Zwave: Test de la serrure PolyLock

Je vous avais parlé l’été dernier d’une nouvelle serrure électronique Zwave, annoncée pour l’Europe.

J’ai une bonne nouvelle: cette serrure, conçue par PolyControl, est disponible en France, chez notre partenaire Domadoo !

Je l’ai testée durant quelques jours, le temps de vous en faire un petit compte rendu.

 

 

I. Déballage

 

Nous trouvons deux éléments: le PolyPad, à gauche, et le PolyLock, à droite. Ils sont vendus ensemble ou séparément, selon le besoin:

 

 

Le PolyPad est un clavier sans fil qui pourra être positionné n’importe où afin de déverrouiller la serrure. Il dispose de 10 touches numérotées pour saisir son code, et de deux touches de verrouillage et déverrouillage.

 

 

Une seule vis à retirer, et on accède à l’intérieur du clavier. Une batterie alimente le tout (d’une durée d’environ 1 an), et on trouve sur la petite platine électronique le bouton d’inclusion pour l’ajouter au réseau Zwave.

 

 

Le PolyLock est bien sûr la serrure électronique en elle même, qui viendra se positionner par dessus la serrure existante. De couleur gris aluminium, le boitier, en plastique, est relativement neutre pour s’adapter à la plupart des portes.

 

 

Même principe que pour le clavier, une vis à enlever, et on accède à l’intérieur de la PolyLock. On y découvre une batterie (toujours donnée pour un an d’autonomie), le moteur actionnant la serrure, et un petit bouton d’inclusion sur la platine électronique:

 

 

Le principe du PolyLock est de venir se positionner au dessus de la serrure et de “tourner” la clé à votre place. Mais il faut pour cela un cylindre un peu particulier, qui viendra remplacer votre cylindre existant:

 

Le cylindre spécial, en haut, comparé à un cylindre classique, en bas

 

Sur un cylindre classique, nous avons une serrure de chaque côté pour insérer une clé. Sur le cylindre utilisé par le PolyLock, il y a d’un côté la serrure pour la clé (qui viendra se positionner à l’extérieur), et de l’autre côté une longue tige métallique qui entrera directement dans le PolyLock, permettant à ce dernier de contrôler l’ouverture / fermeture de la porte. Le nouveau cylindre devra de plus être un peu plus long que votre cylindre actuel d’un centimètre.

 

 

II. Installation

 

L’installation n’est pas très difficile.

Il faut commencer par remplacer le cylindre existant, ce qui est très simple: porte ouverte, il y a une vis à retirer sur le côté de la porte, au niveau de la serrure. Une fois retirée, le cylindre se retire tout seul. On y glisse le nouveau cylindre, et on revisse:

 

 

J’ai testé la serrure sur ma porte menant au garage, la clé est donc côté garage, et la tige métallique côté maison.

Ensuite, après avoir retiré le couvercle de la PolyLock, on vient la positionner sur la porte, en faisant passer la tige du cylindre dans l’orifice prévu:

 

 

Note: normalement on devrait retirer la platine de la poignée existante afin que la PolyLock soit directement fixée à la porte. Vous comprendrez que pour les tests je n’ai pas voulu tout démonter pour faire des trous dans ma porte :p

Une fois la PolyLock fixée, on referme son couvercle:

 

 

De l’intérieur, il sera possible de verrouiller la porte manuellement si on le souhaite en tournant simplement la petite poignée de la PolyLock (à réserver donc aux portes, et non aux portes fenêtres, les assurances ne couvrant pas en cas d’intrusion, vu la facilité à entrer sans clé grâce à ce système).

 

 

Bon, la PolyLock sera plus ou moins discrète selon la porte qu’on possède. Sur ma petite porte tout simple la serrure semble tout de même imposante. Il faut bien stocker le moteur et la batterie quelque part…

Voilà, l’installation est terminée !

Le PolyPad, lui, pourra se positionner n’importe où, puisqu’il est sans fil. Collant double face ou deux vis, et vous le placez à l’endroit qui vous parait le plus approprié (à l’extérieur, cela semble une bonne idée pour pouvoir rentrer chez soi ;-)

 

III. Configuration

 

Cette serrure, toute récente, n’est pour le moment compatible qu’avec la Vera. Elle sera sans doute rapidement ajoutée à Homeseer, et peut être l’eedomus. Je vais donc vous expliquer le fonctionnement sur ma Vera 2.

Comme tout module Zwave, il faut tout d’abord l’inclure au réseau Zwave. Pour vous y retrouver, incluez les l’un après l’autre, histoire de les renommer au fur et à mesure: en effet, les deux modules auront le même nom si vous les incluez en même temps, et vous ne vous y retrouverez pas pour la configuration. La procédure est la même que d’habitude: mettre la Vera en mode inclusion, puis appuyer 5s sur le bouton d’inclusion du PolyLock ou du PolyPad. Vous obtiendrez ces deux devices:

 

 

Le device appelé ici PolyLock pourra contrôler directement la serrure. Vous pourrez donc très facilement ouvrir ou fermer votre porte depuis l’interface web ou depuis votre smartphone.

Le PolyPad, lui, doit être configuré pour pouvoir fonctionner.

On commence par créer deux scènes, une pour l’ouverture, une pour la fermeture:

 

 

 

Pour la scène d’ouverture, dans l’onglet Commandes, on sélectionne le PolyLock et on le positionne sur “Unlock”.

Ensuite, on indique l’évènement déclencheur, qui sera le fait de déverrouiller le PolyPad:

 

 

Dans l’onglet Events, on sélectionne le PolyPad, le type de trigger “A door is opened or closed”, et le mode “Opened”.

On enregistre ensuite la scène. Cela va permettre d’ouvrir la PolyLock lorsqu’un code valide sera saisi sur le PolyPad suivi de la touche ouverture.

Même principe pour la fermeture, sauf que cette fois on “Lock” la PolyLock

 

 

et que l’évènement déclencheur sera la fermeture sur le PolyPad:

 

 

Il n’y a plus qu’à définir les codes autorisés pour le PolyPad. On se rend donc dans les paramètres de celui ci (via la petite clé à molette), et on va sur l’onglet “Pin Codes”:

 

 

Ici, on peut saisir un nom (le nom de la personne à qui sera affecté le code, par exemple) et un code numérique entre 4 et 8 chiffres. On clique sur “Set” pour l’enregistrer, le code est automatiquement envoyé dans la mémoire du PolyPad. Il suffit alors de composer ce code  sur le PolyPad suivi de la touche d’ouverture ou de fermeture pour déverrouiller ou verrouiller la porte. Simple !

Mais les codes peuvent également être affectés selon un calendrier. Prenons l’exemple d’une femme de ménage qui doit pouvoir entrer tel jour à telle heure uniquement. On lui crée un code, et en modifiant le choix dans la liste “Restrict Code”, il est possible de restreindre ce code à certains moments précis. Ici je l’autorise par exemple le lundi et le mercredi de 9h à 13h uniquement:

 

 

Ainsi pas besoin de laisser les clés à la femme de ménage: elle vient durant ces plages horaires et compose son code pour entrer. En dehors de ces plages horaires, son code sera refusé. Très pratique donc pour une femme de ménage, une personne venant s’occuper de la maison durant vos vacances, etc…

De plus, le PolyPad étant totalement intégré au système, dans le scénario d’ouverture, vous pouvez ajouter des actions: désactiver l’alarme, allumer la lumière chez vous s’il fait nuit, prendre une photo automatique du visiteur, etc… Bref, c’est un clavier, vous pouvez déclencher les actions que vous souhaitez. D’autant plus qu’il est possible de déclencher des actions selon plusieurs évènements:

 

 

On peut donc lancer des scènes si un mauvais code est entré, si le code est entré en dehors des heures autorisées, si le bouton de verrouillage est pressé, etc… Cela laisse de nombreuses possibilités !

Note: comme beaucoup de modules Zwaves, des paramètres internes peuvent être configurés. Ici, nous pourrons régler le sens de rotation du moteur,  la durée de la rotation, et la vitesse de rotation, afin d’adapter la PolyLock à la serrure à contrôler.

 

IV. Petit test en vidéo

Je vous ai fait une petite vidéo rapide expliquant le montage, et vous montrant l’utilisation avec le PolyPad, ou avec l’iPhone:

Comme je le disais, très simple à mettre en oeuvre !

V. Conclusion

 

Nous attendions depuis longtemps la possibilité d’automatiser nos serrures. Plusieurs modèles existent aux US, mais rien en Europe. PolyControl a su répondre à cette demande, en proposant un système relativement “tout terrain”, puisqu’il pourra s’adapter sur quasiment n’importe quelle porte dotée d’une serrure avec un cylindre. Il faudra simplement remplacer le cylindre existant par ce cylindre spécial, qu’il faudra acheter en même temps, car pas disponible dans le commerce habituel. C’est un point à ne pas négliger, sachant que le cylindre vous coutera tout de même 129€. Mais à ce prix, vous aurez un cylindre ultra sécurisé de chez Kaba: 4 rangées de goupilles, clés réversibles Panzer non reproductibles, carte de propriété, anti-perçage, anti-crochetage, anti-casse. La totale, quoi.

L’installation, comme nous l’avons vu, ne pose vraiment aucun soucis, et la configuration sur la Vera permet de nombreux scénarios.

Toutefois, j’avoue avoir un avis mitigé. D’une part, la serrure est tout de même un peu imposante, cela pourra rebuter certaines personnes très attachées à l’esthétique.

Mais surtout, l’intérêt de cette serrure se trouve limité par certaines portes, comme celles que j’ai chez moi. En effet, certaines portes avec des serrures de sécurité, dites “à trois points”, par exemple, ont un fonctionnement un peu différent: comme vous avez pu le voir dans la petite vidéo, on doit lever la poignée, ce qui fait sortir le pêne de la porte, et ensuite on donne un tour de clé pour verrouiller la poignée, qu’on ne peut alors plus abaisser pour ouvrir la porte.

Ce type de serrure m’intéresse pour verrouiller automatiquement les portes quand je suis parti de chez moi. Mais sur ce type de porte, j’avoue que je trouve l’intérêt limité: si je pense à lever la poignée pour verrouiller la porte, il y a de fortes chances que je pense à tourner la clé pour la verrouiller totalement. Si je ne lève pas la poignée, la PolyLock ne pourra de toute facon pas la verrouiller.

Il reste un intérêt pour la femme de ménage (ou pas, vu que je n’en ai pas :p), ou pour laisser l’accès à des personnes pendant les vacances. Mais il faudra qu’elles pensent à lever la poignée en partant, sinon impossible de verrouiller la porte derrière eux :/

Bref, la PolyLock fonctionnera parfaitement sur les serrures où le pêne est mis en mouvement par la clé et non par un mouvement de poignée. A vérifier donc chez vous !

En revanche, le PolyPad a à mes yeux beaucoup plus d’intérêt. Ok, il ne pourra pas verrouiller une porte. Mais il fera un excellent clavier pour désactiver une alarme par exemple, d’autant plus qu’il est possible de lancer différents scénarios en fonction des évènements. J’ai par exemple fait un essai pour une alarme: un simple appui sur la touche “verrouillage” active l’alarme. La saisie du bon code la déverrouille. En revanche, la saisie d’un code erroné déclenche la diffusion d’un message vocal sur mes Squeezebox. Il suffit d’un peu d’imagination, mais ce petit clavier pourra trouver bien des utilités. Et la bonne nouvelle est que chaque élément peut être acheté seul. La serrure PolyLock est en effet vendue seule chez notre partenaire Domadoo au prix de 226€, et le clavier PolyPad 139€. Les deux pourront aussi être achetés en lot pour 299€, ce qui rend ce lot très intéressant ;-)


1 Commentaire
  1. Bonjour,
    Je recherche un clavier de ce type (Zwave ou Zwave +)
    Existe t’il d’autres produits de ce type ? je n’en ai pas trouvé.

    Est il possible de gérer un journal des entrées dans la box, pour savoir sur une période disons de 1 mois, qui est rentré et à quelle heure ?

    Merci d’avance

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !