Test de BassMe: gagnez en immersion dans vos films et jeux vidéo grâce au caisson de basses personnel !

On adore ! Test de BassMe: gagnez en immersion dans vos films et jeux vidéo grâce au caisson de basses personnel !
8.8 Score total
  • Immersion
  • Qualité de fabrication
  • Innovation

Aujourd'hui je vous propose de découvrir un équipement assez surprenant, qui n'a pas vraiment de catégorie, puisque nous sommes entre l'enceinte audio et le vibreur pour canapé comme nous avions vu avec le Buttkicker par exemple. L'idée est ici d'avoir un caisson de basses personnel, directement sur soi, pour ressentir de nouvelles sensations quand on écoute la musique, qu'on regarde la TV, ou quand on joue aux jeux vidéo. Son concepteur en a eu l'idée assez “bêtement”, quand son enceinte bluetooth lui est tombée dessus et qu'il a ressenti le son dans son corps à ce moment là. C'est ainsi qu'est né BassMe ! Comme j'adore tout ce qui peut ajouter un peu d'immersion dans ce genre d'activité, forcément, j'ai craqué. Après deux mois d'utilisation, je vous propose de découvrir le BassMe un peu plus en détail…

I. Déballage du BassMe

BassMe est donc une innovation française, que j'avais même eu l'occasion de découvrir au CES de Las Vegas l'année dernière. Une version qui n'était pas totalement finalisée, mais qui était déjà très prometteuse. Elle a ensuite été mise en vente via une campagne Kickstarter, pour enfin être disponible à la vente pour tous en novembre.

Le packaging nous présente clairement l'appareil. Vu ainsi, on peut toutefois se poser des questions sur le fonctionnement…

Heureusement, quelques mises en situation à l'arrière nous en apprennent un peu plus: le BassMe est un dispositif à porter en “bandoulière” si on peut dire, ou tout au moins sur l'épaule.

test bassme 2

A l'intérieur, nous y trouvons l'appareil principal, accompagné de deux attaches pour épaule, à choisir selon votre morphologie, un câble Usb pour la recharge, deux câbles audio, et une notice d'utilisation.

Le BassMe est donc ce drôle d'appareil de 300g environ, qui contient toute l'électronique:

La face intérieure abrite une sorte de disque en caoutchouc: il s'agit en fait d'un haut parleur de 26W. Cette partie, appuyée sur le torse, transmettra les basses à notre corps, qui se transformera alors en caisson de basses ! Rassurez vous, votre corps ne va pas vibrer dans tous les sens, le dispositif est certifié CE et a passé les tests médicaux ;-)

Pour communiquer avec les équipements, le BassMe dispose de plusieurs connectiques sur son côté:

De gauche à droite, nous avons ainsi le bouton de mise en fonctionnement, une sortie audio vers casque, un port micro Usb pour la recharge (lui procurant 6h d'autonomie), et enfin une entrée audio jack. Le son des appareils extérieurs sera donc transmis par cette entrée jack. Ou bien en sans fil grâce à une liaison Bluetooth.

Sur l'autre tranche, rien de spécial à signaler. On admirera simplement le design assez futuriste :p

Sur la face intérieure, outre le haut parleur, nous trouvons également un petit interrupteur permettant de choisir entre le mode de diffusion basses uniquement ou tout l'audio, et deux crochets pour y fixer le support d'épaule.

Comme dit plus haut, nous avons donc deux tailles de support, en fonction de votre morphologie, car l'ensemble doit tenir et épouser votre torse, tout en restant agréable à porter.

Sur chaque support, plusieurs orifices sont disponibles pour fixer le BassMe à la hauteur nécessaire.

Le BassMe vient ainsi simplement se clipser sur le support:

Le voici prêt à être utilisé !

Petit mot tout de même sur les câbles audio fournis: nous avons un câble jack / jack 3,5mm classique, qui viendra se brancher entre la sortie son du diffuseur et l'entrée du BassMe. Le second câble se branchera sur la sortie son du BassMe grâce à sa prise jack 3,5mm. L'autre bout sera en revanche une prise jack femelle, pour pouvoir y brancher le casque qu'on souhaite. Un réglage du volume sera disponible sur ce même câble, afin d'ajuster le volume d'écoute si nécessaire. Il est ainsi possible de “pousser” un peu le son du diffuseur pour profiter au maximum des basses (et donc des vibrations engendrées par le BassMe) tout en ayant le reste de la bande son à un volume correct dans les oreilles.

Passons donc à son utilisation…

A lire également:
Test du BENQ GS2: un petit vidéo projecteur idéal pour les nomades !

II. Utilisation du BassMe

Plusieurs modes d'utilisation sont possibles.

La plus simple: le filaire.

La plupart des appareils, que ce soit smartphone, tablette, TV, home cinéma, console, etc. disposent d'une sortie casque. Il suffit donc de relier cette sortie à l'entrée audio du BassMe, puis de brancher un casque sur la sortie audio du BassMe (en utilisant si besoin l'adaptateur fourni avec le réglage du son). On allume le BassMe, et c'est parti !

La moins contraignante: le bluetooth

La méthode filaire est plus simple, mais plus contraignante du fait des différents câbles qui entrent en jeu. Le concepteur a donc pensé à ajouter une connexion sans fil, via le bluetooth. Attention toutefois: pour parfaitement profiter de tous les avantages de la solution, il faudra un smartphone acceptant deux sorties audio bluetooth simultanément. On appairera ainsi au smartphone le BassMe, mais également son casque bluetooth préféré. J'ai testé cette méthode sur mon Samsung S9+, qui supporte bien cela (comme la plupart des smartphones à jour sous Android). En revanche le réglage du son peut parfois s'avérer problématique, pour avoir un volume différent entre le BassMe (pour bien ressentir les vibrations) et le casque (pour écouter le son sans se détruire les oreilles).

Le fabricant a mis en ligne une vidéo qui explique très bien ces deux modes de connexion:

En pratique, j'ai tendance à utiliser plus souvent la méthode filaire. Les câbles sont contraignants, et on ne se baladera pas dans la rue avec le BassMe sur l'épaule pour écouter sa musique (d'autant que le voisinage pourra l'entendre un peu via le BassMe, ce qui ne sera pas très discret). Mais le son en filaire est généralement meilleur, et surtout, ce type de branchement passe partout. Hormis pour le smartphone ou la tablette, pas facile d'avoir une connexion Bluetooth sur les autres appareils. Même si j'ai le bluetooth sur ma TV Philips (Android TV), il est impossible de regarder un film par cette méthode, la latence entre la vidéo et le son étant trop importante.

A lire également:
La saison est ouverte: découvrez notre dossier sur la piscine !

Le plus simple dans mon cas est généralement l'utilisation avec la Xbox One: la manette possède une sortie son, ce qui permet d'y connecter le BassMe, et d'éviter un câble qui court jusqu'à la TV dans le salon.

Malgré son poids, une fois en place, le BassMe se fait totalement oublier. Le système de fixation à l'épaule est plutôt bien pensé.

En revanche, de nouvelles sensations se réveillent instantanément. Des sensations qui rappellent celles qu'on éprouve dans une salle de concert par exemple, quand le son fait vibrer tout notre corps :p

III. Conclusion

La question est bien sûr de savoir si cet appareil est indispensable ? Clairement, non. En tout cas tant que vous ne l'avez pas essayé ! Comme avec le Buttkicker à l'époque, regarder ensuite un film sans cet équipement semble bien fade. Car le BassMe apporte un vrai plus dans l'immersion et les sensations. Bien sûr, cela dépendra du type de musique écoutée, du type de film, ou du type de jeux vidéo.

Comme le BassMe retranscrit les basses, il faut bien sûr une bande son qui en possède: musiques électroniques, Trap, etc. On peut de plus profiter de ce type de musique sans obligatoirement augmenter le volume du casque et ainsi protéger ses tympans, ce qui n'est pas négligeable.

Pour ma part, je l'ai particulièrement apprécié sur les parties de jeux vidéos, notamment en FPS, tel qu'un bon Call of Duty par exemple: le son des balles, les sensations de tir et l’explosion des grenades sont parfaitement retranscrites et améliorent l'immersion ! Même sur un Elder Scrolls (mon jeu online du moment ;-), on ressent de nouvelles sensations, et un vrai stress quand la bande son accompagne l'apparition d'un dragon :D Dans le domaine du jeu vidéo, n'oublions pas l'utilisation avec un casque de réalité virtuelle. L'immersion étant déjà excellente grâce à cette technologie, ajoutez y les sensations du BassMe, et c'est royal ! C'en est devenu un incontournable avec mon Oculus Quest :p

A lire également:
Chauffage solaire piscine: température agréable et économies d'énergie !

Enfin, bien entendu, le BassMe apporte de nouvelles sensations sur les films. Là encore, il faut des films qui s'y prêtent, comme les gros blockbusters type Avengers par exemple ou des séries qui bougent bien. Difficile de retranscrire ce qu'on ressent, mais l'immersion dans l'action est bien là. D'ailleurs, la société a équipé la salle de cinéma Mega Castillet à Perpignan, avec le BassMe distribué à l'entrée de la salle comme les lunettes 3D.

Un bon moyen d'ajouter à l'immersion, sans investir dans un couteux équipement 4DX. D'autres partenariats de ce type devraient avoir lieu prochainement, avec par exemple des salles d'arcade. Mais on évoque également les salles de concert, notamment pour les personnes mal entendantes, qui à défaut d'entendre la musique, pourraient la “ressentir”.

Bref, BassMe est un OVNI dans le domaine, et ne correspond à aucun produit existant. Mais il vient ajouter une vraie touche de fun et d'immersion dans des domaines variés, comme nous l'avons vu. Pour ma part, j'adore ! Entre l'Oculus Quest, le BassMe, et un casque audio dont je vous parlerai prochainement, j'ai là un trio qui me permet de m'éclater, avec de très bonnes sensations, et tout cela sans déranger mes voisins :p

8.8 Score total
Un OVNI qui vient améliorer l'immersion dans tous les domaines, très simplement

La musique, vos films, ou même les jeux vidéo vous semblent plats, fades ? Redécouvrez ces univers en gagnant en immersion grâce au BassMe, votre caisson de basses personnel, et cela sans déranger vos entourage !

Qualité
9
Fonctions
9.5
Utilisation
8.5
Prix
8
POUR
  • Immersion
  • Qualité de fabrication
  • Innovation
CONTRE
  • Mise en place parfois un peu pénible

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Créer un nouveau compte
      Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
      Réinitialiser le mot de passe
      Comparer articles
      • Casques Audio (0)
      • Sondes de Piscine Connectées (0)
      • Smartphones (0)
      Comparer
      Recevez les dernières infos

      Inscrivez vous à notre Newsletter hebdomadaire !

      Restez informés des nouveaux articles, tests de produits, guides, et bons plans !