclusivité quelques périphériques supplémentaires au salon Interlcima Elec:

 

solution-domotique-paris

 

Nous n’en sommes donc pour le moment qu’au lancement de la solution, détail qu’il faut garder en tête, la solution actuelle pouvant sembler trop « légère » en terme de périphériques.


9 Commentaires
  1. sur LDLC le pack est a 299€

  2. Oui, mais si tu ajoutes un détecteur de mouvement à 129€, ca revient plus cher que l’offre de Domadoo en ce moment. Après, je te l’accorde, celui qui veut juste la box de base trouvera ca plus intéressant.

  3. le pack home donc sans DM n’est plus disponible chez LDLC à ce prix………. :(

  4. Je viens de recevoir un mail de « Max de l’équipe Pluzzy » me confirmant que j’ai été sélectionné pour participer au programme « Testeur Pluzzy ».
    Merci à Toshiba et vivement la réception du matériel que je puisse testé cette solution.
    J’avais déjà l’eau à la bouche en lisant ton article…

  5. Bonjour Cedric, as tu testé l’api de la box ? Apparemment c’est la même plateforme que Ijenko (https://api.ijenko.net/doc/quickstart).

  6. Même chose pour moi, j’ai hâte de recevoir le matériel.
    L’article donne super envie !

  7. Bonjour,

    je déterre ce vieux post : je viens de recevoir un mail de Toshiba me disant que Pluzzy, c’est fini et qu’ils transfèrent tout à Ijenko. Peut-être la possibilité d’utiliser leur API bientôt ?

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !