Store banne: domotisation

Nous avons vu lundi, grâce à notre partenaire Jecréemonstore, comment s’effectuait la pose d’un store banne motorisé.

Nous allons voir aujourd’hui comme le domotiser, c’est à dire l’intégrer à notre installation domotique existante.

 

I. Côté matériel

 

Si vous suivez le site, vous n’êtes pas sans savoir que ma maison utilise la technologie Zwave pour sa domotisation. C’est donc le protocole que nous allons utiliser pour domotiser ce store extérieur.

Par sécurité, j’ai préféré avoir l’interrupteur du store banne à l’intérieur de la maison, où j’avais prévu une arrivée électrique lors de la construction en prévision de cette installation. Pour concorder avec mes autres interrupteurs, j’ai donc naturellement choisi un module Zwave pour volets de chez Duwi.

Le cablage est un peu plus compliqué qu’avec l’interrupteur Somfy vu dans le guide précédent, car il faut également alimenter le module Zwave, mais cela reste tout à fait réalisable:

 

 

Ayant déjà l’interrupteur pour l’éclairage extérieur à cet endroit, j’ai opté pour un double cadre afin de grouper les deux interrupteurs:

 

 

Il n’y a plus qu’à inclure le module Zwave sur notre serveur domotique (ici l’eedomus), puis à régler les temps d’ouverture et fermeture sur le module.

 

II. Côté logiciel

 

Avec la personnalisation des icônes de l’eedomus, et la possibilité récente de déterminer des degrés d’ouverture partiels, voici le contrôle du store banne sur l’interface eedomus:

 

 

A partir de maintenant, il est possible d’utiliser le store banne dans des scénarios.

Le modèle de store banne installé ici est “simple” dans le sens où il n’a pas de capteurs spécifiques permettant sa fermeture ou son ouverture automatiques. C’était volontaire de ma part. En effet, mon système domotique peut avoir toutes les indications nécessaires, grâce à ma station météo qui m’informe du vent (surtout des rafales de vent), et de la pluie, comme nous l’avons vu dans un guide précédent avec Cumulus:

 

 

Un scénario pour la sécurité du store sera donc la fermeture de celui ci si des rafales de vent dépassent les 30 Km/h, s’il se met à pleuvoir, s’il fait nuit (et qu’on a oublié de le fermer), ou encore si on active l’alarme (ce qui signifie qu’on part de la maison).

Dans le guide avec Cumulus, nous avons vu comment récupérer les informations de sa station météo personnelle dans la box eedomus.

La mise à jour eedomus d’hier corrige quelques problèmes qui étaient gênants pour l’utilisation des valeurs récupérées par le capteur HTTP, elle est donc tombée à pic. Il suffit de configurer son capteur HTTP pour utiliser des valeurs décimales:

 

 

On peut donc maintenant vérifier la vitesse du vent dans un scénario de cette façon, en utilisant la condition “supérieur à” et en indiquant la valeur à ne pas dépasser:

 

 

Même principe pour la pluie.

Au final, mon scénario de fermeture complet donne cela:

 

 

Ce scénario permettra d’éviter un éventuel arrachement du store en cas de rafales de vent si on a oublié de le fermer, lui éviter de prendre la pluie, etc…

Un dernier scénario reste à réaliser, en fonction de la puissance des UV. J’aimerai en effet que si les UV atteignent un certain niveau, et que l’alarme n’est pas activée, alors que le store banne s’ouvre automatiquement. Etant donné sa position, il permettra, en plus de faire de l’ombre sur la terrasse, de faire également de l’ombre dans la maison et donc de conserver un peu le frais dans la maison l’été. Là encore la mise à jour de l’eedomus d’hier tombe à pic, puisque le niveau des UV a été ajouté, seule information que je n’ai pas aujourd’hui sur ma station météo :p

 

III. Conclusion

 

Voilà une bonne chose de faite: le store banne est un confort fort appréciable, mais également un investissement non négligeable, qu’il faut savoir protéger. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles:

  • soit en ajoutant des capteurs directement reliés au store, afin de refermer ce dernier en cas de secousses ou de fort vent. Ces capteurs sont très souvent disponibles en option, comme c’est le cas chez notre partenaire Jecréemonstore, par exemple
  • soit en intégrant le store à son système domotique comme je l’ai fait ici. Rien de très compliqué: avec une motorisation filaire, il suffira de remplacer l’interrupteur par un interrupteur domotique (ici compatible Zwave, mais c’aurait pu être du Chacon, X10, etc…). Le fonctionnement est le même que celui d’un volet électrique, et des modules pour volets sont disponibles dans tous les protocoles.

Une fois cette intégration faite dans son système domotique, le store banne peut être contrôlé de n’importe où, par n’importe quoi: interface web, smartphone, télécommande, scénarios automatisés, etc…


1 Commentaire
  1. Merci encore une fois a toi, pourquoi avoir choisit spécifiquement ce module ? Est le même sur tes volets ?
    En effet je vais automatiser mes volets et store et cherche la meilleur solution , les fibaro qui gèrent l ouverture partielle ne seraient ils pas mieux ?
    Perso je vais faire une règle que le store soit ouvert en ete de tele h a telle h, même si je suis pas la , sauf si fort vent et pluie neige, ça évite d avoir a relever la température

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !