Test de la lampe connectée Xiaomi Yeelight

Lampe connectée Xiaomi Yeelight

60€
8.9

Qualité

9.0/10

Fonctions

9.5/10

Utilisation

9.0/10

Prix

8.0/10

Pour

  • Le design
  • Les fonctions

Contre

  • Eclairage assez peu puissant malgré les 10w

Depuis mon test du fameux bracelet connecté Xiaomi, je dois dire que je suis cette marque de près, tant les produits sont en général de qualité. Cette fois, c'est au tour d'une lampe connectée d'être testée, la lampe Xiaomi Yeelight, que je trouvais vraiment très jolie. J'ai pu la tester grâce à notre partenaire Tiny Deals.

 

I. Déballage de la Yeelight

On retrouve le packaging propre à la marque, épurée, simplement reconnaissable par son petit logo:

xiaomi_yeelight_1

A l'intérieur, on y retrouve la lampe, parfaitement emballée. Arrivée tout droit de Chine, pas de casse à signaler. Les produits de la marque sont en effet encore difficiles à trouver en France.

xiaomi_yeelight_2

A l'intérieur, on y retrouve simplement la lampe, avec son alimentation et sa petite notice d'utilisation (tout en chinois, donc oubliez).

xiaomi_yeelight_3

Les commandes sont disponibles sur le dessus: le gros bouton central permet d'allumer et éteindre la lampe. Le petit juste à côté permet de changer le mode, passant d'un éclairage fixe à un éclairage changeant de couleurs. Enfin, notons que le contour est tactile: un glissement de doigt dans un sens ou dans l'autre (en suivant le contour du cercle) permet de varier l'intensité de l'éclairage.

xiaomi_yeelight_4

La lampe mesure 22cm de haut pour 10cm de diagonale. Toute blanche, avec une base imitant l'alu brossé (mais en plastique), elle est plutot jolie et sobre, et trouvera bien sa place dans un intérieur moderne.

xiaomi_yeelight_5

A l'arrière on retrouve simplement le connecteur pour l'alimentation.

xiaomi_yeelight_6

En dessous, on retrouve les caractéristiques, cette lampe fournissant ainsi un éclairage de 10w en led, avec une température pouvant aller de 1700 à 6500K.

Un petit cercle en caoutchouc tout autour permet d'assurer l'adhérence de la lampe une fois posée.

xiaomi_yeelight_7

Produit venant de Chine oblige, il faudra un petit adaptateur pour l'alientation. Un simple adaptateur pour les broches, puisque la Yeelight peut fonctionner en 220V sans problème.

A lire également:
Test Senstroke: une batterie virtuelle qui tient dans la poche !

xiaomi_yeelight_8

Passons à son utilisation.

 

II. Utilisation de la Yeelight.

Bien que pouvant fonctionner en parfaite autonomie, la Yeelight peut être connectée à son smartphone afin d'y ajouter quelques fonctionnalités. Il faut donc commencer par installer l'application Yeelight Lamp, disponible sur iOS et Android.

xiaomi_yeelight_9

Au lancement de l'application, on peut se créer un compte si on le souhaite, mais cela n'est pas obligatoire.

xiaomi_yeelight_10

Bonne chose, l'application est disponible nativement en anglais, ce qui n'est pas toujours le cas pour les produits venant de Chine. Ici, on commence donc en cliquant sur le bouton du bas pour ajouter une nouvelle lampe:

xiaomi_yeelight_11

L'application va rechercher les lampes Yeelight disponibles. Attention, il faut que le bluetooth de votre téléphone soit activé.

xiaomi_yeelight_12

La lape se met à clignoter une fois détectée par l'application. Il suffit d'appuyer sur son petit bouton pour valider l'appairage.

xiaomi_yeelight_13

Voilà, notre lampe est ajoutée ! A partir de là, 4 icones apparaissent en bas de l'écran, permettant de naviguer dans les différents modes:

xiaomi_yeelight_14

Le mode Power permet d'allumer / éteindre facilement la lampe. En mode nuit un ciel étoilé est affiché et un unique bouton power pour l'allumer, pratique en pleine nuit pour ne pas avoir à chercher.

xiaomi_yeelight_15

Le mode Hue permet de changer les couleurs et la luminosité. Un mouvement du doigt de bas en haut permet d'augmenter la luminosité, l'inverse pour la réduire. Un mouvement de droite à gauche permet de modifier la couleur, cette lampe pouvant prendre l'une des 16 millions de couleurs disponibles.

xiaomi_yeelight_16

L'icone White permet d'avoir une lumière blanche, plus ou moins chaude selon ce qu'on recherche. Là aussi un mouvement du doigt de gauche à droite permet de modifier la température de couleur, et de bas en haut de varier l'intensité.

xiaomi_yeelight_17

La dernière icone permet d'accéder aux réglages plus avancés.

xiaomi_yeelight_18

Ici il sera par exemple possible de sélectionner avec précision la couleur qu'on souhaite, et de la définir parmi les couleurs par défaut.

xiaomi_yeelight_19

Comme sur les ampoules Philips Hue, il est également possible de récupérer une couleur précise en récupérant celle d'une photo:

A lire également:
Test Alarme Ajax StarterKit: l'alarme nouvelle génération !

xiaomi_yeelight_20

Objet connecté, la lampe peut également être mise à jour si besoin:

xiaomi_yeelight_21

Une petite mise à jour était d'ailleurs disponible lors de mes tests, pour corriger un petit problème avec le bracelet Mi Band. Il existe en effet une petite interaction entre les deux: vous pouvez vous endormir la lumière allumée, quand votre bracelet Mi Band détecte que vous êtes endormi, la lumière s'éteint.

La mise à jour s'applique très simplement, il suffit d'être patient et de ne pas éteindre son téléphone:

xiaomi_yeelight_22

La lampe dispose de tout un tas d'autres paramètres.

Tout d'abord, on peut lui donner un nom, pratique si on dispose de plusieurs lampes.

xiaomi_yeelight_24

Ensuite, il est possible de définir des calendriers, pour allumer ou éteindre la lampe à une heure donnée, le jour qu'on souhaite:

xiaomi_yeelight_25

On peut définir ainsi plusieurs programmations, utiles par exemple pour le réveil matin:

xiaomi_yeelight_26

On peut régler la durée de la veilleuse. Par exemple ici 15min. Il suffit de maintenir appuyé le bouton de la lampe jusqu'à ce qu'elle clignote pour activer la veilleuse. Au bout de 15min, elle s'éteindra automatiquement. Pratique pour les enfants par exemple:

xiaomi_yeelight_27

Le mode nuit permet de faciliter l'utilisation de la lampe la nuit: pas besoin d'appuyer précisément sur son bouton Power, si vous touchez la zone du dessus, tactile, cela aura pour effet de l'allumer. Et la lumière s'éclairera doucement, histoire de ne pas vous éblouir la nuit. Bien pensé !

Là aussi, vous avez la possibilité de définir de quelle heure à quelle heure a lieu le mode nuit:

xiaomi_yeelight_29

Bien que la programmation permette de définir un réveil à heure fixe, la Yeelight dispose d'un autre mode réveil, qui aura pour effet de s'allumer tout doucement une demie heure avant votre heure de lever effective. Ainsi, grâce à un effet “lever de l'aube”, vous vous réveillez plus naurellement et êtes moins fatigué.

xiaomi_yeelight_30

Enfin, une option permet d'appairer la lampe Yeelight avec le bracelet sportif Mi Band, pour éteindre automatiquement la lumière quand vous vous êtes endormi. Pratique. Une autre option aurait été très sympa, celle de nous réveiller au meilleur moment: comme nous l'avons vu dans le test du Mi Band, celui ci est capable de vibrer pour nous réveiller en douceur en phase de sommeil léger, puisqu'il suit notre sommeil. Une évolution pourrait être d'allumer la lumière en même temps tout doucement…

A lire également:
Test du Dreame F9: le nouveau robot aspirateur connecté de Xiaomi à moins de 200€ !

xiaomi_yeelight_32

Je testerai cette fonctionnalité plus tard, quand j'aurai acheté le nouveau bracelet de Mi Band, avec suivi de la fréquence cardiaque intégré ;-)

yeelight_3

yeelight_2

 

III. Conclusion

Comme on l'a vu, cette petite lampe regorge de fonctionnalités. Même si elle peut être utilisée comme lampe d'ambiance dans n'importe quelle pièce, ses fonctionnalités la prédestinent beaucoup à être utilisée comme lampe de chevet. Dans ce cadre un petit écran affichant l'heure aurait pu être la cerise sur le gateau. Les fonctions pensées pour cette utilisation, comme la veille, le réveil aube, ou encore l'activation de toute la dalle tactile pour ne pas la chercher dans le noir, sont vraiment pratiques.

Autre argument en faveur de cette utilisation: sa lumière diffuse, très douce. Malgré sa puissance annoncée de 10w, il ne faudra pas compter éclairer une pièce avec, ou il en faudra plusieurs. Le plastique blanc entourant la lampe fait en sorte que la lumière soit douce, diffuse, mais éclaire du coup moins qu'en éclairage direct.

yeelight_4

Vendue une soixantaine d'euros, elle peut peut être paraitre un peu chère, mais finalement si on compare à une ampoule Philips Hue qu'on mettrait dans une petite lampe pour faire l'équivalent, le prix se tient. D'autant que les fonctions prévues sont pratiques et adaptées au produit. En tout cas, design et fonctionnalités ont su séduire ma femme, si bien que je vais sans doute devoir en acheter une seconde pour sa table de nuit ;-)

Pour finir, cette lampe, comme la plupart des produits Xiaomi pour la maison, peut être intégrée au système domotique de la marque, dont je vous parlerai très prochainement. L'occasion sans doute dé découvrir d'autres scénarios pour cette lampe, comme un allumage sur détection de présence par exemple.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !
12 Commentaires
  1. Merci pour ce test,

    Peux t on piloter la lampe avec un système tiers ? ou est-on obliger de passer par l’appli officiel ?

    Merci

  2. Connectée, certes, mais si la connexion n’est pas ouverte, c’est très limité. Finalement, la connexion se résume à un panneau de pilotage déporté sur le smarphone. J’appelle plus cela un objet télécommandé que connecté.
    Pour moi, connectée veut dire qu’il existe un protocole permettant de la piloter depuis un programme par exemple. Pour l’intégrer dans sa solution domotique.
    Bref peut-on la piloter par requêtes http par exemple ?

    Bien cordialement

  3. Bonjour, J’ai aussi un Yeelight mais j’ai un peu de mal avec la connexion bluetooth qui ne s’effectue jamais du premier coup, est-ce pareil pour toi ?
    Merci

  4. Non, pas de soucis pour moi avec mon One Plus X. Ca prend 2-3s, mais ca se connecte sans que je fasse quoique ce soit.

  5. Pour l’instant il faut passer par l’application fournie, mais des dév veulent l’intégrer à d’autres systèmes, comme par exemple Jeedom, qui pilote déjà des périphériques en bluetooth.

  6. cf ma réponse juste au dessus. Ca devrait pourvoir se piloter en bluetooth. La solution Xiaomi est déjà compatible (normal), il n’est pas exclu que d’autres le soient.

  7. Bonjour,
    les fonctions timer sleep et wake-up light marchent t’elles si on éteint son portable la nuit?

  8. Oui, la lampe intègre ca dans sa mémoire directement une fois que c’est paramétré depuis le smartphone.

  9. Bonjour,
    il y a t il possibilité de désactiver le bluetooth une fois la lampe configurée?

  10. Salut sur quel site tu as vu des dev qui cherchaient ?

  11. bonjour,
    J’envisage d’acheter cette lampe + le mi band 2
    savez vous si ça pose probléme s’il y a 2 personnes qui ont un bracelet Mi2 dans la même chambre ?
    la lampe peut etre apparé aux 2 ou il faut choisir un des 2 bracelets a apairer avec la montre ?

  12. Bonjour, j’ai une maison équipée en Philips Hue + Domoticz.
    Au final, est ce que les ampoules de Xiaomi tiennent la comparaison avec celles de Philips au niveau de la qualité d’éclairage ? Notamment au niveau des blancs chauds/froids ?
    Il me semble qu’elles sont moins lumineuses.

    Ce serait pour compléter dans des pièces secondaires.
    Depuis que la passerelle Xiaomi Mi Home est compatible avec Domoticz, je testerais bien quelques périphériques vu les prix.

    Laisser un commentaire

    Register New Account
    Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
    Reset Password
    Compare items
    • Casques Audio (0)
    • Sondes de Piscine Connectées (0)
    • Smartphones (0)
    Compare
    Recevez les dernières infos

    Inscrivez vous à notre Newsletter hebdomadaire !

    Restez informés des nouveaux articles, tests de produits, guides, et bons plans !