Zwave: Test des micro modules Aeon Labs !

Nous les attendions depuis pas mal de temps, les voici enfin: les micro modules d’Aeon Labs ! Comme leur nom l’indique, les micro modules viendront se placer derrière votre interrupteur classique: nous connaissions ce genre de module de longue date dans diverses technologies, mais ce sont les premiers en Zwave !

Domadoo m’a permis de tester un micro module pour luminaire, ainsi qu’un pour volet électrique. Je n’ai pas eu de micro module pour appareils (en On/Off uniquement), mais il est identique au micro module pour luminaire, la variation en moins.

 

I. Présentation

 

Les micro modules Aeon Labs sont livrés dans un petit écrin noir, bien à l’abri dans un bloc de mousse:

 

 

Les deux modèles sont très semblables, des modules blancs, en plastique, avec une antenne, un bouton (pour l’inclusion / exclusion), et une led de status.

Le module pour luminaire comporte 7 borniers:

 

 

Ces borniers serviront dans l’ordre à:

  • une sortie 3,3V, prévue pour de futures options, dont nous n’avons pas encore connaissance
  • la connexion de l’interrupteur
  • la seconde connexion de l’interrupteur
  • La phase de la lampe
  • le neutre de la lampe
  • l’alimentation du module en phase
  • enfin le neutre du module

Ce micro module nécessitera donc, comme vous l’aurez compris, d’avoir le neutre derrière l’interrupteur, chose qui n’est toujours pas généralisée en France, je vous rappelle.

 

 

Le micro module pour volets dispose de beaucoup plus de borniers:

 

 

Dans l’ordre, le bornier du haut accueillera le bouton 1, ensuite le bouton 2, le contrôle Stop s’il y a, le contrôle commun entre les deux interrupteurs, puis une sortie 3,3V (toujours pour de futures options).

Le bornier du bas accueillera la phase du moteur 1, le neutre du moteur 1, le neutre du moteur 2, la phase du moteur 2, puis l’alimentation du module phase et enfin le neutre.

Pas facile, ce sera plus clair lors du montage ;-)

Les deux modules sont très semblables, mais celui pour volet est un peu plus épais:

 

A gauche: le module pour luminaire, d'environ 1,8cm; à droite, le module pour volet, de 2,4cm

 

A gauche, le module pour luminaire, d’environ 1,8cm; à droite, celui pour volet, de 2,4cm.

Comme on peut le voir par rapport à un module PLCBus (au centre), ils sont un peu plus gros:

 

 

 

Pour le module luminaire, une boite d’encastrement de 40mm de profondeur sera tout juste si on compte l’épaisseur de l’interrupteur à ajouter en plus, ainsi que le passage des fils:

 

 

 

Leur largeur m’a obligé à ouvrir les 4 orifices de passage des câbles (sur une boite Legrand, les caches dépassaient légèrement et empêchaient le module d’aller tout au fond):

 

 

En ce qui concerne le module pour volets, étant plus épais, il faudra une boite d’encastrement d’au moins 50mm. Les volets étant normalement sur des cloisons extérieures, vous aurez la possibilité de mettre une boite d’encastrement plus profonde sans problème. En revanche, concernant le module pour luminaire, sur les maisons récentes vous pourrez parfois avoir des cloisons alvéolées, qui font justement 50mm d’épaisseur: autant dire que vous n’aurez pas le choix, boite de 40mm maximum. Ca passera pour ce module moins épais, mais je ne vous cache pas que ce sera un peu ardu.

II. Utilisation

1. Module luminaire

 

Le module luminaire se branche sans problème. Pour une installation simple, voilà le câblage:

 

 

Dans cette configuration, il sera possible d’utiliser au choix un interrupteur mécanique (On/Off) ou un interrupteur à impulsion. Pour configurer le module, il faudra appuyer 6 fois sur son petit bouton pour passer d’un mode à l’autre (mécanique, ou impulsion). A noter que seul l’interrupteur à impulsion permettra de profiter de la variation de luminosité en local, en laissant appuyé le bouton jusqu’à atteindre le niveau souhaité. Concernant l’interrupteur mécanique, la variation de luminosité pourra se faire via une télécommande ou une application, mais l’interrupteur mécanique se contentera du On/Off.

Un branchement pour un va et vient sera également réalisable:

 

 

Entre les deux bornes pour les interrupteurs, nous relirons donc deux interrupteurs entre eux par deux fils:

 

 

Petite démonstration en vidéo:

 

 

Dans ce schéma, seuls les interrupteurs mécaniques seront utilisables, en revanche, du fait du système du va et vient. On pourra ici tout à fait imaginer placer le micro module directement dans la boite de dérivation, ce qui à mon avis sera plus simple pour le raccordement.

Concernant l’ajout sur le serveur, le module est parfaitement reconnu. Comme d’habitude, mise en mode inclusion du serveur (Vera, Homeseer, ou autre), puis appui 3 fois sur le bouton d’inclusion du module.

Sur la Vera, nous obtenons cela:

 

 

Vous remarquerez que la consommation énergétique est affichée sur le module: c’est le petit plus de ces micro modules, ils remontent automatiquement la consommation de l’appareil qu’ils contrôlent ! Sur Homeseer, nous avons même des informations plus détaillées encore:

 

 

Nous avons donc la consommation cumulée, la consommation en cours, et l’état du module, et bien sûr son contrôle, avec la variation (ces informations ne sont pas affichées sur la Vera, mais disponibles dans l’onglet avancé du module ;-)

 

2. Module pour volet électrique

 

Histoire de ne pas me faire taper sur les doigts par ma femme, je n’ai pas démonté mon volet. Comme tout fonctionne bien, pas le droit d’y toucher :p

Je vous ai donc fait le petit montage en remplaçant le moteur par deux ampoules, qui s’éclairent à tour de rôle si je monte ou descend le volet:

 

 

 

Petite démonstration en vidéo:

 

 

En utilisation avec un vrai volet, nous avons donc le haut ou le bas, et pour l’arrêt du volet, un appui long sur l’interrupteur, à moins d’avoir un interrupteur avec une position Stop, qui dans ce cas sera raccordée à la borne adéquate du module.

On ajoute le module de la même façon sur le serveur. Sur la Vera, le module est reconnu comme un variateur de lumière, et non comme un contrôleur de volet:

 

 

Le module sera certainement supporté dans une prochaine mise à jour de la Vera, nous savons maintenant que les nouveaux modules sont régulièrement ajoutés sur ce contrôleur. Pour le moment, n’ayant pas le « stop » sur le module de la Vera, il ne sera pas possible d’utiliser le module ici.

Dans Homeseer, le module s’en sort un peu mieux, et est reconnu comme le module Duwi que j’ai chez moi:

 

 

Nous avons ici aussi la remontée de la consommation électrique, avec le cumul, et deux devices, l’un pour contrôler le volet en Ouvert Fermé, l’autre pour gérer l’ouverture partielle.

Un point me chiffonne toutefois sur ce module: sur le module Duwi que je vous avais présenté, lors du premier paramétrage, on règle les temps d’ouverture et de fermeture du volet directement sur le module. Si on demande à ouvrir le volet, il sait exactement combien de temps il lui faut et s’arrête de lui même. Si on veut ouvrir le volet à 50%, il le fait. Mais dans le cas du module ici présent ? Il n’est pas possible de régler le temps d’ouverture, il faudra donc l’arrêter manuellement, à moins d’avoir un fil sur le volet qui indique un « stop » lorsqu’il atteint sa fin de course. Personnellement, sur mes volets je n’ai pas de fin de course, j’aurai donc un problème avec ce module, surtout dans les scénarios, où il faudrait que je prévois l’envoie d’une commande afin d’arrêter l’ouverture ou la fermeture :/ De plus, ne connaissant pas le temps d’ouverture, je vois mal comment ce module pourrait ouvrir un volet à 50% ?

Bon, malheureusement ces modules étant très récents, nous avons peu de retour sur leur utilisation, et leur support dans les logiciels n’est pas encore finalisé. Espérons donc voir le module pour volet correctement supporté très bientôt.

 

III. Conclusion

 

Nous les avons attendu longtemps, mais ils sont là ! Toutefois, ces modules ne sont pas exempts de défauts. Tout d’abord, ils sont plus gros, et l’installation dans une boite d’encastrement pourra s’avérer ardue. Je vous conseille vivement une boite d’au moins 50mm de profondeur, même pour les luminaires si vous avez la place. Ensuite, ils ne sont apparemment pas protégés par un fusible, chose que j’apprécie beaucoup dans les modules Duwi. Ensuite, cela concerne plus particulièrement le module pour volet: la question de la fin de course du volet ? Pour le moment, faute de support total dans les logiciels pour ce module, je lui préfère le module Duwi, beaucoup plus pratique.

Malheureusement, ces micro modules sont les seuls existants à l’heure actuelle. Je ne suis personnellement pas convaincu par le module pour volets, mais les modules luminaires et appareils pourront en revanche s’avérer très utiles: non seulement ils permettront de conserver ses interrupteurs classiques, mais en plus ils remontent leur consommation électrique, et sont parfaitement reconnus par les différents contrôleurs.

Ces différents micro modules sont pour le moment en précommande chez Domadoo pour environ 70€ chacun. Ils devraient être disponibles d’ici fin septembre.


1 Commentaire
  1. Quelqu’un pourrais me fournir le schéma de cablage de ce module en va et vient
    merci

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !