Orange Homelive et le Cloud: quand les serveurs ne répondent plus…

Vous avez sans doute entendu parlé de la solution domotique de Orange, baptisée Homelive. Un test est en cours à la maison, ce n’est plus qu’une question de jours avant sa publication.

Malheureusement, mercredi une grosse coupure des serveurs Orange a eu lieu, rendant indisponible le service durant deux bonnes heures. Immédiatement de nombreuses personnes ont remonté le problème à Orange, comme on peut le voir par exemple ici sur Twitter:

Ou encore ici:

Comme le laisse entendre le « encore en rade », cela n’est malheureusement pas la première fois. D’ailleurs, beaucoup de personnes expriment leur mécontentement à ce sujet sur le forum de l’opérateur, ici ou encore .

 

Ces problèmes commence serieusement à devenir pénible.

Le 3970 est totalement incompétant.

Est-ce que on peut espérer que ce service fonctionne un jour sans des interruptions permanantes…

 

Un très mauvais point pour la démocratisation de la domotique, qui la fait encore passer pour un gadget incapable de fonctionner correctement :/ C’est dommage. Le problème n’est pas la solution domotique en elle même, puisque le Z-wave a fait ses preuves, et que la box, développée par Vera Control, est bien connue également. Le problème est le fait que cette solution repose sur le cloud, c’est à dire des serveurs extérieurs.  Quand on souhaite se connecter à l’interface web ou à l’application mobile, on se connecte en fait aux serveurs Orange, et pas directement à sa box. Les serveurs extérieurs ne répondent plus, le système domotique devient inaccessible. Attention, les scénarios et certaines alertes continuent de fonctionner. Mais impossible de se connecter à la maison, ce qui peut être un vrai problème quand on est éloigné, pour jeter un oeil à ses caméras de surveillance, ou activer le chauffage avant de rentrer, par exemple. Que cela se produise dans une petite structure, même si cela n’est pas excusable, peut se comprendre. Mais chez un opérateur tel que Orange, connu pour avoir de gigantesques Data Center, et hébergeant les services de nombreuses sociétés, cela est beaucoup plus surprenant. Je ne m’étendrai pas sur le côté technique du pourquoi le service plante, on s’en moque. La seule chose importante est que le service est régulièrement inaccessible, rendant la maison connectée… déconnectée du monde. C’est un sujet que j’ai d’ailleurs évoqué tout récemment dans ma série d’articles sur la domotique, notamment « comment choisir sa solution domotique », que je vous invite à lire si ce n’est déjà fait.

par-où-commencer1

J’y aborde d’ailleurs ce problème de solutions reposant sur le cloud. Je ne dis pas qu’il faut absolument éviter ce type de solution reposant sur le cloud, car il y en a d’excellentes, comme par exemple eedomus qui n’a jamais failli durant les deux années que je l’ai utilisée. Mais il faut choisir sa solution en connaissance de cause, en étant bien conscient des risques que le cloud implique. Le lapin connecté Nabaztag est sans doute l’exemple le plus frappant qui reste dans la mémoire de beaucoup, d’autant plus que son grand frère le Karotz est voué au même sort ce mois ci. Il ne faudrait pas que ce genre de problème se produise avec une solution destinée à piloter toute votre maison…


7 Commentaires
  1. Bonjour Cedric, Bonjour à toutes et tous,

    Cet article est partagé sur le forum JEEDOM, à cette adresse : https://forum.jeedom.fr/viewtopic.php?f=59&t=4674.

    Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, JEEDOM est une solution domotique sans cloud ni abonnement.

    Je vous laisse la découvrir :

    https://jeedom.fr/
    https://forum.jeedom.fr/

  2. Oui, il est prévu que j’en parle prochainement. J’ai commencé à jouer avec, et Jeedom a en effet de solides arguments, dont le fait d’être totalement autonome. Je pense attendre l’arrivée de la Jeedom Center, et il n’est pas exclu que je migre ma maison dessus ;-)
    Merci pour le partage de l’article, en tout cas.

  3. je teste aussi homelive depuis la 1e semaine (donc 3 mois) et pour avoir une eedomus, c’est clair il n’y a pas photo.
    POur etre complet, tu te trompe un peu! Eedomus a connu 2 soucis de serveurs, qui ont été aussi réparés. Mais, et c’est là que pour moi réside la différence, eedomus, ne fait pas payer un service au rabais pour 10e/mois mais un premium fonctionnel pour 6€.
    Ensuite, lors de ce problème, comme d’habitude, la team a été réactive et, a cette époque, réactive dans la communication. Le lancement de la EE+ les a, semble t il ralenti dans la prise en compte des demandes, mais on en est très loin de ce que propose le mamouth Orange. Et c’est ca qui me choque. d’un coté une petite PME débordée mais qui écoute ses clients et de l’autre le monstre qui les prend pour des c..

  4. Merci pour ce moment de gloire sur ce site
    :)

  5. Ce ne sont pas mes seuls à avoir des problèmes avec leurs solutions via cloud, on pourrais aussi parler d’une autre marque française qui cest retrouvée aussi paralysée la semaine dernière.
    Cest bien pour cette raison qu’il ne faut pas confier sa sécurité a ce genre de produit.
    Que l’exécution dun scénario ne s’opère pas, ce n’est pas trop gênant mais de se retrouver dans l’impossibilité de désarmer son système ou de ne pas être avertis en cas d’intrusion car les serveurs sont en panne est extrêment facheux.

  6. @Pinse57
    J’imagine que tu parles d’une marque commençant par un M et finissant par un X.
    Perso j’en possède une et j’en suis très content.
    J’imagine que te ton côté tu n’en possèdes pas, car tu sembles ignorer que :
    – Même en cas de coupure ADSL ou de courant, la centrale continue de fonctionner de manière autonome : Détections des intrusions, scénarios…
    – Concernant le fait de ne plus pouvoir désactiver la centrale, je ne comprends pas de quoi tu parles. Car il tout à fait possible même en cas de coupure ADSL ou de courant de désarmer via les claviers à touches ou à badges ou via les télécommandes.
    Ceux qui pour faire quelques économies préfèrent utiliser uniquement leur smartphone pour les armements/désarmements choisissent de prendre un risque.
    Comment font-ils en cas de vol, de perte du téléphone ou tout simplement de batterie à plat ?
    Je ne vois pas en quoi le fait que certains choisissent de prendre ce risque met en cause le système en question.
    – Et pour finir, peut-être n’es-tu pas au courant que cette fameuse marque française dont tu parles propose un relais GPRS comme la grande majorité des systèmes d’alarme digne de ce nom. Ce qui lui permet d’être tout à fait utilisable même en cas de coupure ADSL ou de courant et donc de recevoir les alertes, SMS par exemple, en cas d’intrusion.

  7. Libre à toi de te justifier mais évite d’interpréter mes propos s’il te plaît. Ce n’est certainement pas la seule marque française sur ce marché……
    A la date de publication de cet article les problèmes touchant orange étaient aussi valables sur la ee…..s. Il est vrai que sur cette dernière c’est rarissime mais cela peut arriver et ça reste tout de même ennuyeux.
    Le cloud ……De belles promesses mais avec une marge de progression énorme.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque semaine toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !