Test de la box domotique VeraPlus, la Vera devenue multiprotocoles

1

Box domotique VeraPlus

189,95
Box domotique VeraPlus
9.25

Qualité

10/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Multiprotocoles
          • Autonome
          • Utilisation simple ou avancée
          • Support des plugins

          Contre

          • Pas de traduction en francais

          Après la VeraEdge, qui avait relancé la gamme Vera avec un nouveau design et son interface UI7, la société Vera Control LTD, anciennement connue sous le nom Mi Casa Verde, a lancé une nouvelle box dénommée VeraPlus. Plus puissante, avec plus de fonctionnalités, nous grimpons encore d’un cran dans la gamme des box domotique du fabricant. Petit comparatif par rapport à ses grandes soeurs:

          vera_comparaison

          On remarque déjà un beau gain de puissance, passant d’un CPU à 580Mhz à un dual core en 880Mhz cette fois. Plus de mémoire Ram (256 contre 128 sur la Edge), mais également l’arrivée du ZigBee et du Bluetooth BLE, en plus de l’habituel Z-wave+, qui viennent élargir la compatibilité avec les périphériques domotiques.

          Passons donc sans plus attendre à sa découverte…

          I. Déballage de la VeraPlus

          Dans la lignée de la VeraEdge, on retrouve un packaging mieux fini, avec un produit vraiment prêt à s’adresser au grand public, et non plus aux geeks qui ont l’habitude d’acheter des composants « bruts », comme c’était le cas avec les Vera 2 et 3.

          veraplus_1

          Même la version mobile est présentée à l’arrière: il faut rappeler que les box précédentes n’avaient pas d’application mobile dédiée « officielle », même si plusieurs applications développées par des passionnés existaient.

          veraplus_2

          A l’ouverture, pas de chichi: on arrive directement sur la box, qui a pris de l’embonpoint par rapport à la VeraEdge, qui était minuscule.

          veraplus_3

          A l’intérieur, tout le nécessaire est fourni, même s’il est restreint: en fait seule une alimentation et un cable réseau seront nécessaires.

          veraplus_4

          En comparaison de la VeraEdge, qui mesure moins de la moitié:

          veraplus_5

          La VeraPlus mesure maintenant 195x127x30mm. Bien que reprenant le même design, outre la différence de taille, on notera également une différence sur les témoins lumineux:

          veraplus_6

          On voit en effet apparaitre sur la VeraPlus la notion de ZigBee et de Bluetooth, dont on reparlera plus loin.

          veraplus_7

          Pour le reste, mêmes connectiques: alimentation, port ethernet, et prise Usb:

          En haut, la VeraEdge, posée sur la nouvelle VeraPlus

          En haut, la VeraEdge, posée sur la nouvelle VeraPlus

          Sur le côté, les boutons d’appairage, l’ajout rapide à un réseau Wifi WPS, et un petit trou pour le reset de la box. Oui, cette box peut se connecter en wifi en plus de sa liaison ethernet :D

          veraplus_11

          A part la taille et le nouveau support du ZigBee et du Bluetooth, en plus du Z-wave+, la VeraPlus semble donc très proche de sa grande soeur la VeraEdge.

          veraplus_12

          Voilà pour le tour du propriétaire. Passons à son installation.

          II. Installation de la VeraPlus

          Pour l’installation, inutile de chercher midi à quatorze heures: il suffit de suivre le lien indiqué sur la notice de la box: https://home.getvera.com

          On arrive sur un écran d’identification. Si on n’a pas encore de compte chez Vera, on en crée un.

          veraplus_configuration_1

          Attention, tout est en anglais, par contre.

          On commence par accepter les conditions d’utilisation, puis on sélectionne le type de box qu’on a, ici une VeraPlus, donc.

          veraplus_configuration_2

          veraplus_configuration_4

          On nous demande ensuite de brancher la VeraPlus si ce n’est déjà fait, sur sa box ADSL via le cable ethernet, puis l’alimentation sur une prise de courant. La box est automatiquement détectée:

          veraplus_configuration_5

          La box est trouvée sur le réseau. Il faut maintenant la laisser faire les éventuelles mises à jour.

          veraplus_configuration_6

          Pendant ce temps on peut continuer à l’étape suivante, où il est possible de visionner des vidéos pour bien démarrer, le temps que la mise à jour se fasse.

          veraplus_configuration_7

          Une fois la mise à jour terminée, on peut accéder à sa box en cliquant sur le bouton Dashboard en bleu, en haut à droite.

          On arrive alors sur l’interface de la box domotique. Quelques écrans apparaissent pour nous guider dans l’utilisation de celle ci, histoire de la prendre en main assez facilement:

          veraedge_1

          Une notion importante: l’état de la maison. Par défaut quatre états existent: à la maison, parti, nuit, ou en vacances.

          veraedge_2

          Ces quatre modes permettront de déterminer le comportement de la maison automatiquement, comme par exemple couper automatiquement le chauffage et éteindre les appareils restés allumés quand on part.

          veraedge_3

          veraedge_4

          Une fois ces écrans passés, nous voici sur l’interface de la box, où nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet.

          veraedge_10

          III. Configuration de la VeraPlus

          Un assistant nous accompagne pour régler quelques paramètres finaux sur notre box domotique:

          veraplus_configuration_11

          On commence par indiquer son nom, adresse mail, numéro de mobile (pour les notifications) et notre ville, utile pour récupérer la météo notamment.

          veraplus_configuration_12

          On donne ensuite un nom à notre installation:

          veraplus_configuration_13

          L’assistant nous propose ensuite d’ajouter nos premiers périphériques.

          veraplus_configuration_14

          Une liste nous est proposée avec les différents types d’équipements:

          vera_peripheriques

          Quand on déplie les catégories, on se rend compte que de nombreux périphériques sont supportés, de diverses marques:

          vera_peripheriques_01

          On notera d’ailleurs la disponibilités de périphériques n’étant pas seulement Z-wave: ainsi en thermostat on retrouve Nest, ou encore Netatmo. En éclairage, nous avons les ampoules Philips Hue.

          Tous les périphériques sont en effet listés ici, quelque soit le protocole. Un bon point pour faciliter l’utilisation, l’utilisateur n’étant pas toujours au fait de ce détail. Toutefois, le plus gros concerne pour le moment des périphériques Z-wave. En Bluetooth on ne trouvera que les ampoules Revogi Smart Color. En Zigbee la liste est un peu plus longue, avec des périphériques de chez GoControl, Nyce, LG, etc… (liste complète ici). Peu de périphériques listés sont disponibles actuellement chez nous, mais cela pourra arriver dans un avenir proche, le ZigBee gagnant du terrain régulièrement.

          vera_zigbee

          Divers modèles de caméras sont aussi supportés:

          VeraEdge_018

          VeraEdge_019

          Si le périphérique qu’on possède n’est pas listé, il est possible d’ajouter d’autres périphériques, à choisir en fonction du protocole utilisé. Comme on le voit, en plus du Z-Wave, Insteon, et Upnp, nous avons maintenant ZigBee et Bluetooth:vera_peripheriques_02

          Pour l’exemple, je choisis un détecteur de mouvement Fibaro, le « motion sensor ».

          VeraEdge_0111

          Chose très appréciable, quand le module est connu de la VeraPlus, des étapes sont affichées pour nous faciliter l’inclusion. Ici par exemple on nous demande de retirer la languette protégeant la pile.

          VeraEdge_0112

          Puis d’appuyer trois fois sur le bouton d’inclusion, qui nous est indiqué clairement

          VeraEdge_0113

          Le périphérique est détecté par la box, puis ajouté. Il ne reste plus qu’à lui donner un nom et le placer dans une pièce:

          VeraEdge_0114

          Une fois l’inclusion finie, on retrouve notre périphérique sur le dashboard (tableau de bord). Comme le Motion Sensor fait détection de mouvement, température, et luminosité, nous avons trois widgets:

          VeraEdge_0115

          Il n’y a plus qu’à ajouter ainsi nos différents périphériques. Le système Vera étant un des plus « vieux » systèmes, sa base de compatibilité est relativement complète, et la plupart des périphériques sont supportés:

          VeraEdge_0116

          L’interface est identique à celle que nous avions découverte avec la VeraEdge: épurée, claire, avec des icones très parlantes. Les deux box partagent en effet le même système.

          VeraEdge_0117

          IV. Utilisation de la VeraPlus

          Cette petite box a la bonne idée de s’adresser aussi bien au débutant qu’à l’utilisateur expérimenté. Nous allons passer un peu en revue ses possibilités.

          4.1 Configuration des périphériques

          Quand on clique sur un périphérique, on peut modifier son nom, et l’affectation de sa pièce. On retrouve également cette notion de « Bypassed / Armed » qui permet d’utiliser le périphérique d’une facon dans un scénario, et d’une autre facon dans un autre scénario (par exemple déclencher une sirène dans un scénario d’alarme, ou allumer une lampe quand l’alarme est désactivée).

          VeraEdge_0118

          En dessous on trouve plusieurs autres menus pour gérer son périphérique, comme le temps de réveil pour un périphérique sans fil:

          VeraEdge_0119

          Le menu « Advanced », comme son nom l’indique, donne accès aux paramètres avancés,  intéressants surtout pour les utilisateurs avancés. Comme on peut le voir tout est accessible, contrairement à certaines solutions trop limitées:

          VeraEdge_0120

          VeraEdge_0121

          VeraEdge_0122

          Le menu options permet de régler quelques options simples du périphérique, comme le recalcule des routes Z-wave (quand on change le périphérique de place), ou l’ajout de groupes pour les associations de périphériques.

          vera_advanced

          Le menu History donne accès à l’historique du périphérique: toutes les actions y sont recensées:

          VeraEdge_0124

          Le menu notifications, lui, permet de déclencher une alerte sur divers évènements du périphérique. Par exemple si un mouvement est détecté, vous pouvez recevoir une alerte, sans avoir besoin de créer le moindre scénario.

          VeraEdge_0125

          4.2 Paramétrage de la box

          Si on continue d’explorer le menu de gauche, nous pouvons accéder à la configuration de la box elle même.

          Là, il est possible de configurer les différentes pièces de la maison:

          VeraEdge_0126

          On peut également configurer la connexion Wifi de la box, si on préfère utiliser une connexion sans fil:

          VeraEdge_0127

          Nous avons ensuite accès aux sauvegardes de la box. Bien qu’elle soit totalement autonome, le fait qu’elle communique avec les serveurs Vera lui permet de proposer quelques options supplémentaires, comme les sauvegardes automatiques sur des serveurs distants par exemple:

          VeraEdge_0128

          Très utile en cas de plantage pour récupérer une box telle qu’elle était.

          Des logs sont également disponibles, qui recensent tous les évènement de la box. Le « grand public » n’y mettra peut être pas souvent les pieds, mais l’utilisateur avancé sera content de pouvoir les étudier en cas de problème.

          A noter qu’une option permet d’enregistrer les logs sur une clé Usb, histoire de ne pas saturer l’espace de la box.

          VeraEdge_0129

          Viennent ensuite les paramètres relatifs au Z-wave. Là encore normalement il sera rare d’y mettre les pieds, mais l’utilisateur avancé pourra vouloir y avoir accès. Détermination de la version Z-wave à utiliser, du type de route, de l’interrogation régulière des périphérique, etc…

          z-wave_settings_01

          Les outils de diagnostic et de réparation du réseau Z-wave sont également disponibles:

          z-wave_settings_02

          Nous retrouvons le même type de menu pour le ZigBee:

          zigbee_settings_01 zigbee_settings_02

          Le Bluetooth:

          bluetooth_settings_01

          Ainsi que le Insteon, qui lui nécessitera le branchement d’une passerelle adéquate:

          insteon_settings_01

          La box peut également être mise à jour. C’est un point important, qui permet à la box d’évoluer et de voir arriver le support de nouveaux périphériques et nouveaux services:

          VeraEdge_0133

          Les mises à jour sont régulières, à l’heure où j’écris ces lignes nous en sommes à la version 1.7.1754.

          4.3 Les applications / Plugins

          Une des forces de la Vera est la possibilité d’y ajouter des fonctionnalités via des plugins, disponibles sur un market d’applications. Il en existe aujourd’hui de très nombreux, pour tout un tas de fonctionnalités, pour gérer un Rfxcom ou une clé EnOcean (pour y ajouter donc d’autres protocoles domotiques), utiliser son Karotz, piloter sa TV, etc…

          VeraEdge_0134

          Les utilisateurs avancés pourront même créer leurs propres plugins, ou simplement ajouter des fonctions via quelques lignes de code Lua:

          VeraEdge_0135

          4.4 Menu utilisateur

          Le menu « User / Account info » permet de paramétrer les informations de l’utilisateur: email, numéro de téléphone, etc… afin de recevoir correctement les notifications.

          VeraEdge_0136

          On pourra également limiter le nombre de notifications, surtout utile pour ne pas exploser son quota de SMS par exemple.

          VeraEdge_0137

          Ensuite, il est possible de configurer le système métrique, pour avoir des températures en degrés celcius, un bon format de date, etc…

          VeraEdge_0138

          4.5 Gestion des caméras

          La VeraPlus est également capable de gérer les caméras IP, histoire de mettre en place une petite vidéo surveillance intégrée à son système domotique. Lorsqu’on demande à ajouter une caméra, on lui donne un nom, on l’affecte à une pièce, on choisit le modèle correspondant, puis on renseigne les paramètres de la caméra (adresse IP et identifiants notamment).

          VeraEdge_0140

          Des modèles sont supportés par la box, mais il est tout à fait possible d’ajouter une caméra standard et de la configurer soi même.

          VeraEdge_0141

          Exemple ici avec ma caméra IP achetée en Chine, qui utilise le même modèle que les Foscam:

          VeraEdge_0142

          Les caméras peuvent alors s’afficher dans nos favoris, histoire de les avoir facilement à portée de main avec les autres commandes utiles, comme celle pour ouvrir le portail par exemple:

          VeraEdge_0157

          4.6 Gestion des scénarios

          Vient maintenant l’une des parties les plus importantes en domotique: la gestion des scénarios, car le but de la domotique est bien sûr d’automatiser sa maison.

          VeraEdge_0143

          Il faut commencer par demander l’ajout d’une scène. La création se fera en deux étapes, en indiquant le déclencheur puis l’action à effectuer:

          VeraEdge_0144

          Le déclencheur peut être un périphérique, une programmation dans le calendrier, ou encore un déclenchement manuel.

          On choisit par exemple notre détecteur de mouvement comme déclencheur:

          VeraEdge_0145

          Et on ajoute une seconde condition: une luminosité inférieure à 500 lumens:

          VeraEdge_0146

          Etape suivante, on peut choisir nos actions:

          VeraEdge_0147

          Ici, je sélectionne deux prises du bureau que je veux piloter:

          VeraEdge_0148

          On peut également demander à ce que l’action s’effectue dans un certain délai, et pas immédiatement:

          VeraEdge_0149

          Si j’avais sélectionné un déclenchement sur calendrier, j’aurai obtenu cet écran, me permettant de sélectionner la répétition du scénario, et l’heure de lancement:

          VeraEdge_0151

          L’heure peut être une heure fixe, ou au lever / coucher du soleil par exemple, pratique par exemple pour ouvrir automatiquement ses volets au lever du soleil, sans avoir à tenir compte du décalage de mois en mois.

          VeraEdge_0152

          A la fin, on peut ajouter quelques éléments au scénario, comme son lancement automatique quand on passe dans un certain mode. Par exemple si je passe en mode vacances, ce scénario doit s’exécuter automatiquement. On peut également envoyer une notification à certaines personnes quand le scénario s’exécute:

          VeraEdge_0153

          Ou encore ajouter quelques lignes de code Lua pour réaliser des scénarios beaucoup plus évolués.

          VeraEdge_0154

          Nous avions déjà vu quelques exemples d’utilisation du code Lua dans des articles précédents, qui étaient certes sur l’ancienne interface, mais dont beaucoup continuent d’être fonctionnels. Ces scripts Lua sont en effet l’une des autres forces de cette box, permettant de dépasser les possibilités d’origine de la box.

          VeraEdge_0156

          V. Conclusion

          C’est ici un tour « rapide » pour découvrir cette nouvelle box, car nous avons déjà eu l’occasion de voir les possibilités du système MiOS à de nombreuses occasions, et le système de la VeraPlus est le même que celui de la VeraEdge sortie il y a un an. L’interface est claire, mais comme on l’a vu les possibilités de la box restent complètes. C’est une solution qui a de sérieux atouts:

          • le premier et pas des moindres: cette box est autonome, elle n’a pas besoin de serveurs extérieurs pour fonctionner. Beaucoup de fabricants ont fait le choix d’obliger les utilisateurs à passer par leurs serveurs, malheureusement quand on voit les mauvaises expériences de certains (Karotz, Mother, etc…) on peut en effet craindre pour la pérennité du matériel
          • cette nouvelle mouture est multiprotocole, avec l’ajout du ZigBee et du Bluetooth. Il faudra voir sur le temps les possibilités que cela apportera, car nous avons encore peu de périphériques ZigBee, quant au Bluetooth, nous n’avons pour l’instant qu’un type d’ampoule connectée. Mais les possibilités sont là pour le futur, espérons voir arriver rapidement le support de périphériques comme ceux proposés par Awox par exemple
          • elle supporte de nombreux périphériques, et des mises à jour régulières lui permettent de supporter les nouveaux périphériques Z-wave. Ajoutez à cela la possibilité d’installer des plugins pour utiliser par exemple des objets connectés, et les possibilités sont énormes
          • elle s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux utilisateurs expérimentés. Le débutant appréciera d’être pris par la main par l’assistant, et guidé pas à pas pour démarrer sa configuration. L’utilisateur avancé, lui, pourra à loisir modifier les paramètres des périphériques, customiser son réseau z-wave, créer des scénarios avancés avec du code Lua, et même créer ses propres plugins.

          Côté utilisation, elle se révèle très stable, et facile à utiliser. La disponibilité d’une application mobile officielle reprenant exactement le même design que l’interface web permet de plus de ne pas être dépaysé:

          L'application mobile intègre même le Geofencing, permettant de déclencher des scénarios en fonction de votre position géographique !

          L’application mobile intègre même le Geofencing, permettant de déclencher des scénarios en fonction de votre position géographique !

          J’ai moi même utilisé le système Vera (avec la Vera 2 notamment) durant deux ans, et je dois dire que c’était l’un des systèmes les plus complets et performants. Certes, l’interface n’était pas à ce moment là des plus conviviales, mais la box faisait parfaitement son travail. Aujourd’hui l’interface a été totalement revue avec UI7, pour la rendre beaucoup plus intuitive et accessible au grand public. Sans doute le résultat du travail avec Orange, puisque le système Homelive de Orange est basé sur le même système MiOS que la VeraEdge et VeraPlus, en moins poussé toutefois, Orange ayant privilégié le grand public (un peu trop sans doute, les limitations se faisant vite sentir). Le seul point négatif que je pourrai reprocher à la VeraPlus ? Sa version en anglais uniquement, qui pourra rebuter un débutant en France, qui n’a pas toujours une bonne connaissance de l’anglais. Un point réellement dommage, car l’interface Homelive, qui a la même base, existe elle en francais. C’est quelque chose qui est réclamé depuis longtemps à Vera, mais qui met malheureusement du temps à arriver :/

          Enfin, un mot sur le prix: la VeraPlus fait partie des box les plus abordables, avec un prix de 189,95€. Pour une box autonome, multiprotocole (je rappelle: Z-wave+, ZigBee, Bluetooth, Insteon gérés nativement, avec possibilité d’évolution vers du EnOcean ou encore un Rfxcom), et des possibilités très avancées (scripts et plugins disponibles), c’est une solution à envisager sérieusement !

          Partager

          Un commentaire

          1. Bonjour,

            La box a l’option géolocalisation ?

            Quid de la lenteur sur l’interface de programmation dont j’ai lu sur d’autres tests de cette box ?

            Merci

          Laisser une réponse

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !