Test: Caméra Netatmo Welcome, à reconnaissance de visages

8

Caméra Netatmo Welcome

199
Caméra Netatmo Welcome
8.75

Qualité

9/10

    Fonctions

    9/10

      Utilisation

      9/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Reconnaissance de visage en local !
          • Qualité du produit
          • Qualité vidéo
          • Ouverture possible (API, IFTTT)

          Contre

          • Fonctions natives un peu limitées
          • Cordon d'alimentation un peu court

          Netatmo est bien connue ici de nos pages, puisque j’ai été l’un des premiers à utiliser leur station météo connectée, toujours en fonctionnement, d’ailleurs, et accompagnée de toutes les sondes qui sont sorties depuis. Mais Netatmo, ce n’est pas que la station météo, c’est aussi un thermostat intelligent, ou encore une caméra à reconnaissance de visages, la Welcome. Oui, vous avez bien lu ! La société francaise a accepté de me prêter quelques temps cette caméra d’un nouveau genre, que je vous propose de découvrir dans un test complet.

          I. Déballage de la caméra Welcome de Netatmo

          A la réception de la caméra, le moindre que l’on puisse dire est qu’elle rappelle quelque peu la station météo: elle se présente en effet sous la forme d’un cylindre métallique, mais cette fois de couleur dorée:

          netatmo_welcome_1

          Comme d’habitude, le packaging ne souffre d’aucun défaut, nous avons toujours l’impression d’avoir un produit de très bonne qualité au déballage.

          netatmo_welcome_2

          A l’intérieur, on y retrouve la caméra, bien sûr, accompagnée de son alimentation (deux adaptateurs fournis en fonction du pays), d’un cable ethernet, et d’un petit guide de démarrage rapide.

          netatmo_welcome_3

          La caméra mesure 15,5cm pour un diamètre de 4,5cm. C’est exactement le même design que la station météo, à la différence prêt qu’ici la barre lumineuse à l’avant est remplacée par l’objectif grand angle (120°), équipé de la vision nocturne, et d’un micro.

          netatmo_welcome_4

          A l’arrière, on trouve un slot pour carte micro SD, qui servira à stocker les enregistrements. Netatmo a voulu en effet prôner la sécurité et la protection des données: les enregistrements vidéo ne sont pas stockés dans le cloud, mais sur la micro SD (fournie, de 8Go). Un excellent point !

          En dessous nous avons un port micro Usb pour y brancher l’alimentation, puis un port ethernet pour la relier au réseau. A noter qu’elle est également équipée du Wifi, ce qui permettra de la placer où on souhaite, le minimum nécessaire étant une prise de courant.

          netatmo_welcome_5

          netatmo_welcome_6

          Le design est simple, moderne, et élégant. Personnellement j’aime beaucoup, même si je trouvais le ton gris aluminium plus passe partout que du doré. Mais apparemment le doré a été choisi afin que mesdames acceptent plus facilement cet objet technologique, qui, au contraire de la station météo, doit être visible pour avoir un champ de vue dégagé…

          netatmo_welcome_7

          Enfin, une fois en place, bien que la couleur attire un peu l’oeil, elle reste relativement discrète, d’autant qu’on est peu habitué à voir une caméra de cette forme.

          netatmo_welcome_8

          Passons à son installation.

          II. Installation de la caméra Welcome

          Pour l’installation il faudra commencer par télécharger l’application smartphone, disponible sur iOS et Android.

          netatmo_welcome_application_1

          Si vous n’avez pas déjà de compte Netatmo, il faudra en créer un. L’assistant prend ensuite les choses en main pour nous expliquer comment mettre en marche la caméra.

          netatmo_welcome_application_2

          Le système peut utiliser la géolocalisation de votre téléphone pour savoir plus précisément si vous êtes parti. Ce n’est pas obligatoire, mais on gagne en précision.

          netatmo_welcome_application_3

          Il faut ensuite retourner la caméra à l’envers: comme elle ne dispose d’aucun bouton, c’est en fait le moyen d’activer le bluetooth, grâce à un petit gyroscope intégré ;-) .

          netatmo_welcome_application_4

          A partir de là on peut donc connecter le smartphone à la caméra via le bluetooth, afin de commencer son paramétrage.

          netatmo_welcome_application_5

          On choisit ensuite le réseau wifi auquel la caméra devra se connecter: c’est fini !

          netatmo_welcome_application_6

          L’assistant nous permet alors de sélectionner le lieu d’habitation, ce qui permettra de savoir si on est présent ou non grâce à la géolocalisation de notre smartphone. Une petite présentation commence ensuite sur les bons usages de cette caméra.

          netatmo_welcome_application_7

          L’idéal est de ne pas la mettre face à une source de lumière pour éviter les contrejours, et plutot dans un lieu de passage, où elle pourra détecter facilement les personnes actives dans la maison. L’utilisation a en effet révélé qu’au delà de 3m la reconnaissance de visages ne fonctionnait pas très bien. Dans une entrée, c’est donc parfait, mais dans un coin du séjour, par exemple, nous n’étions détecté qu’une fois assis dans le canapé, à 2,5m environ. Evitez également de la diriger vers la TV, où elle pourrait détecter de très nombreux visages. Le plus dur est donc de trouver la place adaptée, d’autant que le cordon d’alimentation n’est pas très long, permettant juste de la poser sur un meuble bas si votre prise est près du sol :/

          netatmo_welcome_application_8

          L’assistant nous explique ensuite que les différentes expressions du visage sont difficiles à reconnaitre, et qu’il faut donc éduquer la caméra, qui nous demandera confirmation quand elle ne reconnaitra pas un visage. On commence d’ailleurs direct avec la reconnaissance du premier visage, celui qui vient de l’installer :p

          netatmo_welcome_application_9

          Quand un visage est nouveau, on crée donc un profil pour identifier la personne. Ici, c’est moi même, j’indique donc mon prénom, je peux changer la photo me représentant par défaut si je veux (sinon ce sera la première photo prise de vous), j’indique à l’application que c’est moi même, ce qui permettra d’avoir des notifications différentes (comme un « bonjour » quand je serai détecté, d’où le nom de la caméra). Enfin il est possible d’utiliser la géolocalisation (ou geofencing, plus précisément, ce qui évite de vider la batterie à vitesse grand V) pour aider la caméra à savoir quand on est là. Par défaut Welcome considère qu’on est absent quand elle ne nous a pas vu depuis 4h, ce qui peut être long. La géolocalisation permet d’affiner ca.

          netatmo_welcome_application_10

          Welcome nous demande ensuite de nous identifier sur tous les visages qu’elle a déjà capté, afin de mieux apprendre à nous connaitre. Il suffit de les sélectionner, puis de valider. Ca peut être fait également quand on le souhaite en allant dans le menu de l’application, pour « entrainer welcome ». Petit à petit le niveau de reconnaissance s’améliorera. Il faut bien prévoir deux semaines, où la caméra nous demandera régulièrement d’identifier les visages. Après, je vous rassure, ca se calme ;-)

          On peut ainsi créer jusqu’à 16 profils. La famille, les amis qui passent souvent, et les autres, et bien on peut tout simplement les ignorer.

          netatmo_welcome_application_11

          Tant que nous sommes dans le menu, petit tour dans les paramètres de l’application, qui permettent par exemple de régler la durée avant laquelle on considère une personne comme absente, ou encore le type de notification. On peut ainsi n’être notifié que quand un mouvement ou un visage est détecté alors que nous ne sommes pas à la maison:

          netatmo_welcome_application_12

          Les notifications « smart » peuvent également être activées: cela permettra de regrouper plusieurs notifications en une seule, et évitera d’être spammé, car par défaut vous recevrez une notification dès qu’un visage sera détecté. Ca devient vite « encombrant ».

          Notons au passage une petite aide intégrée, « FAQ », plutot complète, qui répond à toutes les questions, notamment à pourquoi la caméra chauffe-t-elle autant… Oui, elle chauffe, c’est un phénomène maintenant bien connu, mais elle n’est pas bouillante et c’est tout à fait normal. Toute la reconnaissance se fait à l’intérieur de ce petit boitier bourré de technologie, dont le tube en aluminium sert de radiateur pour évacuer cette chaleur.

          netatmo_welcome_application_13

          Comme on le voit ici à droite, la caméra affiche les visages détectés à la maison, accompagnés d’un point d’interrogation quand elle n’arrive pas à les identifier.

          netatmo_welcome_application_14

          J’indique ainsi qu’il s’agit de moi même, et je valide les différentes photos qu’elle me propose, si bien sûr c’est bien moi. Même travail avec les autres membres de la famille:

          netatmo_welcome_application_15

          Voilà pour la mise en place, les options de l’application sont relativement limitées, très loin d’une vraie caméra de surveillance, qui permet de définir des calendriers, zones de détection, modes d’envoi, etc… Welcome a été pensée pour faire de la reconnaissance de visages, point.

          III. Que donne Welcome à l’usage ?

          J’ai pu tester la caméra durant un bon mois, le temps qu’elle apprenne à reconnaitre correctement les visages.

          Concernant cette fonctionnalité principale, bien que pas parfaite, il faut avouer qu’elle est plutot très bonne. J’estimerai la reconnaissance correcte à 90% environ. Qu’est ce qui me fait dire cela ?

          • j’ai eu un cas où j’ai été repéré à la maison, alors que j’étais en déplacement toute la semaine. Ne rigolez pas, j’ai bien sûr vérifié mes autres caméras par précaution ;-) Bref, à par ma femme et mes enfants, pas d’autre homme à la maison, étrange.
          • sur les visages d’enfants (de 4 à 6 ans, surtout), j’ai eu des faux positifs: des enfants d’amis qui étaient détectés alors qu’ils n’étaient plus à la maison. Bon, un apprentissage d’une semaine sur ces petites frimousses n’aura sans doute pas suffit, et les visages d’enfants à cet âge ont beaucoup de similarités. Ma fille de 7 ans a rencontré moins de soucis de reconnaissance.

          Bref, dans les faits c’est plutot bon, il ne faut pas oublier que c’est la première fois que nous avons une telle technologie localement dans une si petite caméra. Après, même après deux semaines, il faut de temps en temps penser à valider les visages non reconnus afin de continuer à améliorer la reconnaissance. Il y a une certaine « maintenance » à avoir, même quand la force du profil est en vert, comme ici:

          netatmo_welcome_101

          Maintenant, concrètement, à quoi ca sert ? Il y a à mon avis deux intérêts.

          Le premier, être averti automatiquement quand vos enfants rentrent de l’école. Rien à faire de leur part, quand ils rentrent la caméra les reconnait et vous prévient immédiatement. Simple et efficace.

          Le second: détecter le moindre mouvement ou visage inconnu, notamment quand vous êtes absent: vous pouvez être prévenu automatiquement, et vous connecter à l’application pour voir l’image en direct et même écouter ce qui se passe chez vous. L’application règle automatiquement la qualité de la vidéo en fonction de votre débit, mais quand vous avez une connexion correcte, la qualité est vraiment bonne. Un capteur de 4 mega pixels qui fourni une image jusqu’en 1080, avec un angle très large de 120° qui permet de couvrir tout un séjour par exemple, de jour comme de nuit, puisque la vision nocturne est elle aussi très performante. Tout a été fait pour que la Welcome ne loupe personne. De plus, de courtes vidéos peuvent être enregistrées sur la micro SD pour visionnage plus tard (une petite semaine de stockage avec la micro SD de 8Go fournie, qu’on peut remplacer par une de 32Go).

          netatmo_welcome_103

          Au sujet de ces vidéos, Netatmo a joué la sécurité: elles sont enregistrées localement sur la micro SD, et sont cryptées. Seule votre caméra saura donc les lire, pas la peine de mettre la micro SD dans votre ordinateur. Dommage :( Enfin, si le voleur embarque la caméra, bye bye les enregistrements. Un enregistrement vers un serveur FTP est toutefois disponible depuis une mise à jour toute récente, pratique pour enregistrer vos vidéos sur votre Nas Synology par exemple. Différentes qualités sont disponibles. Pour vous donner une idée, en 1080, les vidéos occupent environ 6Go pour la journée sur mon Synology. Il faut donc bien ajuster les réglages pour ne démarrer l’enregistrement que quand cela est nécessaire, notamment quand personne n’est à la maison.

          netatmo_welcome_102

          Une autre fonctionnalité sympa a également été ajoutée: grâce à son micro, Welcome est capable d’entendre votre alarme sonner, ou même votre détecteur incendie / monoxyde. Elle vous avertira alors de ce problème et vous enverra une vidéo. Une très bonne idée qui permet de « connecter » en quelque sorte votre ancien système de sécurité non connecté. Bon, il ne faudra toutefois pas être trop loin des dites sirènes.

          Tel quel, les fonctions peuvent vite s’avérer limitées: 199€ pour une caméra qui nous dit bonjour quand elle nous reconnait, et nous averti quand un visage inconnu est repéré, il y a de quoi laisser perplexe, même si technologiquement c’est beau. Le vrai intérêt vient des fonctions qu’on peut y connecter.

          Tout d’abord, Welcome est compatible avec le service IFTTT, comme les autres produits de la marque, ce qui ouvre tout de suite de nombreuses possibilités. Des actions peuvent ainsi être déclenchées quand:

          • un inconnu est détecté
          • quelqu’un de connu est détecté
          • une personne précise est détectée
          • quelqu’un de connu arrive à la maison
          • une personne précise arrive à la maison
          • un mouvement a été détecté
          • la caméra a un problème
          • la caméra vient d’être allumée
          • la caméra a été éteinte

          Comme on le voit il y a des nuances intéressantes. On peut ainsi allumer une lampe d’une certaine couleur quand une personne est détectée, lancée le programme TV préféré de LA personne qui entre à la maison via Harmony, désarmer l’alarme MyFox si une personne connue est détectée, etc… Il n’y a en revanche aucune action qu’on puisse effectuer sur la caméra. On aurait pu imaginer l’allumer ou l’éteindre quand on active son système d’alarme par exemple.

          recettes_welcome

          Avec le channel Maker, que je vous ai présenté récemment dans un exemple avec MyFox et Jeedom, on peut également imaginer intéragir avec sa box domotique et lancer un scénario précis à l’arrivée d’une personne précise.

          D’ailleurs, à ce sujet, Jeedom a déjà réalisé un plugin pour cette caméra, qui permet de s’affranchir de IFTTT, et même d’aller au délà:

          netatmo_welcome_jeedom_1

          Une fois installé, on indique ses identifiants, et le plugin récupère automatiquement les équipements et les profils enregistrés.

          netatmo_welcome_jeedom_2

          netatmo_welcome_jeedom_3

          On retrouve automatiquement les profils enregistrés sur la caméra, qu’on peut afficher ou non dans Jeedom, comme on souhaite.

          netatmo_welcome_jeedom_4

          Sur le Dashboard, on se retrouve avec le widget, indiquant qui a été vu et à quelle heure. Avec ces informations, il est très facile de déclencher les scénarios qu’on souhaite, pour lancer sa playlist préférée sur sa Squeezebox ou son Sonos quand on rentre, nous adresser une notification personnalisée (genre me rappeler à moi et juste à moi de sortir les poubelles ;-), etc… On ne fait plus de la détection de présence, mais de la détection d’individus précis, ce qui est beaucoup mieux ! A tel point qu’on souhaiterait presqu’avoir une telle caméra dans les différentes pièces de la maison :p

          netatmo_jeedom

          Mais les développeurs ne se sont pas arrêtés là: comme il s’agit d’une caméra, autant récupérer aussi son flux vidéo dans le plugin caméra: la caméra sera d’ailleurs automatiquement créée:

          netatmo_welcome_jeedom_5

          netatmo_welcome_jeedom_6

          L’intégration est donc parfaite avec Jeedom :D

          IV. Conclusion

          Comme je l’avais pressenti lors de sa sortie, telle quelle, l’intérêt est vite limité: 199€ pour une caméra sachant nous dire bonjour quand elle nous reconnait, personnellement cela ne suffit pas à me convaincre. C’est une prouesse technologique, dans un joli design, mais les fonctionnalités sont trop limitées par rapport à d’autres caméras de sécurité qui coutent moitié moins cher aujourd’hui. Mais il ne faut pas rester sur ce premier apercu: le vrai intérêt réside dans ce qu’il est possible de faire de cette technologie, couplée à un service tel que IFTTT, ou à un système domotique, comme l’a fait Jeedom par exemple (un utilisateur eedomus a également fait un super développement dispo ici). Heureusement que Netatmo a eu le bon gout de mettre une API à disposition, mais la société francaise avait bien compris l’intérêt des API dès son premier produit, je n’en attendais donc pas moins ;-)

          Netatmo envisage également de faire évoluer les fonctionnalités de cette caméra. On l’a vu dans une mise à jour il y a quelques jours, qui est venue améliorer la reconnaissance de visages, ajouter le transfert des vidéos sur FTP, et enfin « écouter » l’alerte d’une alarme traditionnelle. A sa sortie des « Tags » avaient également été prévus, que nous attendons encore: ils pourront être collés aux portes et fenêtres afin de détecter toute intrusion, afin de compléter le système de sécurité.

          Il faut noter aussi l’absence d’abonnement: la plupart des caméras pour le « grand public » nécessitent la souscription d’un abonnement pour garder ses vidéos plus d’une semaine, parfois seulement plus d’une journée, même. Un cout qui vient s’ajouter au prix de la caméra. Ici pas de cout supplémentaire à prévoir, c’est une très bonne chose. Et pour ceux qui crient au loup quand on parle de cloud, et bien ici les vidéos sont enregistrées localement, seules quelques vignettes étant envoyées au cloud pour pouvoir être affichées rapidement dans l’application mobile. Le risque est donc très limité.

          Parmi les améliorations / manques, on aurait aimé une batterie intégrée, un peu à la facon de la Home Security de MyFox, pour pouvoir enregistrer quelques minutes et donner l’alerte quand même en cas de coupure de courant. Un haut parleur aurait également permis d’échanger oralement, que ce soit avec ses enfants qui viennent de rentrer, ou même avec un intrus détecté. Du côté des problèmes, je n’en ai rencontré que deux: une image toute verte, que d’autres utilisateurs ont également rencontré, sans vraiment savoir pourquoi. Un débranchement / rebranchement a eu raison du problème. De même, une déconnexion wifi de temps en temps. Mais ces deux problèmes sembleraient corrigés depuis la dernière mise à jour, en tout cas tout est stable depuis deux jours. A voir sur le temps, car finalement j’ai craqué pour cette caméra: une reconnaissance de visages qui fonctionne plutot pas mal, une compatibilité IFTTT, et surtout un plugin Jeedom ont fini de me convaincre pour la vidéosurveillance en elle même, mais aussi pour pouvoir déclencher des scénarios personnalisés.

          Hâte maintenant de tester le modèle extérieur qui devrait sortir d’ici l’été: Presence. Plus de reconnaissance de visage cette fois, mais de forme: voiture, humain, animal :D

          8 commentaires

          1. Attention, il me semble que sur Jeedom les informations ne remontent que toutes les 15 minutes alors qu’avec IFTTT c’est quasi instantané.
            Loïc lui-même a indiqué sur le topic correspondant du forum que c’était une limitation du plugin afin de ne surcharger l’API.

          2. Jean-Michel LARGUIER on

            Bonjour,

            Bravo pour le test, j’ai moi même cette caméra mais je suis très déçu car cela ne fonctionne pas malgré tout. En effet les notifications ne fonctionnent pas du tout . Il a fallu que je mette IFTTT pour voir qui est rentré à la maison. Le sav Netatmo catastrophique et aucun hotline. En fait j’aurais acheté une foscam à 50 euros c’était pareil. Je déconseille vivement achat inutile

          3. J’ai cette caméra depuis 6 mois
            Très bel outil et j’en suis content
            Pour moi les axes suivants sont à améliorer:
            La possibilité de mettre un « planning »
            Le problème des animaux de compagnie ( détection de mouvements en permanence )
            Les coupures wifi
            Le SAV qui répond 3 semaines plus tard

            Après très belle image
            Notification qui marchent bien
            Détection de visage au top

          4. Ma Welcome qui a un peu plus d’une année s’interrompt une à deux fois par jour en me disant que la carte SD a un défaut. J’en suis à ma 4ème carte SD aux normes préconisées, soit max. 36 GB, classe 10, mais rien n’y fait. On dirait que la Welcome grave mal la carte SD et la rend inutilisable après quelques semaines. Est-ce en raison du fait que je suis dans les premiers utilisateurs ? est-ce que les caméras actuelles ont corrigés ce problème ? Elle n’est plus sous garantie hélas et le service après vente est aux « abonnés absents ».

          5. Pas de soucis de mon côté, depuis 6 mois que je l’utilise. Les cartes SD ont de toute facon une durée de vie limitée en écriture, si on enregistre toute la journée, il est possible que la durée de vie soit raccourcie. De mon côté je n’enregistre que quand il y a une détection de mouvement et qu’aucune personne connue n’est à la maison. Et les enregistrements sont envoyés sur mon serveur FTP (possible de le faire également vers Dropbox depuis quelques semaines).

          6. Ma première caméra qui a eu ce problème avait plus d’une année. Et j’ai utilisé au moins 5 cartes sd au format recommandé de netatmo. C’est bien un problème d’endurance donc une faiblesse technique.

          7. bonjour j’ai du mal à integrer la video sur jeedom, que met-on dans URL de capture? (la zone noirci) c’est l’adresse mac? client id?

          8. @JEJE: normalement le plugin détecte ta caméra et complète toutes les informations automatiquement, il n’y a rien à faire. L’url de capture contient une clé un peu compliquée propre à chaque caméra, je ne pourrai donc pas te l’indiquer. l’IP est renseignée juste au dessus.

          Leave A Reply