Hackintosh SL 10.6.3 avec wifi et G31M-ES2L V2

La possibilité d’avoir un hackintosh a suscité de nombreuses demandes parmi mes amis. Je viens donc de réaliser un nouveau hackintosh pour une amie qui a voulu se faire plaisir, plutôt sympa, toujours basé sur une carte mère G31M-ES2L, mais cette fois en révision 2, celle qui pose pas mal de soucis à certains d’entre vous (la version 1 devient de plus en plus difficile à trouver). Une autre demande de mon amie était de disposer d’une connexion wifi, une question qui est également revenue sur le blog à de nombreuses reprises.

J’ai donc dû chercher un peu, mais bonne nouvelle, j’ai au final une configuration parfaitement fonctionnelle qui tourne sous Snow Leopard 10.6.3, en 64 bits, avec réseau ethernet et wifi.

I. Combien ? / Quelle configuration ?

Je suis resté à peu près sur la même configuration que mon tutorial d’origine, puisque celle ci fonctionne très bien:

  • Carte mère Gigabyte G31M-ES2L  Rev2– Socket 775 – Chipset Intel G31: 49€
  • Carte Graphique MSI GeForce n8400GS – 512 Mo DDR2 – PCI-Express 16X: 29,90€
  • Mémoire Kit de 2 Barrettes Crucial DDR2 PC2-6400 – 2 x 2 Go (4 Go) 800 MHz Ballistix: 99.99€
  • Processeur INTEL Core 2 Duo E8400 – 3.0 GHz – 65 Watts – 0.045µ: 178€
  • Graveur DVD Interne Samsung 22X – SH-S223 – SATA – Bulk Ivoire: 18€
  • 2 X Disques durs internes 3.5″ 500 Go 16 Mo 7200 tr/min – SATA II – Western Digital Caviar Blue: 2 X 43€
  • Alimentation Be Quiet Pure Power L7 350w: 42€
  • Boitier Silverstone Sugo SG02W-F: 64€
  • Clé Usb Wifi Dlink DWA-110: 19€
  • Clavier officiel Apple filaire: 45€
  • Souris Logitech LS1 Laser: 17€

Il s’agit donc là d’une configuration complète, le seul élément à ajouter étant l’écran, tout ceci revenant donc à 648€ (prix à ce jour, car je me suis rendu compte que certains composants, comme le processeur, voyaient leur prix fluctuer de jour en jour…).

En comparant aux modèles imac, cette configuration est à peu près l’équivalente de l’imac 24″ 3Ghz qui coutait il y a peu de temps encore 2000€, la différence n’est donc pas négligeable.

Donc ok, ce n’est pas tout intégré, c’est moins design qu’un imac, mais là l’argument prix pèse assez lourd.

Pour les disques durs, j’ai opté pour deux disques de 500Go plutôt qu’un seul de 1To, l’un pour le système Mac, l’autre pour Time Machine (l’excellent système de backup intégré à Mac). Et puis cela évite de mettre tous ses oeufs dans le même panier. De plus, ces disques Western Digital sont réputés pour être silencieux et consomment peu d’énergie.

Certains me diront surement que cette configuration n’est pas la meilleure actuelle, mais ce n’est pas ce qui est recherché: il nous faut du matériel hautement compatible avec Mac OS (tellement compatible que le système n’y voit aucune différence), à bon tarif, et tout de même suffisamment performant pour l’utilisation prévue.

Comme souvent, trouver une carte wifi interne en PCI s’est révélé être impossible de facon sûre. Il existe de nombreux modèles (cf https://www.oaforum.org ), mais bien sûr aucun fabricant ne mentionne la compatibilité avec le système Mac. Ce serait trop facile ! Une carte PCI Wifi est l’idéal, puisqu’ainsi tout est parfaitement intégré dans le boitier. Propre et discret. Mais comme c’est un peu la loterie pour la compatibilité, j’ai donc opté pour une clé Usb Dlink DWA-110, qui est vendue « compatible Mac », et qui coute moins de 20€.

Il n’y a plus qu’à procéder au montage !

II. Assemblage

Je ne vais pas faire un tuto sur l’assemblage d’un pc, si vous vous intéressez à cet article c’est que vous avez déjà de bonnes connaissances dans le domaine. Sinon une petite recherche sur Google vous indiquera de nombreux tutos.

La config assemblée chez moi donne ca:

Ce boitier est très joli (à mon avis), et est vraiment de très bonne qualité, comme tous les boitiers Silverstone. Le montage se fait très facilement, et l’ensemble est très bien ventilé, un ventilateur étant disposé dans la cage des disques durs, et trois autres emplacements étant disponibles pour des ventilateurs supplémentaires sur le côté et l’arrière du boitier. Le plus dur est de trouver un lecteur DVD de couleur blanche, le seul que j’ai trouvé étant de couleur ivoire, ce qui se voit par rapport au dossier.

Concernant le bruit, et bien l’ensemble reste très discret, si bien qu’on l’oublie très vite à côté du bureau :D


Tags :

81 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !