Comment choisir son Switch réseau ?

Quand on commence à avoir une installation informatique conséquente, ce qui arrive souvent quand on installe aussi un système domotique, vient un moment où le passage par un switch réseau devient incontournable. Manageable ou non, avec ports POE, combien de ports, quelle vitesse, etc. de nombreuses questions se posent au moment de choisir.

Comme vous avez déjà pu le voir, j’ai fait le choix chez moi d’installer une armoire de brassage 19″, qui regroupe tous mes équipements et centralise le fonctionnement de la maison: box ADSL, routeur, NAS, box domotique, audio multiroom, etc. Toutes les prises réseau de la maison arrivent dans cette armoire. Lorsque j’ai aménagé l’étage, j’ai prévu au moins une prise réseau sur chaque mur, de façon à ce qu’on puisse se brancher quelque soit la disposition de la pièce (j’ai une femme qui aime bien déménager les meubles régulièrement :). En tout, près de 600m de câble réseau CAT 7 passent dans la maison, pour près d’une quarantaine de prises ethernet arrivant dans l’armoire de brassage. Autant dire qu’il me fallait un bon switch pour relier tout cela. Mais tout d’abord…

A quoi sert un switch ?

Un switch, aussi appelé parfois commutateur réseau, est un appareil qui permet de connecter plusieurs appareils sur un même réseau: routeur, ordinateurs, serveurs, caméras, etc. Si on vulgarise, c’est une sorte de « multiprise », mais pour le réseau informatique. Attention toutefois: il faut distinguer les switchs et les hubs. Ces derniers servent aussi de « multiprise » réseau, mais très bêtes: ils recoivent une information et la rediffusent directement sur tous leurs ports réseau, alors qu’un switch peut apporter un traitement particulier, en redirigeant l’info sur un ou plusieurs ports réseau, ou en prioritisant certains flux par exemple. D’où la question suivante…

Switch Manageable ou non manageable ?

Un Switch non manageable est un switch « basique », mais plug & play: il suffit de le brancher, il ne nécessite aucune configuration, et va faire le travail immédiatement. Quand on a juste besoin d’ajouter quelques ports réseau dans la maison, c’est généralement suffisant, d’autant que les tarifs restent très abordables.

Un Switch manageable, appelé aussi « administrable », lui, va offrir des possibilités de configuration qui permettent de modifier et de gérer son fonctionnement: VLAN, CLI, SNMP, routage IP, QoS, etc. C’est particulièrement utile pour identifier les problèmes, en cas de trafic multicast sur le réseau par exemple.

A lire également:
Comment choisir son casque de réalité virtuelle : un joujou qui envoie du lourd !

La gestion de VLAN, ou sous réseaux, peut par exemple être très utile pour séparer un réseau de caméras du reste du réseau informatique. On utilise la même architecture matérielle (les mêmes câbles), mais le système fonctionne comme s’il y avait deux réseaux différents (ou plus). On peut également imaginer mettre en place un Vlan pour tout ce qui est relatif au système domotique et aux objets connectés de la maison, afin qu’il soit séparé du réseau sur lequel les utilisateurs travaillent (ou jouent ;-)

Le Qos, ou « Quality of Service », permet de donner la priorité à certains périphériques. Par exemple priorité à la TV ou encore à la console de jeux pour ne pas « lagguer » quand quelqu’un copie un gros fichier à travers le réseau.

Tout ce paramétrage se fait généralement via une interface web proposée par le switch, ou parfois même une application mobile.

Avant de choisir entre un switch manageable ou non, il faut se demander si on a besoin du VLAN, de fonctions de routage, de SNMP (pour interroger votre switch), etc. Généralement, si votre architecture dispose de plus de 30 périphériques, il vaut mieux opter pour un switch manageable pour faciliter la gestion: monitorer le réseau, effectuer des statistiques, gérer les priorités et réguler le trafic.

Combien de ports faut il prévoir sur un Switch ?

Un switch va généralement de 8 à 48 ports (voir 64 ou 128 dans les grandes infrastructures réseaux). Forcément, plus il y a de ports, plus le prix augmente. C’est d’autant plus vrai si on opte pour un switch rapide: les ports à 10Mbps ont quasi disparu, mais on trouve des ports à 100Mb/s, 1Gb/s, et même 10Gb/s, les plus rapides. Si votre utilisation prévoit de faire par exemple du streaming vidéo depuis un NAS (avec un serveur Plex par exemple), optez directement pour du 1Gb/s !

Ensuite le nombre de ports va dépendre de votre architecture. Le mieux est de lister tous les appareils existants et ceux qui sont envisagés dans un avenir proche, afin de déterminer le nombre de ports nécessaires: ordinateurs, imprimantes, NAS, caméras, TV, etc. Prévoyez toujours une petite marge pour des appareils imprévus ;-)

Faut il prévoir des ports POE ?

La technologie POE (Power Over Ethernet) permet d’alimenter certains appareils directement via le Switch. On trouve dans ce domaine beaucoup de caméras: le support du POE sur une caméra permet de l’installer n’importe où, en ne faisant passer qu’un seul et unique câble réseau. Ce câble assurera le transfert des données informatiques, mais également l’alimentation de la caméra. C’est très pratique pour réduire le nombre de câbles, mais également pour la sécurité: si votre switch est branché sur onduleur (vivement conseillé !) vos caméras resteront alimentées même en cas de coupure de courant, puisque c’est le switch qui les alimente. Sans POE, il faudrait prévoir un onduleur par caméra pour obtenir la même qualité de service.

A lire également:
Confinement: débloquez les films et séries "cachés" de Netflix !

Mon choix perso: le Netgear GS752TP

Il existe aujourd’hui plusieurs grands fabricants de Switch, tels que Cisco, Linksys, Ubiquiti, Netgear, etc. Pour ma part je suis un fidèle de la marque Netgear que j’utilise depuis très longtemps (cf ma première présentation de l’armoire réseau, il y a 12 ans, avec déjà un switch netgear).

J’ai eu besoin de remplacer mon ancien switch il y a quelques mois, non pas à cause d’une panne, mais suite à de nouveaux besoins sur mon réseau, tels que du Vlan, de l’aggrégation de ports (pour mon NAS) ou encore du POE pour mes caméras. Accessoirement, mon switch 24 ports devenait trop petit et m’obligeait à avoir un second petit switch POE à côté. Netgear dispose d’un large catalogue de switchs, s’adaptant à tous les besoins, d’une utilisation domestique (comme le Netgear NightHawk dédié aux gamers) à une utilisation professionnelle.

Pour mes besoins déjà très « poussés », j’ai dû taper dans un modèle destiné aux entreprises: le Netgear GS752TP.

Ce Netgear GS752TP est bien sûr un switch manageable, qui me permet de créer des vlan, gérer le QoS, et aggréger certains ports pour mon NAS Synology.

J’avais besoin de 9 ports POE. L’entre deux n’existant pas, ce modèle est full POE+, c’est à dire que les 48 ports peuvent alimenter un appareil POE si besoin, jusqu’à hauteur de 380w, ce qui laisse de la marge !

Pratique, le switch gère automatiquement la puissance qu’il doit affecter à chaque port POE, en calculant la longueur de câble et la déperdition notamment. L’interface permet même de programmer l’alimentation de certains ports: par exemple si on souhaite couper les caméras la journée, on peut très bien couper leur alimentation depuis le switch directement. Si le périphérique connecté n’a pas besoin d’alimentation, le switch ne lui enverra bien sûr pas de jus. Tout cela est entièrement automatique.

A lire également:
Comment installer la fibre optique dans une maison ?

Le Switch peut être posé ou fixé où on souhaite, mais est également prévu pour être intégré dans une armoire de brassage, grâce aux petits supports à visser de chaque côté:

Attention toutefois à bien mesurer la profondeur disponible de votre armoire par rapport à la profondeur du switch, certains ont eu de mauvaises surprises au moment de l’installation ;-)

Le Netgear GS752TP en place dans mon armoire (en début d’installation, beaucoup plus de ports sont utilisés aujourd’hui ;-)

Même si l’armoire se trouve dans le garage, j’apprécie beaucoup son silence.

A noter que ce matériel dispose d’une garantie à vie par Netgear, ce qui n’est pas rien !

Bon par contre ce Switch a un coût, puisqu’on le trouve à un peu plus de 500€. Un tarif raisonnable pour un switch de qualité professionnelle, mais qui ne sera peut être pas adapté à tous. Pas grave, il en existe avec moins de ports si besoin ;-) Dans mon cas, je cumulais un switch 24 ports, un autre petit de 8 ports, et un troisième de 8 ports compatible POE. Non seulement cela avait un cout, mais en plus c’était plus compliqué pour gérer tout ce matériel. Maintenant tout est centralisé: je n’ai plus qu’un routeur Orbi, et ce Switch qui se charge de la répartition sur le réseau, l’ensemble me permettant d’avoir à la fois un excellent réseau Wifi et un excellent réseau ethernet. Et vous, quelle est votre configuration ?

NETGEAR Smart switch manageable PoE professionnel 52 ports Gigabit Ethernet (GS752TP) - avec 48 ports PoE+ @ 380 W, 4 ports SFP 1 Gigabit, bureau/en...

Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 5 juin 2020 10 h 49 min
in stock
503,98 539,99

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

5 Commentaires
  1. Bonjour,
    Article très intéressant pour enrichir ces connaissances réseaux.
    De mon côté j’utilise un switch POE cisco 10 ports gigabit. Manageable avec possède de faire des vlan et de l’agrégation de ports. Je l’ai payé 240e à l’époque.
    Je l’ai depuis 2012 et je n’ai eu absolument aucun soucis.
    Il alimente 2 points d’accès en POE et un vieux petit switch 3com 5 ports 100mb qui se trouve sous la tv et qui raccorde, la tv et la mi box au réseau.
    Autrement les équipements suivant y sont raccordés :
    2 pc
    1 nas Synology
    1 jeedom
    1 femtocell orange

    Je suis bien d’accord sur l’importance de choisir un bon switch qui est une des pièces maîtresse du cœur de réseau.

    Bonne journée

  2. Bonsoir, il y a une erreur au niveau du POE si votre Switch n’en est pas pourvue il faudra ajouter un injecteur et non un onduleur, cela représente généralement 30-50€

    • Bonjour. Il n’y a pas d’erreur, mais un soucis de compréhension, apparemment. Il n’est pas question d’utiliser un onduleur pour avoir du POE.
      Le POE est intégré au switch, ou, comme vous le dites, il est possible d’utiliser un injecteur pour ajouter le POE à un switch en étant dépourvu.
      L’onduleur est là pour éviter que le switch ne subisse une coupure de courant. Si on utilise un switch POE avec des caméras POE, et qu’on branche le switch sur un onduleur, cela permet de ne pas avoir de coupure des caméras en cas de coupure de courant, puisque tout le circuit sera secouru directement à la base de l’onduleur.

  3. Bonjour

    Pour information j’ai acheté le Netgear MSS510TX que j’ai raccordé en 10Giga avec ma freebox Delta via un cable DAC SFP+ :
    https://www.amazon.fr/gp/product/B075F85GV9/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o01_s00?ie=UTF8&psc=1&tag=dlpefr-21

    En effet le seul moyen de sortir du 10 giga de la DELTA est d’utiliser le port SFP+ avec soit un cable DAC SFP+ soit un adaptateur fibre mais pas un adaptateur RJ45 (pas assez de courant apparemment)

    Ce switch propose aussi des ports gigabit mais aussi Multi Gigabit (1G, 2.5G, 5G ou 10Giga).
    Il me sert de modèle « Coeur » et est raccordé via un cablage en étoile dans mon appartement soit à d’autres switchs de plus petites capacités, soit directement à des équipements audio/vidéo (consoles de eux, enceinte sonos ou Apple TV)
    Je l’ai depuis deux mois et j’en suis satisfait.

  4. Bonjour
    Une question de la part de quelqu’un qui ne maîtrise pas tout…
    Je vois que votre câblage est en cat 7 mais vos panneaux de brassage semblent être en cat6. Cela n’entraîne pas de problème? Quel intérêt d’avoir le câblage en cat7 ( chez moi aussi suis en 7…)?
    Quels panneaux vous conseillez?
    Merci à vous

    Laisser un commentaire

    Créer un nouveau compte
    Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
    Réinitialiser le mot de passe
    Comparer articles
    • Casques Audio (0)
    • Sondes de Piscine Connectées (0)
    Comparer
    Recevez les dernières infos

    Inscrivez vous à notre Newsletter hebdomadaire !

    Restez informés des nouveaux articles, tests de produits, guides, et bons plans !