Quand Zodianet écoute les geeks…

Pour ceux qui prennent l’histoire en route, Zodianet est la société qui a concu la Zibase, ce petit serveur domotique très complet que nous avons beaucoup apprécié.

Nous avons été nombreux à remonter des suggestions à Zodianet, afin de l’améliorer encore, et de l’adapter encore plus à nos besoins.

Souvent, les suggestions que l’on peut faire à des fabriquants tombent dans l’oubli. Mais pas chez Zodianet ! Et cela se traduit par une grosse mise à jour disponible depuis quelques jours maintenant. Je vous en propose un petit tour rapide dans la suite…

 


I. Le PCPad


Du côté du PCPad (l’interface utilisateur) pas de gros gros changement, mais la possibilité maintenant de télécharger un fichier csv avec les données des différentes sondes de mesure (température, conso électrique, etc…). Une petite flèche bleue a donc fait son apparition en bas à droite de l’écran:



On y retrouve les données des différentes sondes par jour, avec une moyenne par jour:



Et les données par heure:



Du coup, si vous ne voulez pas vous contenter des graphiques générés par la Zibase (qui sont déjà très bien et ont le mérite d’être gérés tout seuls), vous avez la possibilité de traiter vous même les données, sous Excel par exemple.



II. L’administration


Le plus gros des nouveautés se situe donc côté administration de la Zibase, lorsque l’on passe en mode Expert.

La première nouveauté concerne la gestion du temps, qui est beaucoup plus riche qu’à l’origine.

Nous avons maintenant une notion d’heure de lever et coucher du soleil, à laquelle on peut appliquer un décalage de +/- 120 minutes:



C’est l’une des demandes que j’avais exprimée à Zodianet, pour la gestion des volets, par exemple: le matin je souhaite que mes volets s’ouvrent une demie heure après le lever du soleil, et le soir, qu’ils se ferment 45 minutes avant le coucher du soleil (car il fait sombre bien avant le coucher complet du soleil). Cela permet de ne pas avoir à modifier l’heure dans le courant de l’année, les heures d’ouverture et fermeture s’adaptant elles même :D



Ensuite, lors du paramétrage d’un scénario, il est possible de définir précisément quand lancer les actions. Cela peut être à un jour et une heure précise, à un intervalle donné, ou selon un calendrier:



La notion de calendrier est ici très puissante, car il est possible de gérer les plages horaires pour tous les jours, pour un jour précis, ou bien encore d’utiliser un calendrier variable, qui pourra être modifié par d’autres scénarios:



Une des applications directement concernée par cela peut être la  gestion du chauffage, par exemple.


Une autre possibilité qu’il manquait à la Zibase était de pouvoir concevoir des scénarios un peu plus compliqués, du type SI … ALORS … SINON…

C’est maintenant possible grace à la fonction CALCULER (encore en beta, mais déjà très stable):



Bien sûr, quand on utilise ce genre de condition, on a souvent besoin d’utiliser des variables afin d’y stocker des valeurs. Les variables sont donc également de la partie. On trouve des variables de 3 types:

  • les variables V, qu’on peut utiliser librement pour y stocker ce que l’on veut
  • les variables I, qui contiennent les informations des sondes, par exemple (I0 et I1 seront les variables utilisées le plus souvent, car elles contiennent les données relevées par les sondes)
  • les variables S, qui sont des variables systèmes, permettant par exemple d’avoir la date et l’heure.



Un petit exemple que je me suis amusé à faire pour mes premiers tests:



Ici, je défini d’abord la sonde à utiliser, qui est « Séjour », une sonde de température disposée dans mon salon.

Ensuite, ma première action est d’affecter une valeur calculée à la variable V0. Je prend donc I0, qui va me donner la température de ma sonde, divisé par 10 pour obtenir la température correcte (la donnée stockée est en fait la température * 10 afin de stocker également les décimales).

Après cela, j’exécute une nouvelle action en affectant une chaine de caractères à une nouvelle variable V1, qui va contenir le texte que je veux, et reprendre la valeur de ma première variable calculée.

Enfin, je m’envoie le résultat par mail. Pas de texte à taper ici, on demande juste à envoyer le contenu de la variable V1 dans le corps du mail, ce qui donne cela:



La variable a été automatiquement traduite par sa valeur.

Il s’agit là bien sûr d’un exemple très simple, mais qui permet de comprendre un peu le fonctionnement. On peut faire avec cela des scénarios très élaborés !


Deux autres nouveautés font également leur apparition dans les scénarios:

L’appel d’une adresse http:



Certains pourront se demander l’intérêt de cela, mais il faut savoir que beaucoup de périphériques peuvent être controlés en passant des arguments dans une URL, comme des cartes relais par exemple.

J’ai déjà une idée en tête que je dois tester: le controle de mon PCHC sous Media Center à l’aide de VMCController, qui permet justement de controler MCE à l’aide de requêtes HTTP :D


L’autre nouveauté est l’uPnP, qui permet à la Zibase d’ouvrir et de fermer des ports sur le routeur automatiquement (avec un routeur compatible uPnP bien sûr). Une fonction qui sera peut être moins utilisée, mais qui pourra rendre de grands services en cas de besoin, rendant les accès à votre réseau complètement dynamiques:



Comme vous le voyez, la partie scénarios s’est fortement émancipée, ce qui comblera ceux qui comme moi souhaitaient pouvoir faire des choses un peu plus complexes.


Enfin, deux autres nouveautés sont visibles directement grace à l’apparition de deux nouveaux onglets.

Le premier onglet concerne la gestion d’un module GSM, qui avait été évoqué déjà il y a quelques temps. En connectant un module GSM sur le port série de la Zibase, cela permet à celle ci d’envoyer et recevoir des textos si jamais elle est coupée d’internet:


 

Il faudra juste trouver un  module à base de puce TELIT et SIMCOM. Une liste de modules compatibles devrait bientot être communiquée par Zodianet.

Je trouve la possibilité d’ajouter un tel module vraiment géniale: connectez la Zibase à un onduleur et à un module GSM, et vous êtes parés en cas de coupure de courant ou de téléphone, puisque la Zibase ne consomme que 2w, soit plusieurs heures d’autonomie sur un onduleur :D Donc même en cas de coupure de courant, il est tout à fait possible d’être prévenu par SMS que la température du congélateur est critique, qu’une fenêtre a été ouverte, etc…

 

Le second onglet, précisé en « beta » concerne la gestion du Z-Wave, dont on a déjà parlé plusieurs fois sur le site. La Zibase ayant plusieurs cordes à son arc, elle permet donc aujourd’hui de reconnaitre quelques modules Z-Wave, en branchant simplement un controleur ZCS201 sur le port série. Je n’ai pas encore pu tester cette fonctionnalité, mais je devrai recevoir un controleur d’ici quelques jours. En tout cas, avec cette nouvelle, je me rapproche de plus en plus du « tout Zibase », puisque peu à peu, celle ci est capable de gérer tous mes besoins :D

 

 

III. Conclusion

 

La Zibase a bien évolué, mais tout en sachant rester simple d’utilisation. L’utilisateur lambda pourra se contenter du mode basique pour commencer, mais aura la possibilité ensuite de se diriger vers le mode expert lorsqu’il aura des besoins un peu plus complexes, sans avoir besoin d’acheter un nouveau matériel. Lors de mon premier test de la Zibase, j’avais salué sa simplicité d’utilisation, tout en étant clair sur le fait qu’à mon niveau, elle ne remplissait pas tous mes besoins, ces derniers étant déjà conséquents (nombreux scripts tournant sous Homeseer, etc…). Aujourd’hui, je suis bien obligé de revoir ma copie avec ces nouvelles évolutions, si bien que j’envisage de plus en plus de laisser la Zibase gérer une grosse partie de mon système. Car il reste une nouveauté, qui n’est pas des moindres: la mise à disposition d’une API, qui permet à la Zibase de communiquer avec des plateformes et des équipements tiers. Mickael, de Planete Domotique, a d’ailleurs déjà profité de cette API pour réaliser un plugin pour Homeseer, dont je vous parlerai très bientot.

Grâce à tout cela, l’idée qui me travaille en ce moment serait de laisser la Zibase gérer tout ce qui est vital (sécurité, ouverture des volets, etc…), puisqu’elle est beaucoup plus stable qu’un pc, et peut faire face à une panne de courant (à l’aide d’un onduleur et du module GSM); la partie confort resterait sur le pc avec Homeseer (avec base de données SQL, gestion du blutooth, RFID, etc…). Les deux resteraient toutefois en communication grace à l’API :D Je vais presque avoir un serveur redondant pour ma domotique…


3 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !