Test du vélo électrique Gogobest GF750: 2000w de puissance sous un superbe look retro !

9.4

1799€ 2499€

Test du vélo électrique Gogobest GF750: 2000w de puissance sous un superbe look retro !
Test du vélo électrique Gogobest GF750: 2000w de puissance sous un superbe look retro !
1799€ 2499€
Un look badass / retro qu'on adore
Une puissance impressionnante
Possibilité de monter à deux

Vous commencez à connaitre mon penchant pour les Fat Bikes, je pense :p Gogobest est un fabricant bien connu maintenant de vélos électriques, dont je vous partage régulièrement les bons plans. Cette fois j'ai eu l'occasion de tester le Gogobest GF750, qui est bien sûr un Fat Bike. Mais un Fat Bike dont le look vintage m'a fait chavirer. Et cela sans même parler de ses 2000w de puissance ! Oui, c'est un monstre, que je vous propose de découvrir plus en détails dans ce test…

Présentation du Gogobest GF750

Bon, tout d'abord, pour ceux qui s'inquiètent toujours un peu du transport, je vous rassure tout de suite: ce Gogobest GF750 est arrivé parfaitement emballé ! A vrai dire j'ai même eu un peu de mal à le sortir du carton, qui était collé et agrafé. Il ne risquait pas de s'ouvrir en grand comme d'autres que j'ai parfois vus passer :/ Et à l'intérieur toutes les parties du vélo sont parfaitement emballées dans de la mousse:

test gogobest gf750 1

La livraison s'est faite par UPS, depuis un entrepôt européen (Pologne si mes souvenirs sont bons). Donc pas de taxe à payer à la livraison.

Bon j'étais tellement impatient de l'essayer que j'ai zappé les photos du déballage, désolé :p Mais c'est relativement habituel pour un vélo électrique: nous avions le cadre complet avec la roue arrière déjà installée. Il a juste fallu monter la roue avant, le phare avant, serrer le guidon, et visser la selle. Rien de très compliqué, le montage se fait en une petite demie heure.

Au final on obtient ce superbe “vélo”:

test gogobest gf750 2

Bon, comme on dit les gouts et les couleurs ca ne se discute pas. Personnellement j'adore son look vintage, avec sa selle et ses poignées en cuir, son gros phare de mobylette…

test gogobest gf750 13

La large selle ne passe bien sûr pas inaperçue. On sera comme un pacha ! Fini le mal à l'arrière train, ici on navigue tout confort. La selle est tellement large qu'on pourra même monter à deux dessus, le Gogobest GF750 étant capable de supporter 200kg de charge.

test gogobest gf750 9

D'ailleurs il est équipé de reposes pieds repliables à l'arrière pour accueillir le passager:

test gogobest gf750 4
test gogobest gf750 5

Autre élément très joli: les poignées en cuir. Ca donne un certain cachet, et en plus c'est assez agréable en main.

test gogobest gf750 17

A l'avant, un gros phare led de 630 lumens qui vient lui aussi ajouter sa touche au look retro de ce Gogobest GF750.

test gogobest gf750 3

De nuit, pas de soucis, ca éclaire !

test gogobest gf750 113

A l'arrière, un porte bagage robuste, qui pourra encore accueillir de la charge si nécessaire, puisqu'il est capable de supporter à lui seul 60kg. Pas de soucis pour emmener de l'équipement lors d'une excursion, donc.

test gogobest gf750 12

Après l'aspect esthétique, passons à l'aspect technique de ce Gogobest GF750. Comme nous l'avons dit, il s'agit d'un Fat Bike: on retrouve donc de gros pneus 20×4″ de marque ChaoYang, réputée pour sa qualité. Ce sont en effet des pneus qui accrochent bien le sol, qui ont une bonne résistance et une bonne durée de vie.

test gogobest gf750 12 copy
test gogobest gf750 11 copy
Près de 10cm de largeur !

Ce Gogobest GF750 embarque pas moins de 2 moteurs de 1000w chacun. Un moteur dans chaque roue:

test gogobest gf750 8

D'ailleurs, lors du montage, il faudra relier le câble du moteur de la roue avant au circuit du vélo. Rien de compliqué, les prises ne peuvent se brancher que dans un sens. Il faudra simplement faire attention de ne pas pincer le câble entre la fourche et la roue:

test gogobest gf750 19

La fourche est pourvue d'une suspension, qu'il est possible d'activer ou non. Il est également possible de régler sa souplesse. C'est toujours bon à prendre pour améliorer le confort.

test gogobest gf750 18
test gogobest gf750 13 copy

Pas de suspension arrière par contre, et la selle est directement vissée sur le cadre. Là, attention, même si la selle est très confortable, votre postérieur sentira passer les “culs de poule”.

A lire également:
Samebike RS-A01: test d'un vélo électrique citadin, qui ne craint pas non plus la campagne...

Côté vitesses, nous retrouvons un dérailleur Shimano 7 vitesses relativement classique:

test gogobest gf750 21

test gogobest gf750 23

Avec réglage des vitesses très facilement depuis le guidon, sur la partie droite. C'est là également qu'on retrouve la manette des gaz pour propulser le vélo tout seul, si on ne veut pas pédaler :p

test gogobest gf750 15

De l'autre côté, on retrouve les commandes pour l'éclairage, ainsi que le klaxon électronique. Attention, ca crie fort ! Juste à côté, le petit boitier < M > permet d'allumer ou éteindre le vélo, en maintenant appuyé le bouton M. Les flèches haut et bas permettent de modifier l'assistant électrique à travers 5 paliers, le premier n'ayant aucune assistance. Dans ce mode ce sera un vélo tout ce qu'il y a de plus classique. Attention toutefois, le Gogobest GF750 fait son poids: malgré un cadre en alliage d'aluminium, il pèse tout de même 43kg ! Il faudra pousser dans les jambes pour le manoeuvrer sans assistance électrique.

test gogobest gf750 16

Au centre du guidon on retrouve l'écran de contrôle, qui affiche le niveau de la batterie (en haut), la vitesse en cours, le mode d'assistance électrique, les kilomètres parcourus, etc. Un écran noir et blanc de très bonne qualité, parfaitement lisible même en plein soleil.

test gogobest gf750 14

Enfin, une partie importante sur un vélo électrique: la batterie. Il s'agit d'une batterie Lithium de 48V et de 17,5Ah, bien sûr prévue pour être étanche à l'eau et à la poussière. Il faudra prévoir environ 8h pour une charge complète.

test gogobest gf750 16 copy
test gogobest gf750 19 copy

Elle se démonte facilement via la clé, qui ici n'est nécessaire que pour le démontage. Pas besoin de clé pour démarrer le vélo. Une fois débloquée, elle se glisse sous la selle, et on peut récupérer la batterie pour la mettre en charge chez soi si on le souhaite.

La batterie est plutôt conséquente, et pèse tout de même 6,4kg ! Mais il faut au moins ça pour alimenter ces 2000w de puissance :p

test gogobest gf750 17 copy

Sur le dessus, un bouton permet d'afficher le niveau de la batterie en appuyant dessus. Pratique quand la batterie est démontée, car de toute façon ces voyants ne sont pas accessibles quand elle est en place.

test gogobest gf750 18 copy

Sur le côté de la batterie, on trouve un port Usb pour recharger son smartphone par exemple. Toujours pratique au cas où. Comme elle est sur l'arrière, elle pourra alimenter un appareil dans un sac sur le porte bagage, ou même dans la poche du conducteur.

test gogobest gf750 10

Et à l'autre extrémité le connecteur pour le chargeur, protégé par un petit couvercle rotatif.

test gogobest gf750 111

Cette batterie est un peu spéciale, car elle embarque le feu arrière:

test gogobest gf750 11
test gogobest gf750 112

Elle dispose d'ailleurs de deux boutons sur le dessous: le gros bouton permet d'allumer la batterie. Le plus petit, dans le renfoncement, permet d'allumer le phare.

test gogobest gf750 110

C'est là par contre un point négatif, car de ce fait le phare arrière n'est pas lié au reste du vélo: quand on allume les phares via le bouton sur le guidon, on n'allume que le phare avant. Il faudra actionner le bouton sous la batterie pour le phare arrière. De même, le phare arrière ne s'éclaire pas quand on freine. C'est un peu dommage sur un vélo de cette trempe.

Au centre du cadre, on trouve le boitier de contrôle, qui régule l'alimentation des moteurs. Il est lui aussi parfaitement protégé:

test gogobest gf750 20

Enfin, parmi les équipements, on retrouve une béquille pour garder le vélo debout:

test gogobest gf750 6

Mais nous avons également une autre béquille sur le dessous:

test gogobest gf750 7

Pas de porte bidon, mais il reste la possibilité d'en installer un sur le cadre:

test gogobest gf750 15 copy

Ce Gogobest GF750 est un vélo donc plutôt complet et robuste, avec de belles finitions.

A lire également:
Test Urtopia Carbon 1: le vélo électrique de Tesla ?

Le Gogobest GF750 à l'utilisation

Ce Gogobest GF750 fonctionne comme la plupart des vélos électriques vus jusqu'ici. On allume la batterie directement, pas besoin de clé ici. C'est pratique, mais en même temps l'utilisation d'une clé empêche l'utilisation par une personne tierce. Il faudra donc bien prévoir un antivol.

On maintient le bouton “M” sur le guidon pour l'allumer, et on est prêts à partir. Il suffit d'utiliser les flèches haut et bas pour augmenter ou baisser l'assistance électrique du vélo. En parallèle il est possible de passer les vitesses “traditionnelles” du vélo pour pédaler en rythme de croisière.

test gogobest gf750 25

La suspension avant, les gros pneus, le large guidon, et la selle en font un vélo vraiment agréable à conduire. Attention toutefois aux “culs de poules”, car si la selle est très confortable, elle ne dispose en revanche d'aucun amorti: ni suspension arrière ni ressorts sous la selle. On sent donc bien passer les gros trous à l'arrière.

Niveau puissance, vous vous doutez bien qu'avec ses 2000w, ce Gogobest GF750 ne craint rien. Je l'ai utilisé essentiellement en forêt, par temps sec comme temps humide (merci les gardes boue !), chemin sableux ou dur, il passe partout. Quant aux montées, il faut se cramponner au guidon, mais ce n'est pas lui qui fera marche arrière, puisqu'il avale sans broncher des pentes de 45° :p

681660901109 pic hd

D'ailleurs, on sent qu'il en a sous le capot, et qu'il demande plus: le modèle européen est en effet bridé à 25km/h, pour respecter la législation.

En réalité beaucoup de fabricants brident leurs vélo à 25km/h en contant sur la tolérance des autorités. Mais en réalité, dès qu'un vélo dispose d'une manette des gaz pour rouler sans avoir à pédaler, en France il n'est pas autorisé sur la voie publique. En effet, un “VAE” au strict sens du terme doit disposer d'un moteur de 250w, avec une vitesse limitée à 25km/h, et pédalage obligatoire. C'est un vélo à assistance électrique, il est là pour nous aider et non faire le travail à notre place.

Sur ce Gogobest GF750, entre la manette des gaz et les 2000w de puissance, il ne faudra pas compter sur une homologation, même dans la classe cyclomoteur, à laquelle il ne répond pas non plus. J'ai commencé à me renseigner sur la possibilité de l'immatriculer, etc. mais cela me parait compliqué car il faut fournir de nombreux documents, sans garantie que cela aboutisse :/ A réserver donc pour les chemins privés. Après chacun agit en son âme et conscience… On espère juste que la législation évolue un peu pour ce type d'appareil vraiment très sympa, qui pourraient rentrer dans la même classe que les scooters électriques.

Pour en revenir à la puissance, on sent donc qu'il en demande plus. Et quand on regarde attentivement la fiche technique, on voit qu'il peut en réalité monter jusqu'à 50km/h. On comprend mieux pourquoi il trépigne d'impatience quand on appuie sur la gachette :p Bon, pour ceux qui veulent tenter l'expérience, le débridage est très simple, puisqu'il suffit de maintenir la manette de frein droite appuyée, et d'appuyer sur le bouton d'allumage “M” pour allumer le vélo, sans lâcher la manette de frein. Comptez jusque 20, et le tour est joué (cf vidéo d'explication ici). Le vélo s'allume alors, prêt à monter à 50km/h. Pour l'avoir testé, il atteint rapidement sans problème en moins de 5s les 46km/h, avec 80kg montés dessus :p Attention toutefois à prévoir un casque, à cette vitesse ce peut être fatal. Si on souhaite revenir à l'état de bridage original, on refait la même manipulation.

A lire également:
Comment choisir son vélo électrique ? On vous dit tout !

Petit conseil également: à l'arrêt, passez en vitesse 0 ou éteignez le. J'ai eu en effet la maladresse de raccrocher la manette des gaz avec ma veste, et la puissance du moteur ne fait pas un pli: le vélo part tout seul en moins d'une seconde !

test gogobest gf750 24

Un mot maintenant sur l'autonomie, qui est donnée pour 80km. Une autonomie indicative, en utilisant l'assistance électrique, c'est à dire en pédalant, on est d'accord :) Je ne les ai pas fait d'une traite, mais en deux sorties, et on approche effectivement des 80km d'autonomie. Une autonomie qui divergera en fonction du poids porté et du type de route empruntée, bien sûr.

Après, si la selle se montre extrêmement confortable, il faut avouer que l'intérieur des jambes vient un peu frotter sur le côté de la selle quand on pédale. Du coup on a tendance à pas mal utiliser la manette des gaz pour l'utiliser comme une mobylette, et non plus comme un vélo. Forcément l'autonomie s'en ressent et descend aux alentours des 40km, ce qui est déjà pas mal pour faire une balade sympa.

Conclusion

Je ne vais pas être très objectif, car j'ai craqué pour le look vintage de ce vélo, que je trouve magnifique ! C'est robuste, puissant, tout en étant assez classe avec ses touches de cuir. De par sa puissance et son look, il se rapproche clairement plus de la motobécane que du VAE. C'est à vrai dire sa force mais également son principal défaut, car officiellement il n'est pas autorisé sur la voie publique en France. Comme beaucoup de choses dans notre beau pays, il fait partie des choses qu'on peut acheter mais qu'on ne peut pas utiliser. Après chacun prend ses responsabilités. Pour ma part je ne manque pas de chemins privés autour de mon terrain de loisirs, et je vais en profiter pleinement pendant les vacances ;-)

Parmi les petites critiques, citons le phare arrière totalement décorrélé du reste, qui ne s'allume donc pas en même temps que le feu avant, et qui ne s'allume pas non plus quand on freine. Et la béquille centrale, qui si elle se montre très pratique pour stabiliser le vélo quand on le range, est un peu basse quand on arpente un terrain cahoteux, si bien qu'on peut la raccrocher. Après c'est un détail, puisque cette béquille peut se démonter facilement, étant donné qu'une béquille latérale est aussi présente.

Hormis ces petits points, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce modèle, mais ça vous l'aurez compris :p A réserver toutefois à des utilisateurs “aguerris”, car ce vélo n'est pas un jouet et pourrait se révéler dangereux entre de mauvaises mains, tant il est nerveux.

Pour les intéressés, ce Gogobest GF750 se vend normalement au tarif de 2499€. Mais il est régulièrement en promotion, comme en ce moment à 1799€ seulement, ce qui est un tarif très compétitif comparé aux autres vélos électriques qu'on trouve en boutique en France. Livraison gratuite depuis un entrepôt européen, donc sans autres taxes à prévoir à l'arrivée.

9.4 Total Score
Un look retro à tomber, mais pourtant un vrai vélo moderne !

Ce Gogobest GF750 arbore un look retro des années 1960. Pourtant il s'agit bien d'un vélo moderne, électrique, doté d'une puissance impressionnante de 2000w ! Associée à ses larges pneus 20x4", il ne craint aucun terrain ni aucun climat. Le vélo par excellence pour la baroudeurs !

Qualité
9.5
Confort
9
Puissance
10
Design
10
Prix
8.5
POUR
  • Un look badass / retro qu'on adore
  • Une puissance impressionnante
  • Possibilité de monter à deux
CONTRE
  • Non homologué pour la voie publique
  • Phare arrière indépendant
Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

2 Commentaires
  1. Bonjour, j’ai une question : Et le freinage dans tout ça? Parce que entre le poids du vélo + utilisateur on arrive vite à plus de 100kg. S’agit il de frein à patins? A disques? Quel est la précision du freinage? Sa puissance? Son endurance? dans une descente par exemple si ça chauffe trop. Encore une fois super article mais l’aspect freinage me semble super important, c’est bien beau de pouvoir rouler à 50km/h si c’est pour ne pas pouvoir s’arrêter et s’éclater.

    • Hello ! En effet j’ai omis ce point, mais un coup d’oeil sur le site du fabricant donne rapidement l’info ;-)
      Le GF750 est équipé de freins à disques mécaniques, à l’avant et à l’arrière, concus pour une bonne dissipation de la chaleur. D’après mes tests, à 45km/h, il faut compter environ 10m pour s’arrêter net. Ca freine dur, pas de soucis à ce niveau là.

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare