Caméras Arlo et obsolescence programmée: 4 petits tours et puis s’en vont…

La nouvelle est tombée il y a quelques jours de la part de Arlo, via un document officiel disponible en PDF: les modèles de caméras Arlo prendront leur retraite après 4 ans de bons et loyaux services. Un bel exemple d'obsolescence programmée, qui vient encore une fois remettre en question tous les objets connectés reposant sur le Cloud :/

Les Produits Arlo peuvent atteindre la fin de leur cycle de vie pour un certain nombre de raisons, y compris l'évolution des demandes du marché, l'innovation technologique, le développement de plates-formes logicielles alternatives et plus efficaces et/ou l'utilisation d'une technologie de pointe.
Les Produits Arlo, y compris leur support dans le Cloud, évoluent avec le temps, et
ils peuvent être remplacés par une technologie différente ou plus riche sur le plan fonctionnel. En gardant cela à l'esprit, nous avons défini les étapes et les explications ci-dessous pour aider à gérer les transitions EOL et pour expliquer le rôle qu'Arlo peut jouer en aidant les clients à migrer vers d'autres produits Arlo.

Arlo End of Life Policy
titre arlo

Une politique “fin de vie” applicable depuis le 1er janvier

Dans un document officiel “Arlo End of Life Policy”, le fabricant annonce en effet que ses produits auront une durée de vie de 4 ans après la dernière date de fabrication. La Arlo Pro, ainsi, sortie en octobre 2016, sera arrêtée au 1er avril 2023 (et ce n'est pas un poisson d'avril !). Bien sûr les modèles plus anciens comme la toute première Arlo sortie en 2014 (et arrêtée de fabriquer en janvier 2019) sera arrêtée à la même date.

A lire également:
Blink Video Doorbell: la nouvelle sonnette vidéo connectée d'Amazon à moins de 60€ !

Dans un an, en janvier 2024, la liste s'allonge, avec l'Arlo Baby, qui servait de babyphone, l'Arlo Pro 2, les Arlo Q et Q+, l'Arlo Light (système d'éclairage sur batterie), et enfin l'Audio Doorbell, la sonnette connectée. Beaucoup de modèles que nous avions testé sur le blog…

tableau arlo fin de vie

Les implications

Mais que signifie cette “fin de vie” ? Les caméras vont elles s'arrêter de fonctionner du jour au lendemain ?

Alors non, rassurez vous, tout n'est pas si désespéré. A partir de la date indiquée de “fin de vie”:

  • les mises à jour ne seront plus assurées (donc plus de correction de bugs ou de failles de sécurité)
  • les notifications push et par email ne fonctionneront plus
  • l'enregistrement vidéo sur les serveurs de la société ne sera plus possible (à partir du 1er janvier 2024)
  • les appels d'urgence seront désactivés (fonction pour les US)

Les fonctions des caméras Arlo vont donc se retrouver très limitées :/

Les solutions

Que reste t il donc ? La visualisation des caméras à distance, et l'enregistrement en local … pour les modèles compatibles. Si la première station sortie en 2014 n'offre pas cette possibilité, les modèles suivants ont la possibilité d'accueillir une clé Usb ou un disque dur externe pour enregistrer les vidéos de surveillance en local.

netgear arlo pro 9
Si votre base dispose de ports Usb, tout n'est pas perdu

Les modèles compatibles Homekit devraient également continuer de fonctionner dans l'application Apple. Mais sans enregistrement vidéo, la fonction Homekit Secure Video n'ayant jamais été activée par Arlo. Autant dire que l'intérêt de caméras de surveillance sans possibilité d'enregistrement vidéo est très limité !

A lire également:
Lifeaz présente le premier défibrillateur portable et connecté pour la maison #CES2023

Conclusion

J'ai personnellement été utilisateur des caméras Arlo dès les premiers modèles. Il faut dire qu'à l'époque des caméras totalement sans fil, sur batterie et en Wifi, étaient plutôt révolutionnaires ! J'en ai encore plusieurs en fonctionnement, dont la sonnette vidéo, qui m'avait conquis. Mais plusieurs d'entre elles sont malheureusement concernées par cette politique de fin de vie, pour cette année et l'année prochaine, si bien que mon système aura perdu beaucoup d'intérêt d'ici un an. Malheureusement on ne peut que subir cette décision unilatérale :/

Que les mises à jour et le remplacement de pièces prennent fin après quelques années, cela se comprend. C'est le cas de la plupart des produits, et même nos smartphones se voient privés de mises à jour après quelques années. Mais supprimer des fonctions qui étaient justement l'argument de vente, comme l'enregistrement gratuit dans le Cloud durant 7 jours, et les notifications au moindre mouvement, est beaucoup plus discutable, surtout quand aucune solution alternative n'est proposée. Le fabricant évoque tout au mieux la possibilité de proposer une remise pour passer sur des modèles plus récents.

Encore une fois cela montre bien qu'il faut absolument éviter les solutions reposant sur le Cloud. Comme nous l'avons déjà vu auparavant, en cas de disparition du fabricant, d'une panne de ses serveurs, ou d'une modification de sa politique comme ici, les utilisateurs se retrouvent avec des produits inutiles. Etant donné le prix – élevé – des caméras Arlo, et de leur utilité, une telle annonce est vraiment une mauvaise nouvelle pour les utilisateurs. Même si de telles mesures se justifient sans doute économiquement, Arlo vient de se tirer une balle dans le pied, et la confiance des utilisateurs perdue définitivement, surtout quand aujourd'hui il existe de nombreux concurrents sur le même créneau.

A lire également:
Le smartphone : un objet du quotidien devenu incontournable

Mais bon, le problème ne vient pas que de Arlo: le problème pourrait se poser avec n'importe quel autre fabricant dont la solution repose sur le Cloud. Et dans le domaine des caméras de surveillance, le choix est large. Seule solution: opter pour des solutions autonomes ou hybrides. Nous avons par exemple les caméras Reolink qui proposent des fonctions similaires à Arlo, tout en offrant la possibilité d'êtres autonomes (enregistrement sur micro SD) ou raccordées à un système de vidéosurveillance type NVR ou Synology Surveillance Station. Dans ce cas les mises à jour s'arrêteront sans doute un jour, mais les caméras resteront parfaitement fonctionnelles. Foscam, Hickvision, etc. de nombreux fabricants proposent encore des modèles pouvant se passer du Cloud. Nous aurons d'ailleurs l'occasion de découvrir une solution complète avec système NVR dans les jours à venir.

Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

2 Commentaires
  1. Salut,
    Merci beaucoup pour l’info, j’ai 4 Arlo Pro 2 que j’utilise avec Jeedom…
    Quelle honte de la part d’Arlo, on est pas prêt de sauver la planète avec ce genre de société, pfffff…
    Fini pour moi Arlo évidemment.

  2. Bonjour,

    Pareil que Bertrand. Arlo c’est FINI.

    Ne peut-on pas relier la base sur un NAS et faire soi-même un cloud ?

    Si oui, comment ?

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare