Test du détecteur 3 en 1 EZMotion

Comme je l’ai déjà dit, il existe de nombreux modules utilisant le Zwave, certains plus originaux que d’autres. C’est le cas du EZMotion, qui ressemble à la plupart des détecteurs de mouvement:

 

(à gauche un MS18 de chez Marmitek, au centre le EZMotion, et à gauche, un MS13 classique)

 

Pourtant ce petit détecteur recèle de nombreuses fonctions.

Ce qui m’a d’abord frappé lors du déballage, c’est l’absence totale de support de fixation, ces capteurs étant généralement fixés en hauteur. En fait, quand on démonte la facade arrière, plusieurs emplacements peuvent être percés selon si on souhaite fixer le détecteur à plat sur un mur, ou dans un angle. La forme du boitier et les emplacements prévus pour la fixation rendent cette dernière position très bien faite:

 


On voit ici les différents emplacements pré percés

Et ici les côtés du boitier qui sont biseautés pour une fixation dans un angle.

Petit détail utile dans la notice: il est indiqué que le capteur peut être entièrement démonté afin de le peindre de la couleur souhaitée, afin qu’il s’intègre le mieux possible dans un intérieur. Et le démontage est en effet très simple, seuls deux petits clips retenant le circuit imprimé:

 

 

L’originalité de ce petit détecteur est qu’à lui seul il rassemble 3 détecteurs en un: mouvement, luminosité, et température. Une fois ajouté à notre réseau Zwave (manipulation habituelle: entrer en mode inclusion sur le controleur ou dans Homeseer, puis appui sur le petit bouton bleu du EZMotion pour qu’il soit détecté et ajouté au réseau), on peut ainsi voir automatiquement 4 lignes créées dans Homeseer:

 

 

On a ainsi le niveau de la batterie (car l’EZMotion fonctionne à l’aide de 3 piles AAA), la détection de mouvement, le degré de luminosité (beaucoup plus précis que les MS13 qui ne savent que dire s’il fait clair ou non), et la température en degrès celsius (détail important, car sur les anciens modèles il fallait faire une petite bidouille dans Homeseer).

Quand on clique sur le device « Root », on peut accéder aux options de configuration un peu plus avancées (à l’aide du bouton « Configure »):

 

 

Avant d’accèder à cet écran, il faut appuyer sur le bouton bleu du EZmotion de facon à le « réveiller » , car ce module n’est pas un « listener », c’est à dire qu’il n’attend aucun ordre, et qu’on ne peut donc pas lui faire de polling. Cet l’EZMotion qui décide quand il doit envoyer des informations au serveur (ou autres modules). Quand il n’envoie pas d’information, la partie transmetteur radio est endormie afin d’économier les batteries.

Pour en revenir à cet écran de configuration, on peut donc:

  • définir le délai au bout duquel on considère qu’il n’y a plus de mouvement. Par exemple si on règle ce délai sur 10 min, lors d’une détection de présence, l’EZMotion va envoyer l’information, et au bout de 10 min, on considérera qu’il n’y a plus de présence. Cela permet d’éviter les alertes incessantes toutes les minutes quand le capteur est dans un endroit à fort passage
  • par défaut, une petite diode rouge s’allume à chaque détection de mouvement. Si on souhaite que le détecteur soit plus discret, on peut la désactiver
  • la troisième option permet de régler la sensibilité du capteur de mouvement. Par défaut, elle est à 200, ce qui me parait plutot satisfaisant
  • l' »activation state » permet de définir dans quel état mettre un autre module associé.  Par exemple, si en cas de détection de mouvement on souhaite éteindre un appareil, on pourra mettre ce paramètre à Off, alors que par défaut une détection de mouvement aurait eu pour conséquence d’allumer cet appareil. C’est uniquement utile dans le cas d’association directe du EZMotion avec un autre module, sans passer par Homeseer.
  • le Sleep State permet de garder « éveillé » tout le temps le détecteur. Une option que je déconseille avec un fonctionnement sur piles: dans cet état le capteur va sans cesse envoyer son état, et les piles ne tiendront à peine que quelques jours.
  • enfin, le « wake up interval » permet de définir à quel intervalle réveiller l’EZMotion, afin qu’il communique ses informations, notamment la température et la luminosité.

Il faut savoir que l’EZMotion a un fonctionnement un peu différent d’un MS13, par exemple.

Dans le cas d’un MS13, à chaque détection de mouvement, le MS13 va envoyer une information « On » au serveur.

Dans le cas du EZMotion, celui ci va envoyer une information « On » lors de la première détection de mouvement. Si on a défini le « delay off » à 10min, par exemple, et qu’un autre mouvement est détecté 5 min après la première détection, l’EZmotion n’enverra aucune information au serveur, laissant celui ci en « on », ce qui est tout à fait vrai. Par contre, si un mouvement est détecté 15 min après, dans ce cas, l’EZmotion enverra un signal « On » au serveur, puisque celui ci sera repassé à « Off » au bout de 10 min.

C’est un procédé un peu différent de ce dont on a l’habitude, mais qui au final est assez logique, et permet d’économiser les batteries.

Enfin, une dernière option intéressante, via l’onglet Option du device, permet de mettre à jour les informations de température et de luminosité en même temps que les informations de détection de mouvement:

 

 

On peut donc configurer l’EZMotion (aussi appelé parfois HSM100 comme on le voit sur cette capture écran) pour recevoir la température et la luminosité à un certain intervalle, régulier, ou en cas de détection de mouvement. Tout cela dans le but, toujours, de limiter les échanges radio et d’économiser les batteries.

Une fois ces informations recues, on peut donc exécuter des actions, de deux manières différentes.

D’abord, on peut associer jusqu’à 4 modules à l’EZMotion. On pourrait donc associer ce capteur à un module controlant une lampe, de facon à allumer la lampe en cas de détection de présence. Dans ce cas, cette association est totalement autonome, et fonctionnera sans aucun serveur, le détecteur se chargeant d’envoyer l’ordre au module controlant la lampe.

 

 

Pour ma part, je préfère utiliser les évènements dans Homeseer, qui permettent de faire des choses un peu plus travaillées, comme par exemple l’allumage de la lumière en cas de détection de présence, si la luminosité est inférieure à 20%:

 

 

On pourrait faire la même chose pour la mise en route d’un ventilateur en cas de détection de présence, si la température est supérieure à 30°C:

 

Et on pourrait tout aussi bien utiliser l’information relative à la batterie pour que Homeseer nous envoie un email nous avertissant du niveau bas des piles :D

Bref, avec ces informations, on peut faire tout un tas de choses.

Sachant que la détection se fait dans un angle de 90°, et sur une distance d’environ 10m, ce capteur permet de couvrir une bonne surface.

Pour ma part, je l’ai placé dans un angle de mon salon, ce qui me permet de controler l’allumage de la lumière, l’extinction complète de mon coin TV (TV, ampli, PCHC), bientot la mise en marche du ventilo (vu les chaleurs qu’on commence à avoir :D ), et en cas d’absence, ce capteur vient rejoindre les capteurs de sécurité pour l’alarme.

Le seul défaut que je trouverai à ce capteur est son prix, relativement élevé (un peu moins de 100€). C’est la seule chose qui me retiendra encore un peu d’équiper toutes les pièces de la maison avec ce type de détecteur. J’aime beaucoup le fait de regrouper ces différents capteurs en un seul, c’est d’une part beaucoup plus simple à gérer dans Homeseer, et, d’autre part, esthétiquement, ma femme préfère ce petit capteur à plusieurs qui trainent un peu partout ;-)

Enfin, l’utilisation du protocole Zwave rend ces informations très fiables, pas de détection loupée, du coup les scénarios programmés derrière s’exécutent sans problème, sans avoir besoin de faire le clown devant le détecteur jusqu’à ce qu’il se réveille ;-)

Un produit que je recommande ! D’ailleurs, ce produit m’avait été gentiment prêté par Planete Domotique, et j’ai fini par lui acheter, donc encore un grand merci à Mickael qui me permet de découvrir ces produits très intéressants ;-)


Tags :

1 Commentaire
  1. La seule solution efficace est le remplacement par EZMotion+, depuis que je suis passé à cette version je peux enfin me servir de l’alarme après 5 mois de galère, j’ai longuement échangé avec Milan de Zipato puis avec Eric de chez express controls et j’ai renvoyé mes 3 détecteurs aux états-unis en échange de 3 EZMotion+ est maintenant plus de problème pour moi.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !