Ledger Nano S: protégez vos bitcoin et autres cryptomonnaies !

Ledger Nano S

94€
Ledger Nano S
87.5

Qualité

10/10

    Utilisation

    9/10

      Fonctions

      9/10

        Prix

        8/10

          Pour

          • Qualité du produit
          • Ultra sécurisé
          • Large palette de cryptomonnaies supportées
          • Documentation en ligne très complète

          Contre

          • Prix un peu élevé

          III. Gestion des cryptomonnaies sur le Ledger Nano S

          Pour gérer ses cryptomonnaies, il faudra donc brancher le Ledger à l’ordinateur, saisir son code, puis sélectionner la monnaie qu’on souhaite:

          On valide en appuyant sur les eux boutons simultanément.

          On lance ensuite l’application Ledger Wallet Bitcoin via les applications Chrome:

          L’application se connecte au Ledger pour identifier la monnaie à gérer. Ici, comme j’avais sélectionné Bitcoin, l’application me propose Bitcoin et Bitcoin Cash:

          On sélectionne ensuite le type d’adresse à utiliser. Les adresses sont comme le numéro de compte de votre banque, elles permettent de savoir où se trouvent les cryptomonnaies.  Le format Segwit est plus sécurisé, mais n’est pas encore supporté partout, car très récent.

          On arrive alors sur cette interface, vide pour le moment, aucun Bitcoin n’ayant été transféré sur le Ledger.

          C’est d’ailleurs la première chose que nous allons faire. Pour transférer mes Bitcoins, je vais ici sur l’interface de Coinbase (ou la plateforme de trading que vous avez utilisée. J’ai commencé par CoinBase, étant plus facile d’accès à mon gout). Sous chaque monnaie, j’ai les boutons « send » et « receive »:

          Depuis Coinbase, je vais donc chercher à envoyer, donc bouton « send ».

          Sur mon Ledger, en revanche, je vais recevoir. Donc je clique sur le bouton recevoir, et un écran m’indique l’adresse bitcoin de réception:

          Je copie colle cette adresse sur Coinbase, pour lui indiquer d’envoyer l’argent sur cette adresse (comme quand on indique un numéro de compte pour faire un virement). On indique ensuite le montant qu’on souhaite transférer:

          Comme pour toutes les transactions, il y aura quelques frais, définis par la passerelle (et non par Ledger).

          On valide la transaction:

          Au bout de quelques minutes, la valeur apparaitra sur votre Ledger. Il faut plus ou moins de temps selon les transactions, pour qu’elles soient confirmées. C’est le principe de calcul de la BlockChain qui veut ca.

          A noter qu’il n’est pas besoin que votre Ledger reste connecté tout ce temps. Tant que vous avez communiqué l’adresse donnée par le Ledger pour le transfert, c’est tout ce qui compte. Vous pouvez très bien le débrancher et le rebrancher le lendemain, l’opération sera mise à jour à la prochaine connexion.

          Pratique, à chaque transaction correspond une adresse. Si bien que le Ledger est capable de gérer plusieurs comptes sur une même clé, puisqu’il sait identifier chaque transaction. Ici, par exemple, j’ai distingué les Litecoins m’appartenant de ceux de ma femme:

          Nos cryptomonnaies sont maintenant à l’abri :) Le jour où on voudra les échanger, il suffira de les transférer sur l’adresse fournie par la plateforme de trading. C’est exactement la même méthode que pour recevoir, à ceci près que le Ledger nous demandera une confirmation physique à l’aide des boutons. C’est ce qui sécurise les transactions.


          2 Commentaires
          1. Attention !

            Le 3 février, une vulnérabilité affectant tout particulièrement les applications Chrome du fournisseur de portefeuilles physiques français avait été rendue publique. Cette dernière permettait à un pirate de changer à sa guise les adresses de réception sans qu’il soit parfois possible pour l’utilisateur de s’en rendre compte.

            Ledger aura finalement décidé de procéder aux changements proposés par les individus ayant mis au jour la faiblesse de sécurité de type man-in-the-middle publiée samedi dernier. L’attaque en question, relativement aisée et surtout particulièrement difficile à détecter dans certains cas (l’extension Ethereum de la société n’intégrait aucun moyen de vérification), rendait possible l’usurpation ou la modification du logiciel Ledger sur un ordinateur piraté, afin d’y afficher une adresse de réception fausse de manière transparente.

            Source : https://cryptoactu.com/cryptomonnaies/apres-critiques-ledger-decide-de-mettre-a-jour-logiciel-contrer-lattaque-mitm/

            Laisser un commentaire

            Ne ratez plus aucune news !

            Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

            Merci pour votre inscription !