Tuto Homebridge: piloter sa box domotique à la voix avec Siri

53

Comme je vous en ai parlé dans mon article suite à la dernière Keynote, et un peu plus en détail sur le blog Domadoo, le contrôle de la maison via Apple devient une réalité avec Homekit. Ce dernier permet de faire communiquer toutes sortes de systèmes ensemble, quelque soit son protocole, de les afficher dans une seule et même application, et surtout de piloter tout ce petit monde à la voix, grâce à l’assistant vocal Siri. Oui mais il y a un MAIS, et de taille: pour être compatible Homekit, il faut que les périphériques soit certifiés par Apple, ce qui se traduit par l’intégration d’une puce spécifique approuvée par la pomme, ou d’une étude approfondie du système. Un très bon article de notre ami Angelo explique cela un peu plus en détail ici. Autant dire que ce n’est pas gagné pour beaucoup de systèmes, surtout ceux déjà en place, qui n’aurons pas prévu cette compatibilité au préalable. Lors de la Keynote on a pu voir que Fibaro faisait partie des fabricants supportant Homekit, mais rien n’a encore été diffusé par la société polonaise. Habitué à la marque, on risque de devoir attendre encore un bon moment avant de voir venir quelque chose. Bref, Homekit c’est sexy, mais pour le moment pas adapté à nos systèmes en place. C’était sans compter Homebridge, un projet opensource créant une passerelle entre divers systèmes et le Homekit de Apple. Au programme, on peut déjà compter des plugins pour Vera, Fibaro, eedomus, ou encore Jeedom. Je vous propose aujourd’hui un petit guide de mise en place pour ce dernier système, sachant que pour les autres le principe sera très proche.

I. Mise en place de Homebridge dans Docker

Homebridge est un package qui devra être installé sous un environnement Linux. Certains l’ont installé sur un Raspberry PI dédié, d’autres l’ont installé sur le même que leur installation Jeedom. Pour ma part, ayant un Nas Synology avec Docker, qui permet de faire fonctionner très facilement de petites machines virtuelles, j’ai opté pour ce type d’installation, ce qui évite d’avoir un énième périphérique qui tourne.

Il faudra donc avant tout disposer de Docker. Ce paquet est disponible sur tous les Nas Synology tournant avec un processeur Intel, directement dans le centre de paquets Synology:

homebridge_synology_1

Une fois installé, on le lance, et on se rend dans le menu Registre. Ici, on fait une recherche sur Homebridge:

homebridge_synology_2

Différents paquets sont disponibles. J’ai opté pour le 3eme « psmith/synology-docker-homebridge » qui semblait mieux adapté aux Syno et surtout qui dispose d’un peu plus de documentation (quand on clique sur la flèche bleue juste à droite du nom du paquet).

On le sélectionne et on clique sur « Télécharger ». Voilà, le nécessaire pour Homebridge est en place. C’était l’étape facile ;-)

II. Configuration de Homebridge

Maintenant, il nous faut créer un répertoire local sur le Synology. Normalement un dossier partagé « docker » a été créé (si ce n’est pas le cas, créez le). A l’intérieur de ce dossier partagé, créez un dossier « homebridge ».

repertoire_homebridge

Pour fonctionner, Homebridge a besoin de deux fichiers de configuration qu’il va nous falloir compléter.

2.1 Package

Le premier fichier est package.json. C’est lui qui va indiquer à Homebridge les plugins à installer. On peut trouver de nombreux plugins à installer sur cette page. Il en existe pour tout: les box domotique citées en intro, mais également Sonos, TV de différentes marques, ordinateur, etc… Celui qui nous intéresse tout particulièrement est « HTTP Jeedom« . Sur la page de chaque plugin est donnée la commande nécessaire à son installation, ici « npm install -g homebridge-http-jeedom ». Nous allons donc renseigner cette commande dans le fichier package.json. Avec un éditeur de texte type Notepad, on crée donc un fichier appelé package.json, qui contiendra uniquement ces lignes:

{ « scripts »: {
« install »: « npm install -g homebridge-http-jeedom –unsafe-perm »
}}

le –unsafe-perm après la commande permet de passer outre les éventuels messages d’erreur.

On peut, si on le souhaite, ajouter à la suite toutes les commandes des plugins qu’on souhaite utiliser, simplement séparées par un point virgule:

{ « scripts »: {
« install »: « npm install -g homebridge-http-jeedom –unsafe-perm;npm install -g homebridge-samsungtv-control –unsafe-perm;npm install -g homebridge-onkyo-avr –unsafe-perm;npm install -g homebridge-xbox-one –unsafe-perm;npm install -g homebridge-synology –unsafe-perm;npm install -g homebridge-thinkingcleaner –unsafe-perm »
}
}

On enregistre le fichier package.json, et on le place dans le répertoire docker/homebridge.

2.2 Config

Il nous faut maintenant configurer les commandes pour piloter nos équipements Jeedom. Certains plugins demanderont juste d’indiquer l’adresse IP, ou les logins, et récupéreront toutes les commandes disponibles. Ce n’est pas le cas sur le plugin actuel de Jeedom, qui repose en fait sur des requêtes http, donc sur l’API Jeedom. Un autre plugin est en cours qui devrait faire tout cela automatiquement, mais en attendant, il va falloir se remonter un peu les manches.

Toujours dans notre éditeur de texte, nous allons créer le fichier qui portera cette fois le nom config.json.

Là, nous allons avoir une première partie, qui ne change pas:

{
« bridge »: {
« name »: « Jeedom Bridge »,
« username »: « 31:AA:CF:B6:16:42 »,
« port »: 51826,
« pin »: « 031-45-156 »
},

« description »: « Homebridge platform »,
« platforms »: [],
« accessories »: [

Ensuite, il faut déclarer les accessoires qu’on souhaite avoir dans Homekit.

Premier exemple sur une lampe (un appareil On/Off  fonctionnera de la même facon):

{
« accessory »: « HttpJeedom »,
« jeedom_url »: « http://IP_DE_JEEDOM« ,
« jeedom_api »: « CLE_API_JEEDOM« ,
« service »: « SwitchService »,
« name »: « NOM DU PERIPHERIQUE« ,
« onCommandID »: « ID DE LA COMMANDE ON« ,
« offCommandID »: « ID DE LA COMMANDE OFF« ,
« stateCommandID »: « IDE DE L’ETAT »
},

Nous avons ici un certain nombre d’informations à remplacer.

Tout d’abord, l’adresse IP de votre installation Jeedom. Facile

Ensuite, la clé API de Jeedom, que vous trouverez dans le menu Configuration de Jeedom:

cle_api_jeedom

Dans « name », il suffit d’indiquer le nom que vous souhaitez donner au périphérique dans Homekit. Attention, pas de caractères spéciaux. Ce nom pourra être personnalisé plus tard dans l’application Homekit, c’est ici surtout une indication pour s’y retrouver.

Ensuite, pour les ID, il va falloir aller les chercher dans Jeedom. Pour l’exemple, je veux pouvoir piloter la lampe de mon bureau, contrôlée par un interrupteur Z-wave. Je me rend donc sur la page de configuration du périphérique. Là je clique sur la roue crantée de la ligne « On »:

config_periph

Et je récupère l’ID de la commande On:

id_periph

On refait la même manipulation pour la commande Off, et la commande Etat. Il ne reste plus qu’à les renseigner dans le fichier json, ce qui donne chez moi:

{
« accessory »: « HttpJeedom »,
« jeedom_url »: « http://192.168.1.36 »,
« jeedom_api »: « 234567ueyf89h »,
« service »: « SwitchService »,
« name »: « Lumiere bureau »,
« onCommandID »: « 793 »,
« offCommandID »: « 794 »,
« stateCommandID »: « 795 »
},

On fait cela pour toutes les commandes qu’on souhaite ajouter.

On peut de la même facon ajouter d’autres types de périphériques, comme la température, et l’humidité.

Il faut simplement changer le type de service, et renseigner les informations nécessaires. Exemple pour la température:

{
« accessory »: « HttpJeedom »,
« jeedom_url »: « http://192.168.1.36 »,
« jeedom_api »: « 234567ueyf89h »,
« service »: « TemperatureService »,
« name »: « Temperature jardin »,
« temperatureCommandID »: « 2128 »
}

Autre exemple pour l’humidité:

{
« accessory »: « HttpJeedom »,
« jeedom_url »: « http://192.168.1.36 »,
« jeedom_api »: « 234567ueyf89h »,
« service »: « HumidityService »,
« name »: « Humiditee sous-sol »,
« humidtyCommandID »: « 1848 »
}

Une fois toutes les commandes ajoutées, on « ferme » le fichier json avec:

]
}

On l’enregistre avec le nom config.json, et on le place dans le répertoire docker/homebridge.

2.3 Script de lancement

Pour faciliter le lancement, il faudra placer le fichier homebridge_start.sh dans le répertoire docker/homebridge. C’est le fichier qui contient les bons paramètres pour lancer le conteneur Homebridge. Le lancement par l’interface graphique de Docker ne fonctionne pas et provoque une erreur sur ce conteneur, on va donc utiliser ce script.

Vous pouvez télécharger ce fichier ici, accompagné des deux fichiers exemples de configuration (config.json et package.json).

III. Démarrage de Homebridge

On se rend ensuite dans la configuration du Synology, et Planificateur de tache:

homebridge_synology_10

Là on crée une nouvelle tache déclenchée:

tache_planifiee_syno

On demande à la lancer automatiquement au démarrage du Syno, on lui donne un nom, et on l’active:

homebridge_synology_12

Dans l’onglet suivant, on indique le script à exécuter: /volume1/docker/homebridge/homebridge_start.sh

homebridge_synology_13

On enregistre. Ici on ne va pas redémarrer le Synology exprès, on va donc pour cette première fois lancer le script manuellement: on sélectionne la tâche dans la liste, et on clique sur « Exécuter ».

homebridge_synology_14

Voilà, Homebridge est en route ! Et maintenant ? On en a fini pour la configuration sur le Synology, il reste un peu de configuration à faire sur iOS, votre iPhone ou votre iPad.

IV. Configuration de l’application Domicile

Diverses applications permettent d’accéder à Homekit: Hesperus (très complète), Lutron, Insteon, MyTouchHome (2$), etc…

Ici j’ai fait le choix d’utiliser l’application officielle Domicile, pour l’instant disponible sur iOS 10 beta (s’il vous faut un accès, on peut voir cela ensemble ;-). L’application sera disponible pour tous courant juillet en beta publique, ou à l’automne en version stable, directement intégrée à iOS 10.

On lance l’application, et on va direct à droite sur le petit « + » pour ajouter un accessoire.

homebridge_ipad_7

L’application recherche automatiquement les accessoires disponibles, et au bout de quelques secondes devrait apparaitre « Jeedom Bridge »:

homebridge_ipad_11

On demande à l’ajouter, et on passe outre l’avertissement: on sait que ce n’est pas un accessoire officiel, sinon on n’aurait pas fait tout ce qui précède avec Homebridge ;-)

homebridge_ipad_12

Là il faut normalement prendre en photo un code pour l’appairage. Nous n’en avons pas ici, on demande à saisir le code manuellement:

homebridge_ipad_13

Et on saisit le code 031-45-156

homebridge_ipad_14

On peut alors placer le nouvel accessoire dans la pièce qu’on veut. Le « Jeedom Bridge » n’a pas un grand intérêt en soi, vois pouvez le placer dans une pièce par défaut.

homebridge_ipad_16

Faites suivant: là l’application va nous proposer tous les périphériques détectés via le Jeedom Bridge. Ici par exemple les appliques de mon escalier, qui fonctionnent en Edisio:

homebridge_ipad_17

On peut renommer le périphérique, le placer dans la pièce qu’on souhaite, et même choisir son type (interrupteur, lampe, ou ventilo, ce qui changera sa représentation).

homebridge_ipad_18

Bien le placer dans une pièce, surtout. Il est possible de créer les pièces qu’on souhaite d’un simple clic:

homebridge_ipad_19

Ici je crée par exemple une pièce « terrasse ». On peut au passage personnaliser l’image de fond de la pièce, soit avec une image dispo sur l’iPad (ou l’iPhone) soit en prenant une photo directement de la pièce.

homebridge_ipad_20

Ici je renomme mon périphérique simplement en « lumière ». Une lumière placée dans la pièce terrasse, ce qui me permettra de dire à Siri « allume la lumière de la terrasse ». Il faut toujours un nom d’objet et une pièce, l’idée est de nommer tout cela de facon à ce que ca ait un sens oralement.

homebridge_ipad_21

Idem pour mon bureau. Notons la checkbox qui permet d’afficher ou non le périphérique dans les favoris. Cela permettra d’accéder rapidement aux périphériques souvent utilisés.

homebridge_ipad_22

On peut également récupérer la température et l’humidité, comme on le voit ici:

homebridge_ipad_24

Une fois l’ensemble bien paramétré, voici par exemple la page d’accueil avec les favoris:

homebridge_ipad_28

On retrouve ensuite ses périphériques dans chaque pièce, avec la personnalisation qu’on a fait ou non:

homebridge_ipad_26

D’un clic, on peut donc piloter ce qu’on veut dans la maison. Et il faut avouer que c’est très réactif !

On peut également piloter sa maison à la voix, via Siri. Exemple de commande:

homebridge_ipad_29

Là aussi, c’est très réactif. Allume la lumière de x, éteins la lumière de x, éteins toutes les lumières, etc…

Pratique, les appareils favoris sont également disponibles via le centre de contrôle: avec le doigt il faut faire un mouvement du bas vers le haut. Un panneau s’ouvre alors avec les commandes préférées, quelque soit l’application où on se trouve. Ici, par exemple, je surfe sur internet avec Chrome, mais j’ai mes contrôles préférés à portée de doigt:

homebridge_ipad_30

L’application Domicile permet également de créer quelques scénarios simples. Exemple, le scénario « je pars »:

homebridge_ipad_31

On y ajoute tous les périphériques à piloter, et on indique leur état, s’ils doivent être allumés ou éteints:

homebridge_ipad_33

On se retrouve alors avec un nouveau raccourci pour lancer facilement la scène:

homebridge_ipad_34

Scène qui peut être déclenchée également oralement. Ici, il suffit de dire à Siri « Je pars », et notre assistant préféré fait le nécessaire dans la maison. Pratique !

homebridge_ipad_35

V. Conclusion

On perd ici un peu le côté « user friendly » que veut mettre en place Apple en facilitant au maximum l’utilisation, car il faut en passer par la mise en place de Homebridge. Mais Homebridge a le gros avantage, une fois en place, de pouvoir rendre compatible Homekit quasiment n’importe quel équipement, comme on l’a fait ici avec Jeedom. Comme je l’ai dit plus haut, des plugins Homebridge sont également disponibles pour les box Fibaro, Vera, eedomus, Homewizard, etc… si bien que la plupart des solutions aujourd’hui peuvent donc être pilotées avec Homekit. Et je dois avouer qu’en terme d’utilisation, on gagne énormément en confort et en facilité d’utilisation. Sur mon iPad Air, Siri n’est à l’écoute constamment que quand l’iPad est en charge. Mais sur les derniers périphériques à la pomme, Siri est toujours à l’écoute. Si bien qu’à n’importe quel moment, il suffit de dire par exemple « Dis Siri, allume la lumière du salon » pour qu’instantanément la lumière soit allumée. Bref, j’adore ! Et contrairement à SARAH où les voix de femme posent problème, Siri comprend parfaitement ma femme :p

Un seul point noir, ici pour l’utilisation de Jeedom: actuellement seuls les périphériques en On/Off, la température, et l’humidité, sont supportés par le plugin. Ceci quelque soit le protocole, car j’ai dans cet exemple de l’Edisio, du Z-wave, et des sondes de température Oregon Scientific. Pour les volets, portail, lampes RGB, etc… en revanche le contrôle n’est pas encore possible. Ou alors en déclarant un volet comme un interrupteur, mais il faudra alors dire à Siri « Allume le volet » et « Eteins le volet » , ce qui est moins naturel. Un autre plugin devrait toutefois sortir prochainement pour supporter ces différents périphériques, et surtout les créer automatiquement (il ne sera plus nécessaire de se taper le fichier de configuration comme expliqué ici). En attendant ce petit tuto est déjà fonctionnel et permet de voir ce qu’il est possible de faire, sachant que Homekit est ici encore en beta. C’est donc déjà pas mal !

Pour ajouter d’autres fonctionnalités, il sera toujours possible d’avoir recours à d’autres plugins Homebridge, pour piloter sa TV, son ampli Home Cinéma, son Roomba, etc… J’ai commencé à en ajouter quelques uns:

homebridge_ipad_36 homebridge_ipad_37

Attention toutefois, certains plugins peuvent parfois poser problème, et la moindre erreur de configuration, la moindre virgule manquante, fait que votre fichier de configuration n’est pas valable, et dans ce cas rien ne fonctionne. Il vaut mieux donc préférer y aller étape par étape.

Du côté Apple, on n’attend plus que le fonctionnement avec l’Apple TV et le Mac, qui permettra ainsi de piloter sa maison à la voix de n’importe où. Sur la beta de MacOS Siri est en effet maintenant intégré, mais ne fait pas encore la liaison avec Homekit:

siri_mac

Espérons que cela arrive vite :D

 

Partager

53 commentaires

  1. Bonjour Cédric,
    Super tuto comme d’hab !
    Par contre , as tu fait quelque chose pour que les commandes fonctionnent en dehors de chez toi?

  2. Hello, merci pour l’article ! Je faisais tourner sur raspberry mais je n’ai pas pensé à le faire tourner sur mon syno …. et hop, de électricité consommée en moins :) par contre je suis preneur de pouvoir tester ios 10 ;)

  3. Ah ! super fort ! Je ne pensais pas qu’Apple laisserait une telle porte ouverte au branchement de box tiers… c’est un peu détourné, mais ça fonctionne. vivement la sortie des rgb, volets et autres équipements non ON/OFF.
    Merci pour l’article.

  4. Merci pour ton article, très bon comme toujours !
    Ca avance tout ça…
    La pleine compatibilité devrait arriver avec l’emménagement dans mon nouveau logement ;)
    Je t’avais envoyé un mail pour un conseil il y a quelques semaines, je ne sais pas si tu l’as eu…
    Je ne sais encore pour quelle solution opter… Je veux quelque chose de simple et fonctionnel.
    A voir mais possédant un iPhone et un Macbook qui me satisfont, je pense aller du coté de HomeKit avec peut-être l’Apple TV comme pont extérieur.
    Une box domotique est elle nécessaire ? Je souhaiterais éviter le côté usine à gaz ! J’ai également une Freebox Révolution (j’attends avec impatience la prochaine mouture qui devrait être vraisemblablement orientée domotique également).
    Qu’en penses-tu ?

  5. Il faut déclarer chaque état d’interrupteur (on/off)! Oula la prise de tête ?
    Vivement l update qui ajoute en auto les périphériques comme imperihome. Merci pr l article tres bien détaillé.

  6. Olivier Boulat le

    Merci pour ce superbe tutoriel. J’avais déjà installé homebridge sur un raspberry qui héberge jeedom, mais c’est vraiment plus souple et stable sur docker. Vivement Ios 10 que je remplace « eve » par l’application dédiée apple.

  7. Je viens de suivre le tuto mais impossible de voir le homebridge sur mes idevises…
    A priori le container est bien lancé car j’ai des fichiers qui se créé dans le répertoire persist.
    mais pas de homebridge qui apparait dans les différents appli iOS…

    help….

  8. La solution Homekit aura sans doute l’avantage d’être très simple à utiliser. Mais ce n’est pas réellement une solution domotique, je dirai plutot qu’il s’agit d’une interface entre l’homme et le système domotique, puisque Homekit repose sur le matériel d’autres sociétés. Donc quoiqu’il arrive, il faudra t’équiper avec du matériel compatible Homekit et qui réponde à tes besoins. On en saura sans doute plus d’ici l’automne, à la sortie officielle de iOS 10.

  9. Bravo pour l’artice et le tuto c’est instructif !
    Et ca permet de mieux comprendre Homekit.

    Question que je me pose, est-il possible d’interfacer Homebridge directement avec la Zibase ?
    est-ce quelquechose d’envisageable, compliqué ou simple ou il y a des limitations techniques…

    Je parle pour quelqu’un qui n’a pas beaucoup de connaissance en programmation, reseaux etc…

  10. A priori oui, ca doit être possible, la Zibase pouvant être pilotée via des requêtes http, on doit pouvoir interagir avec elle via Homebridge et le plugin HTTP. Par contre il y aura un peu de boulot, car il faudra configurer les requêtes une à une.

  11. Salut, super tuto, j’ai un peu galéré étant donné mon niveau mais petit à petit je m’en suis sorti.
    Le seul objet que j’ai pas réussi à intégrer car je n’ai pas vu d’exemple sur le net, c’est le thermostat jeedom (application), je ne vois pas quoi mettre en commande dans config.json.

  12. Hello,
    pour ça il faudrait que le service soit déclaré dans sa totalité dans le plugin jeedom-http ce qui n est pas le cas. Le service de temperature ne couvre que la méthode de recuperation de la temp ambiante, il faudrait ajouter quelques lignes de code.
    Idem pour les volets, je l ai fais, ce n est pas tres complique et ca marche plutot bien. (service windowCovering).
    Si tu veux recuperer la temperature c est simple tu ajouter un truc comme ca dans ton config.json (cf git de homebridge-jeedom-http)

    « accessories »: [
    {
    « accessory »: « HttpJeedom »,
    « jeedom_url »: « https://jeedom.domain.com/jeedom »,
    « jeedom_api »: « x8r0pcqgjfghrthtx158 »,
    « service »: « TemperatureService »,
    « name »: « Living Room Temperature »,
    « temperatureCommandID »: « 185 »
    }
    ]

  13. Hello,
    Donc ce n’est pas possible de pouvoir indiqué une température souhaité en reprenant la consigne thermostat de jeedom ? Il me semble qu’il y ait un « service » thermostat pour homekit mais j’ai pas vu d’exemple d’utilisation et pour créer des lignes de codes je suis vraiment pas à l’aise pour l’instant.

  14. « Nous avons ici un certain nombre d’informations à remplacer.
    Tout d’abord, l’adresse IP de votre installation Jeedom. Facile »

    Facile pas tout a fait ….
    Cela peut être :
    l’adresse sous le réseau local : 192.168.x.x
    l’adresse interne de Docker : 127.0.0.1 ou Pour DSM5.X: 172.17.42.1 ou pour DSM6.X: 172.17.0.1
    https://www.jeedom.com/forum/viewtopic.php?f=67&t=16777
    Bref pas simple …

    et toi Cédric qu’elle est ta configuration ?

  15. Bonjour, j’ai le meme problème qu’Olivier et je suis en train de me lancer du coté du raspberry pi. Mais vu que je suis une quiche j’ai toujours pas compris compris comment integrer homebridge sur le raspberry sachant que je vai installer l’OS de jeedom dessus… (je sent qu’il y a quelques nuit blanches qui m’attendent

  16. Bonjour Cédric,
    Tu télécharges l’image , mais je ne vois pas dans le tuto l’installation du conteneur … c’est une erreur ou c’est moi qui n’est rien compris ?

  17. Jean Christophe CLARY le

    Bonjour est il possible d’avoir le deux fichier de config à placer dans Homebridge pour une configuration docker/ synology /eedomus j’avoue etre perdu

    Merci beaucoup

  18. Bonjour est-ce qu’il faut obligatoirement avoir une box domotique pour cette installation ?
    J’ai des vous les roulant radio commandée comment les piloter avec Siri sans box domotique ?

  19. bonjour, Cédric, tous jeune débutant en domotique, je voulais savoir si l était possible de créer son propre pluging Homebridge pour piloter ses portes de garage et portail Hormann, avec bien entendu un compte Hormann et sa passerelle LAM/WLAN Bisecur gateway, comme le pluging existant Homebrige-Chamberlain:

    homebridge-chamberlain
    A Homebridge plugin for Chamberlain garage door openers with MyQ.

    homebridge-chamberlain

    Tout d’abord configurer votre compte mychamberlain.com, puis ajoutez à votre config.json dans le tableau des accessoires:

    {
    « accessory »: « Chamberlain »,
    « name »: « Garage Door »,
    « username »: « your mychamberlain.com email »,
    « password »: « your mychamberlain.com password »
    }

    Si vous avez plusieurs portes de garage, le plugin renvoie une erreur et la liste des ID de périphériques contrôlables. Utilisez ces ID pour créer des accessoires individuels …

    {
    « accessory »: « Chamberlain »,
    « name »: « Main Garage Door »,
    « username »: « your mychamberlain.com email »,
    « password »: « your mychamberlain.com password »,
    « deviceId »: « xxx »
    },
    {
    « accessory »: « Chamberlain »,
    « name »: « Side Garage Door »,
    « username »: « your mychamberlain.com email »,
    « password »: « your mychamberlain.com password »,
    « deviceId »: « xxx »
    },

    merci pour ta réponse.
    Michel

  20. Bonjour,

    Cédric : Pour ceux qui comme moi ne peuvent utiliser le serveur HomeBridge intégré au plugin mobile de jeedom (marche pas si jeedom est sous docker), qui ont installé homebridge dans un container docker comme indiqué dans ton tuto. Mais qui ne veulent pas configurer tout les equipements de jeedom un a un dans homebridge :
    Il y a moyen d’utiliser le mode plateform de homebridge pour intégrer tout jeedom d’un coup.
    Il suffit de rajouter ca dans packages.json :
    npm install -g https://github.com/jeedom/homebridge-jeedom
    Et ca dans le tag plateform du fichier config.json :
    {
    « platform »: « Jeedom »,
    « name »: « Jeedom »,
    « url »: « http://192.168.1.xx:80 »,
    « apikey »: « xxxxxxxxxxxx »,
    « pollerperiod »: 5
    }

  21. bonjour,
    moi j’ai essayé avec le plugin homebridge-eedomus, mais cela ne marche pas car ce plugin a été conçu pour être installé sur un raspberry pi, avec un chemin spécifique en dur dans le plugin que l’on ne peut pas modifier. quelqu’un a t-il réussi à installer le plugin eedomus sur le synology via docker en suivant ce tuto ?

  22. ça à l’air sympa tous ça :-) J’ai aussi une installation tébis complète supervisé par Domovea. Avez vous pu faire communiquer tous les appareils/ logiciels?

  23. Bonjour et merci beaucoup pour ce superbe tuto.

    J’ai une question concernant l’utilisation de HomeKit.
    J’ai fait mon installation de HomeBridge et tout fonctionne correctement.
    Par contre, nous avons plusieurs iDevice dans la maison.
    Malheurreusement seul mon iPhone est en capacité de « voir » HomeBridge, pour les autres le scan se fait continuellement sans voir HomeBridge.
    Ma question est la suivante : HomeBridge est-il mono-client ?
    Ou bien, comment est-il possible de partager cette fonctionnalité sur tous les iDevice de la maison ?

    Merci pour vos réponses

  24. Bonjour,

    J’ai un nas synology que je ne trouve pas dans la liste des nas non compatible avec docker. Pourtant je ne le trouve pas.
    Je suis totalement un noob dans ce domaine. J’ai trouvé Joomla en revanche. Est ce que c’est la même chose ou pas ?

    Merci

  25. Merci Cedric pour ce tuto. un de plus pour moi ….
    le peptit probleme est que je suis en eedomus, et cela ne fonctionne pas. en fait mon iphone ne trouve rien.
    j’ai bien remplace le plug-in jeedom par le eedomus;j ai mon syno en 5.2 (avec docker) .. j ai les api, l ip. il me semble ne rien manquer.
    quelqu un peut il m aider

  26. Bonjour,

    une petite question Cédric. J’utilise également HomeBridge avec Jeedom. J’ai couplé mes volets roulants sous Jeedom. Comme tu l’indiques dans ton article, en utilisant le service « SwitchService » le discours avec Siri n’est pas super.
    Je lui dis « Dis Siri ouvre le volet ». Il me répond alors: « Ca y est, le volet est allumé »
    Tu parles d’un autre plugin qui devrait voir le jour. As-tu des nouvelles ?
    Actuellement le plugin Homebridge-http-jeedom n’a toujours pas le service « voletRoulant ».

    Merci de ton retour.

  27. Tout simplement génial. Merci pour ce tutoriel.
    Par contre faut vraiment faire des tests et modifier la configuration pas à pas. C’est un peu galère, mais ça vaut vraiment le cout.
    De mon côté j’ai paramétré sur mon IPhone des rappels localisés en suivant ces exemples http://www.prodigemobile.com/tutoriel-apple/rappels-localises-iphone/ pour ne rien oublier en sortant.
    J’ai bien essayé dans l’onglet automisation de créer des scéanrios lorsque je quitte ma maison mais ça ne fonctionne pas. Du coup je laisse mon iPad à la maison branché en Wifi et je m’en sers de relais pour utiliser l’automatisation à distance dès qu’un rappel localisé se déclenche.

  28. Bonjour Cédric,

    très bon tuto merci !

    Cependant, je suis sur un Synology DS413j … qui n’est apparemment pas compatible (le 412 et 414 le sont … je dois être maudit).
    Quelles sont mes alternatives si je veux rester sur mon Syno ? Puis-je utiliser le package node.js (je ne pense pas, mais sait-on jamais) ou autre chose pour arriver au même résultat ?

    Merci d’avance (désolé si ma question est bête, je débute un peu)

    • Bonjour Hiko. Malheureusement, sur Syno, hormis avec Docker, je ne vois pas comment mettre cette solution en place. Par contre, si c’est pour piloter une box domotique, tout dépend de quelle box il s’agit: Jeedom et Eedomus sont maintenant compatibles « nativement » homekit sans avoir besoin de cette astuce.
      Si c’est pour une autre solution, l’alternative reste l’utilisation d’un raspberry: le cout u RPI permettra de réaliser une passerelle Homekit à peu de frais.

      • Bonjour Cédric et merci pour ton retour !

        Au final, je partirai plutôt sur une box Jeedom Smart (tes articles m’ont convaincu de me lancer sur cette solution).
        Donc le sujet avec le Syno ne se pose plus.

        En revanche, la compatibilité Homekit Jeedom m’intéresse énormément, et je ne savais pas qu’elle était native !!

        Peux-tu m’en dire plus ? (Peut-être as-tu fait un article dessus ou as-tu un lien sur le sujet ?)
        ➜ Toutes mes recherches ne parlent que d’homebridge.

        Merci encore pour ton aide !

      • Très bon choix ;-)
        Alors en effet, petite erreur de ma part, ce n’est pas Homekit, mais Homebridge, qui est intégré sur Jeedom et eedomus. Mais le résultat est le même. Disons que pour avoir un Homekit officiel, c’est très difficile à cause des contraintes imposées par Apple (sans compter les couts…).
        Sur Jeedom, pour en profiter, il suffit d’installer le plugin Application Mobile. C’est lui qui intègre tout le nécessaire pour que Jeedom apparaisse ensuite dans l’application Homekit d’Apple. C’est plutot bien fait, car on peut même filtrer les périphériques à afficher ou non sur Apple, et c’est relativement transparent à l’utilisation.

Laisser un commentaire

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !