Terrain isolé: comment dissuader les intrus ?

Quand on a la chance de posséder une « résidence secondaire », il est légitime de s’inquiéter de ce qui s’y passe, puisque par définition, on n’y est que ponctuellement. Des systèmes d’alarme et de vidéosurveillance existent aujourd’hui, permettant de vérifier ce qui s’y passe à n’importe quel moment, pour un cout très raisonnable. Nous avons déjà vu plusieurs de ces systèmes dans notre section sécurité. Toutefois, le problème se corse quand il s’agit d’une propriété isolée, notamment sans raccordement électrique, comme c’est le cas de notre terrain. Il devient en effet difficile d’alimenter en continu un système de sécurité, de simuler une présence, etc.

Pouvoir contrôler ce qui se passe sur un terrain isolé est non seulement rassurant, mais également nécessaire, pour s’éviter bien des ennuis. Par définition, un terrain isolé est loin de tout, et notamment d’éventuels voisins qui pourraient garder un oeil sur la propriété. Le terrain et ses bâtiments peut donc devenir facilement la proie de cambrioleurs, de vandales, voir de squatteurs. Et sur ce dernier point, la loi française est très mal faite, puisque si vous ne faites rien dans les 48h, il devient très très difficile d’expulser les squatteurs. Je vous invite à consulter cet article de Capital à ce sujet, qui explique bien le problème. La loi évolue tout doucement, mais est encore très loin d’être parfaite. C’est pourquoi il est primordial de pouvoir intervenir rapidement sur sa propriété en cas de besoin, soi même ou via une personne de confiance qui habiterait plus près. Dans notre cas, nous cherchions donc un terrain à moins de 2h de voiture, de façon à pouvoir y aller régulièrement, que ce soit pour y aller dès que nous avons un weekend libre, ou intervenir en cas de visite impromptue.

Malgré le fait que nous y allions régulièrement, cela n’empêche en aucun cas les visiteurs. En 6 mois, nous avons déjà eu deux visites: l’ancien propriétaire, accompagné de ses enfants et son chien, tranquillement à la recherche de leur chat, selon ses dires, mais qui avait tout de même franchi le portail comme n’importe quel intrus (notre terrain étant totalement clôturé); et un groupe de jeunes, qui a simplement joué les curieux en faisant le tour du terrain. Comment je le sais ? Grâce à ma caméra Arlo Go, qui grâce à sa carte Sim, sa batterie, et son petit panneau solaire, est totalement autonome et me prévient au moindre mouvement.

Test de la Arlo Go, la caméra 4G de Netgear

La Arlo Go est une caméra totalement sans fil: elle fonctionne en effet sur batterie, et se connecte à l'aide d'une ...

8.5
349,95€ 379,99€ Acheter
Lire le test complet

Cette caméra est pour moi irremplaçable, et s’avère être le meilleur moyen pour être prévenu rapidement de la moindre intrusion. Mais son prix un peu élevé et la nécessité de disposer d’un abonnement GSM (aujourd’hui une carte Orange qui me coute 5€/mois) font qu’il est difficile / couteux d’en disposer plusieurs pour couvrir différentes zones du terrain. Il faut donc bien veiller à son positionnement, pour couvrir une zone de passage obligatoire

Arlo Go, perchée dans les arbres, habillée d’une coque camouflage…

Une autre alternative est l’utilisation de caméras utilisées pour la chasse, ou ceux qui étudient la nature. Les modèles fonctionnant avec une carte Sim peuvent vous envoyer un MMS avec une photo prise lors de la détection de mouvement. Je n’en ai pas encore testé, mais j’ai un modèle identique sans connexion GSM: cela m’oblige à vérifier les photos enregistrées sur la carte mémoire quand je me rend au terrain, mais elle me permet au moins d’avoir un visuel des intrus sur une autre zone au cas où, et à peu de frais, la caméra m’ayant couté une cinquantaine d’euros. Je vous en parlerai plus en détail dans un autre article.

Caméra fonctionnant sur piles, avec une autonomie de 6 mois…

Ces deux caméras sont camouflées, et permettent de garder un oeil sur la propriété en toute discrétion. Mais suite à ces deux visites, il m’a semblé nécessaire de monter d’un cran, en ajoutant une dimension dissuasive.

Tout d’abord, l’ajout d’un panneau bien voyant sur le portail, annonçant clairement que la propriété est sous vidéosurveillance:

Mesurant 30cm x 20cm, de couleur rouge, il est impossible de le rater. Dispo sur Amazon pour 10€, c’est un faible investissement, qui peut déjà dissuader.

Difficile de louper l’avertissement…

Pour ajouter une touche de réalisme, j’ai toutefois ajouté plusieurs caméras factices, bien visibles, histoire d’appuyer les dires du panneau:

On trouve aujourd’hui de nombreux modèles très abordables. Ce modèle Konig a été sélectionné pour une raison bien précise: un panneau solaire sur le dessus de la caméra permet d’alimenter une diode rouge, qui clignote à intervalle régulier, comme pour signaler qu’un enregistrement est en cours.

Cet caméra ressemble à s’y méprendre à une vraie caméra de sécurité, imitant son objectif entouré de leds infrarouges pour la vision nocturne.

Quand on l’a en main, au vu du poids très très léger (carcasse en plastique), on se doute bien qu’il s’agit d’une caméra factice. Mais perchée dans un arbre, avec sa led clignotante, on ne fait pas la différence avec une vraie caméra.

Comme je le disais précédemment, elle dispose donc d’un panneau solaire sur le dessus:

Quand on démonte l’objectif, nous avons un petit bloc qui renferme un logement pour piles (non fournies), raccordé à la led de l’objectif.

En insérant des piles rechargeables dans le boitier, le panneau solaire permet de charger ces piles la journée, afin d’avoir une led fonctionnelle de jour comme de nuit.

J’y ai ici inséré deux piles AA rechargeables de 2000mAh, ce qui devrait lui donner une autonomie de plusieurs jours même sans soleil, étant donné la très faible consommation de la led. Entre les piles rechargeables et le panneau solaire, cette led devrait fonctionner ad vitam aeternam :p

Cette caméra a donc été placée de façon à être visible depuis le portail, histoire d’appuyer le côté dissuasif du panneau sur le portail. Avec la led bien visible de nuit, l’effet est réussi :)

Une caméra qui se veut volontairement visible, avec une led rouge clignotante 24/24 grâce à son panneau solaire, simulant un fonctionnement.

D’autres modèles identiques ont été placés à divers endroits, de façon à être visibles également de l’extérieur. D’une part cela est dissuasif, d’autre part, à choisir, je préfère qu’on saccage l’une de ces caméras plutôt que l’Arlo, beaucoup plus couteuse.

Il y a bien sûr deux écoles à ce type de dissuasion. Une protection par vidéo surveillance peut aussi signifier qu’il y a des choses de valeur à voler, et donc attirer encore plus. C’est délicat, et la décision vous appartiendra.

La solution n’est donc certes pas sans faille, mais devrait permettre de dissuader une bonne partie des intrusions. Attention: il n’est pas question en revanche de baser tout son système sur uniquement des caméras factices. Un mix de caméras factices et de vraies caméras me parait être un bon compromis effet dissuasif / sécurité / cout. Car quoiqu’il arrive, si des connaisseurs passent outre l’effet dissuasif et viennent squatter le terrain, il sera sans doute trop tard la prochaine fois que vous viendrez. Avec au moins une ou deux caméras fonctionnelles, vous conservez la réactivité, et en multipliant les caméras factices + panneaux, vous augmentez la dissuasion.

L’étape suivante serait sans doute l’ajout d’une alarme pour surveiller les entrées des bâtiments. Là la solution est plus compliquée: il faudra en effet une alarme fonctionnant totalement sur batterie, avec émetteur GSM. Des systèmes existent (l’alarme Diagral testée récemment devrait d’ailleurs faire l’affaire, sans la partie boitier ADSL, mais en y ajoutant son module GSM), mais restent très couteux. La solution est donc encore à l’étude. Si de votre côté vous avez des idées pour mieux sécuriser un terrain isolé, n’hésitez pas à partager dans les commentaires !

Dernière mise à jour effectuée le: 18 septembre 2019 5 h 07 min

1 Commentaire
  1. Très intéressant, je n’avais jamais réfléchi à ce genre de situation :)

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !