Test: Avoir un sommeil de qualité grâce à HugOne

Système de suivi du sommeil HugOne par SevenHugs

179€
8.8

Qualité

9.8/10

Fonctions

8.0/10

Utilisation

9.5/10

Prix

8.0/10

Pour

  • Design
  • Qualité de fabrication
  • Pas d'émission d'ondes pendant le sommeil

Contre

  • Demande à être compatible avec plus d'équipements
  • Pas d'API pour le moment

Beaucoup de magazines santé en parlent, la qualité de notre sommeil s'est nettement dégradé durant les dernières années: stress, journées chargées, lecture sur écran avant de se coucher, etc… Les nuits raccourcissent, mais perdent également en qualité. Si bien que les équipements destinés à suivre notre sommeil se multiplient, les premiers étant les bracelets sportifs, comme nous avons déjà eu l'occasion de le voir dans certains tests. Aujourd'hui je vais vous parler de l'une de ces solutions, concue par la startup francaise SevenHugs: la solution HugOne, que j'avais eu l'occasion de suivre durant son lancement, et qui est maintenant disponible à la vente depuis quelques mois. Pour commencer, une petite anecdote sur le nom de cette société, que j'ai trouvé très amusante: pour rendre le sommeil de leurs enfants plus agréable, ce sont quatre papas qui ont inventé le HugOne. Le nom Sevenhugs, lui, est tiré de la vie de ces 4 papas, qui à eux quatre ont 7 enfants (seven) et donc  7 calins (hugs) au moment du couché :D

I. Déballage de la solution HugOne

HugOne existe en différents coffrets, pour suivre le sommeil de deux ou quatre personnes. Le coffret testé ici est le premier:

hugone_1

Le packaging nous annonce déjà la couleur ;-) Au moment de mes tests, seule l'application iOS existait, mais la version Android est sortie il y a quelques jours.

hugone_2

On ouvre le coffret et on découvre la “centrale”, accompagnée de deux capteurs. La présentation est jolie, épurée, comme je les aime :)

hugone_4

En dessous, on retrouve une petite boite avec divers accessoires.

hugone_5

Voici le contenu complet:

hugone_6

Nous avons donc la “centrale” qui collectera toutes les données, une alimentation avec un cable Usb, deux capteurs, deux petites bandes pour maintenir les capteurs au coin du lit, une petite “clé” en plastique pour ouvrir les capteurs quand il faudra changer la pile, et enfin un petit manuel pour bien démarrer.

Les capteurs sont disponibles en plusieurs coloris, pour les identifier plus facilement. Ici nous avons droit à un bleu et un rose.

hugone_8

Comme on le voit ils sont très petits (30mm de côté pour 10mm d'épaisseur), et relativement fins: bon point, puisqu'étant destinés à se glisser sous le drap housse du matelas, il ne faut pas qu'ils gênent durant la nuit.

hugone_9

Malgré cette taille réduite, ils intègrent un capteur de température et d'humidité, en plus de la détection de mouvement nécessaire à l'analyse du sommeil.

Seule une petite languette dépasse, qu'il faudra retirer pour les activer. La pile CR2032 qui les alimente leur procure une autonomie d'environ 6 mois. Ces “minihugs” communiquent en radio avec la base. Mais un point important à noter: ils n'émettent plus aucune onde quand on se couche. Ils détectent en effet le moment où on se couche, et cessent toute transmission vers la base, conservant les données récoltées dans leur mémoire interne. Les données ne seront envoyées à la base qu'une fois qu'on sera levé. Ainsi pas d'ondes pour polluer notre sommeil !

hugone_10

La centrale, elle, est vraiment design: laquée blanche, épurée, avec un bloc transparent à sa base, qui permettra de diffuser un éclairage de couleur. Sur le dessus, un bouton, auréolé également d'un cercle lumineux, permettant de transmettre diverses informations.

A lire également:
Test Philips Hue Smart Button: le bouton intelligent au format interrupteur français !

hugone_11

La centrale garde également des proportions très réduites. Entre sa taille et son design, elle pourra trouver sa place un peu n'importe où assez facilement, d'autant qu'elle ne nécessite qu'une alimentation électrique, la liaison se faisant en wifi.

hugone_12

Petit apercu de l'éclairage de la base, ici en bleu. Les couleurs changent en fonction des moments et informations à communiquer. Placée dans le séjour, c'est un excellent moyen de signaler par exemple aux enfants qu'il est l'heure de se coucher.

hugone_application_67

Cette base intègre également un capteur de composés organiques volatils afin de mesurer la qualité de l'air intérieur (donc plus complet par exemple que la station météo Netatmo, qui ne mesure que le taux de CO2). Un halo s'éclaire alors sur le dessus du HugOne si la qualité de l'air se dégrade.

Passons maintenant à son installation.

II. Installation de la solution HugOne

L'installation de la solution commence par l'installation de l'application mobile. Ici l'application iPhone installée sur iPad, puisque c'est le seul appareil iOS que j'avais sous la main, et l'application Android n'était pas encore sortie durant mes tests.

hugone_application_1

Une fois installée, il faut créer un compte utilisateur:

hugone_application_2

On répond ensuite à une série de questions pour configurer son profil:

hugone_application_3 hugone_application_4 hugone_application_5 hugone_application_6

On peut ensuite se fixer un objectif de sommeil. Comme je le disais en introduction, la durée de nos nuits va en diminuant, on peut donc commencer par essayer de se fixer un objectif, avec des horaires de coucher à respecter.

hugone_application_7

Dans ce cas on peut indiquer l'heure à laquelle il faudrait se coucher. Ainsi HugOne pourra nous rappeler à l'ordre en nous rappelant qu'il est l'heure d'aller coucher.

hugone_application_8

Enfin, on renseigne son nom, adresse email et mot de passe pour finir la création du compte.

hugone_application_9

Au passage, l'application nous demande si on souhaite activer les notifications. C'est fortement conseillé si on veut profiter des conseils de notre coach ;-)

hugone_application_10

Il ne reste plus qu'à installer physiquement le HugOne.

hugone_application_11

L'assistant nous explique comment le brancher, ce qui est très simple, puisqu'il n'y a qu'une prise électrique.

hugone_application_12

Une fois démarré, l'application détecte automatiquement l'appareil:

hugone_application_13

Il reste à indiquer le réseau Wifi auquel se connecter:

hugone_application_14

La configuration est presque terminée:

hugone_application_15

Une petite mise à jour peut en effet avoir lieu pour corriger ou ajouter des fonctionnalités:

hugone_application_16

C'est fini pour la “centrale”. Mais il reste maintenant à ajouter les deux capteurs, afin qu'ils puissent commencer à suivre nos nuits.

hugone_application_17

Le premier capteur me sera donc affecté, je sélectionne mon utilisateur dans la liste:

hugone_application_18

On retire la languette pour activer le hugone, on le place sur le matelas

hugone_application_19 hugone_application_20

Et on le retourne pour le “valider”, le gyroscope intégré détectant automatiquement le mouvement.

hugone_application_21 hugone_application_22hugone_application_25

La configuration est terminée !

hugone_application_26

Tant que nous y sommes, nous pouvons ajouter de la même facon le second minihug. Ici je crée un utilisateur pour ma femme:

hugone_application_27 hugone_application_28 hugone_application_29

Et on affecte le nouveau minihug au nouvel utilisateur:

hugone_application_30

On peut ainsi ajouter jusqu'à 8 minihugs pour suivre le sommeil de toute la famille, avec une seule base.

Un message du “coach” vous confirmera que tout est maintenant prêt:

hugone_application_31

Maintenant que tout est prêt, passons à l'utilisation dans la vie de tous les jours…

III. Utilisation de la solution HugOne

Dans l'utilisation de tous les jours, il n'y a pas grand chose à faire: les minihugs vont suivre automatiquement vos nuits, et la station vous donnera des indications lumineuses sur l'heure du coucher à respecter, et la qualité de l'air intérieur.

A lire également:
Test du plafonnier connecté Xiaomi Yeelight Meteorite: design, abordable, et compatible Jeedom !

C'est dans l'application surtout qu'on pourra suivre les différents relevés. Sur l'écran d'accueil, on trouvera ainsi une icone de maison, qui fournira les informations relevées par la base, et une icone par utilisateur.

hugone_application_35

En cliquant sur l'icone maison, on obtiendra les données mesurées par la base: qualité de l'air, température, et humidité.

hugone_application_45

En cliquant sur un utilisateur, on accédera au suivi du sommeil. La dernière nuit sera affichée automatiquement, avec en bleu clair les périodes de sommeil léger, bleu foncé les phases de sommeil profond, et en violet les temps de réveil.

hugone_application_46

hugone_application_62

En tirant vers le haut, on peut toutefois accéder à l'historique des dernières nuits, avec le nombre de points “remportés”. Il y a en effet une notion de “gaming” dans ce suivi, plus la nuit est bonne, plus vous avez de points. C'est une facon de qualifier le sommeil, le suivi des périodes n'étant pas toujours très parlant pour tout le monde.

hugone_application_47

On peut également remarquer deux lignes, au début et à la fin de chaque nuit: la première ligne représente une moyenne de votre heure de couché et la seconde une moyenne de votre heure de réveil. Ainsi, en un coup d'oeil il est possible de voir si on est régulier. Comme vous pouvez le voir je suis mauvais élève :p

L'aide est toutefois très complète, et un petit clic sur le “i” permet d'avoir des informations relativement complètes sur le sommeil et son suivi dans l'application:

hugone_application_56 hugone_application_57 hugone_application_58 hugone_application_51 hugone_application_52 hugone_application_53 hugone_application_54 hugone_application_55

Les effets de l'environnement nous sont d'ailleurs également expliqués, car un mauvais environnement peut nous empêcher de dormir correctement.

hugone_application_59 hugone_application_60

Ces données sur l'environnement sont également visibles sous forme de graphique, en passant simplement en mode paysage:
hugone_application_66

On retrouve là aussi l'icone de la maison, puis celles des utilisateurs suivis, pour lesquels on peut suivre le détail des nuits:

hugone_application_63

Il est possible d'user du zoom pour avoir un apercu à la journée ou sur de plus longues périodes:

hugone_application_64

Qui dit sommeil dit à un moment réveil. Et il est tout à fait logique qu'une application suivant notre sommeil intègre également une fonction réveil. On peut donc définir différents réveils, en fonction des jours:

hugone_application_34

Mieux, il est possible d'utiliser un réveil intelligent: celui ci se chargera de vous réveiller au meilleur moment, de préférence durant une phase de sommeil léger, pour que vous ne vous sentiez pas fatigué au lever. Ici, avec un réveil à 6h15, HugOne me réveillera quelque part entre 5h55 et 6h15, en essayant de trouver une période de sommeil léger. Si ce n'est pas possible le réveil sonnera quoiqu'il arrive à 6h15 maximum.

hugone_application_33

Autre fonction sympa pour nous aider à dormir: la possibilité de jouer avec les ampoules connectés Philips Hue:

hugone_application_39

Je n'ai malheureusement pas pu tester cette fonctionnalité, qui est arrivée lors d'une mise à jour après que j'ai rendu le matériel. Dommage :(

hugone_application_40

Mais là aussi l'aide nous explique clairement comment cela peut fonctionner:

hugone_application_49 hugone_application_50

Il sera donc possible de s'endormir tranquillement avec un effet couché de soleil, et de se réveiller avec un lever d'aube, paisiblement.

HugOne est également compatible avec un autre objet connecté: le thermostat Nest, qu'on trouve dans les paramètres du HugOne:

hugone_application_41 hugone_application_42Le but sera surtout de pouvoir gérer la température pour vous aider à mieux dormir. Quand le système détectera que vous êtes couché, il pourra diminuer la température afin d'atteindre la température idéale à votre sommeil.

A lire également:
Test Senstroke: une batterie virtuelle qui tient dans la poche !

hugone_application_41 hugone_application_42

Malheureusement cette fois ci la fonction était disponible, mais je me chauffe au poêle à bois et n'utilise donc pas de thermostat :p

L'idée est en tout cas très bonne de pouvoir utiliser des équipements déjà existants. La lumière et la température étant des éléments importants sur l'état de notre sommeil, quoi de mieux que d'en confier le réglage au système qui analyse notre sommeil ? Il ne restera plus qu'à agrandir un peu la famille, avec par exemple Netatmo, Qivivo, Awox, etc…

IV. Alors, que penser de HugOne ?

L'utilisation du HugOne est simple et relativement intuitive. Ce qui est bien, c'est qu'une fois installé, le système se fait très discret, et presqu'oublié.

Pour un usage avec des enfants, j'ai trouvé cela particulièrement adapté: on peut suivre la qualité de leur sommeil, voir s'il ne faisait pas trop chaud, si la qualité de l'air était bonne, etc… Et donc corriger ces paramètres pour améliorer leurs nuits. Et cela peut se faire automatiquement si on utilise à la fois des ampoules Philips Hue et un thermostat Nest. Le top ! La base, elle, s'éclaire en rosé pour signaler le soir qu'il est l'heure de se coucher. Bizarrement, ca fonctionne mieux que quand ce sont les parents qui leur disent d'aller dormir :/

Le fonctionnement est en revanche moins performant dans le cas d'un couple qui partage le même lit. C'est un problème rencontré sur la plupart des solutions aujourd'hui: bien qu'un capteur soit placé au coin de chaque place, les mouvements de l'un se transmettent inévitablement à l'autre, venant ainsi fausser les données. Les horaires de coucher et surtout de lever sont rarement les mêmes entre ma femme et moi, et à l'usage je me suis vite apercu que les horaires relevées par HugOne sur mon profil étaient assez loin de la réalité, avec parfois 1h à 1h30 de décalage sur l'heure du lever par exemple. Dans le cas des enfants, chacun ayant un lit attitré, pas de soucis: le coucher et le lever, à quelques minutes près, sont parfaitement détectés.

Attention également aux animaux de compagnie: alors que l'application me disait que ma femme passait une bonne partie de la journée à dormir pendant que je travaillais, il s'est avéré qu'il s'agissait en fait du chat qui squattait notre lit ;-) Mais ca, difficile à distinguer :p

Bref, je trouve le produit très joli, plutot bien pensé, et j'ai beaucoup aimé la possibilité d'interagir avec d'autres objets connectés, même si cela demande à s'étoffer un peu. Une API ouverte serait également un vrai plus, je pense notamment pour une intégration avec un système domotique plus complet: HugOne détecte que tout le monde dort, hop, déclenchement d'un scénario nuit sur la box domotique ;-)

Par contre, libre à chacun de juger de son intérêt: entre les problèmes de lit partagé, et mon rythme de vie, très fluctuant en fonction des déplacements professionnels, l'intérêt à mon niveau est limité. Pour les enfants, en revanche, cela peut être très utile, surtout chez les jeunes enfants dont les nuits sont parfois difficiles. Il faudra toutefois compter 179€ pour le premier kit disposant de deux capteurs (testé ici), ou 249€ avec 4 capteurs. Mais le bien être (ou la tranquillité de nos enfants) n'a pas de prix ;-)

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !
1 commentaire
  1. Je trouve cet appareil très efficace, il permet d’analyser et d’améliorer la qualité de notre sommeil et il est très pratique car grâce à ses bandelettes, on peu l’attacher à notre lit et se rapprocher encore plus de nous pendant le sommeil.

    Laisser un commentaire

    Créer un nouveau compte
    Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
    Réinitialiser le mot de passe
    Comparer articles
    • Casques Audio (0)
    • Sondes de Piscine Connectées (0)
    • Smartphones (0)
    Comparer
    Recevez les dernières infos

    Inscrivez vous à notre Newsletter hebdomadaire !

    Restez informés des nouveaux articles, tests de produits, guides, et bons plans !