Test Home Living by Heden: une solution de vidéosurveillance s’appuyant sur de la domotique

4

Solution Vidéo surveillance Home Living de Heden

299€
Solution Vidéo surveillance Home Living de Heden
91.25

Qualité

9/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Intelligence du système
          • Qualité des produits
          • Solution sans Cloud, autonome
          • Visionnage sur TV
          • Prix

          Contre

          • Protocole propriétaire

          Heden est une marque surtout connue pour ses caméras de surveillance, qui proposent une très bonne qualité pour un tarif très abordable. Cette fois, la marque m’a contacté non pas pour une caméra (enfin, pas tout à fait), mais pour une solution de protection connectée, reposant en partie sur de la domotique. Au vu de la fiche de présentation et des périphériques, je n’ai pas pu résister. Vous allez vite comprendre pourquoi ;-)

          I. Déballage de Home Living by Heden

          Heden propose différents packs pour cette solution. Ici j’ai testé le pack le plus complet, puisqu’il s’agit du pack Premium.

          Le volet de l’emballage laisse apparaitre la constitution du pack, qui s’annonce complet:

          On y retrouve en effet:

          • un boitier central, le Home Center, avec son alimentation et un câble ethernet
          • une caméra, avec son support de fixation, ses vis, son alimentation et un câble ethernet
          • un détecteur de mouvement
          • un détecteur d’ouverture
          • une prise commandée
          • une petite télécommande porte clé
          • et bien sûr une notice d’utilisation complète (en français)

          Le cœur du système va reposer sur ce petit boitier, le Home Center, qui ne mesure que 14×9,5×2,5cm:

          Invisibles ici, le dessus du boitier laisse apparaitre 4 voyants lumineux par transparence, qui indiquent l’état du système.

          Sur la tranche arrière, on trouve un bouton pour réinitialiser le système, une sortie HDMI, une prise ethernet, la prise d’alimentation, et enfin un port Usb. La sortie HDMI permettra de brancher le boitier sur un écran, afin de visualiser en live les différentes caméras connectées (de marque Heden uniquement), alors que le port Usb permettra d’y brancher une souris pour piloter les caméras sur l’écran.

          Sous le boitier, 4 pieds antidérapants, les logins d’identification, mais surtout un compartiment qui semble pouvoir s’ouvrir:

          Et en effet, il s’ouvre, laissant apparaitre une connectique pour un disque dur SATA, au format 2,5″:

          Ce logement permettra en effet d’y loger un disque dur afin d’y stocker les enregistrements vidéo ! Une très bonne surprise pour un si petit boitier :)

          Mais poursuivons dans la découverte de ce pack.

          Nous avons ensuite le second élément important: la caméra:

          Il s’agit là d’une caméra motorisée (330° horizontal, 90° vertical), dotée d’un objectif CMOS 1/4 proposant un angle de 60°, et filmant en 1280×720, avec vision nocturne (10m environ), connexion ethernet, mais également wifi, et ceci dans un format relativement compact (11 x 10 x 9 cm):

          Elle dispose également d’un micro et d’un haut parleur, ce qui permettra d’écouter ce qui se passe, mais également se faire entendre à distance.

          Nous pouvons distinguer deux « antennes » sur cette caméra: la plus rigide est l’antenne pour le Wifi. Mais la seconde est en fait une sonde de température et d’humidité ! Ainsi la caméra sera capable de nous remonter des indications sur l’environnement.

          A l’arrière, nous trouvons une connectique très complète:

          • une sortie audio
          • une prise ethernet
          • une prise d’alimentation
          • juste en dessous, un compartiment pour carte micro SD pour un enregistrement local des vidéos
          • et enfin un bornier pour une éventuelle alarme filaire

          La caméra dispose sur le dessous d’un pas de vis au format standard, qui permettra notamment de la fixer sur le support fourni. A noter la présence d’un bouton WPS, pour un appairage rapide avec son réseau Wifi.

          Passons maintenant aux autres périphériques, moins courants dans ce type de système.

          Nous avons pour commencer un détecteur d’ouverture de porte / fenêtre, relativement classique, constitué d’une partie à fixer sur le montant et l’autre sur l’ouvrant, qui pourront être vissés ou simplement fixés à l’aide de double face:

          Mesurant 7cm de long sur 2 de large, le détecteur est relativement discret. On regrettera juste l’apposition de la marque « Home » qui le rend un peu moins discret :/

          Notez en revanche la présence d’un QRcode (code barre carré) sur le côté: nous trouverons ce type de QRcode sur tous les périphériques. Il était d’ailleurs également présent sur le boitier et la caméra. Nous y reviendrons plus loin.

          A l’intérieur, une petit pile de 3V type CR14250, qui permet au capteur de conserver ses proportions très réduites:

          Vient ensuite une prise commandée, c’est à dire une prise qui permettra d’allumer ou éteindre l’appareil branché dessus. Ce type de prise vient simplement s’intercaler entre la prise murale et l’appareil à piloter. Notons le bouton présent sur l’un des côtés, qui permettra de piloter cette prise manuellement:

          De l’autre côté, on retrouve le QRcode évoqué plus haut:

          La prise est au format Schuko (donc sans la broche pour la terre), mais parfaitement compatible avec nos appareils français.

          Cette prise est vraiment très petite et pourra s’intégrer dans l’installation sans dénaturer la déco :)

          D’ailleurs, le form factor rappelle beaucoup celui des prises Wallplug de Fibaro:

          Même forme, mêmes dimensions, le Z-wave et le suivi de consommation en moins.

          D’ailleurs, la comparaison ne s’arrête pas là, puisque le détecteur de mouvement qui suit nous parait étrangement familier également (celui ci a pris un petit coup :(:

          Il ressemble en effet beaucoup au Motion Sensor de Fibaro (ici à droite). Avec une petite amélioration, puisque le support dispose de trois griffes, contre deux pour le Fibaro, dont la tenue peut parfois être délicate :/

          Le détecteur de mouvement reste toutefois ici sur sa fonction primaire: la détection de mouvement. Exit la mesure de température, d’humidité et de luminosité, puisque ce n’est pas son rôle ici.

          Vient ensuite une petite télécommande porte clé, type badge, disposant de trois boutons:

          Un pour activer le système, un pour le désactiver, et un dernier pour lancer un SOS immédiatement. Chaque fonction est marquée par des points en relief permettant d’identifier la fonction sans avoir à regarder.

          A l’arrière, toujours notre fameux QRcode:

          Voilà pour le tour du propriétaire. Il est maintenant temps de l’installer pour voir ce dont est capable ce système.

          I. Configuration du Home Living by Heden

          Pour utiliser cette solution, il faudra commencer par brancher le boitier Home Center à une prise de courant ainsi qu’à une prise ethernet de sa box ADSL.  On installe ensuite l’application sur son smartphone, en recherchant simplement l’application H.ome de PCA France sur l’App Store (disponible sur iOS et Android):

          Une fois installée, on commence par ajouter le système, simplement via l’icône « + » en haut à droite. On donne un nom au système, et on indique son ID. Il se trouve sous le Home Center. Il peut être saisi, mais plus simple, on peut simplement scanner le QRcode sous le boitier, en appuyant sur l’icône QRcode à droite du champs: l’appareil photo du smartphone est alors utilisé pour détecter le Qrcode, qu’il suffit de montrer à la caméra.

          On finit en saisissant le mot de passe, qui est par défaut « admin ». Par sécurité, le système nous demandera d’ailleurs de personnaliser immédiatement ce mot de passe. Une mesure intelligente, beaucoup de personnes laissant souvent les mots de passe par défaut, ce qui est une vraie faille de sécurité dans un système de … sécurité.

          Une fois le mot de passe changé, on se retrouve sur le menu principal de l’application, permettant d’accéder aux périphériques, caméras, enregistrements, etc… Comme il s’agit avant tout d’un système de vidéosurveillance, nous allons commencer par ajouter notre caméra. On se rend donc dans la partie caméras, où apparaissent 4 fenêtres avec un « + ».

          On sélectionne la fenêtre qu’on souhaite, ce qui déclenche l’ajout de la caméra. Celle ci devra bien sûr être branchée sur le courant et à une prise ethernet (on pourra régler le Wifi plus tard si besoin).

          Comme pour le Home Center, on indique un nom, on scanne son ID à l’aide du QRcode présent sous la caméra, et on renseigne le mot de passe, toujours « admin » par défaut. Et notre caméra est ajoutée et visible immédiatement dans l’interface:

          On peut accéder à des réglages supplémentaires de la caméra en cliquant dessus. La première fois, le système nous demandera de modifier le mot de passe, toujours par soucis de sécurité.

          Dans ces réglages avancés, on pourra configurer le Wifi, activer la détection de présence et / ou de son, régler la sensibilité, mais également activer les mesures de température et humidité, et leur fixer des limites, inférieures et supérieures. Si ces limites son atteintes, une notification pourra être envoyée sur le mobile. Pratique par exemple pour être alerté d’un risque de gel pendant une absence prolongée.

          Ces informations sont visibles en même temps que le flux vidéo de la caméra. En mettant le smartphone en mode paysage, l’image de la caméra prendra alors tout l’écran, pour faciliter la visualisation.

          Différentes commandes en bas de l’écran permettent de prendre une photo, déclencher un enregistrement vidéo, écouter, etc…

          Rappelons que cette caméra est motorisée: en faisant glisser le doigt sur l’image, il est possible de la faire pivoter à droite, à gauche, en bas, ou vers le haut. Le contrôle est plutôt intuitif. Il est également possible de paramétrer 4 positions pré enregistrées. Pratique, un appui sur l’une des positions 1, 2, 3 ou 4 déplacera automatiquement l’objectif vers la position préalablement enregistrée.

          Le système permettra ainsi de piloter jusqu’à 8 caméras, ce qui devrait être suffisant pour la plupart des besoins.

          Passons maintenant à l’ajout des autres périphériques. Sur l’écran des appareils, on demande simplement à ajouter un nouvel appareil à l’aide du gros bouton vert:

          On se retrouve avec un écran où il faudra saisir le nom du périphérique. Pour le reste, il suffit de scanner le QRcode du périphérique à ajouter. Comme précédemment, on clique sur l’icône à droite représentant un QRcode, ce qui fait appel à l’appareil photo du smartphone. On lui « montre » le QRcode du périphérique: celui ci est alors automatiquement ajouté avec son ID et son type, comme ici le détecteur de mouvement:

          On peut ensuite accéder aux paramètres avancés du périphérique. Et c’est là que le système trouve tout son intérêt: on peut lier le détecteur à une caméra, à une position prédéfinie de celle ci, mais également à une prise. L’intérêt ? Imaginons que votre séjour soit découpé en deux parties, un salon et une salle à manger. Le détecteur de mouvement, positionné dans la salle à manger, est déclenché par un mouvement: automatiquement la caméra, qui surveillait le salon,  va se tourner automatiquement vers la salle à manger pour filmer ce qu’il s’y passe. Avec la prise, on pourrait tout à fait imaginer allumer une lampe dans la salle à manger pour éclairer la scène et ainsi mieux voir ce qui se passe. L’idée est ingénieuse !

          On ajoute ainsi les différents périphériques, comme ici le détecteur d’ouverture:

          Même principe pour l’ajouter, et mêmes options disponibles. Ici, associé à la caméra et à une autre position, on demande à la caméra de se fixer sur la position 4 afin de filmer la porte d’entrée à l’ouverture de celle ci.

          Vient ensuite le tour de la prise commandée. Même méthode pour l’ajouter. Ici, il s’agit d’un actionneur, et non d’un détecteur, donc pas d’association à la caméra comme précédemment. En revanche, il est possible de programmer des heures d’allumage et d’extinction de la prise:

          Dans le cadre d’un système de sécurité, ça peut être notamment pratique pour simuler une présence, en allumant diverses lampes à des heures différentes. Bon, dans ce cadre on aurait beaucoup aimer la possibilité d’allumer la prise de façon aléatoire dans un créneau horaire donné, ce qui aurait ajouté au réalisme, une heure d’allumage fixe étant trop simple à détecter. Peut être une prochaine évolution via une mise à jour de l’application ?

          Enfin, on finit avec le badge, qui permettra de piloter le système, en l’armant ou en le désarmant. Là aussi il est possible de l’associer à une caméra, même si cela est moins évident, puisque le badge peut être utilisé de n’importe où.

          Une fois tous les périphériques ajoutés, on les retrouve dans la gestion des appareils, avec leur état et le niveau de leurs piles:

          D’autres périphériques pourront également être ajoutés par la suite. On pourra ajouter d’autres périphériques semblables à ceux vus ici, mais également d’autres types comme une sirène, un détecteur incendie, un portier (à venir), etc…

          II. Utilisation de la solution Home Live by Heden

          L’utilisation du système est on ne peut plus simple: on arme ou on désarme le système, soit par les gros boutons présents dès l’ouverture de l’application, soit via le badge porte clé.

          Une fois le système armé, la moindre détection provoquera un enregistrement vidéo, la caméra pouvant se tourner automatiquement vers le détecteur ayant déclenché l’alerte, comme on l’a vu lors du paramétrage. Votre smartphone se mettra également à sonner pour vous prévenir de l’effraction.

          Mais la caméra peut également fonctionner de manière autonome, c’est à dire sans attendre une alerte des détecteurs: dans les paramètres d’enregistrement, on peut en effet programmer un enregistrement continu, ou alors faire une programmation par jour et par heure, si par exemple on ne veut filmer que la nuit:

          Les enregistrements sont faits automatiquement sur le disque dur du boitier. Si celui ci vient à être plein, les enregistrements les plus anciens sont automatiquement supprimés pour permettre les nouveaux enregistrements. Comptez environ 200Mo pour 10min d’enregistrement. Ici mon disque dur de 250Go devrait me permettre de tenir 8 jours en enregistrement 24/24. Et comme je ne veux enregistrer que quand il y a réellement une détection, autant dire que j’ai déjà de l’amplitude…

          La partie paramètres de l’application permet de surveiller l’espace disque restant, ainsi que d’autres paramètres comme la notification de l’alarme, le son de la notification, etc…

          Enfin, une partie journal permet de voir tous les évènements qui se sont déroulés:

          L’utilisation est donc relativement simple, les options de l’application étant au final peu nombreuses. Attention, rien de péjoratif à cela, l’application propose les fonctions nécessaires, sans embrouiller l’utilisateur avec un tas de fonctionnalités inutiles, et en cela c’est plutôt un bon point.

          Dans la présentation nous avons vu que le boitier disposait d’une sortie HDMI et d’un port Usb. Cela permet de brancher le boitier à un écran de monitoring, le tout piloté par une souris Usb. Pratique si on veut afficher en permanence ses caméras quelques part. On peut aussi imaginer brancher le boitier sur sa TV, ce qui permet de pouvoir jeter un oeil rapidement à ses caméras n’importe quand. Voici quelques aperçus de l’interface:

          Il est possible de choisir les vues à afficher:

          Le contrôle de la rotation se fait via la souris:

          Tous les paramètres de réglage sont également disponibles:

          Ici aussi, les enregistrements sont consultables, via un calendrier:

          Ce boitier est donc un véritable DVR comme on peut en trouver dans le domaine professionnel, et pas seulement une passerelle vers le Cloud comme le font beaucoup de constructeurs. Un vrai point fort pour cette solution !

          IV. Conclusion

          Ce système Home Living by Heden est plutôt une bonne surprise ! Attention, pour cela il faut le considérer comme un système de sécurité, et non comme un système domotique, ce dont on pourrait être tenté quand on voit les périphériques fournis, comme la prise électrique notamment.

          Si on le considère comme un système de sécurité, on peut dire que la solution est plutôt ingénieuse. Et cela pour de multiples raisons:

          • tout d’abord, l’enregistrement des vidéos en local, sur son propre disque dur, ce qui permet de s’affranchir du Cloud et des habituels abonnements quand on veut bénéficier de plus de 24h de vidéo
          • ensuite, l’utilisation d’une caméra motorisée couplée à des détecteurs, qui peuvent indiquer à la caméra la position à prendre afin d’enregistrer la scène du bon côté. Chez moi, par exemple, avec un grand séjour salon / salle à manger, une entrée qui donne sur le salon, une porte fenêtre sur la salle à manger, et une cuisine ouverte, une seule caméra me permet de tout couvrir. En fonction de la détection de mouvements, mais surtout de la porte ou de la fenêtre qui est ouverte, la caméra peut se tourner automatiquement vers elle et filmer la scène.

          Pour tout vous dire, je n’étais pas adepte des caméras motorisées, car il y avait toujours un risque qu’elle soit tournée du mauvais côté quand se passe un soucis dans son dos. Et dans ce cas, son utilité est nulle. Ici, la motorisation trouve tout son sens, puisque les capteurs lui ajoutent une certaine « intelligence » pour se tourner automatiquement vers l’endroit important, et rendre ainsi le système efficace.

          La possibilité de brancher le boitier à un moniteur est également un plus pour qui veut avoir un oeil régulièrement sur ses caméras.On peut tout à fait imaginer même son utilisation dans un commerce par exemple.

          Le seul petit reproche que je pourrai y faire est l’utilisation d’un protocole radio propriétaire. Mais le fabricant a évoqué une « potentielle » évolution vers du Z-Wave, ce qui serait vraiment intéressant et ouvrirait pas mal d’autres possibilités. Je n’ai malheureusement pas plus d’info à ce sujet, il faudra surveiller cela à l’avenir.

          Du coup, entre le fait que la solution soit autonome (pas d’utilisation du Cloud), plutôt intelligente, facile à utiliser, et très abordable, cette solution Home Living by Heden est une excellente solution pour qui veut surveiller son domicile de façon efficace et abordable. Ah oui, je n’ai pas encore abordé ce point: le pack Premium proposé ici est à seulement 299€. Un pack « First » existe également, moins couteux (249€), et proposant 1 Home center, 1 Télécommande, 1 Caméra connectée et 1 Détecteur d’ouverture. Les périphériques, eux, seront disponibles prochainement à un prix très abordables et permettront d’étendre le système en fonction de ses besoins, comme par exemple la caméra à 79€. Au niveau des caméras, notons enfin que le système est compatible avec d’autres modèles de la marque, parmi lesquels on trouve également des caméras extérieures fixes comme ce modèle, ou encore motorisée comme celle ci. Il y en aura donc pour tous les besoins.

          A noter que pour tout achat d’un Pack Premium H.ome Living, Heden offre une sirène connectée que vous pourrez relier au Homecenter et à votre installation. Offre valable du 01/12/2016 au 31/08/2017 (Bulletin de participation disponible ici)

          Partager

          4 commentaires

          1. Bonjour,
            pour la partie vidéo on dirait du onvif, j’ai un de ces boitiers dvr (8 pistes) qu’on trouve en Chine
            et il a la même interface que le votre :-).
            Je pense que vous devez pouvoir brancher n’importe quel caméra compatible onvif dessus.

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !