La place de la domotique dans les villas de luxe

Si pour beaucoup le mot domotique rime avec luxe, ce n’est pas pour rien: pendant longtemps, la domotique est restée réservée à des publics fortunés. Heureusement, comme je vous l’ai déjà expliqué, celle ci s’est démocratisée et la domotique est devenue plus abordable. Toutefois, le type d’installation et les équipements utilisés ne sont pas les mêmes dans les deux cas. La domotique « grand public » passe aujourd’hui plutôt par des objets connectés ou des systèmes tournant autour de box domotique, utilisant le plus souvent des protocoles sans fil tels que le Zwave ou le ZigBee par exemple. La domotique utilisée dans les demeures « de luxe », elle, va plus généralement reposer sur des systèmes filaires, type KNX, nécessitant de plus gros travaux de rénovation. C’est dans ce cadre d’ailleurs que les architectes travaillent en étroite collaboration avec les installateurs domotiques, pour marier le meilleur des deux mondes. Certains bureaux d’architecte d’intérieur à Paris sont d’ailleurs spécialisés dans le domaine du luxe, pour répondre tant à des demandes très précises de clients exigeants, qu’à des contraintes relatives à des demeures historiques qui doivent conserver leur beauté architecturale. De luxueux appartements type Haussmann peuvent alors conserver leur âme tout en bénéficiant des nouvelles technologies, parfaitement intégrées.

Stock Photos from pics721

Il est difficile de se rendre compte de ce que donne ce type de domotique si on ne connait personne profitant d’une telle demeure. Cela est possible dans certains hôtels de luxe. On en voit par exemple quand nous allons à Las Vegas pour le CES, où le « bling bling » est une religion. Il est possible également d’en avoir un aperçu dans certains showroom. Ils sont encore peu nombreux, mais celui de Connecting Technology, à Paris, est sans doute l’un des plus complets en France.

Bénéficiant de 25 ans d’expérience dans le domaine, cette société de 9 personnes a « domotisé » environ 150 maisons à travers le monde pour des stars et des patrons du CAC40. Le Showroom présenté à Paris nous donne un bel aperçu de cette domotique « de luxe », qu’on peut mieux découvrir en vidéo:

Dans la cuisine, l’électroménager est capable de dialoguer entre les différents éléments (plaque de cuisson et hotte par exemple) mais également avec le reste de la maison. Par exemple si on active l’alarme alors qu’une plaque de cuisson est encore active, une alerte est envoyée.

Un vidéoprojecteur intégré dans le plafond vient projeter ce qu’on souhaite sur le plan de travail: recettes de cuisine, émission tv, site internet, etc.

Un système utilisant la résonance dans le plan de travail détecte l’appui sur les touches du clavier virtuel, ce qui permet de naviguer dans le système, sans salir aucun équipement.

Dans le séjour, le focus est mis sur la partie multimédia. La TV est ainsi connectée à toutes les sources audio vidéo de la maison (comme toutes les TV de la maison, d’ailleurs, de la chambre à la salle de jeux): décodeur TV, Apple TV, ordinateur, système de vidéosurveillance, etc. L’écran de la TV peut même être découpé en 4 écrans, chaque partie étant capable d’afficher une source différente. On peut tout à fait imaginer avoir un oeil sur ses caméras de sécurité, tout en regardant une émission TV, et en surfant sur le web.

La chambre permet de découvrir d’autres technologies. La penderie dispose ainsi de portes motorisées avec éclairage intégré. Une cheminée à éthanol peut être allumée depuis son smartphone, ou via un scénario domotique, idéal pour une ambiance romantique :)

Parfaitement dissimulée, nous retrouvons de nouveau une TV, insérée dans le pied de lit, qu’une motorisation vient faire sortir de sa cachette:

Plus surprenant, le bain, disponible dans la chambre, peut lui aussi couler sur demande, même à distance, et maintenir la température jusqu’à votre arrivée.

Le miroir placé devant la baignoire peut se transformer en écran, de télévision ou d’ordinateur, avec clavier et souris étanches, bien sûr, pour surfer n’importe où.

La salle de bain dispose elle aussi du même type de miroir, capable d’afficher là encore la télévision, ou encore les infos du jour, internet, etc…

Plus surprenant, un projecteur est capable d’afficher ces mêmes images sur la paroi vitrée de la douche. Même sous la douche, vous serez donc en mesure de voir qui sonne à la porte, ou encore de regarder les actus du jour !

Il est même possible de commencer une émission dans le séjour, la poursuivre dans la salle de bain, puis la finir dans la chambre, sans aucune coupure.

Les ambiances lumineuses sont bien sûr de série dans toutes les pièces, pour faire varier l’intensité ou encore changer les couleurs. Différentes senteurs pour parfumer la maison à votre convenance peuvent également être diffusées sur demande.

Ce ne sont là que quelques exemples d’équipements disponibles. La force de ce type d’installation est d’être parfaitement inter opérable: les équipements sont tous capables de dialoguer entre eux, ou d’être pilotés depuis une même interface.

Bien sûr, si l’installation est parfaitement intégrée dans les pièces de vie grâce au travail de l’installateur et de l’architecte, le système n’en reste pas moins conséquent, comme on peut le voir dans le tableau électrique, ou encore l’armoire multimédia, où sont entreposés toutes les box TV, serveurs vidéo et audio, etc.

Comme de nombreuses installations haut de gamme, le KNX est présent à 90%. On retrouve également du DMX et du Dali pour l’éclairage. Mais Connecting Technology ne s’est pas fermée pour autant à ces seuls protocoles, et supporte de nombreux appareils: Nest, Netatmo, Philips Hue, Somfy, Paradox, etc. ainsi que d’autres protocoles, comme le Zwave ou le EnOcean pour ne citer qu’eux.

Certains trouveront tout cela un peu « too much ». Certes, ce type de showroom est là pour montrer ce qu’il est possible de réaliser, et des gens fortunés n’hésitent pas à payer pour profiter de tout ce confort, qui vient bien sûr en complément des fonctions « primaires » de la domotique concernant la sécurité et la gestion d’énergie. Comme on dit il en faut pour tout le monde. Même si beaucoup de fonctions peuvent sembler superflues dans notre domotique plus « terre à terre », de nombreuses idées sont toutefois très intéressantes à étudier, comme par exemple l’excellente maitrise du multimédia, qui est un domaine qui pêche encore sur beaucoup de solutions grand public. Qu’on le veuille ou non, la domotique a beaucoup évolué ces dernières années grâce à ce domaine du luxe, où des demandes parfois exubérantes ont pu ouvrir la voie à bien des usages :)


3 Commentaires
  1. En une depuis 14 ans, 3 changements de prestataires et de logiciels, une vraie galère pour trouver un interlocuteur lors de problèmes, je déconseille absolument

    • Bonjour, je suis le directeur de Connecting Technology et je connais tous nos clients depuis 1991. Je ne pense pas que vous en fassiez partie car je ne vous connais pas. Je pense que vous vous trompez d’entreprise ! Merci de rectifier. Pierre-Nicolas Cléré

  2. Merci pour cet excellent article

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque semaine toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !