Beecon : de la géolocalisation gratuite pour votre maison !

Il y a un an  Apple nous a annoncé un procédé de géolocalisation avec l’arrivée d’iOS 7, mais qui, il faut bien le dire, ne sert actuellement pas à grand chose: iBeacon. Pourtant, sur le papier, l’idée était très intéressante:

En entrant dans un grand magasin, votre téléphone portable sonne. C’est un message de bienvenue. Vous passez ensuite dans un rayon, vous vous attardez devant un produit. Nouveau message: un bon de réduction.

Alors que l’usage des smartphones ne cesse d’augmenter, certains commerçants pensent avoir trouvé le moyen d’en profiter: utiliser les capacités Bluetooth de ces appareils pour identifier puis localiser les personnes présentes dans leurs boutiques. Pour cela, il suffit simplement d’installer des beacons, de petits capteurs sans fil à basse consommation d’énergie et facilement dissimulables. Leur coût est faible, à partir de 5 dollars seulement chez Qualcomm.

 

Quand on se promène en ville, le GPS est là pour nous localiser. Cela permet par exemple, en domotique, d’ouvrir son portail quand on approche de la maison, ou encore activer l’alarme quand on s’en éloigne.

Mais la précision du GPS n’est pas assez grande pour savoir dans quelle pièce de la maison on se trouve (si encore le signal GPS passe à travers les murs…), l’intérêt s’arrête donc là pour le GPS. C’est là qu’entrent en jeu les balises Beacon: en en placant dans différents endroits de la maison, le smartphone, grâce au Bluetooth Low Energy, est capable de déterminer plus précisément où on se situe dans la maison. En domotique, il est très facile d’imaginer ce qu’il serait possible de faire: déclencher des actions basées sur votre proximité, comme éteindre les lumières lorsque vous entrez ou sortez d’une pièce, ou même lancer la musique partout où vous êtes. Avec une réactivité plus fiable qu’un détecteur de présence passif (ceux là même qui font que la lumière s’éteint quand vous ne bougez pas, mais que vous êtes pourtant dans la pièce ;-)

 

estimote-beacon-mint-coctail

 

Ca, c’est ce dont on rêvait tous quand Apple nous a présenté cette technologie. Mais jusqu’ici rien n’était vraiment réalisable. Jusqu’à la sortie de l’application gratuite Beecon !

Cette nouvelle application permet en effet de gérer, de détecter et de manipuler les émetteurs iBeacons autour de vous, de créer des groupes, et de définir des actions qui sont déclenchées lorsque vous êtes ou non à leur portée: contrôler les ampoules connectées Hue et LIFX, des appareils infra rouges comme votre système Audio Vidéo (grâce à un périphérique Global Caché), exécuter des requêtes HTTP (OUI !!), envoyer des tweets, déclencher une alerte vocale et même lancer certaines applications iOS, en fonction de votre localisation ou de la température relevée (selon les balises Beacon utilisées):

 

beecon_4

 

beecon_5

 

beecon_6

 

beecon_3

 

Les fonctionnalités de base sont déjà très complètes, notamment grâce à la possibilité d’utiliser des requêtes HTTP, ce qui permet déjà de piloter la plupart de nos box domotiques, et donc notre maison.

 

beecon_7

 

Mais l’application sera prochainement connectée à la plateforme HomeKit d’Apple, ce qui permettrait aux utilisateurs de contrôler leurs dispositifs avec commandes vocales de Siri. Du coup on peut entrevoir des possibilités énormes !

 

beecon_1

 

L’application est optimisée pour l’iPhone 5 et plus, mais tout iPhone / iPad qui prend en charge la connectivité Bluetooth 4.0 est compatible.

 

 

On peut trouver plusieurs fabricants de balises sur le site Beecon. Mais un logiciel est également mentionné, permettant de transformer un Mac en balise Beacon par exemple :D N’ayant pas de balise Beacon, j’ai testé cette solution: et en effet, mon MacBook Pro devient une balise Beacon ! Avec l’application Beecon installée sur mon iPad Air, j’ai pu paramétrer l’allumage de ma lampe Philips Hue quand je rentre dans mon bureau :D Voilà une nouvelle fonctionnalité qui va m’amuser ces prochains jours ;-)


8 Commentaires
  1. Ce n’est pas un système de géo-localisation, mais uniquement de détection de présence. Le beacon emet un signal, capté par le smartphone, qui va exécuter un traitement en fonction des identifiants du signal reçu (défini par l’appli). Le Bluetooth doit être activé, et il faut avoir accès à internet pour envoyer la requête HTTP dans ce cas précis.

  2. Un petit tutos a suivre ? j’ai essayer de configuré tout ca sans succès :(

  3. sauf que… le signal Bluetooth peut être perturbé par différents éléments structurels de la maison ou simplement des meubles ou de l’électro-ménager et donc tromper les balises en leur faisant croire que je ne suis plus dans la pièce non ?

  4. Faut quand même y aller fort, je pense. J’ai pas mal de périphériques Bluetooth, casque audio, clavier, traqueur sportif, etc… le bluetooth n’est pas si sensible que ca aux perturbations.

  5. Je parle des variations au niveau de la puissance du signal reçu sur lequel se basent les bornes pour définir que quelqu’un est à côté ou pas.

    Ces variations ne gênent pas pour écouter de la musique par exemple (sauf bien sûr si le signal devient trop faible).

  6. cela oblige a avoir toujours son smartphone sur soi. Je m’étais intéressé à cette solution mais devoir toujours porter le téléphone sur moi à la maison était un point discriminant.

  7. J’ai 3 iBeacons de la marque blucats. J’ai donc profité pour tester cette application en les intégrant. J’ai betement activé une lampe dans l’entrée d’une zone et l’instiction a la sortie. Ça fonctionne bien, dès que je rentre dans la pièce la lumiere s’allume et si j’en ressort elle s’étteint, bien sur a condition d’avoir son mobile avec soit. Mais j’ai quand même trouvé un problème si je reste assez lontemps dans la pièce ou ce trouve ma balise, a un certain moment la limière s’étteint pcq la communication entre le mobile et la balise a été coupé. Puis la lumiere se rallume apres une seconde ou deux. Donc il faut temporiser le parametre de sortie de zone de cette façon la sortie est annuller. Sinon c’est de créer que de action d’entrée.

    Il est vrai que c’est contraignant de devoir avoir son mobile sur soit pour déclencher les actions. La micro-localisation a, selon moi un avenir dans le mode de la domotique, mais il reste encore des étapes à franchir pour que ça soit bien intégré. Pour ceux qui se demande pour les piles, j’ai mes balises depuis janvier 2014 et les piles, 2 AA, on a peine perdue 10% au niveau voltage.

  8. une techno RFID avec détection longue portée (plus que les qlq centimètres habituels) serait peut-être moins contraignante.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !