Comment se débarrasser des souris et des rats dans une habitation ?

Si on admet aujourd’hui qu’il n’existe pas réellement de « nuisibles », puisque toutes les espèces ont leur place dans l’éco système, il reste toutefois très désagréable de subir l’invasion de souris, ou pire, de rats, dans son logement. Ces petites créatures ont tendance à se multiplier très vite (en moyenne 4 à 8 portées de 7 à 14 jeunes par an), et à se nourrir de tout: votre nourriture stockée, mais également votre isolation, quand elles ne coupent pas les fils électriques dans les murs. Via leurs déjections, leur contact ou encore leur morsure, ils peuvent transmettre de nombreuses maladies (la leptospirose, la salmonellose, la fièvre d’Haverhill, la tularémie, la méningite, la jaunisse infectieuse, la peste bubonique, etc.), mais ils peuvent également être à l’origine d’autres dangers comme les fuites de gaz, les incendies ou encore les courts-circuits. Les rats peuvent même creuser des galeries capables d’endommager les fondations d’une maison. J’ai même eu le cas dans ma voiture, les constructeurs ayant eu la bonne idée d’utiliser des tuyau à base d’amidon (pour l’écologie !). Qu’on soit à la campagne ou en ville, tout le monde peut malheureusement être confronté au problème. Il existe pourtant différentes méthodes pour lutter contre ces rongeurs…

Il faut savoir que la loi exige, aussi bien de la part des particuliers que des professionnels, le recours à la dératisation en cas de présence de ces bêtes (souris, rat d’égout, rat noir, etc.) dans un local (circulaire du 9 août 1978, article 125.1 et 130.5). À l’échelle locale, il n’y a pas une, mais une multitude de réglementations propres à chaque département, puis chaque commune. Certaines villes peuvent imposer un contrôle régulier d’infestation par les rats, alors que d’autres peuvent proposer des services gratuits d’élimination des rongeurs. On retrouve néanmoins trois principes identiques un peu partout:

  • La prévention: particuliers et collectivités doivent se prémunir contre l’accumulation des détritus, qui attirent beaucoup les rats
  • La vérification: les occupants sont tenus de maintenir l’état de propreté et de vérifier toutes les zones susceptibles d’être touchées par la présence de rongeurs (locaux à poubelles, caves, cours, entrepôts, etc.) Si leur présence est détectée, il faut le signaler immédiatement au propriétaire des lieux, qui doit lui-même prendre des mesures adéquates.
  • La dératisation. En cas de présence avérée de rats ou souris, propriétaires et occupants sont dans l’obligation de prendre les mesures qui s’imposent pour assurer leur élimination et veiller à ce qu’une invasion ne se reproduise pas.

L’intervention d’une entreprise de dératisation n’est pas imposée aux particuliers, qui sont en droit de prendre eux-mêmes les mesures nécessaires. Il existe en effet plusieurs moyens de se débarrasser de ce type de problème.

La prévention

Pour commencer, rien ne vaut la prévention. Autrement dire, tout faire pour ne pas les attirer et ne pas les laisser pénétrer. Il s’agit généralement de bon sens, mais qu’il est bon de rappeler:

  • Boucher tous les trous, fissures, ouvertures de l’habitation, à l’aide de laine d’acier, de métal, ou de béton (il ne faut jamais utiliser du bois ou du caoutchouc, faciles à ronger). Une souris peut se faufiler dans un trou de 5mm de diamètre seulement !
  • Installer des grilles anti-rongeurs.
  • Fermer hermétiquement les poubelles et ne pas laisser traîner de denrées.
  • Ne pas créer de zones pouvant servir d’abri ou de nid (tas de bois à 30 m au moins de la maison, ne pas empiler de débris de toutes sortes, compost éloigné de la maison, nettoyer régulièrement les zones souvent délaissées telles que cave, soubassement, grenier…

Si malgré ces précautions des rongeurs élisent domicile chez vous, il conviendra de contre attaquer via différentes méthodes.

Les répulsifs

Un moyen simple à mettre en place: créer des conditions qui rendent le lieu insupportable à ces petites bêtes. Les oreilles des rongeurs sont en effet très sensibles aux ultrasons, vous pouvez donc vous procurer des appareils libérant des ondes adaptées à cette espèce pour les faire fuir. Il existe des boitiers à brancher sur le secteur, ou même sur pile, qui émettent des ultra sons à intervalles réguliers (c’est par exemple ce que j’ai mis en place dans mes voitures). Vous ne les tuerez pas, ils iront simplement voir ailleurs. Seul inconvénient: en fonction de la superficie à protéger, il faudra peut être plusieurs boitiers.

ZXX Répulsif ultrasonique de Rat/Souris, convertisseur de fréquence 4K-50KHz à Piles pour empêcher Le Parasite de Fouet de martre de...

Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 24 janvier 2020 8 h 53 min
in stock
18,99

Ces bestioles ont également un odorat très développé, il est donc également possible de les repousser grâce à certaines senteurs, par exemple via un diffuseur d’huiles essentielles, au choix : sauge sclarée, menthe poivrée, laurier, ail, lavandin ou eucalyptus.

Les appâts mortels

Si le répulsif à ultra sons ne fonctionne pas, une méthode plus expéditive sera l’appât mortel. Vous pouvez avoir recours à des recettes simples, comme par exemple une solution de plâtre et de farine, ou de sucre et de chaux vive, accompagnée d’une coupelle d’eau à côté. Ces duos de produits créent des réactions de gonflement chez ces bêtes, conduisant à leur mort. Le Coca Cola est aussi reconnu pour son pouvoir de dératisation efficace (quand on vous dit que ce n’est pas bon pour la santé ;-)

Il existe également des produits vendus dans le commerce. Attention toutefois, car le raticide est un produit chimique dangereux, généralement à base d’arsenic, qui tue les rongeurs sur-le-champ (et également la plupart des insectes errants dans votre logement). Des mesures de sécurité sont donc nécessaires, notamment en protégeant la nourriture à l’abri de ce rodenticide.

Les pièges

Vous pouvez aussi opter pour la technique d’appât mortifère, en posant des pièges. Il peut s’agir de ratières mécaniques et à glu, ou encore de pièges électriques. Le bon vieux « piège à souris » (ou à rat, un peu plus gros), fait également très bien l’affaire: utilisé avec du fromage, des céréales, ou des débris de produit alimentaire pour les attirer, le tout installé à un endroit de passage, fait généralement sensation !

Attention toutefois, l’utilisation des ratières mécaniques et les pièges électriques sont parfois sujets à discussion puisque des punaises peuvent être expulsées du rat ainsi capturé.

Faire appel à un professionnel de la dératisation

Si toutes ces méthodes n’ont pas fonctionné, il ne restera plus qu’à faire appel à un professionnel, en demandant un devis de dératisation, en passant par un site de comparatif comme stop-rongeurs.com par exemple. En fonction du lieu à nettoyer, s’il s’agit d’une résidence, d’un local technique, d’un bâtiment professionnel, etc. le professionnel adoptera la bonne technique.

Quoiqu’il en soit, ne prenez pas cette menace à la légère, car le local aura vite fait d’être envahi si vous ne réagissez pas vite !


5 Commentaires
  1. Pov p’tits rats…c’est la nature mais on comprends que ça peut être un fléau. ..je suis personnellement pour les ultra sons

  2. Bonjour,

    Pour le coup j’ai essayé l’ensemble des ces solutions sans grand résultat. Le top du top reste la présence d’un chat, nous avons donc profité pour faire une bonne action en prenant un chat.

  3. Il y a des bonnes infos dans cet article, comme la prévention. Mais aussi des fausses !

    – Les raticides ne sont plus à base d’Arsenic et ce depuis des décennies !
    Maintenant ce sont des anti-coagulants (avec un agent d’amertume par sécurité pour l’homme) qui agissent en 3 à 5 jours. C’est un avantage car sinon les rats se mefieraient. Il existe aussi un souricide hypnotique à effet rapide.
    – Pour le coca cola c’est parce que les rongeurs n’ont pas la capacité d’expulser les gaz.
    – Et les punaises sur les rats en cas de capture par piège électrique : là je ne vois pas.

    PS: J’ai plus de 10 ans d’expérience en dératisation.

  4. Je plussois pour la présence de chat(s) . Plus de trace de rongeurs depuis, mais des séances de ronron thérapie à gogo :)

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque semaine toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !