Test du nouveau boitier TV Android 4K MX IV de Tronfy

4

Boitier TV Android Tronfy MX IV

89€
Boitier TV Android Tronfy MX IV
91.25

Qualité

10/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Matériel très complet
          • Puissant
          • Nombreuses utilisations possibles

          Contre

          • Télécommande IR
          • Applications Android pas toujours adaptées à la TV

          Notre partenaire TinyDeal m’a envoyé un nouveau boitier TV tournant sous Android 5.1, capable de lire sans broncher la 4K. Je vous avais déjà proposé il y a un an déjà un test d’un tel boitier, de la même marque, ici, qui avait quelques petits défauts pour les amateurs de cinéma. Celui ci corrigera t il ces petites erreurs ? A voir dans notre test.

           

          I. Déballage du Tronfy MXIV

          Le boitier présenté aujourd’hui arbore un design plus classique que le modèle précédent, plat, et de forme carrée aux bords arrondis. Plus compact, les fonctionnalités ne sont pourtant pas à la traine, puisque l’emballage nous annonce directement la lecture 4K, le support du H265, un processeur quadcore, wifi, et bluetooth 4.

          boitier_tv_tronfy_mx4_1

          A l’intérieur, on retrouve ce qui devient presque classique pour ce type d’appareil:

          boitier_tv_tronfy_mx4_2

          Le boitier en lui même est relativement petit, puisqu’il ne mesure que 115 x 115 x 26 mm, soit à peu près les dimensions de l’Apple TV (génération 3, vu que le nouveau modèle doit sortir sous peu ;-) Un bouton sur le dessus, facile d’accès, permet de l’allumer et l’éteindre.

          boitier_tv_tronfy_mx4_3

          Sur l’un des côtés, nous trouvons un lecteur de carte micro sd (jusqu’à 32Go), un port micro Usb OTG, et deux ports Usb, qui pourrons accueillir souris et clavier si on souhaite, mais surtout clés Usb et disques durs externes pour agrandir l’espace de stockage du boitier. Même s’il dispose de 16Go de mémoire, un peu d’espace supplémentaire sera toujours le bienvenu pour le stockage des films.

          boitier_tv_tronfy_mx4_4

          A l’arrière, nous avons le connecteur pour l’alimentation, une sortie Audio Vidéo Jack, un port ethernet Gigabit, une sortie HDMI, ainsi qu’une sortie optique pour le son. Côté connectique, c’est donc relativement complet, et bien adapté à un boitier multimédia.

          boitier_tv_tronfy_mx4_5

          Rien à signaler sur le dessous, à part quelques grilles de ventilation, qui pour info est totalement fanless, donc silencieuse.

          boitier_tv_tronfy_mx4_6

          Enfin, la télécommande, identique à celle du test précédent, donc, avec ses forces et ses faiblesses. Facile à utiliser avec juste quelques boutons bien pensés, dont un permettant de passer en mode souris pour les applications difficiles à piloter à l’aide des touches (et il y en a !). Concernant ce mode, d’ailleurs, pas de gyroscope comme sur le modèle Emtec (testé ici), on dirige lentement le curseur à l’aide des touches de direction. Optez pour une souris bluetooth pour plus de vivacité… Enfin, il s’agit toujours d’une télécommande IR. On aurait aimé une communication radio, permettant de mettre le boitier dans un placard, mais l’IR a l’avantage d’être plus facilement pilotable par d’autres équipements…

          boitier_tv_tronfy_mx4_7

          boitier_tv_tronfy_mx4_8

           

          II. Utilisation du boitier Tronfy MXIV

          Le branchement s’effectue très simplement: prise d’alimentation, cable HDMI, et si on a, prise ethernet. Sinon, le Wifi est également disponible et sera configurable un peu plus tard. Pour la lecture de gros fichiers via le réseau, on préférera tout de même utiliser le port ethernet gigabit.

          boitier_tv_tronfy_mx4_9

          Au premier allumage, après le logo Tronfy, le système se configure automatiquement avec les applications par défaut.

          boitier_tv_tronfy_mx4_10

          Puis on arrive sur l’interface du boitier, plutot claire. Pas vraiment de surprise ici, c’est la même que le boitier testé précédemment. Je vous invite d’ailleurs à le lire pour faire un tour de toutes les possibilités, histoire de ne pas se répéter ici. On retrouve en haut à gauche l’heure, la météo locale, puis au milieu la grosse icone Kodi (anciennement XBMC), qui est le centre du media center. A droite nous retrouvons quelques favoris, qu’on pourra personnaliser.

          boitier_tv_tronfy_mx4_11

          Petite nouveauté tout de même, au niveau de la configuration du boitier: nous n’avons plus accès directement aux paramètres systèmes comme avant, ou comme ce qu’on peut voir habituellement sur nos téléphones et tablettes, mais à une présentation type Android TV:

          boitier_tv_tronfy_mx4_12

          Je dis bien « type », car même si elle ressemble comme deux gouttes d’eau à l’interface vue sur le Google Nexus TV, nous sommes bien sur un Android 5.1 classique, et non un Android TV. Cette interface a toutefois l’avantage de rendre la navigation dans les paramètres plus agréable.

          Un paramètre qui en intéressera bon nombre, d’ailleurs: la compatibilité CEC qu’il est possible d’activer:

          boitier_tv_tronfy_mx4_16

          Grâce au CEC le boitier pourra être piloté via la télécommande de sa TV habituelle, ce qui évite d’avoir recours à une énième télécommande et résoud le problème du rangement dans le placard, ce contrôle se faisant via le cable HDMI. Ma TV Samsung reconnait parfaitement ce mode:

          boitier_tv_tronfy_mx4_25

          Autre point important, le francais fait partie des langues disponibles pour l’interface:

          boitier_tv_tronfy_mx4_17

          Le boitier gère différentes résolutions, jusqu’au 1080 à 60i/s:

          boitier_tv_tronfy_mx4_18

          On peut recadrer l’image, activer un écran de veille, etc…

          boitier_tv_tronfy_mx4_19

          Pour le son, on pourra également choisir la sortie HDMI, optique, ou le passage en PCM. Il faudra aller dans les paramètres avancés pour activer le passthrough.

          boitier_tv_tronfy_mx4_21

          Malgré cette présentation « simplifiée », l’affichage classique des paramètres reste possible en se rendant dans les paramètres avancés. On a alors accès à l’ensemble de la configuration, ainsi qu’à toutes les informations sur le système:

          boitier_tv_tronfy_mx4_15

          D’aillleurs, il sera tout à fait possible de sélectionner le launcher qu’on souhaite si celui fourni par Tronfy ne nous convient pas.

          boitier_tv_tronfy_mx4_14

          Pour en revenir aux applications, différentes applications sont fournies d’origine. Les classiques Gmail, Maps, etc… mais également des applications plus orientées multimédia, comme le lecteur vidéo 4K, ou encore le MX Player.

          boitier_tv_tronfy_mx4_22

          Kodi est bien sûr le lecteur multimédia mis en avant:

          boitier_tv_tronfy_mx4_26

          Cette version a été personnalisée par Tronfy, non seulement pour le fond d’écran (qu’on peut changer facilement, rassurez vous), mais également pour les applications fournies en plugin, qui permettent d’intégrer un navigateur web, une gestion du téléchargement de ses torrents, couch potatoe, etc…

          boitier_tv_tronfy_mx4_27

          Au niveau des paramètres de Kodi, on retrouvera le passthrough audio, qui permet de sortir le son tel qu’il est à l’origine, pour laisser par exemple un ampli Home Cinéma le décoder correctement, et ainsi profiter d’un meilleur son.

          boitier_tv_tronfy_mx4_29

          Comme il s’agit de Kodi, la lecture vidéo ne pose pas de soucis particulier, et avec son Cortex-A9 Quad-core
          à 2Ghz et son processeur vidéo Mali-450 Octo core, capable de décoder du H265 de facon matérielle, c’est un jeu d’enfant. La puissance de ce boitier est en effet au rendez vous:

          boitier_tv_tronfy_mx4_30

          L’interface est fluide, la navigation est rapide, rien à redire ! On peut même se payer le luxe de changer de thème pour avoir quelque chose de plus « moderne » que le thème de base livré.

          Pour la lecture, aucun problème  pour tout ce qui est DivX en SD, bien sûr, le processeur étant largement assez puissant. Mais j’ai également testé:

          • architecture d’un DVD copié sur disque dur: ok
          • ISO DVD: OK
          • films HD en MKV 720: OK
          • films HD en MKV 1080: OK
          • ISO BluRay (50Go) via le réseau: OK
          • test de différents extraits vidéos, récupérés sur le site Demo UHD: une démo de 2min 37s, par exemple, d’un poids de près d’1Go, en résolution 3840×2160, et codec HEVC: perfect ! J’ai d’ailleurs testé plusieurs vidéo de démo de ce type, toutes sont passées sans aucun problème. La vidéo se lance rapidement, et la lecture est parfaitement fluide (fichiers mis sur une clé Usb). Je n’ai pas de télé Ultra HD pour tester, juste Full HD, mais la qualité est déjà bien au delà d’un « simple » BluRay. Je dois dire que la lecture de ces fichiers est plutôt bluffante pour un si petit boitier !

          Seul point à noter, important toutefois: la lecture de fichiers en 24 images/s. Même problème que sur le boitier précédent, mais après recherche cela semblerait être une limitation du système Android. Pour la plupart des vidéos le lecteur fait parfaitement son travail, mais pour les amateurs de cinéma, ce point sera bloquant à cause des légères micro saccades (très légères, seul un expert s’en apercevra ;-).

          Même si ce boitier est mis en avant essentiellement pour son support de Kodi et de la 4K, il est possible de faire bien d’autres choses avec, puisque le système Android qu’il embarque, ainsi que son PlayStore officiel, permettent d’y installer ce qu’on souhaite. Il faut bien avoir en tête qu’on a ici un système Android complet.

          Aux côtés de Kodi nous avons donc l’application Netflix:

          boitier_tv_tronfy_mx4_24

          Fonctionne bien, mais il faudra souvent recourir au mode souris de la télécommande, car cette application Netflix n’est pas adaptée à une TV et l’utilisation d’une télécommande, contrairement à celle fournie sur le Nexus TV. La navigation dans les films n’est donc pas toujours des plus faciles, c’est un peu dommage. Mais on s’en sort tout de même.

          tronfy_mk4_1

          En ce moment je joue avec Plex, grand concurrent de Kodi, qui propose des arguments de choix (je vous en reparlerai prochainement). L’application Android s’installe elle aussi sans problème:

          tronfy_mk4_2

          Ici le pilotage à la télécommande fonctionne plutot bien. J’ai désactivé le transcodage pour forcer une lecture du fichier d’origine, et un fichier MKV de 20Go stocké sur le réseau passe sans aucun soucis:

          tronfy_mk4_3

          Récemment passé chez Orange pour la ligne ADSL, j’ai tenté d’utiliser la TV d’Orange sur ce boitier, histoire de m’en faire un second boitier TV. Là, au lancement, l’application me dit que je ne suis pas connecté à internet:

          tronfy_mk4_4

          En fait l’application ne reconnait tout simplement pas la connexion ethernet, j’ai dû connecter le boitier au Wifi pour que l’application accepte de se lancer. Malgré tout je n’ai pas pu accéder aux chaines de la TV, car chaque chaine me lance un message d’erreur « P531 » :( Dommage.

          Le boitier peut également faire office de console de jeux, en utilisant une souris ou une manette Bluetooth par exemple. Le Play Store offre une pléthore de jeux. Attention toutefois, certains jeux, même s’ils s’installent sans problème, n’ont pas réussi à fonctionner: ils se lancent, mais impossible de faire quoique ce soit. Sans doute à cause de l’absence de tactile, ou de la résolution TV pas adaptée. Il faudra donc tester au cas par cas, comme les autres applications d’ailleurs (cf Orange TV…). Mais il y a des jeux de voitures vraiment très beaux, gratuits, et qui se jouent parfaitement à la manette, permettant ainsi de transformer ce petit boitier en console de jeux.

           

          III. Conclusion

          Ce boitier est une petite évolution du boitier Tronfy RK3288 testé précédemment. Un OS plus à jour, un peu plus de puissance, et un design différent. Il trouvera parfaitement sa place sous la TV pour y apporter un système Kodi puissant, Netflix, ainsi que quelques jeux. Pour moins de 90€, c’est un excellent boitier qui permet de connecter sa TV et lui ajouter toutes sortes d’applications. Comparé à un Raspberry Pi, auquel il faut ajouter l’alimentation, le boitier, la télécommande, la SD, etc… nous ne sommes pas très loin, mais avec nettement plus de puissance sur le Tronfy.

          tronfy_mk4_6

          Le MXIV n’est toutefois pas exempt de défauts. On aurait aimé notamment une télécommande radio, voir gyroscopique pour faciliter l’utilisation de la souris, et un support parfait du 24Fps. Mais son vrai problème vient de l’OS utilisé, qui n’est pas adapté aux TV. Certes, dans 80% des cas cela fonctionne parfaitement. Mais quand on a gouté à Android TV par exemple disponible sur le Nexus TV de Google, testé ici, parfaitement adapté aux TV et à la télécommande, il est difficile de revenir sur un boitier utilisant un Android développé pour smartphone et tablettes, d’autant que le Nexus TV est à peine plus cher (99€). Mais comme on l’avait vu, ce dernier avait un problème pour lire les fichiers volumineux: pas de port ethernet gigabit et moins de puissance. Il faudra choisir entre ces deux types de boitiers en fonction de ses besoins. Actuellement le seul boitier semblant mettre tout le monde d’accord est le nouveau Nvidia Shield, très puissant (car pensé pour le jeu) et proposant un Android TV. Seulement nous ne sommes plus dans les mêmes tarifs, puisque le pack de base est à 199€ :/ J’essaierai de vous en proposer un test prochainement, ainsi qu’un test de la nouvelle Apple TV dès qu’elle sera disponible pour comparer, puisque ses fonctions multimédia s’annoncent très prometteuses.

          Pour conclure, le MXIV ne sera pas approprié aux amateurs de home cinéma, mais pourra tout de même convenir à bon nombre d’utilisateurs qui souhaitent lire leurs vidéos et ajouter quelques services connectés à leur maison. Pour ma part il ne trouvera pas sa place dans mon salon, mais sera parfait pour la TV des enfants, qui pourront profiter de Plex, Netflix, et quelques jeux ;-)

          Partager

          4 commentaires

          1. Bonjour,
            Suite à un de vos articles sur la version précédente, je me suis intéressé a cette box.
            J’ai finis par la commander et reçu depuis 3 semaines. Très content.
            J’en profite pour vous demander la procédure pour l’Airplay, impossible ni avec mon iPhone ou mon mac book pro

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !