Automatiser ses volets battants

Lors de ma construction, nous avons opté pour des volets à battants, traditionnels, pour deux raisons: d’une part le budget limité, d’autre part parce que les volets battants ont un certain charme par rapport aux volets roulants.

Je n’ai pas pour autant renoncer à la domotisation de ces derniers, puisque des mécanismes d’automatisation pour volets battants existent, même s’ils sont assez peu connus encore, contrairement aux mécanismes d´automatisation pour portail à battants.

Au cours de mes recherches, j’ai pu trouver différents modèles, basés la plupart sur deux sortes de mécanismes: le premier est un mécanisme fixé à l’encadrement de la fenêtre, constitué de deux bras qui se chargent d’actionner les volets; le second repose sur un système de gond motorisé, qui vient remplacer le gond classique du volet. Ce dernier est complètement invisible, mais également relativement cher (autour de 600€ pour les modèles que j’ai pu trouver) et, je pense, plus difficile à mettre en place.

Pour ma part j’ai donc opté pour la première solution, de marque Voltec, pour son cout et sa simplicité de mise en place. Je vous présente donc cette solution dans la suite de l’article…

Le modèle acheté ici est le modèle V’KOUP disponible chez Domadoo. Il s’agit du modèle le moins cher que j’ai trouvé, commercialisé à ce jour 299€.

Ce prix un peu moins élevé que la concurrence a certainement à voir avec le fait que cet automatisme n’est pas sur mesure: il est vendu en longueur de 1,40m, recoupable selon le besoin (avec un minimum de 80 cm tout de même). De plus, ce modèle n’a pas de butée mécanique, autrement dit il ne s’arrêtera pas tout seul: il faut maintenir appuyé le bouton jusqu’à ce que le volet soit ouvert ou fermé, et le relacher ensuite. Si un obstacle bloque le volet, le mécanisme ne s’arrêtera pas tout seul, et risquera de griller.

Vendu normalement en blanc, il faut savoir que d’autres teintes sont possibles. Ainsi, pour ma part, j’ai demandé la couleur beige, ce qui a engendré un surcout d’environ 25€, cout tout à fait acceptable pour avoir un mécanisme le plus discret possible.

Le principe de ce mécanisme est relativement simple: un profil, en aluminium, à fixer en linteau, dissimule un moteur qui se charge d’actionner deux bras, fixés sur les battants du volet. A l’intérieur de la maison, l’interrupteur permet le controle du volet.

 


2 Commentaires
  1. Bonjour,
    je déterre ces commentaires mais au moins je suis sur que cedric a beaucoup de recul maintenant sur ces volets !
    Perso j’ai des Adyx acheté chez casto il y a 4 ou 5 ans. ils sont solide mais relativement bruyant (des crac + bruit du moteur + vibrations) . Le temps d’ouverture est de moins de 14sec .
    Je voudrais donc savoir si les Voltec sont :
    1) bruyant ?

    2) solide, retour sav ?
    3) temps d’ouverture ?

    Merci !

  2. Bonjour Cédric et tous,
    Je déterre aussi car je cherche à motoriser les mêmes volets 2 battants. En lisant les commentaires, ce ne sera pas du Voltec :-( J’hésite donc entre ADYX et SOMFY, ces derniers semblent très bons techniquement; deux moteurs séparés + batterie (en cas de panne de courant), mais avec télécommande radio RTS. Comme j’envisage de piloter ces moteurs via eedomus+ ou Jeedom, j’hésite… Quelles sont vos recommandations ?

    D’avance merci.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !