Test Awox: le multiroom abordable avec Cabasse

Awox StriimSound et StriimLink

A partir de 79€
Awox StriimSound et StriimLink
91.25

Qualité

10/10

    Fonctions

    9/10

      Utilisation

      10/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Qualité audio
          • Design
          • Formats reconnus, même pour audiophiles
          • Facile à utiliser

          Contre

          • Manque Spotify sur le StriimLink
          • Impossible actuellement d'utiliser le Striimlink dans des zones audio

          Il y a quelques temps je vous avais présenté l’ampoule StriimLight, une ampoule intégrant une enceinte pouvant diffuser du son. Un concept très pratique pour sonoriser facilement une pièce. Mais Awox ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin, surtout depuis le rachat de Cabasse, l’un des spécialistes francais de l’audio. Ainsi la société francaise a sorti différentes enceintes, toutes compatibles DLNA, c’est à dire pouvant lire la musique disponible sur le réseau, mais également sur internet, comme par exemple Spotify ou encore Deezer. Des enceintes, comme la StriimSound que nous allons voir aujourd’hui, mais également un boitier pouvant être branché sur n’importe quelle enceinte ou ampli audio, rappelant quelque peu ce que faisait Squeezebox à l’époque. Un concept très intéressant, que beaucoup ont utilisé, mais qui n’avait malheureusement jamais trouvé de remplacant. Nous tenons peut être la perle rare ;-)

          Découvrons sans plus attendre ce que nous propose la solution multiroom d’Awox. Comme c’est le système multiroom qui nous intéresse, et que par définition il faut plusieurs équipements, nous verrons aujourd’hui l’enceinte StriimSound ainsi que le boitier StriimLink.

           

          I. Déballage du StriimSound

          Attention, à la réception du colis, prévoyez de la place dans la voiture ;-) L’enceinte StriimSound est en effet plutot volumineuse et fait son poids:

          awox_cabasse_53

          La StriimSound mesure 420 (H) x 250 (l) x 250 (L) mm, pour un bon 5kg.

          A l’intérieur, pas de fioritures, on retrouve l’enceinte, son alimentation, et un petit manuel. C’est tout ce dont elle a besoin, en même temps.

          awox_cabasse_54

          L’enceinte est un mélange d’aluminium brossé, de tissu noir pour la partie enceinte, et de plastique / caoutchouc pout les côtés, lui permettant d’être bien stable quand elle est posée, que ce soit à plat ou à la verticale. L’impression de solidité est là, et il faut avouer que l’enceinte est très belle. Un peu volumineuse pour mon intérieur, elle ne passe pas inapercue, mais elle est très jolie.

          awox_cabasse_60

          A l’arrière de l’enceinte on trouve différentes connectiques, avec de gauche à droite: la prise alimentation, la prise ethernet (qui vient en plus du wifi intégré si on préfère une liaison cablée), une entrée jack auxiliaire, une sortie casque, une prise Usb pour lire la musique d’une clé Usb par exemple, et enfin un bouton d’appairage rapide pour le wifi. Comme on le voit, la lecture pourra donc se faire sur le réseau, en ligne, via un appareil extérieur, ou même simplement une clé Usb. Il manquerait peut être un lecteur SD, mais la clé Usb est plus utilisée, je pense. Autre connexion invisible: cette enceinte supporte également le Bluetooth (standard v4.0 avec bien sûr support A2DP et AVRCP).

          awox_cabasse_59

          Sur le dessus, on retrouve le même type de bandeau métallique, avec cette fois une série de boutons pour piloter l’enceinte: mise en marche, réglage du volume, morceau suivant / précédent, choix de la source… Du classique. A l’usage, il s’avère qu’on utilise assez peu ces touches, puisque tout se pilote depuis l’application. Mais ca peut être pratique en cas de besoin. Une petite led indiquera également l’état de l’enceinte: statut de connexion au réseau, bluetooth, etc…

          awox_cabasse_56

          Petit détail: le logo Cabasse marqué sur le dessus de l’enceinte. Autant mes amis ne connaissaient pas trop Awox, autant ils connaissaient très bien Cabasse pour sa qualité audio ;-)

          awox_cabasse_55

          Côté caractéristiques audio pures, d’ailleurs, nous avons un système de haut-parleurs 2.1 délivrant une puissance de 80W, supportant les fréquences 62Hz – 18500Hz @-6dB et  67Hz – 18000Hz @-3dB.

          A pleine puissance, l’enceinte ne sature pas, et elle envoie !

          awox_cabasse_57

          awox_cabasse_58

           

          II. Déballage du StriimLink

          Le StriimLink est dans un tout autre registre, puisqu’il arrive dans un tout petit carton, tout léger:

          awox_cabasse_61

          A l’intérieur, on y trouve bien sûr le boitier audio, son alimentation, un manuel, un CD (avec une partie software permettant de transformer son ordinateur en serveur audio accessible par le boitier), et deux adaptateurs audio à utiliser en fonction de l’appareil qui sera branché sur le Striimlink.

          awox_cabasse_62

          Comme je le disais, on est dans un tout autre registre, puisque ce boitier ne mesure que 125(L) x 95(l) x 25 (H)mm pour un poids de 150g :p

          awox_cabasse_63

          Ce n’est pas un mal, puisqu’il n’est là que pour assurer la transmission audio, il pourra ainsi être facilement dissimulé derrière une chaine hifi ou un ampli home cinéma par exemple.

          awox_cabasse_64

          A l’arrière nous trouvons toutefois une connectique complète: alimentation, bien sûr, port Usb, sortie optique, et port ethernet, en plus du wifi intégré. Pas de bluetooth cette fois, dommage.

          awox_cabasse_65

          Sur le côté, une entrée audio jack, ainsi que quelques boutons de contrôle, qu’on utilisera en fait encore moins que ceux du StriimSound, étant donné que ce boitier sera la plupart du temps caché derrière un autre appareil.

          awox_cabasse_67

          Enfin, de l’autre côté une série de leds pour indiquer l’état du boitier, ainsi qu’un bouton d’appairage rapide du wifi.

          awox_cabasse_68

          awox_cabasse_69

          Comme sa grande soeur, ce boitier saura lire sans problème la musique du réseau, en ligne, sur une clé Usb, ou encore depuis un autre appareil. La plupart des fichiers sont supportés:

          • MP3 (jusqu’à 48kHz, CBR & VBR)
          • AAC (jusqu’à 48kHz, 8-320 kbps)
          • WMA (jusqu’à 48 kHz, CBR & VBR)
          • LPCM (jusqu’à 48 kHz, jusqu’à 1.42 Mb/s)
          • WAV (jusqu’à 48 kHz, jusqu’à 1.42 Mb/s)

           

          III. Installation

          L’installation de ces deux appareils est très semblable. Il faudra au préalable installer l’application Awox StreamControl, disponible sur Android, iOS, mais également Windows et Mac. Toutes les applications sont disponibles sur le store ou via la page téléchargement du fabricant. Cette même application permet de configurer tous les appareils de la marque:

          awox_cabasse_2

          On commence donc par brancher les appareils, on lance l’application (ici sur iPad), puis on sélectionne l’appareil à configurer.

          On indique alors le type de connexion à utiliser:

          awox_cabasse_3

          Si on opte pour le wifi sur la StriimSound, par exemple:

          awox_cabasse_4

          Il faut ensuite se rendre dans les paramètres de la tablette / smartphone et se connecter au réseau Wifi de l’enceinte:

          awox_cabasse_5

          On sélectionne le réseau créé par l’enceinte:

          awox_cabasse_6

          On retourne ensuite dans l’application, et on sélectionne cette fois le réseau auquel l’enceinte doit se connecter:

          awox_cabasse_7

          La couleur de la led doit nous indiquer si tout est ok.

          awox_cabasse_8

          Voilà, c’est fini ! Ca, c’est l’étape « un peu longue » si on souhaite utiliser la connexion Wifi. En ethernet c’est encore plus rapide.

          awox_cabasse_9

          On se retrouve alors sur l’écran d’accueil qui nous permet de sélectionner la source musicale à lire: radio internet, Deezer, Spotify, clé Usb, mais également musique de l’iPad, ou encore musique disponible sur les serveurs DLNA (via l’application à installer sur un ordinateur, mais également sur un Nas comme un Synology par exemple, puisqu’il est compatible DLNA).

          awox_cabasse_10

          L’ajout du Striimlink se passe exactement de la même facon, je ne détaillerai donc pas plus.

          awox_cabasse_22

           

          IV. Utilisation

          Avant de commencer, un petit tour dans les paramètres de l’enceinte (le boitier a sensiblement les mêmes). Les paramètres sont très complets, comme nous allons le voir. On retrouve bien sûr les informations relatives au nom (que l’on peut personnaliser) et de connexion au réseau. Il est également possible de changer la langue pour le francais, car l’enceinte pourra vous notifier oralement de certains évènements, comme sa bonne connexion au réseau au démarrage. Détail intéressant: il est possible d’utiliser l’enceinte comme répéteur wifi pour agrandir son réseau wifi à la maison. Pratique !

          awox_cabasse_11

          L’écran suivant permet de voir la charge de l’enceinte, en terme de processeur et mémoire, ainsi que diverses informations sur la version du système, le transit réseau, etc…

          awox_cabasse_12

          awox_cabasse_14

          Une partie maintenance permet de redémarrer l’enceinte, la réinitialiser, ou encore la mettre à jour. Comme c’est devenu courant, ce type d’appareil peut en effet être mis à jour pour supporter de nouvelles fonctionnalités.

          awox_cabasse_13

          Un onglet alarmes permet de créer des alarmes, utiles surtout pour le réveil matin notamment. On choisit l’heure, les jours, le volume, et la source, qui pourra être un buzzer (bof) ou l’adresse d’une webradio (beaucoup plus agréable ;-)

          awox_cabasse_15

          awox_cabasse_16

          L’onglet Player, lui, affiche différents controles de l’enceinte, et permettra de régler des pré sélections. On pourra également lancer la lecture directe d’une URL:

          awox_cabasse_17

          Mais également, chose très intéressante dans notre domaine, lancer la lecture vocale d’un message tapé (text to speech). On peut donc imaginer envoyer une info vocale dans différentes pièces où se trouveraient ce type d’enceinte ou boitier).

          awox_cabasse_18

          Une fonction vraiment alléchante, malheureusement pour l’instant elle ne semble utilisable qu’en tapant le texte dans l’application. Une API devrait arriver prochainement, on a hate de la voir débarquer, car l’intégration dans un système domotique s’annonce très intéressante :D On pourra toutefois déjà faire quelques petites choses, que je vous expliquerai dans un prochain article ;-)

          Pour en revenir à l’utilisation pure, revenons sur l’écran d’accueil. Quand on a plusieurs enceintes, on peut sélectionner celle à piloter:
          awox_cabasse_52

          Vous remarquerez que je n’ai pas que les enceintes Awox, on y voit également ma TV Samsung et mon Ampli Onkyo. En fait, l’application détecte tous les périphériques compatibles DLNA, il est donc possible d’envoyer la musique sur l’un de ces appareils, et pas seulement les enceintes du fabricant.

          On peut au choix envoyer la musique qu’on souhaite sur l’enceinte qu’on souhaite (avec différentes musiques possibles sur différentes enceintes, on a un vrai système multiroom), mais également créer des zones, qui permettront de synchroniser plusieurs enceintes. Pour cela, il suffit de se rendre dans les paramètres, puis choisir la gestion des zones:

          awox_cabasse_26

          Par défaut, il n’y en a aucune, on crée donc la première:

          awox_cabasse_27

          On peut lui assigner une icone pour mieux la représenter:

          awox_cabasse_28

          Lui donner un nom, et sélectionner les enceintes devant en faire partie:

          awox_cabasse_29

          Bon, petit bémol ici, mon boitier StriimLink n’apparait pas dans les enceintes disponibles. Il n’est apparemment pas possible de l’assigner à une zone. Dommage, car dans mon cas, par exemple, avec mes enceintes arrivant dans le plafond de chaque pièce, le StriimLink était particulièrement intéressant pour la gestion de mon multiroom. Le fait de ne pas pouvoir créer de zone (par exemple salle à manger, salon et cuisine), limite un peu les possibilités. C’est toutefois un point qui est à l’étude pour une prochaine mise à jour.

          Sinon, quand les enceintes sont supportées, comme la StriimSound, il est même possible d’assigner un canal particulier à l’enceinte. Si on utilise deux enceintes dans la même pièce, par exemple, l’une peut faire le canal droit:

          awox_cabasse_49

          Et l’autre la gauche:

          awox_cabasse_50

          On aura ainsi un son synchronisé et stéréo entre les deux enceintes.

          Bien sûr, une enceinte peut tout à fait prendre en charge la stéréo à elle seule:

          awox_cabasse_51

          Pour l’écoute de musique, il suffit alors de sélectionner l’enceinte ou la zone à utiliser, puis choisir sa musique entre ce qui est disponible localement sur l’appareil (par exemple mon iPad), sur le réseau, les webradio, ou encore Deezer et Spotify. A propos de ce dernier, que j’utilise intensivement en version premium,  l’application nous bascule automatiquement vers l’application Spotify, qui devra bien sûr être installée. Il suffit de sélectionner l’enceinte puis la musique qu’on souhaite sur Spotify:

          awox_cabasse_19

          Deuxième bémol pour le boitier StriimLink: Spotify n’est pour l’instant pas disponible dessus :/ Dommage, c’est la source de musique que j’écoute le plus.

          Mise à part ce point, je dois dire que l’utilisation est très intuitive, et la qualité sonore au rendez vous (pour l’enceinte StriimSound, car pour le StriimLink cela dépendra bien sûr de l’appareil branché dessus).

           

          V. Conclusion

          J’ai beaucoup apprécié de pouvoir tester ces deux produits. Awox avait su innover en proposant des ampoules RGB avec enceinte intégrée, en bluetooth ou en wifi, et le rachat de Cabasse lui a permis d’aller encore plus loin dans le domaine de l’audio. Concernant l’enceinte StriimSound, la qualité audio est au rendez vous, l’enceinte est plutot jolie, et on apprécie de pouvoir lire facilement tout type de contenu, quelque soit la source. Etant donné que le StriimLink ne supportait pas la fonction de Zone, je n’ai pas pu tester totalement la synchro de zone entre plusieurs enceintes, mais si on possède plusieurs enceintes c’est géré. A 249€, c’est une alternative très intéressante à l’habituelle solution Sonos préconisée un peu partout. Même si le son est excellent, il est toutefois un peu différent de Sonos, cela dépendra de l’oreille de chacun.

          Concernant le SriimLink, mon avis est plus mitigé. Le concept est super, c’est exactement ce que j’attendais pour remplacer le système Squeezebox. Mais les deux points noirs relevés dans le test sont pour moi bloquant: pas possible de les utiliser dans des zones, et absence du service Spotify. Les développeurs travaillent toutefois dessus, leur problème étant la mémoire limitée du StriimLink. C’est dommage de n’avoir pas prévu cela à la conception. Une fois ces deux points corrigés, ce sera un petit boitier vraiment sympa, à peine plus cher qu’un raspberry (79€), mais bénéficiant du savoir faire Cabasse / Awox et d’un logiciel de gestion bien fait. Restera à attendre la disponibilité de l’API, et ce sera à mon avis une excellente solution multiroom, intéressante aussi bien pour le côté musique que pour son intégration à un système domotique :D Bref, si vous envisagez de mettre en place un système multiroom, moins couteux que Sonos mais tout aussi efficace, la solution Awox est à prendre sérieusement en compte !

          BON PLAN: si vous êtes tenté, notre partenaire Domadoo offre 10% de remise aux 5 premiers acheteurs avec le code METDOMAW.


          2 Commentaires
          1. Bonjour,
            Peux-on intégrer les ampoules striimlight d’awox à une zone ? Est-il possible de lire le flux audio de youtube sur une zone ?

          2. Bonjour et merci pour ce test. As-tu faisais mesures de consommation électrique de cette enceinte ? En veille et en fonctionnement ? Car si les résultats sont meilleurs que Sonos cela ferait un autre point en sa faveur.

            Laisser un commentaire

            Ne ratez plus aucune news !

            Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

            Merci pour votre inscription !