10 astuces pour faire des économies de chauffage

La plus grosse partie de l’hiver est passée, et vous avez vu votre facture d’énergie drastiquement grimper à cause du chauffage ? Si c’est un peu tard pour cette année, peut être est ce tout de même le moment d’envisager d’améliorer tout ceci pour ne pas de nouveau subir ce coup dur l’année prochaine. Isolation thermique, remplacement des radiateurs, programmation du chauffage, etc. il existe de nombreuses astuces pour réduire sa facture d’énergie.

Nous avions jusqu’ici la chance de vivre dans un pays où l’électricité n’était pas chère, le gouvernement ayant plébiscité cette énergie suite à la crise pétrolière des années 70 (l’accent ayant alors été mis sur les centrales nucléaires).  Le chauffage électrique était alors considéré comme le moins coûteux. Seulement, la tendance tend à s’inverser aujourd’hui, puisqu’entre 2005 et 2016, l’INSEE a enregistré une évolution du prix de l’électricité d’environ 30%.

Cette augmentation est la conséquence d’investissements élevés dans les énergies renouvelables et des coûts croissants du nucléaire, sous-évalués jusqu’à aujourd’hui. Et c’est sans compter que l’Europe nous oblige à nous aligner sur nos voisins, alors que nous avions jusqu’ici le coût électrique le moins élevé de toute l’Europe, le tarif démarrant à 0,12 € contre 0,29 € pour l’Allemagne par exemple. Bref, d’ici 2030, notre facture électrique risque d’être simplement multipliée par deux. En 2018, 1 français sur 3 déclarait déjà avoir des difficultés à payer sa facture d’énergie, et 1 français sur 10 était identifié comme « précaire énergétique » (consacrant donc plus de 10% de son revenu à sa consommation d’énergie). Autant dire que cela ne va pas s’arranger…

Si vous n’utilisez pas l’électricité pour le chauffage, mais le gaz ou le fuel, le constat est le même : les prix ne cessent d’augmenter, cette fois à cause de l’épuisement de ces ressources. Plus on en consomme, moins il y en a, plus les prix flambent. C’est la loi de l’offre et de la demande.

Bref, il est donc grand temps d’optimiser tout ceci pour tenter de réduire sa facture d’énergie. Voici 10 points / astuces qu’il faudra envisager pour cela.

1. Isoler le toit et les murs

Vous pourrez chauffer autant que vous voulez, si votre isolation est mauvaise, ce ne sera que de l’argent jeté par la fenêtre, puisque la chaleur produite s’évacuera à l’extérieur de la maison. 25 à 30% de la chaleur s’évacue par le toit, et 20 à 25% par les murs. Il faut donc revoir en priorité ces éléments. Souvent, il est possible de mieux isoler le toit en isolant le grenier: couche de laine de verre supplémentaire qu’il suffit de dérouler, isolation projetée, etc. Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes pour améliorer cela assez facilement.

Stock Photos from Nagy-Bagoly Arpad

Pour les murs, ce sera un peu plus compliqué, mais si la maison est ancienne, il est possible d’opter pour une isolation extérieure, souvent plus simple à mettre en place qu’une isolation intérieure à refaire complètement.

Il s’agit certes de travaux qui peuvent être couteux, mais les pouvoirs publics encouragent à faire ces rénovations en proposant plusieurs aides: éco-PTZ, prime énergie, programme « Habiter mieux » de l’ANAH, crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), etc. N’hésitez donc pas à vous renseigner à ce sujet.

2. Passer au double vitrage

Après le toit et les murs, l’autre perte de chaleur vient des fenêtres (10 à 15%). Si votre maison est ancienne et que les fenêtres sont encore à simple vitrage, il faut sérieusement considérer leur remplacement par du double vitrage. Il existe également le triple vitrage, mais son surcout par rapport à l’économie réalisée est discutable.

3. Repérer les courants d’air

Même avec une bonne isolation, il peut parfois y avoir des courants d’air, qui font perdre de la chaleur. Il faut donc les rechercher, à l’aide d’un détecteur thermique qu’on peut trouver à des prix raisonnables en magasin de bricolage, parfois même juste en location. La bonne vieille méthode de l’encens peut même parfois suffire quand le courant d’air est important: il suffira de suivre le sens de la fumée. Une fois détecté, il faudra colmater la fuite. Autour des huisseries, l’étanchéité pourra être améliorée avec du silicone, tout simplement.

Stock Photos from Dario Sabljak

4. Des rideaux bien épais

En plus d’être décoratifs, les rideaux permettent également d’améliorer l’isolation et la sensation de chaleur. De bons gros rideaux épais, qui protègeront du froid extérieur, et vous permettront en plus de mieux dormir en filtrant encore plus la lumière :)

5. La solution « bourrelet »

Non, on ne parle pas ici de vous engraisser pour avoir bien chaud. Mais d’utiliser le fameux « bourrelet » ou « boudin de porte » qu’on met souvent en bas des portes pour justement empêcher l’air de passer. Ca ne coute rien (on peut même en fabriquer soit même), ca peut être décoratif (il existe des modèles très sympa), et c’est efficace.

6. Remplacer les radiateurs

Une fois toutes ces fuites de chaleur colmatées, peut être faut il envisager de remplacer ses radiateurs. Si vous avez de simples convecteurs, ces radiateurs qu’on appelle des « grilles pain », il faut sérieusement penser à les remplacer. Non seulement ils consomment énormément d’énergie, mais en plus l’air réchauffé est sec et désagréable à respirer. Chaque année les boutiques font des promotions intéressantes avant le début de l’hiver. Il faudra au moins opter pour des panneaux rayonnants, ou mieux, des radiateurs à inertie. Ils mettent plus de temps à chauffer, mais chauffent plus longtemps, même une fois éteints, et la chaleur diffusée est beaucoup plus agréable.

7. La feuille d’aluminium

Une vieille astuce toute bête, mais qui ne coute rien et qui a fait ses preuves: glisser une feuille d’aluminium derrière le radiateur, surtout si vous avez de vieux radiateurs en fonte. Ainsi au lieu de chauffer le mur en profondeur, la chaleur va se refléter sur la feuille d’aluminium pour chauffer la pièce.

Stock Photos from Yevhen Prozhyrko

8. Fermer les volets

Fermer ses volets quand le froid arrive est un autre moyen d’isoler un peu plus sa maison. Si vous avez le trio volets + fenêtres double vitrage + rideaux épais, vous avez gagné ! Si vous disposez d’un système domotique, c’est de plus très facile à automatiser, en fonction du coucher du soleil et de la température extérieure ;-)

9. Régler correctement son chauffage

Une température ambiante trop élevée de 1°C fait augmenter de 6 à 11 % la consommation énergétique de l’installation. L’hiver, c’est l’hiver, on ne se balade plus en t-shirt et on met un pull. Ainsi au lieu de chauffer à 23°, on peut chauffer seulement à 19° pour les pièces de vie, voir à 17° dans les chambres (on dort mieux avec une température plus basse). On pense également à passer son chauffage en mode éco quand on part travailler, et même la nuit, où il est inutile de chauffer le salon par exemple.

Pour vraiment optimiser votre chauffage, je vous invite d’ailleurs à lire mon guide du chauffage, qui détaille les possibilités pour les différents types de chauffage ;-)

Domotiser son Chauffage: Ou comment faire des économies tout en gagnant en confort

Dernière mise à jour effectuée le: 18 juin 2019 15 h 00 min
out of stock
9,99

10. La bonne vieille bouillotte

Une méthode simple et efficace, qui a fait ses preuves au cours des âges: la bouillotte ! Elle revient d’ailleurs à la mode, avec des bouillottes en forme de peluches, qu’on met simplement quelques minutes au micro ondes. Beaucoup plus pratique que l’originale ! Glissée dans le lit avant de se coucher, c’est top ! On a fait le test dans notre chalet cet hiver, validé et approuvé ;-)

Warmies Mouton au Micro-Ondes

Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 18 juin 2019 15 h 00 min
in stock
19,76 19,78

Avec toutes ces astuces, vous devriez pouvoir faire quelques économies intéressantes l’année prochaine, pour peut être même partir au sport d’hiver :p Si de votre côté vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à partager dans les commentaires !


10 Commentaires
  1. Perso, quand je lit cette phrase: « L’hiver, c’est l’hiver, on ne se balade plus en t-shirt et on met un pull. Ainsi au lieu de chauffer à 23°, on peut chauffer seulement à 19° pour les pièces de vie, voir à 17° dans les chambres (on dort mieux avec une température plus basse). », j’ai un peu de difficulté à continuer la lecture.

    Dans ce cas, on peux aussi arreter de chauffer, et mettre ses vetements de ski. Chauffer à 21° le sejour, pourquoi pas. Mais 19°, ce n’est pas une température aggréable.

  2. dans une chambre je le conçoit, mais devant la TV 19 °c voir 20 est limite, 22 est l’idéal je trouve.

    • Mais bien sûr… Calfeutrez tout, et laissez moisir votre maison…….. Si vous n’avez pas de vmc double flux, vous allez tout pourrir !

  3. tout a fait d’accord avec yannick .19° dans une piece en restant statique je vous souhaite bien du plaisir.

    de plus le prix du kwh electrique n’a jamais été bon marché pour se chauffer. le fioul a toujours été moitié moins cher.Il suffit d’aller sur le site de l’ademe.https://www.jechange.fr/energie/duale/news/evolution-cout-energie-depuis-1973-18-05-2016-3916.

  4. Bonjour, serait-il possible de fournir les sources montrant l’augmentation du prix de l’électricité (passé et futur). Je suis intéressé par une telle lecture.

    Sinon, dans les conseils, la chasse au courant d’air est une bonne chose, mais attention à garder un flux minimum pour bien renouveler l’air afin d’éviter les intoxications, la présence excessive d’humidité et par la suite la création de moisissures.

  5. Et bien moi messieurs j’ai des difficultés à lire certains commentaires… Entre les fautes d’orthographes et certains qui n’ont pas compris que si on était 7 milliards à chauffer à 22 degrés devant sa télé il n’y aurait plus rien aujourd’hui…
    Merci pour l’article ;)

  6. Pour la température ressenti par rapport à la température de la pièce, il faut faire la moyenne entre l’air ambiant et la t° du mur. un mur à 14° rends une pièce moins vivable qu’un mur à 18°.
    c’est pour ça que l’isolation par l’extérieur est importante, si c’est possible.
    pour les petits budgets, je préconise en général d’isoler le mur nord, car c’est lui qui perds le plus de calorie, et c’est donc le meilleur retour sur investissement.

  7. Bonjour

    19° est idéal effectivement, nous ,devant la porte d’entrée nous avons installé un volet roulant et hop beaucoup de degrés de gagné , devant le téléviseur un sweat sup et c’est très bien comme ça , on a abandonné le gaz depuis 8 ans (gaz rare dans peu de temps) la seule chose qui nous manque ce sont les panneaux solaires , prochain achat .

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !