Vera: Utiliser la fonction routeur

La Vera 2, bien qu’intégrant directement un contrôleur ZWave, à la différence du premier modèle, reste basée sur un routeur, d’où sa taille compacte et sa faible consommation électrique. Micasaverde a d’ailleurs décidé de conserver cette fonction de routeur: la Vera peut donc être simplement un serveur domotique autonome, ou être aussi un routeur, faisant de la Vera le point central de votre réseau.

L’accès à la configuration du routeur se fait via l’interface web de la Vera, en allant dans « Avancé », puis onglet Net & Wifi. En haut à droite, un lien « Advanced configuration » permet d’accéder à la configuration du routeur.

 

 

Pour accéder à la configuration, il faut s’identifier en tant que « root », et entrer un mot de passe. Ce mot de passe figure sur une étiquette en dessous de la Vera, en tant que « Wifi Pass ». Il s’agit en effet de la clé pour accéder au Wifi de la Vera, mais également du mot de passe pour accéder à la configuration de la partie routeur, en encore du mot de passe pour l’accès SSH.

 

 

Les connaisseurs remarqueront que la partie routeur est gérée par OpenWRT Backfire 10.03, bien connu pour « customiser » de nombreux routeurs du commerce.

On retrouve donc les fonctions très classiques d’un routeur, avec définition des adresses IP, passerelle, et DNS:

 

 

Même chose pour la partie Wifi, où on peut indiquer le type de protection, le canal, le nom SSID, etc…

 

 

Activation ou non de la fonction DHCP, visu des appareils connectés au réseau, et possibilité d’affecter des adresses IP statiques en fonctions des adresses MAC:

 

 

En cas d’adresse IP dynamique, il est possible de configurer un DynDNS, à l’aide de plusieurs services préconfigurés.

 

 

Il est bien sûr possible de faire de la redirection de ports:

 

 

L’onglet System permet d’avoir des informations sur le système (version, mémoire utilisée, nom du routeur, etc…)

 

 

Enfin, toute cette configuration peut être sauvée ou restaurée:

 

 

Nous avons fait là le tour des fonctions de ce routeur. Des fonctions relativement limitées au regard de ce qui se fait aujourd’hui sur ce type d’appareils, mais qui ont le mérite d’exister, et qui pourront suffire pour gérer le réseau d’une résidence secondaire, par exemple :p

Personnellement, je n’utiliserai pas cette fonction routeur, pour deux raisons:

  • d’une part, des fonctions trop limitées pour mes besoins, et une connexion maximum de 100Mbits
  • d’autre part, la gestion domotique est pour moi prioritaire, et je ne voudrai pas que cette partie soit ralentie à cause d’un trafic réseau trop important

Toutefois, pour les bidouilleurs, savoir que la Vera tourne sous OpenWRT peut ouvrir quelques perspectives, car il est tout à fait possible de s’y connecter en SSH pour y modifier quelques fichiers systèmes ou installer quelques packages supplémentaires. L’espace mémoire restant n’est pas énorme, mais depuis la dernière mise à jour, les logs de la Vera peuvent être enregistrés sur une clé Usb. Alors pourquoi pas d’autres  choses ??

 

 

Bien sûr, ces modifications sont à réserver à des personnes expérimentées, sous peine de planter la Vera :/


4 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque semaine toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !