Test de la solution Home Control de Devolo, la domotique grand public

5

Devolo Home Control

219€
Devolo Home Control
88.75

Qualité

10/10

    Fonctions

    8/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Protocole Z-wave ouvert
          • Indépendant du cloud
          • Connexion CPL
          • Ouvert à évolutions

          Contre

          • Gamme de périphériques limitée
          • Scénarios limités

          Devolo est un constructeur allemand bien connu, notamment pour ses équipements CPL, domaine où il est d’ailleurs leader. Mais comme quelques autres constructeurs du milieu informatique, celui ci a voulu se lancer dans la domotique, domaine qui vient naturellement en extension aux périphériques déjà fabriqués. Alors que la solution pouvait être apercue depuis un bon moment sur les salons étrangers, ce n’est que tout récemment que l’offre a débarqué dans l’hexagone, fin 2015. Après l’avoir testée quelques temps, je vous propose de découvrir plus en détail cette nouvelle solution domotique, qui repose sur le protocole Z-wave, bien connu ici.

          I. Déballage de la solution Home Control de Devolo

          La solution Devolo est proposée sous forme de pack de démarrage, constitué donc d’une box domotique, coeur du système, et de deux périphériques.

          devolo_smarthome_1

          Dans cette version, nous retrouvons donc la box, accompagnée de son cable réseau, un détecteur de mouvements, et une prise électrique.

          devolo_smarthome_2

          La box est de forme rectangulaire, mesurant 132 mm x 72 mm x 42 mm, avec simplement deux petits voyants sur le bas qui indiqueront le bon fonctionnement du boitier, et l’appairage CPL

          devolo_smarthome_3

          Vous aurez peut être remarqué que je n’ai pas mentionné d’alimentation dans le contenu du pack: et pour cause, la prise électrique est directement intégrée à la box, qui reprend la forme d’un adaptateur CPL traditionnel:

          devolo_smarthome_4

          Sur le dessous, nous avons un port réseau, accompagné d’une prise Usb, non utilisée pour le moment, mais qui pourra servir à étendre les possibilités de la box, peut être pour accueillir de futurs protocoles ?

          devolo_smarthome_5

          devolo_smarthome_6

          Sur la facade gauche, on remarquera un petit haut parleur, peut être également pour une évolution future, car il n’est pas utilisé actuellement.

          devolo_smarthome_13

          Comme je le disais le boitier est très semblable aux boitiers CPL qu’on trouve habituellement. Mais la ressemblance ne s’arrête pas là: il s’agit en effet d’un boitier CPL à part entière. La box pourra donc être raccordée via un cable réseau à sa box ADSL, ou bien directement via le CPL, c’est à dire en utilisant le courant porteur. Pas de wifi ici, mais le CPL est compatible même avec les boitiers concurrents, une bonne chose !

          Avec ce pack nous avons ensuite une prise électrique, qui permettra de piloter un appareil, mais également de suivre sa consommation électrique, jusqu’à 3000w. Un bouton lumineux sur le dessus permettra de la piloter localement, ce qui peut toujours être pratique.

          devolo_smarthome_7

          devolo_smarthome_8

          Ce n’est pas la plus petite que nous ayons vu, mais elle garde des proportions raisonnables, comparée ici à une prise Nodon ou une Everspring:

          devolo_smarthome_12

          Vient enfin un détecteur d’ouverture, qui ne nous est pas totalement inconnu, puisque le même modèle existait également chez Philio ou Zipato. Celui ci, en plus de faire office de détection d’ouverture, fait également capteur de luminosité et de température.

          devolo_smarthome_9

          Comparé ici à un détecteur d’ouverture Fibaro, le Devolo garde là aussi des proportions réduites, tout en ayant plus de fonctionnalités.

          devolo_smarthome_11

          Ce détecteur, lui, fonctionne sur pile. Pour l’activer il suffira de retirer la languette de protection à l’arrière, la pile étant déjà en place (type CR123).

          devolo_smarthome_10

          C’est tout pour le détail du pack. Passons maintenant à l’installation du système.

          II. Installation de la solution Home Control de Devolo

          Pour commencer il faudra se connecter à l’adresse https://www.mydevolo.com/fr .

          devolo_1

          La première étape consistera à créer un compte utilisateur:

          devolo_2

          Une fois les informations renseignées, un email est envoyé confirmant la création du compte, avec un lien à cliquer pour l’activer. Classique.

          devolo_3

          On arrive ensuite sur une page donnant accès à différents services. La même page sert en effet à gérer des caméras, le système domotique, mais également à accéder à l’assistance ou encore la boutique.

          devolo_4

          Ici nous voulons ajouter une nouvelle centrale Home Control:

          devolo_5

          Un assistant démarre alors pour nous guider tout au long du processus.

          devolo_6

          On commence par indiquer une adresse, qui sera utilisée notamment pour récupérer la météo locale, et pour identifier l’installation:

          devolo_7

          La centrale, qu’il faudra au préalable brancher, sera automatiquement détectée sur le réseau. Pour valider qu’il s’agit bien de la centrale que nous possédons, il faudra vérifier le numéro de série de celle ci:

          devolo_9

          Il ne reste plus qu’à appuyer sur le bouton de celle ci, en forme de crochet:

          devolo_10

          Il est possible qu’une mise à jour de la box soit disponible. Elle sera alors lancée automatiquement:

          devolo_11

          Voilà notre box installée ! L’assistant nous propose ensuite d’ajouter les périphériques.

          devolo_12

          Il suffit de sélectionner le périphérique à ajouter dans la liste.

          devolo_13

          Commençons par exemple par la prise. En la sélectionnant, une photo apparait, histoire de nous confirmer que c’est bien le périphérique que nous possédons:

          devolo_14

          L’assistant nous explique en vidéo comment ajouter la prise.

          devolo_15

          On branche la prise à une prise électrique. L’association se fera automatiquement avec la centrale.

          devolo_16

          Ce n’est pas plus difficile que ca !

          devolo_17

          Il ne reste plus ensuite qu’à donner un nom à la prise pour mieux l’identifier, la placer dans une pièce, et lui assigner une icone parmi une liste proposée:

          devolo_18

          On répète la même procédure pour le détecteur d’ouverture:

          devolo_19

          En retirant la languette à l’arrière du détecteur, celui ci entrera automatiquement en mode inclusion pour être reconnu par la box. Sinon il suffira d’appuyer 3 fois sur le bouton à l’arrière du capteur.

          devolo_20

          L’assistant va même jusqu’à nous expliquer comment placer ensuite le capteur, à l’aide du double face fourni.

          devolo_21

          Il ne reste plus qu’à lui donner un nom, le placer dans une pièce, et lui assigner une icone, comme pour la prise précédemment:

          devolo_22

          Comme on le voit, l’installation est relativement simple, l’assistant, très clair, nous prenant par la main tout le long du processus. En un quart d’heure la solution est fonctionnelle. Maintenant que l’installation est finie, passons à son utilisation et ses possibilités.

          III. Utilisation de la solution Home Control

          La première page est la page d’accueil, où toutes les informations seront regroupées. L’adresse saisie au début de la configuration permet de récupérer automatiquement la météo locale via internet. A droite, nous avons le journal de tous les évènements qui se sont déroulés: ouverture de la porte, mise à jour, etc…

          En dessous, nous retrouvons nos deux périphériques: prise et détecteur d’ouverture.

          devolo_24

          Par défaut, les périphériques affichent toujours leur information principale: leur état, et dans le cas de la prise électrique, la consommation en cours. Mais la flèche en bas à droite permet de « déplier » le widget pour afficher un peu plus d’informations:

          devolo_25

          Ainsi, pour la prise électrique, nous pouvons avoir la consommation totale depuis que la prise est active. Sur le détecteur d’ouverture, nous aurons en plus la température et la luminosité.

          Une icone indique également l’état de la batterie, si le périphérique fonctionne sur pile, et une autre icone pour accéder à la représentation graphique des données, utile pour le suivi de la température, consommation d’énergie, etc… Attention, seules les données des trois derniers jours sont accessibles, en revanche, ce qui sera un peu cours pour du monitoring sur le temps. Dommage, on aurait aimé avoir au moins le suivi sur l’année pour voir l’évolution en fonction des saisons :/

          devolo_graphique

          Le deuxième onglet donne accès à la liste des appareils, de facon plus condensée. Il sera possible de voir leur état en un coup d’oeil, pratique pour la maintenance. On retrouve là encore le suivi de la batterie, l’accès aux statistiques, et le bouton pour modifier leur configuration. On pourra modifier le nom, l’icone, la pièce, ou encore supprimer le périphérique. C’est par cet écran également qu’on pourra ajouter de nouveaux périphériques, grâce au « + » en haut de la page à droite.

          devolo_23Le troisième onglet, « Groupes », permettra, comme son nom l’indique, de créer des groupes de périphériques. On donnera un nom au groupe, on indique le type de périphériques qu’il contient, et si les périphériques doivent être synchrones entre eux. Pratique par exemple pour éteindre plusieurs prises d’un seul coup. Il suffit ensuite d’y glisser les périphériques devant faire partie du groupe. Ici, bien sûr, avec deux périphériques l’intérêt est un peu limité.

          devolo_groupe

          C’est également sur cet écran qu’il sera possible de renommer les pièces si on le souhaite, puisqu’il s’agit également d’une forme de groupe, au final.

          Onglet suivant: les programmations horaires. Ici il sera possible de déclencher une action aux jours et horaires donnés:

          devolo_programmation_horaire

          On indique les jours, et on fait glisser les périphériques concernés du bas vers la programmation. Ici, je demande par exemple à allumer la prise du lundi au vendredi à 21h, puis de l’éteindre à 22h30. Ca peut être une solution par exemple pour faire une petite simulation de présence, même si on aurait aimé pouvoir avoir un horaire aléatoire pour plus d’efficacité. Ca peut être utile également pour ouvrir les volets, ou encore allumer un appareil pour le réveil matin. Là encore, on aurait aimé avoir une notion de lever et coucher du soleil, informations qui doivent être disponibles via la météo récupérée: il est en effet pratique d’ouvrir les volets au lever du soleil, heure qui varie un peu chaque jour automatiquement. Là il faudra se contenter d’un horaire fixe, à modifier au fil des saisons. A noter que pour lancer un scénario à une heure précise, il faudra également passer par cet écran après avoir créé le dit scénario.

          Viennent ensuite les scénarios. Là, on pourra définir une série d’actions à exécuter, d’un seul clic. Le choix ici est large, puisqu’en plus des périphériques disponibles, il est possible d’envoyer une notification mail (ou SMS ou Push), ou déclencher une programmation horaire créée préalablement. Le principe est toujours le même: on sélectionne les éléments en bas et on les fait glisser dans le scénario. Un filtre est disponible en bas à droite, pratique quand on a beaucoup de périphériques:

          devolo_scenario

          L’onglet messages, lui, permettra de définir les différents contacts disponibles, en indiquant leurs coordonnées. On pourra également paramétrer des alertes automatiques, notamment pour être tenu informé de l’état des piles:

          devolo_messages

          Enfin, l’onglet règles, qui permettra de créer des scénarios plus évolués, sous la forme « Si… Alors ».

          devolo_regle

          On nomme la règle, on fait glisser le déclencheur, par exemple ici si le détecteur d’ouverture de la porte du bureau est activé, alors, j’allume la prise du bureau qui va m’allumer une lampe automatiquement. On peut ici définir plusieurs conditions à respecter, avec les conditions ET/OU, et plusieurs actions à accomplir.

          Certains périphériques peuvent également être dépliés, pour accéder à plus de paramètres. Ici, par exemple, je veut que l’action se déclenche si la porte du bureau est ouverte, mais également que la luminosité soit inférieure à 50%, étant donné que ce capteur mesure aussi l’éclairage. Quant à la prise, finalement, je lui demande de ne s’allumer que 5min.

          evolo_regle_01

          Ces actions permettent déjà de réaliser des scénarios un peu plus complexes, qui devraient suffire à beaucoup de monde. On aurait toutefois aimé pouvoir utiliser les informations météo récupérées en page d’accueil.

          Tous ces scénarios et règles seront visibles également sur le tableau de bord, qui peut être personnalisé: un clic sur le crayon en haut à droit permet en effet d’ajouter/supprimer des widgets, mais aussi de les déplacer où on souhaite:

          devolo_dashboard

          Bon, ici il faudra veiller toutefois à bien organiser le tableau de bord, sous peine de vite devenir ingérable si on possède beaucoup de périphériques. On aurait aimé pouvoir créer des sections, par exemple par pièces, ou par usage, voir même personnaliser les icones utilisées, puisqu’on est limité ici aux icones intégrées au système. Une mise à jour récente a toutefois ajouté la possibilité de créer plusieurs tableaux de bord, qu’il est possible de nommer comme on souhaite. Dommage, les noms seront remplacés par des numéros, comme ici par exemple où nous avons 3 tableaux de bord différents:

          devolo_mise_a_jour_02

          Cela permettra au moins de créer des tableaux de bord dédiés à différentes choses pour mieux s’y retrouver.

          Une application mobile est également disponible sur iOS et Android. En soit, elle ne semble pas apporter grand chose, car il semblerait qu’il ne s’agisse que d’une version web responsive intégrée à l’application, si bien que certaines choses ne sont pas des plus adaptées à l’usage.

          devolo_mobile_01 devolo_mobile_02

          IV. Les périphériques compatibles

          De base, Devolo propose ces équipements sous sa marque:

          devolo_gamme

          On retrouve donc un thermostat avec une vanne thermostatique

          • un détecteur d’ouverture, un détecteur de mouvement, et un détecteur de fumée
          • une prise intelligente (capable de suivre la consommation d’un appareil)
          • un interrupteur sans fil et une télécommande

          Trois nouveaux périphériques Z-wave arriveront courant juin: une sirène, un détecteur d’inondation, et un capteur d’humidité.

          Clairement, ce catalogue est pour le moment limité pour de nombreux usages. Par exemple pour piloter une lampe, il faudra se contenter d’une lampe branchée sur une prise. Impossible de piloter un plafonnier avec les équipements proposés. Pas de modules contact sec pour piloter un portail ou une porte de garage. Pas de module pour piloter un volet. Rien pour piloter du chauffage électrique à fil pilote, représentant un tiers du parc en France. Les produits se veulent ici simples à installer, car destinés au grand public, mais limitent du coup rapidement les usages possibles. Heureusement, Devolo ayant fait le choix du protocole Z-wave, de nombreux autres périphériques d’autres marques pourront être utilisés, puisque c’est un protocole interopérable. La plupart des périphériques avec des fonctions « simples », comme du On/Off, par exemple, fonctionneront sans soucis. Pour les modules avec des fonctions plus évoluées, il faudra s’assurer de la compatibilité. Exemple ici avec un détecteur de mouvement Fibaro et une prise Greenwave:

          devolo_powernode_fibaro

          Le détecteur Fibaro est correctement reconnu, avec remontée de la température et luminosité, et la détection de mouvement. Concernant la prise Powernode, capable de suivre la consommation électrique d’un appareil, elle n’est tout simplement pas reconnue comme telle.

          J’ai testé rapidement quelques autres périphériques que j’avais sous la main:

          • modules Qubino 1 et 2 relais: parfaitement reconnus, avec remontée de la consommation, et température si on a la sonde branchée dessus (ce que je n’avais pas, donc température affichée à 0°C).
          • FGS222 Fibaro: les deux relais sont reconnus et fonctionnels
          • Micro module Everspring variateur (le même que Somfy): ok
          • Wallplug Everspring: pas réussi à l’inclure
          • Détecteur inondation Fibaro: pas reconnu

          Il est intéressant de voir que des modules un peu « évolués » comme le motion sensor Fibaro ou les micro modules Qubino soient aussi bien reconnus. C’est une bonne chose ! Malheureusement la compatibilité n’est pas sure à 100%, il serait donc bon d’avoir un tableau de compatibilité, tant il existe de périphériques en Z-wave.

          Autre point à noter: de nombreux modules disposent de paramètres internes personnalisables, pour adapter leur fonctionnement en fonction des besoins. Je pense par exemple au module Fibaro qui peut faire au choix du On/Off, ou un contact sec de 2s par exemple pour piloter un portail. L’interface Devolo, ici, ne donne aucun accès à ces paramètres, interdisant ainsi certaines utilisations. Dommage.

          De prime abord, ces limitations étaient pour moi quelque peu rédhibitoires. Mais une mise à jour est arrivée avec son lot de nouveautés. Tout d’abord, la compatibilité avec les éclairages Philips Hue. IL suffit de demander à ajouter un autre type de périphérique:

          devolo_mise_a_jour_01

          Ces ampoules étant très utilisées, c’est une excellente nouvelle: il sera donc possible de gérer son éclairage comme on le souhaite.

          Mais comme on le voit sur la capture ci dessus, un autre type est disponible: « HTTP Device »:

          devolo_mise_a_jour_04

          On peut ici créer un périphérique en lui donnant un nom et en indiquant la commande à exécuter via une URL ! Peu de solutions grand public proposent ce type de possibilité: non seulement cela ravira les utilisateurs un peu plus avancés, mais surtout cela augmente grandement la liste de compatibilité de la solution: on peut par exemple imaginer piloter une IPX800, qui sera capable de piloter des radiateurs, des volets, etc… ou tout autre périphérique pouvant être piloté par des requêtes HTTP, comme un système multiroom Squeezebox, etc… Et on peut tout à fait imaginer utiliser le channel Maker que je vous ai déjà présenté dans quelques exemples, pour piloter d’autres périphériques compatibles IFTTT: il devient alors possible pour la solution Devolo de piloter un thermostat Nest, une alarme MyFox, des prises Wemo, etc… Les possibilités deviennent ici immenses. Je vous ferai un petit guide à ce sujet pour vous montrer les possibilités permises. On aimerait juste une petite évolution sur la configuration d’un tel périphérique, puisqu’il y a souvent une commande On et une commande Off: ici il faudra créer deux périphériques distincts pour piloter ces deux états.

          Pour finir, cette dernière mise à jour a ajouté la possibilité de faire cela dans le sens contraire: c’est à dire la possibilité de piloter le système Devolo depuis un autre système, via des requêtes HTTP. Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut se rendre dans les paramètres, et ajouter l’action en sélectionnant le scénario qu’on souhaite:

          devolo_mise_a_jour_03

          Cela donnera une URL permettant de déclencher le scénario depuis n’importe quel système extérieur. Oui, les URL déclenchent des scénarios, nous n’avons pas des URL pour chaque périphérique individuel. Mais en soi ce n’est pas très bloquant. Avec cette fonctionnalité, on peut ainsi imaginer piloter la box Devolo depuis une autre box, ou un autre service, comme, encore une fois, IFTTT: toujours avec le channel Maker, on pourra cette fois utiliser un déclencheur tiers (ex détecteur de mouvement Wemo, alerte d’une alarme, alerte météo, réception d’un mail, etc…).

          V. Conclusion

          La solution domotique de Devolo s’annonce clairement comme une solution grand public: simple à installer, et simple à utiliser dans l’ensemble. Certaines fonctionnalités pourront toutefois manquer à des utilisateurs plus avancés, notamment sur la gestion des scénarios, mais pour le grand public cela suffira dans la plupart des besoins. Là où il y a un vrai manque pour le moment, c’est au niveau des périphériques: les périphériques « officiels » sont encore peu nombreux, et certains exemples m’ont été donnés par exemple pour piloter son chauffage ou programmer l’ouverture des volets. A ceci près que la gestion du chauffage passe pour le moment exclusivement par des vannes thermostatiques, rien pour les radiateurs électriques à fil pilote, quant aux volets, il n’existe pas de module actuellement pour les piloter, cela devant se faire normalement via des micro modules. L’offre, en se voulant résolument tournée vers le grand public, fait l’impasse sur les modules un peu plus compliqués à installer (comme les micro modules notamment) ce qui du coup limite grandement certains usages. Heureusement, la solution fonctionnant autour du protocole Z-wave, beaucoup d’autres périphériques existent, compatibles avec ce protocole. Devolo a d’ailleurs prévu un bouton d’ajout d’autres périphériques « non devolo ». Encore faudra t il trouver les périphériques totalement supportés, car qui dit compatible Z-wave ne veut pas toujours dire totalement supporté par la box, selon les fonctions à gérer. Mais comme on l’a vu avec la dernière mise à jour, Devolo semble décidé à faire évoluer sa solution dans le bon sens, preuve en est de l’ajout du support des éclairages Philips Hue, des périphériques HTTP, ou encore de l’ouverture extérieure avec le lancement de scénarios depuis une URL.

          La solution est encore jeune et est donc ouverte à évolution.

          Pour finir, un mot sur le prix: le pack de démarrage présenté ici est très abordable, puisque disponible à moins de 220€ avec deux périphériques. Les périphériques vendus séparément sont dans la gamme que l’on connait habituellement, avec par exemple l’interrupteur sans fil à 49€, la télécommande à 39€, la prise ou le détecteur d’ouverture à 49€, etc… De par ses canaux de distribution habituels, cette solution est disponible un peu partout, chez Boulanger, Darty, Conforama, E.Leclerc, etc… ainsi que sur internet via les E-boutiques telles que Amazon, Cdiscount, LDLC, Pixmania, Rue du commerce,etc…

          Partager

          5 commentaires

          1. Les micros modules interrupteur/volets roulants arriveront au 3em trimestre. Avec une update importante de la box, et du coup les Fibaro ont des chances d’êtres supportés aussi puisque fonctions identiques.

          2. Merci pour cette explication complète!
            Par contre, pas trouvé sur leur site ni la portée ni l’autonomie des détecteurs d’ouverture de porte.

            Un avis sur la concurrence (dlink Home) ?

          3. La portée est d’environ 30m en champ libre, et pour l’autonomie on peut compter sur une année environ. Ce sera à peu près la même chose pour dlink, puisque les deux solutions utilisent du Z-wave, et que ces caractéristiques dépendent surtout du protocole et non de la solution.

          4. Bonjour,

            bien qu’il existe un périphérique « vanne thermostatique », il n’y a aucune solution pour piloter la chaudière. A quoi bon ouvrir les vannes thermostatiques si la chaudière est à l’arrêt ? Est-ce que devolo prévoit ce type de commande dans un futur proche ?

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !