Changer de fournisseur d’électricité pour faire des économies ?

7

L’un des buts de la domotique, comme on le voit habituellement sur le blog, est de faire des économies d’énergie, et donc d’argent, notamment en mettant en place des scénarios qui coupent automatiquement certains appareils, éteignent les lumières quand il n’y en a pas besoin, et optimisent son utilisation. Bien sûr, avant cela, il faut déjà veiller à avoir une bonne isolation de sa maison. Mais il y a un autre point tout à la base qu’on néglige souvent: le fournisseur d’électricité.

En effet, la majorité des personnes sont chez EDF, puisque c’est le fournisseur historique d’électricité depuis des dizaines d’années. Pourtant, depuis 2007, le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence, et de nouveaux acteurs sont apparus. Même si le prix de l’électricité est très compétitif en France par rapport à nos voisins européens, ce prix ne cesse d’augmenter, à cause de l’entretien des centrales nucléaires vieillissantes, et de directives européennes, destinées justement à rééquilibrer la balance avec nos voisins. Mais ces mêmes directives européennes ont ouvert le marché à la concurrence. Il est donc intéressant de chercher les meilleurs tarifs. Et dans ce domaine EDF s’avère être l’un des plus chers, avec ses tarifs réglementés. Depuis plusieurs années déjà, les particuliers peuvent donc choisir de changer de fournisseur. Mais peu savent comment faire, et les incidences que cela peut avoir. Au mieux, les gens font leur déménagement électricité en même temps que leur déménagement physique. Pourtant, il est possible de changer à n’importe quel moment.

I. Pourquoi changer de fournisseur d’énergie ?

La principale raison de changer de fournisseur d’énergie est bien sûr de réaliser des économies par rapport aux tarifs réglementés. Il faut savoir que le coût de l’électricité est constitué de trois éléments, qui représentent chacun près d’un tiers de la facture:

  • la fourniture d’électricité: qui comprend notamment les coûts d’approvisionnement en électricité ainsi que les coûts commerciaux
  • les frais d’acheminement, c’est à dire les coûts d’utilisation des réseaux pour transporter et distribuer l’électricité jusqu’à votre domicile.
  • les taxes, au nombre de 4 et qui s’ajoutent à la facture hors-taxe

Quelque soit le fournisseur, les frais d’acheminement et les taxes sont les mêmes. La bataille va donc se livrer sur le prix de fourniture de l’énergie. Là où EDF doit respecter des tarifs réglementés, les autres fournisseurs sont libres de fixer eux même leurs prix. La différence peut ainsi se faire à la fois sur le prix du kWh (jusqu’à 8% de réduction chez Happ-e par exemple) mais également sur le prix de l’abonnement (jusque 20%).

Mais le changement peut aussi être décidé pour d’autres raisons, comme le fait de vouloir contribuer au bien être de la planète, en optant pour de l’énergie « verte ». Certains fournisseurs, comme Planète Oui, par exemple, s’engagent en effet à fournir leur énergie depuis des moyens « propres »: énergie hydraulique, solaire, biomasse, ou éolien. Abonnement moins cher, mais prix du kWh identique au tarif règlementé, le but étant ici surtout de promouvoir les énergies renouvelables.

Le changement peut également se faire dans le but de se faciliter la vie, en regroupant ses contrats, certains fournisseurs d’énergie pouvant se charger de l’électricité, mais également du gaz.

Enfin, certains mettent en avant la qualité du service client. Même si personnellement je n’ai jamais eu à y recourir, certains se plaignent de lenteurs chez EDF. Face à ça, les concurrents semblent plus réactifs, comme par exemple Direct Energie qui a été élu meilleur service client de 2011 à 2015, grâce à sa disponibilité et la compétence de son service client. Energem offre même jusqu’à un an d’abonnement remboursé s’il tarde à répondre à un email ou à un courrier postal envoyé à son service client.

II. Comment changer de fournisseur d’énergie ?

Le changement fait toujours un peu peur, surtout quand il touche un domaine aussi crucial dans notre vie. En effet, que faire aujourd’hui sans électricité ?

Rassurez vous, le changement est très simple, plus simple même que le changement d’opérateur téléphonique, que nous n’hésitons pourtant pas à changer au gré des offres promotionnelles.

En pratique, il suffit d’appeler le nouveau fournisseur d’énergie, ou de remplir un formulaire en ligne chez celui ci. Vous aurez uniquement besoin de vos coordonnées, d’un RIB, du relevé de votre compteur, et surtout du numéro de PDL (« point de livraison »), un numéro à 14 chiffres disponible sur vos factures.

Après avoir convenu d’une date de changement, le nouveau fournisseur se chargera de toutes les démarches, dont la résiliation de votre ancien contrat et la mise en route du nouveau.

La seule vraie question à se poser est: vers quel nouveau fournisseur se tourner ? Cela dépendra de vos motivations vues plus haut, si elles concernent essentiellement la recherche d’économies, ou d’autres motifs (facilité de gestion, énergie verte, etc…). De nombreux comparatifs sont disponibles sur la toile pour s’en faire une idée. Le site Energie-Info (institution publique indépendante) est plus particulièrement conseillé, car d’une part il est indépendant, et d’autre part extrêmement complet. Il permet notamment de connaitre les fournisseurs disponibles chez vous, et d’estimer les couts, avec même comparaison par rapport à votre fournisseur actuel. Même à la campagne, dans un tout petit village, pas moins de 15 fournisseurs différents sont disponibles chez moi, avec en moyenne une économie proposée de 140€ sur l’année (sur une facture de plus ou moins 1000€).

III. Y a t il des risques ?

C’est bien ce qui fait peur lors du changement. Mais il n’y a aucun risque:

  • l’électricité qui arrive chez vous reste la même
  • vous conservez le même compteur électrique, donc pas de travaux
  • il n’y a pas de coupure à l’occasion du changement de fournisseur
  • le gestionnaire de réseau reste Enedis (anciennement plus connu sous le nom ERDF), qui continue de garantir la même continuité d’approvisionnement, avec ses mêmes techniciens, en cas de panne réseau, de relève de compteur, et de mise en service. Bien que le marché soit ouvert, le législateur a en effet décidé que le transport et la distribution devaient rester des activités régulées pour garantir la sécurité de l’approvisionnement en électricité et sa qualité, ce qui n’est pas un mal
  • le changement de fournisseur est totalement gratuit, sans aucun frais
  • si vraiment le changement ne vous convenait pas, vous pouvez à tout moment, sans délai et sans frais, revenir aux tarifs réglementés d’EDF. Il suffit en fait d’un simple coup de téléphone à EDF, qui résiliera automatiquement pour vous l’offre de votre précédent fournisseur.

Bref, sur le papier, le changement ne semble avoir que des avantages, si bien que j’envisage cela pour mon usage personnel. Il ne me reste qu’à trouver le meilleur fournisseur pour mes besoins, et vérifier comment se passe le fait que je possède des panneaux photovoltaïques avec un contrat de revente à EDF. Pour ce que j’en ai vu pour l’instant, les contrats de consommation et de revente sont totalement distincts, on peut donc normalement avoir un contrat de consommation chez un concurrent, et notre contrat de revente chez EDF.

Et vous, avez vous déjà tenté l’aventure ? Si oui, partagez votre expérience dans les commentaires, je suis sûr que je ne suis pas le seul intéressé !

Partager

7 commentaires

  1. Bonjour,

    Pour ma part je suis passé chez direct énergie il y a 3 ans, sur un contrat online avec 10% de remise par rapport aux prix réglementés car j’ai basculé mes contrats électricité et gaz.

    Aucun souci lors de la bascule. Aucun regret. J’avais hésité avec des contrats à prix fixes à la hausse pendant un certain temps mais à l’époque il arrivait que le gaz (assez souvent) ou l’électricité (plus rarement) voient leurs prix réglementés baisser, ce que ne garantissaient pas les contrats à prix fixes.

    • Bonjour,

      Je confirme que j’ai bien la téléinformation (suis chez Direct Energie). Je l’avais avant de le changement et ne l’ai pas perdue lors du basculement de fournisseur

  2. Salut, j’ai aussi des panneaux solaires, mais j’ai changé de fournisseur électrique, vu que ce sont 2 contrats différents.

  3. J’ai changé aussi mais absolument pas pour faire des économies mais bien pour contribuer à ma manière à faire descendre la dépendance au nucléaire. J’ai donc quitté EDF pour Enercoop, je paye à présent à des producteurs locaux d’énergie, c’est un poil plus cher mais bientôt ce sera le même prix mais, à moyen terme, les producteurs ne pourront pas produire plus, donc, l’entrée ne sera plus possible chez Enercoop qui pratique les mêmes tarifs depuis 2005 !
    Je suis très content !

  4. J’ai aussi changé de fournisseur d’énergie pour Lampiris, ce qui ne constitue pas du tout un souci pour la vente du courant des panneaux solaires, puisqu’il s’agit de deux contrats différents, un d’achat et un de vente.
    UFC Que Choisir fait une vente groupée par an, j’en ai profité ce qui me fait gagner 20 % chez Lampiris par rapport à EDF.
    En temps normal, chez Lampiris on gagne environ 6 % d’économie en sachant que l’électricité est d’origine verte.
    Que demander de plus ? Ecologique et économique.

Laisser une réponse

Ne ratez plus aucune news !

Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

Merci pour votre inscription !