Bien choisir son cylindre de serrure

Il y a quelques temps j’ai évoqué le remplacement du cylindre de serrure, afin de mieux sécuriser sa porte d’entrée. Le remplacement du cylindre peut également être nécessaire pour l’installation d’une serrure connectée, comme nous avons vu avec la serrure Nuki. Suite à ces deux articles j’ai eu de nombreuses demandes à ce sujet. Bien sûr, un serrurier saura vous conseiller. Mais il est toujours intéressant de comprendre le fonctionnement, d’autant que le changement n’est pas très difficile quand on a compris le principe. Voici donc un petit post pour tenter de répondre aux diverses questions dans le domaine.

Qu’est ce qu’un cylindre ?

Le cylindre, aussi appelé canon ou barillet (à goupilles), est l’élément de la serrure qui reçoit la clé. Partie visible de la serrure, il est l’élément principal qui détermine le type d’ouverture et le niveau de sécurité recherché. Le cylindre se compose d’un corps fixe (stator) qui contient un élément tournant (rotor):

Le stator, vissé dans la serrure, est équipé d’une ou plusieurs séries de goupilles. Poussées par des ressorts, elles bloquent le rotor, qui ne peut donc pas tourner.

Le rotor ne tourne sur lui-même qu’après y avoir introduit la (bonne) clé, qui permet d’aligner les goupilles. Sinon, le rotor ne peut pas tourner.

Le fonctionnement en soit est donc assez simple. Mais plusieurs éléments peuvent faire en sorte de rendre un cylindre plus sécurisé.

 

Les différents niveaux de sécurité d’un cylindre

On peut différencier trois grands niveaux de sécurité pour les cylindres.

  • Les cylindres de sûreté «sécurité standard», qui sont équipés de clés plates facilement copiables. Ce sont les cylindres basiques qu’on trouve pour quelques euros. Autant dire que la sécurité est minimale, et que je ne le conseillerai que pour le local à poubelles :p
  • Les cylindres de sûreté «sécurité renforcée»: les clés sont difficilement copiables, voir même à reproduction interdite. Les clés sont parfois des clés taillées brevetées. Nous sommes déjà là un cran au dessus.
  • Les cylindres de sûreté «sécurité renforcée»: ils sont équipés de clés brevetées et de système anticrochetage, dans certains cas même antiperçage (rondelle en acier traité qui rendra le perçage impossible car le foret tournera dans le vide), anti arrachement (à la pince), protégé contre le bumping, anti casse (grâce à un renforcement par un alliage spécial ou un renfort intégré). C’est le haut de gamme, que je vous conseille vivement. Ce type de cylindre a un cout, mais vous dormirez mieux sur vos deux oreilles.

En général sur les fiches des cylindres on trouve l’indice de sécurité sur 10:

Plus l’indice est fort, plus le cylindre est sécurisé.  Via différentes techniques et différentes constructions, les trois grandes familles citées se répartissent donc sur les 10 degrés de sécurité. Ce modèle de chez Abus (XP2 Résistance Extrême) par exemple est noté 10/10:

Ce modèle est anti-perçage, crochetage (grâce à 3 rangées de goupilles), anti-casse et anti bumping. L’un des barillets les plus résistants au monde, grâce à ses goupilles et contre goupilles en acier cémenté, et son boitier en laiton nickelé. Carte de propriétaire pour refaire des clés directement à l’usine si besoin. Sur le papier, sans doute l’un des musts. Rien n’est inviolable, mais le but est de ralentir au maximum les intrus. Et avec un tel cylindre, ils iront sans doute voir ailleurs. Par contre il faudra compter une centaine d’euros pour le cylindre. Le choix de la sécurité se fera donc en fonction du budget disponible.

Les autres options relatives au cylindre

Certains cylindres peuvent ensuite proposer des fonctionnalités spéciales:

  • par défaut, un cylindre classique dispose de deux entrées, mais une seule clé peut être insérée à la fois, d’un côté ou de l’autre de la porte. Si on veut pouvoir ouvrir des deux côtés, même avec une clé déjà insérée de l’autre côté, il faut un cylindre débrayable. C’est ce qui est conseillé pour utiliser une serrure connectée comme nous avons vu avec la Nuki, puisqu’une clé reste en permanence insérée dans la serrure.
  • il existe également le cylindre à bouton: à l’extérieur, une serrure classique permettant d’insérer une clé. A l’intérieur, un bouton qui permet de verrouiller manuellement, sans clé.
  • le demi cylindre, qui ne dispose d’une serrure que d’un seul côté, quand il n’y a pas besoin de verrouiller de l’intérieur (pour une porte de garage ou une cave par exemple)
  • cylindre s’entrouvrant: une même clé est capable d’ouvrir plusieurs cylindres différents. Pratique pour ne pas chercher quelle clé utiliser et alléger son trousseau
  • clé réversible: la clé n’a pas de sens, elle peut être insérée dans un sens ou dans l’autre indifféremment, ce qui facilite aussi l’usage

La mesure du cylindre

Une fois le niveau de sécurité sélectionné et le type de cylindre choisi, reste à déterminer sa taille. Les cylindres européens sont standardisés, ce qui est déjà une bonne nouvelle. Mais les portes font différentes épaisseurs, du coup différentes longueurs de cylindres existent. Point important à noter: le cylindre doit être affleurant de chaque côté, il ne doit surtout pas dépasser de la porte ! C’est une erreur commune, mais il faut savoir que 5mm qui dépassent laissent la possibilité de l’attraper avec une pince et de le casser. Même un cylindre sécurisé ne résistera pas (à moins qu’il soit renforcé, ce qui n’est pas courant).

Le cylindre est composé d’une entrée de clé de chaque coté, et d’un panneton situé au milieu, qui, une fois actionné par la clé, exécute le verrouillage. La longueur se mesure depuis le panneton, centre du trou de fixation jusqu’aux extrémités intérieure et extérieure du cylindre (A et B). Il peut être nécessaire également d’ajouter l’épaisseur d’éventuelles garnitures qui seraient sur la porte, au risque de ne pas avoir la place pour insérer la clé.

Ces deux valeurs A et B peuvent être identiques ou non. On trouve couramment du 30 -30mm, mais on peut avoir du 30-40, 40-50, etc. Quand on connait la facon de mesurer, il est difficile de se tromper.

Une fois ces éléments déterminés, il n’y a plus qu’à acheter le cylindre approprié. Optez de préférence pour une marque connue dans le domaine: ABUS, BRICARD, ISEO, CES, MUL-T-LOCK, DOM, FTH, KABA, VACHETTE, ou encore TESA. Leur expertise dans le domaine est connue, et il sera plus simple de contacter le fabricant pour faire refaire une clé ou obtenir une même clé pour plusieurs cylindres (ce que j’ai fait par exemple, bien que les cylindres soient de tailles différentes). Quelques exemples de modèles:

Last update was on: 1 août 2018 23 h 32 min

Le remplacement d’un cylindre est ensuite assez simple: celui ci est maintenu par une vis, accessible par le chant de la porte, qui passe à travers la serrure. Vous la dévissez après avoir dégagé le panneton en pivotant légèrement la clé à l’intérieur, puis vous n’avez qu’à tirer le cylindre.

Attention: Un cylindre n’est efficace que sur une porte digne de ce nom. Pas la peine d’acheter un cylindre ultra sécurisé si un coup d’épaule suffit à ouvrir la porte ! Idem pour la gâche, et les montants de la porte. Je vous invite à lire mon article pour sécuriser sa porte d’entrée pour les autres aspects autour du cylindre, telle que la poignée blindée, ou encore les cornières anti pince:

Comment sécuriser sa porte d’entrée

Voilà, je pense que vous avez là tous les éléments pour changer votre cylindre en toute connaissance de cause :) Si vous avez d’autres questions, les commentaires sont là pour ca ;-)


4 Commentaires
  1. Merci pour l’article mais trop tard pour moi après changé mon cylindre la semaine dernière ;-) Pris un Abus EC550 avec bouton, très pratique !

  2. Merci pour ces explications! À noter que dans certains cas ( portes de garage par exemple), le cylindre ressort de plus de 5mm ( protégé par une platine de finition), ce qui facilite l’arrachage ( expérience vécue!)

    Pour éviter ça, il existe des cylindres à casse programmée ( qui permettent de sécuriser la serrure même après un arrachement, la clé pouvant toujours être insérée!)… chez Opsial par exemple

    • Merci, je ne connaissais pas ces cylindres à casse programmée. Mais bizarre de laisser dépasser le cylindre ainsi. On ne peut pas dans ce cas le remplacer par un plus court ? Chez moi le cylindre de la porte de garage arrive bien à fleur.

      • Aucune idée, le serrurier n’avait visiblement pas le choix, dans la mesure où il devait installer une platine de finition ( amovible et en plastique).
        Cela dit, les fabricants parviennent toujours à concevoir des produits innovants, c’est le principal :)

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !