Kodak SA101: une alarme connectée à 150€ !

Système d'alarme Kodak SA101

153€
Système d'alarme Kodak SA101
86.25

Qualité

7/10

    Utilisation

    9/10

      Fonctions

      9/10

        Prix

        10/10

          Pour

          • Tarif
          • Simplicité de mise en oeuvre
          • Fonctionnalités

          Contre

          • Qualité des plastiques
          • Sirène qui pourrait être plus élevée

          Kodak est une marque plutôt connue dans le domaine de la photographie. Mais face au numérique, ce type de société a dû savoir se reconvertir, évoluer, se diversifier. Tout comme Polaroid avant elle, Kodak a donc décidé de diversifier ses activités. La domotique et la sécurité sont parmi ses axes d’évolution. J’ai ainsi eu l’occasion de tester le système de sécurité Kodak SA101, accompagné de sa caméra IP101WG. Des appareils qui sur le papier semblaient tout à fait classiques, même si toutes les alarmes ne sont pas encore connectées aujourd’hui. Mais le point fort de la solution résidait surtout dans son tarif ultra agressif, le pack de base Kodak SA101 étant vendu aux alentours des 150€. Mais que peut on espérer pour ce tarif ?

          I. Découverte du système d’alarme Kodak SA101

          Le système d’alarme Kodak SA101 est livré sous la forme d’un pack de démarrage, comprenant la centrale, un capteur de mouvements, deux capteurs d’ouverture de porte/fenêtre, et une télécommande.

          Le kit est livré complet, puisque outre les périphériques mentionnés, nous retrouvons également tous les supports de fixation, ainsi que les piles.

          Le coeur du système, comme tout système d’alarme, est sa centrale. Un petit boitier relativement classique, qui intègre une sirène, mais également une batterie, lui permettant de fonctionner plusieurs heures en cas de coupure de courant. Un très bon point pour un système d’alarme :)

          S’agissant d’un système d’alarme connecté, la centrale devra être reliée au secteur, mais également au réseau ethernet de la maison:

          Au niveau des accessoires, nous avons là aussi du très classique, comme ce détecteur de mouvements, un peu gros, mais dans la norme des systèmes de sécurité:

          Ou ces détecteurs d’ouverture:

          Ces derniers restent très compacts, grâce à l’utilisation de piles boutons, tout comme la télécommande qui servira à piloter le système:

          Cette télécommande dispose de 4 boutons:

          • armer l’alarme
          • désarmer l’alarme
          • lancer des captures
          • mode panic (déclenchement immédiat de la sirène)

          II. Découverte de la caméra Kodak IP101WG

          Accompagnant le système de sécurité, j’ai également reçu la caméra Kodak IP101WG:

          De prime abord, il s’agit d’une caméra tout à fait classique dans le domaine des caméras intérieures motorisées, avec vision nocturne et audio bi directionnel.

          Celle ci pourra se connecter en ethernet, mais également en Wifi. A noter le port micro SD (carte non fournie) qui permettra d’enregistrer localement les images en cas de détection.

          En revanche, fonctions beaucoup moins classiques: cette caméra intègre une sirène et une batterie, pour faire office de centrale d’alarme. Elle peut en effet communiquer directement avec 6 périphériques Kodak. Elle offre ainsi deux possibilités:

          • servir de centrale d’alarme. Pouvant être reliée à 6 périphériques, elle s’adressera à une petite configuration, type appartement par exemple
          • faire partie intégrante d’un système d’alarme SA101 (pouvant supporter lui 32 périphériques et 4 caméras), cette caméra apportant alors la partie vidéo

          III. Installation et utilisation du système de sécurité Kodak SA101

          L’installation physique des périphériques est classique, et je n’entrerai pas dans le détail. Les capteurs de porte/fenêtre sur les portes et les fenêtres, et le détecteur de mouvements au mur, dans un endroit propice à la détection de mouvements lors d’une intrusion. Les néophytes auraient peut être apprécié un peu plus de documentation à ce sujet de la part de Kodak, pour positionner au mieux leurs capteurs.

          Ensuite, il faudra installer sur son smartphone l’application Kodak Connect, qui permettra de configurer et piloter le système (disponible sur Android et iOS). Attention, c’est très… jaune. L’application reprend en effet le jaune “Kodak” en couleur de fond, ce qui peut piquer un peu les yeux :p

          Une fois installée, il faudra ajouter le système à l’application.

          La centrale devrait être automatiquement détectée sur le réseau. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez l’ajouter manuellement: on donne alors un nom au système, et on scanne le QR Code présent au dos de la centrale pour récupérer son identifiant:

          On saisit le code de sécurité qu’on souhaite pour protéger le système, et voilà notre système ajouté. On peut même y ajouter une photo pour l’identifier si on souhaite.

          Là où l’installation est ultra simple, c’est que tous les périphériques arrivent déjà appairés: j’ai simplement retiré la languette plastique du compartiment pile de chaque périphérique pour les mettre en fonctionnement. Et ils se sont automatiquement retrouvés dans l’interface. Pratique ! Bien sûr, on peut ajouter manuellement d’autres périphériques, si on vient à en acheter de nouveaux séparément pour compléter le système. Dans ce cas on demande à ajouter un périphérique. On remarquera que Kodak prévoit de proposer un catalogue bien plus large, puisqu’on peut voir une prise connectée, une sirène extérieure, détecteur de fumée, d’inondation, un clavier, ou encore des périphériques NEST:

          On sélectionne donc le type de périphérique qu’on souhaite ajouter, on lui donne un nom, et on suit la procédure, qui se résume à retirer la languette plastique du compartiment piles. Enfantissime :)

          L’ajout de la caméra n’est pas beaucoup plus compliqué (jusqu’à 4 caméras supportées, intérieures ou extérieures). Une fois branchée au secteur et au réseau, on lance la détection de la caméra dans l’application:

          Une fois détectée, on renseigne le code de sécurité:

          Et c’est tout ! L’installation est donc enfantine, et en moins d’un quart d’heure, pose comprise, nous avons un système de sécurité fonctionnel, préconfiguré. On pourrait s’arrêter ici, puisque le système fait déjà le boulot qu’on lui demande, et peut se piloter via la télécommande ou l’application quand on n’est pas chez soi.

          Bien sûr, si besoin, le système peut être ajusté en fonction de ses contraintes. De nombreux paramètres sont d’ailleurs disponibles, comme le volume de la sirène, et le délai après lequel celle ci doit se déclencher.

          Les modes d’armement peuvent également être personnalisés, si on veut exclure certains capteurs du mode d’absence par exemple:

          On peut également activer les notifications en cas d’alerte: celles ci se feront soit sous forme de notifications Push, soit de mails. Pas de notification SMS, il faudra donc être couvert par la data pour les recevoir.

          La caméra propose elle aussi de nombreux paramétrages, notamment pour régler le wifi, la qualité vidéo, l’orientation, la détection de mouvement, etc…

          Trois qualités d’image sont proposées, du VGA au 1080P en passant par le 720P. La qualité en 1080P est excellente, et la caméra propose un angle très large, permettant de couvrir une pièce sans problème. Et si ce n’est pas le cas, rappelons qu’elle est motorisée, et pourra donc se tourner automatiquement vers la zone à surveiller.

          A noter que la caméra permet de masquer des zones à ne pas surveiller, pour affiner la détection de présence:

          Enfin, le système a même le luxe de proposer des scénarios. Assez basiques, certes, de la forme SI … ALORS, mais qui ont le mérite d’exister. On pourra donc définir des actions à réaliser en fonction d’évènements. Par exemple si un mouvement est détecté par le capteur de mouvement, demander à la caméra de se mettre dans la position pré enregistrée 1 pour lancer l’enregistrement vidéo dans la bonne direction. On pourra imaginer d’autres scénarios avec l’utilisation par exemple de la prise connectée, pour allumer une lampe en cas d’ouverture d’une porte ou d’une détection de mouvement…

          IV. Conclusion

          Ce système de sécurité Kodak SA101 n’a en soit rien de révolutionnaire. Nous avons déjà testé de nombreux systèmes proposant relativement les mêmes possibilités. La qualité des produits n’a rien non plus d’extraordinaire, et fait même un peu “cheap” par rapport à d’autres équipements, le plastique semblant un peu léger. Néanmoins le système comporte tout le nécessaire à un système d’alarme (je pense notamment à la présence d’une batterie), et il fait le travail, ceci très facilement, puisque la mise en place et l’utilisation sont extrêmement simples. Le vrai point fort de ce système est à n’en pas douter son tarif extrêmement agressif aux alentours des 150€, ce qui permettra à la majorité des gens de sécuriser leur domicile sans devoir faire un emprunt. La caméra, elle, est vendue une centaine d’euros. Des packs existent également caméra + périphériques. A noter qu’aucun abonnement n’est à prévoir en supplément.

          Kodak avait communiqué ainsi dans son communiqué de presse:

          La gamme Kodak domotique et sécurité se veut très accessible pour le grand public aussi bien en
          termes de positionnement tarifaire que de facilité d’installation et d’utilisation

          On peut dire que le but est atteint !

          Restera à voir l’autonomie des périphériques sur pile. N’ayant eu ce produit en test qu’une quinzaine de jours, impossible d’avoir un aperçu sur la durée. Mais le constructeur nous promet une autonomie de 2 ans, à raison de dix détections par jour.

          Présente au CES début janvier, Kodak a également annoncé la compatibilité à venir avec Amazon Alexa et Google Home, ainsi que IFTTT, qui devrait ouvrir de nombreuses possibilités. Le système est donc pour le moment assez basique, mais devrait rapidement ouvrir de nombreuses possibilités. Un système de sécurité, donc, qui pourrait laisser dubitatif de prime abord, mais qui pourrait s’avérer intéressante pour tous ceux qui ne veulent pas se ruiner dans un système plus couteux, qui ne fera au finalement pas beaucoup plus.


          7 Commentaires
          1. A noter qu’on le trouve en vente privée chez Interdit au public à 110€

          2. Bonjour
            Je lis des articles contradictoire sur le Web sur la présence d’une batterie intégrée pour la caméra IP101WG. Vous dites :
            “En revanche, fonctions beaucoup moins classiques: cette caméra intègre une sirène et une batterie, pour faire office de centrale d’alarme. Elle peut en effet communiquer directement avec 6 périphériques Kodak. ”
            Pouvez vous confirmer que cette caméra dispose bien d’une batterie intégrée ? Avez vous fait un test de durée de cette batterie (en mode veille sans sirene active) ?
            Merci

          3. Je viens de vérifier sur le site de Kodak et la caméra IP101wg ne possède apparemment pas de batterie, du moins cela n’est pas mentionnée .

          4. Bonjour, est ce que quelqu’un a fait des tests de décibel ? moi je rencontre un gros souci de puissance sonore, je peux coller mon oreille sans soucis a la base ! est ce pareil pour vous ? Merci

            • Je n’ai pas les outils pour mesurer la puissance sonore, mais clairement je ne pourrai pas poser mon oreille dessus ! Le volume est il bien réglé au maximum ? De mémoire il y a un paramètre dans l’application qui permet 3 niveaux sonores différents.

              • Bonjour, merci pour la réponse, oui en effet il est au maximum. Moi j’ai mesuré avec deux applications et deux smartphones différents. J’ai un BTS électronique, ce n’est pas ma première alarme et je peux affirmer que le son n’est pas normal. Soit le piézo est défectueux, soit le signal a un problème. Mais le vendeur me dit que c’est tout a fait normal !

            Laisser un commentaire

            Ne ratez plus aucune news !

            Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

            Merci pour votre inscription !