Domotique News 266: Le protocole des protocoles

La nouvelle lettre de Domotique News vient de paraitre.

Ce mois ci, un édito très intéressant sur Agora, qui pourrait devenir le protocole des protocoles…

 

 

On l’attendait d’outre-atlantique, sans doute de Californie, peut-être d’Europe du Nord, ou de Corée ? Le nouveau langage de la domotique pourrait-il être français ? On l’appelle Agora. C’est le futur label « domocompatible », présenté en exclusivité à Domotique News.

Avec un bus « Agora » votre logement deviendra « domocompatible » et par là même « prêt pour le futur ». Ce sera le slogan des années 2015 quand l’offre sera structurée et prête à être commercialisée. L’argument est d’ailleurs très en vogue sur la côte Est des États-Unis, où les nouvelles constructions affichent le slogan « Ready for the future » lorsque l’habitation dispose d’un réseau (souvent Ethernet), d’une installation d’alarme et d’un home cinéma.

En France c’est à Technicolor (ex Thomson) et une dizaine de constructeurs que s’est développé, il y a à peine deux ans, le projet Agora avec pour slogan « Et si tous les équipements de ma maison pouvaient enfin se comprendre ». Après une approche utilisateurs œcuménique qui a le mérite de vouloir récréer une Agora autour de laquelle chacun va échanger et chercher à être compris, dans un esprit d’ouverture.

 

 

« Notre objectif n’est pas de proposer un nouveau bus, insiste Éric Bertrand (R&D de Bouygues Telecom), c’est de démontrer aux acteurs du marché qu’ils ont plus de bénéfice à s’ouvrir qu’à rester fermer sur leur protocole ». Une vision traduite dans le document « arc-en-ciel » et qui s’appuie sur le concept de domocompatibilité. Alors l’équipe de l’association Agora, conduite par Jean- Pierre Lacotte (directeur des relations institutionnelles Europe de Technicolor) accomplit un travail de missionnaire militant auprès de dizaines de constructeurs pour les convaincre de rejoindre le Bus commun Agora, dont la structure de base est l’IP. Un travail qui a même porté ses fruits au ministère de l’Industrie avec le projet « Open the Box» financé par le Grand Emprunt pour permettre aux fournisseurs d’accès de standardiser leurs Box et de faire de la télédistribution. Le démonstrateur présenté depuis huit jours aux équipes des protocoles, DLNA, Homeplug, HDI, Zigbee, IO Homecontrol (Velux, Niko, Somfy,…) du protocole X2D (Delta Dore, Atlantic…), du protocole KNX (Siemens…), aux responsables R&D de Legrand, Schneider Electric, Hager, Veolia, mais aussi Orange, SFR, Sagemcom, a convaincu de la pertinence de la démarche. « Notre approche n’est pas technologique, mais orientée applications et services, ajoute JP Lacotte, nous apportons aux constructeurs d’appareillages domestiques de l’intercommunication ». D’ailleurs pour enrichir les applications et les services, la maquette va partir dans deux établissements scolaires de renom : l’École centrale d’électronique de Paris et l’Institut Technologique de Cergy Pontoise. Un immense travail à accomplir pour concevoir toutes les applications, les rendre simples, ergonomiques, afin que l’environnement domestique soit plus facile à vivre. Lorsque le petit monde de la domotique et des services associés (assureurs, banquiers, professionnels de la santé, offreurs de services de confort, de maintenance, de divertissement etc.) aura fini de défiler presque religieusement devant cet écorché de la maison intelligente de demain, les évangélistes du mouvement Agora vont passer les frontières. D’abord vers notre voisin allemand (ou le protocole KNX règne en maître) pour convaincre les leaders du marché de la domotique, au premier rang desquels Deutsche Telekom. Avec le futur label Agora, les voix de la domotique communicante ne resteront plus impénétrables.

 

Pour vous abonner à cette lettre (payante, 410€ HT), vous pouvez vous rendre ici.


6 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !