Chumby, quesako ?

Domadoo m'a prêté pendant quelques jours le Chumby, un drole de petit appareil difficile à définir, puisqu'il peut à la fois faire office de cadre photo numérique, radio réveil, lecteur de MP3, petite console de jeu, lecteur de news, etc…

J'avais entendu parler de cet appareil aux US il y a deux bonnes années déjà, mais personne ne s'était décidé à le commercialiser en France… jusqu'à ce que Domadoo le fasse il y a quelques mois maintenant.

Voilà donc une petite présentation de ce produit, qui a su me faire changer d'opinion à de nombreuses reprises au fur et à mesure de son apprentissage. Vous allez savoir pourquoi…

I. Déballage et mise en route

La première chose qui surprend chez le Chumby, c'est son packaging: pas de carton ventant les caractéristiques du produit, mais un sac en toile plutot sympa, qui donne envie de partir à la plage :D (le Chumby n'est pourtant un objet qui se veut nomade…)

IMG_2533

Une fois ouvert, on y trouve le Chumby, bien sûr, un petit manuel explicatif toujours dans les mêmes tons, et son alimentation secteur emballée dans le même type de sac, plus petit:

IMG_2534

Le Chumby, ici noir, existe en plusieurs coloris, le beige ayant ma préférence:

chlatte_290x270

Au premier contact, le Chumby est surprenant, car quand on le prend, on a presque l'impression de tenir un petit ballon, un peu mou, avec un écran tactile intégré au centre. Je n'ai jamais vu d'appareil avec ce look, ca en fait un objet assez original à poser chez soit.

IMG_2535

On trouve sur le dessus un petit bouton caché sous le “cuir”, qui permet d'accéder au menu principal, et en bas à gauche un petit micro incorporé.

IMG_2536

A l'arrière on trouve les deux haut parleurs de 2w, une prise casque (pouvant tout aussi bien être reliée à une chaine hifi), deux ports Usb pour y brancher par exemple une clé Usb, le connecteur d'alimentation, et un petit bouton Power. Bref, tout le nécessaire pour une utilisation multimédia.

On s'empresse ensuite de le brancher, pour voir apparaitre l'écran d'accueil:

IMG_2537

Quelques écrans défilent ensuite pour nous présenter le Chumby et ses fonctionnalités (en anglais, mais le tout étant plutot bien illustré)

IMG_2539

IMG_2540

IMG_2542

Une fois la présentation terminée, il faut le raccorder à internet. La procédure est très simple: le Chumby détecte votre réseau Wifi, il n'y a plus qu'à entrer la clé Wep ou WPA à l'aide des touches tactiles qui apparaissent à l'écran.

Il faut ensuite se créer un compte sur le site Chumby:

2010-02-18 12 32 34

et activer son appareil.

A lire également:
Test IMILAB C20: une caméra motorisée avec tracking automatique à moins de 22€ !

2010-02-18 13 31 55

La procédure d'activation est assez originale, le but étant d'appuyer sur l'écran du Chumby afin de reproduire le même dessin que sur le site internet.

II. Fonctions de base

Le Chumby dispose de fonctions de base déjà très complètes. En appuyant sur le bouton du dessus, on arrive sur cet écran:

IMG_2548

On peut, à partir de cet écran, régler le volume sonore, la luminosité, mais aussi des alarmes, comme un réveil matin. On peut également s'endormir en musique:

IMG_2553

D'ailleurs, à ce sujet, au départ je voyais mal ce Chumby troner sur ma table de nuit, son écran illuminant toute la chambre… Rassurez vous, une fonction “night” existe, permettant de réduire la luminosité de facon importante, l'affichage devenant sombre pour n'afficher que l'heure (heure que vous n'aurez jamais à régler, au passage, celle ci étant synchronisée avec internet):

IMG_2554

Et pour ceux qui ont vraiment besoin d'être dans le noir complet, un petit bouton en haut à droite de l'écran permet de mettre l'écran en veille, donc plus aucune lumière :D Un simple appui sur l'écran “réveille” le Chumby.

L'autre fonction très complète est la diffusion de musique. On a alors accès à de nombreux services:

IMG_2551

qui permettent tant d'écouter des webradios:

IMG_2552

que d'écouter de la musique disponible sur son réseau (Squeezecenter), sur une clé Usb, ou encore un iPod relié au port Usb à l'arrière du Chumby:

IMG_2555

IMG_2558

Bon, l'interface reste un peu austère (l'affichage de la jaquette et du titre auraient pu être sympas), mais elle est très simple à utiliser et fait ce qu'on lui demande.

III. Personnalisation

La fonction pour laquelle le Chumby est certainement le plus connu est sa personnalisation à l'aide de Widgets. La personnalisation se fait sur l'interface web, un peu comme on le fait avec un Nabaztag, pour ceux qui connaissent.

Le principe est simple: on sélectionne des widgets, et ces derniers vont défiler sur l'écran à intervalle régulier. Un peu à la facon de spots TV. On peut d'ailleurs créer différentes chaines, afin de pouvoir complètement changer la liste des widgets affichés très rapidement.

J'ai par exemple créé ici une chaine pour mes tests:

2010-02-18 12 34 59

Il n'y a plus qu'à sélectionner les widgets qu'on souhaite afficher dans cette chaine:

2010-02-18 12 37 31

Il existe actuellement un peu plus de 1300 widgets différents, classés par catégories. A la sélection d'un widget, on peut en lire une petite présentation, et avoir un appercu de ce qu'il donnera à l'écran.

Certains widgets nécessitent d'être configurés afin de personnaliser les données récupérées:

2010-02-18 12 40 00

2010-02-18 12 48 23

Pour chaque Widget, on peut définir le temps qu'il restera à l'écran, et sa position parmi tous les autres Widgets, en le faisant simplement glisser dans la liste avec la souris.

A lire également:
Test Roborock Auto-Empty Dock: le robot aspirateur S7 a maintenant sa station de vidage automatique !

Une fois tous ses widgets sélectionnés, il suffit d'enregistrer la chaine, et de redémarrer le Chumby. Celui ci va télécharger la nouvelle configuration automatiquement au rallumage:

IMG_2543

Les widgets se mettent alors à défiler. Comme on peut le voir, il en existe de toute sorte:

IMG_2544

Les gros titres du nouvel observateur (l'un des seuls widgets en francais)

IMG_2545

Une vue en direct de la Tour Eiffel

IMG_2546

L'animation d'un petit chien en train de lécher la vitre, comme s'il était enfermé dans le Chumby…

IMG_2547

Ou encore l'affichage de ses prochains rendez vous notés sur Google Agenda…

On y trouve vraiment de tout, dans tous les domaines, du plus utile au plus inutile. Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié de pouvoir suivre “en live” les nouveaux évènements sur ma page Facebook, ou encore lire les derniers tweets sur Twiter.

Mais il ne s'agit pas simplement d'écrans animés. Certains widgets sont également interactifs. Ainsi, on trouve énormément de petits jeux pouvant se jouer grace à l'écran tactile.

Bref, il faut passer pas mal de temps pour trouver les widgets qui nous intéressent, mais au final, on en trouve pour quasiment tous les besoins (météo, bourse, réseau social, calendrier, bandes annonces de cinéma, etc…).

IV. Pour aller plus loin

L'une des forces du Chumby, c'est aussi sa communauté, très active, qui développe sans cesse de nouvelles applications, voire même des hacks, tant logiciels que matériels.

Ainsi, par exemple, en me promenant sur le forum officiel, j'ai pu trouver des explications pour lire de la musique disponible sur un partage windows, ou controler sa domotique via Homeseer ou MisterHouse. D'autres ont trouvé le moyen d'incorporer une batterie rechargeable au Chumby pour en faire un appareil nomade, ou encore d'y intégrer un capteur RFID…

1325686272_1299704137

Bref, comme je le disais la communauté est très active, et le fabricant semble encourager cela, puisqu'il met même à disposition des diagrammes et schémas techniques de son appareil.

Et si parmi tous les widgets disponibles vous ne trouvez pas votre bonheur, il est tout à fait possible de réaliser le votre vous même.

V. Conclusion

Après ces quelques jours de tests, je comprend mieux le logo représentant une pieuvre. Le Chumby glisse une tentacule dans tous les domaines: le cadre photo numérique, la radio internet, le lecteur de news, la petite console de jeu, le gadget, l'objet décoratif…

A lire également:
Test Arlo Essential Video Doorbell Wire-Free: la sonnette vidéo Arlo totalement sans fil (et toujours compatible Jeedom !)

Un peu à la facon du Nabaztag, le Chumby a su créer une véritable communauté autour de lui, en faisant un appareil à la fois “mode” (par son design original), et également polyvalent (à l'aide des nombreux widgets disponibles).

Toutefois, pour ma part, je pense que le Chumby n'est soit pas assez, soit trop. Je m'explique :D

Avoir des infos qui défilent concernant ses réseaux sociaux, ses mails, son agenda, etc… peut s'avérer très pratique. Mais posé sur un meuble, comme je l'ai fait sur mon meuble de salon, près de la TV, l'écran s'avère bien trop petit pour être lisible à 2-3 mètres dans son canapé ! Un écran d'au moins 7″ (contre 3.5″ pour le Chumby), comme beaucoup de cadres photos numériques, aurait été un meilleur choix.

A l'opposé, ce petit écran, plutot agréable à prendre en mains grace à son revêtement en cuir, serait parfait à prendre avec soit, dans son canapé, l'écran étant dans ce cas suffisamment lisible. Oui, mais quid du fil d'alimentation qui le suit partout ? Car le Chumby ne se présente pas comme un appareil nomade (heureusement, pour cela, certains ont déjà fait quelques mods comme je vous en parlais plus haut ;-)

Enfin, il y a deux ans, je trouvais cet appareil révolutionnaire. Aujourd'hui, à l'heure des téléphones tactiles qui font tout ce que l'on veut à l'aide d'applications téléchargeables (comme par exemple l'iPhone), et face à l'arrivée prochaine des tablettes tactiles (comme la Tabbee d'Orange, déjà disponible), son intérêt s'en trouve peut être plus limité.

IMG_2560

On peut le voir ici en comparaison avec un ipod Touch: écran sensiblement aussi grand, fonctions du Chumby assez facilement réalisables sur l'iPod à l'aide des nombreuses applications disponibles, haut parleur intégré, prise casque, mais tout cela dans un objet encore pus compact, et intégrant une batterie, donc nomade sans aucun problème. Et pour une différence de prix relativement négligeable, puisque le Chumby est aujourd'hui vendu 169€, et l'ipod Touch peut se trouver à partir de 179€.

Bref, comme je le disais en introduction, j'ai été tour à tour charmé (design et packaging), décu (widget essentiellement en anglais, beaucoup n'étant pas “terribles”, voir ne fonctionnant plus), et surpris (par sa communauté très active, et tout ce qu'elle permet de faire avec cet appareil en dehors des sentiers battus). Un appareil qui a donc son charme, des possibilités intéressantes, mais je reste décu par cette taille d'écran trop petite, qui pour moi limite beaucoup l'intérêt de certains widgets.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare