Tutorial: réaliser son propre NAS


II. Le Logiciel

Il faut commencer par télécharger l'ISO de Freenas disponible ici, puis le graver sur un CD.

J'ai ensuite dû connecter un lecteur CD sur l'un des ports SATA de la carte mère, juste le temps de faire l'installation de Freenas.

On insère donc le CD et on boote dessus (vérifier dans le bios que le lecteur CD est bien en première position).

IMG_1700

Là on sélectionne l'option 9, pour installer le système sur un disque dur.

IMG_1701

Puis on sélectionne l'option 3 pour installer le système complet.

On sélectionne ensuite le lecteur CD où se trouve le CD d'installation de Freenas, puis on indique le disque dur sur lequel installer le système. On voit ici clairement la carte Compact Flash de 4 Go:

IMG_1705

Et on indique la taille de la partition sur la carte Compact Flash:

IMG_1707

Je n'ai utilisé ici qu'1Go, cela étant largement suffisant pour Freenas. J'ai créé ensuite une autre partition de Swap:

IMG_1711

L'installation commence alors:

IMG_1712

IMG_1714

Après quelques minutes, l'installation est terminée ! On peut maintenant retirer le CD, voire même démonter le lecteur CD, puisqu'il ne sera plus utile. Et on redémarre.

IMG_1717

Il ne reste plus qu'à configurer l'adresse IP pour cette partie. On sélectionne donc l'option 2.

Pour ma part j'ai utilisé une adresse IP fixe, je préfère controler moi même la répartition des IP:

IMG_1720

On indique donc l'adresse IP que devra avoir le serveur NAS:

IMG_1721

Puis la passerelle à utiliser (votre routeur, ou Box):

IMG_1723

Et enfin les DNS:

IMG_1724

La configuration en local est terminée !

IMG_1726

On peut donc maintenant débrancher écran, clavier, souris, pour ne laisser que l'unité centrale. Tout le système est maintenant accessible via une interface web très complète. Pour s'y connecter il suffit de saisir dans votre navigateur Web l'adresse IP que vous avez affectée à votre NAS.

III. Configuration de Freenas

Pour configurer Freenas, il suffit donc d'ouvrir votre navigateur web et d'entrer l'adresse IP que vous avez assignée à votre NAS.

Capture d’écran 2009-11-16 à 19.47.49

Là, entrez “admin” puis “freenas” en mot de passe, qui sont les logins par défaut.

On peut ensuite aller dans le menu Système, Avancé, pour modifier le login administrateur, passer l'interface en francais, et modifier le port de connexion (par défaut 80):

A lire également:
Comment choisir son Switch réseau ?

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.05.25

Dans le même menu, vous pouvez activer le controle de l'alimentation en énergie, ce qui permet de moduler la vitesse du processeur automatiquement. Chez moi le CPU tourne souvent aux alentours de 650 Mhz, donc une consommation plus faible en énergie, et un dégagement de chaleur moins important.

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.06.19

Vient ensuite la partie la plus importante: la déclaration des disques durs !

Un peu complexe quand on ne connait pas, mais ce n'est à faire qu'une fois.

Il faut d'abord aller dans le menu Disques, Gestion, et cliquer sur le “+” pour ajouter les disques. On arrive sur cet écran:

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.10.37

Dans la liste déroulante, il faut sélectionner le disque dur souhaité. Attention à ne pas sélectionner la carte Compact Flash sur laquelle est installée le système.

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.11.01

Il faut indiquer un nom pour reconnaitre le disque dur. Régler la gestion d'énergie comme vous le souhaitez, sachant que la mise en veille dégrade les performances. Je n'ai pas activé ce mode, le serveur NAS faisant également office de serveur MySQL pour le serveur domotique, qui enregistre des données régulièrement. En revanche je conseille d'activer la surveillance SMART: cela permettra d'être averti par email lors d'une défaillance prévisible d'un disque dur.

Comme il s'agit ici de disques durs neufs, j'ai sélectionné le système de fichiers “Unformated”.

On ajoute de cette facon tous les disques durs qui composent le système:

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.11.22

Il faut ensuite formater les disques durs. Ca se passe dans le menu Disques, Formater:

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.12.40

Il est possible de choisir entre différents formats, tels que UFS, FAT32, etc… ou Software Raid. Ce mode de formatage est intéressant, car il permet de créer un RAID logiciel, sans carte RAID couteuse. Ainsi, Freenas permet même, si on le souhaite, de faire du RAID avec des disques durs USB…

Le RAID matériel est bien sûr meilleur, mais pour une utilisation personnelle, le RAID logiciel fera parfaitement l'affaire. Il consommera un peu plus de CPU, mais avec les puissances atteintes aujourd'hui, ce n'est pas franchement un problème.

A lire également:
Comment choisir son casque de réalité virtuelle : un joujou qui envoie du lourd !

Pour l'exemple, j'ai donc choisi le RAID logiciel. Je formate mes deux disques durs de cette facon, pour ensuite créer mon RAID.

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.13.32

Ca se passe toujours dans le menu Disques, puis RAID.  Vous avez le choix entre plusieurs systèmes RAID. Je ne vais pas tous les expliquer, mais les deux les plus utilisés sont le RAID 0 et le RAID 1.

Le RAID 0, appelé aussi stripping, permet d'augmenter la performance des disques durs en faisant travailler deux disques en parallèle. Les accès sont alors plus rapides. Le gros inconvénient, à mon sens, est que si l'un des deux disques durs lache, toutes vos données sont perdues, car l'un des disques ne peut pas fonctionner sans l'autre.

Le RAID 1, appelé aussi mirroring, utilise deux disques redondants. Le second disque est la copie exacte du premier à tout moment. Autant dire que niveau sécurité, à moins d'avoir deux disques qui lachent en même temps, c'est le top. En revanche c'est plus couteux: pour avoir 1 To de disponible, il faut avoir deux disque d'1 To…

Pour ma part j'ai donc utilisé une combinaison des deux, soit le RAID 10 (ou 1+0). On profite des temps d'accès du RAID 0, en ayant la sécurité du RAID 1. Pour cela, j'ai donc créé deux RAID 1, puis créé un RAID 0 en utilisant les deux RAID 1 comme disques.

De très bonnes explications sur le RAID figurent sur Wikipédia.

Pour en revenir à Freenas, il suffit donc de sélectionner le format de RAID souhaité, puis de sélectionner les disques durs devant le composer. On le nomme, et on valide pour créer le RAID.

Une fois le RAID créé, il faut le formater:

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.14.31

Là, deux possibilités:

  • pour un RAID classique (0 ou 1), votre RAID a été précédemment créé, il ne reste plus qu'à le formater en UFS, qui est le format standart de beaucoup de NAS.
  • pour mon RAID 1+0, j'ai formaté mes deux RAID 1 en RAID Logiciel. Je suis ensuite retourné dans la création des RAID, puis j'ai créé un RAID 0 à partir de mes deux RAID 1. Une fois cela fait, il n'y a plus qu'à formater le RAID 0 final en UFS.
A lire également:
Comment installer la fibre optique dans une maison ?

Enfin, les utilisateurs de Linux connaissent bien, il faut créer un point de montage pour “monter” le disque et y accéder. Encore une fois dans le menu Disques, donc, il faut maintenant aller dans “Point de Montage”.

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.17.14

L'opération est assez simple: on sélectionne le RAID (ou disque) précédemment créé, on lui donne un nom, et on valide, les autres paramètres étant suffisants pour notre utilisation. Le disque est maintenant monté ! Enfin, ce n'est pas tout à fait fini, puisqu'il faut autoriser l'accès à ce nouveau volume…

On va donc changer de menu et jeter un oeil dans le menu Services, puis CIF/SMB.

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.19.04

Ce service va permettre aux différents ordinateurs de votre réseau d'accéder aux fichiers du NAS. Il faut donc l'activer en cochant la case en haut à droite. On lui donne un nom, et pour le moment on laisse les autres réglages tels quels.

Il faut ensuite aller dans l'onglet Partages:

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.19.44

On donne ici un nom au partage, et on indique le disque à partager, ici notre “Volume1”. Je vous conseille d'activer la poubelle, ce qui permettra d'avoir une poubelle “réseau” et donc de récupérer des fichiers effacés par accident sur le NAS (car ils ne seront pas dans votre corbeille Windows !).

Capture d’écran 2009-10-09 à 23.20.17

Voilà, notre disque est (enfin) accessible à tous les ordinateurs du réseau :D Si vous allez jeter un oeil dans le voisinage réseau, le NAS est accessible !

Pour mon utilisation, j'ai activé également les services FTP (pour l'accès à mes fichiers à distance), UPnP (pour la diffusion des vidéos et photos sur la PS3 par exemple), iTunes (pour le partage de ma bibliothèque musicale sur mon réseau), SNMP (pour le monitoring du NAS), Serveur Web (pour l'hébergement de sites web), et Bittorent (pour le téléchargement de fichiers en P2P).

Ces services sont assez simples à configurer, je n'expliquerais donc pas tout ici, Freenas pouvant largement faire l'objet de plusieurs tutoriels. J'en écrirai d'ailleurs un prochainement sur l'installation de MySQL sur Freenas, cette installation n'étant pas automatique et peu documentée.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

2 Commentaires
  1. Salut,

    Je viens de commander mes pieces pour le NAS,
    390 € avec deux WD de 3To RED ,

    Mais j’ai une question, une fois les DD monter en raid1 puis je en rajouter 1 sans souci?

    Et si oui puis je le passer en RAID 5 ou 6

  2. Bonjour, novice dans le monde du serveur informatique, je monte actuellement
    un serveur NAS. Après avoir passé énormément de temps sur mon choix de
    matériel, je souhaite vous le soumettre afin de le valider avant de procéder
    aux achats. Les critères qui m’ont permis de choisir le matériel est le suivant :
    _FreeNAS qui implique donc une carte mère, un processeur et de la RAM ECC
    _possibilité de faire du transcodage video (full HD voire plus)
    _Basse consommation
    _Cout pas excessif 400€ sans DD

    Le materiel choisi est le suivant :
    Carte mère : intel S1200V3RPS
    Processeur : intel i3-4130T
    RAM : Crucial CT2Kit102472BD160B/CT2CP102472BD160B
    Disque Dur : WDXXEFRX

    Est-ce que mon choix matériel est cohérent (chipset, socket, basse conso,
    perf,…) ?

    Je vous remercie d’avance de cette vérification et de vos conseils

    Cordialement

Laisser un commentaire

Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare