Journalistes et domotique: mon coup de gueule !

Comme on dit, vendredi tout est permis, et aujourd’hui j’ai décidé de lâcher un petit coup de gueule ! Un « billet d’humeur », comme on dit dans le jargon des blogueurs…

Coup de gueule contre ces journalistes qui veulent parler de domotique sans rien y comprendre ou sans approfondir suffisamment leur sujet.

Attention: c’est une très bonne chose qu’ils s’intéressent à la domotique, puisque c’est l’avenir. En parler permettra qu’elle se démocratise un peu plus. Mais il faut arrêter de la présenter de cette façon, nous en revenons toujours au principe du « cher et compliqué ».

Cette semaine un reportage télévisé a eu lieu sur France 2, à voir en différé ici.

 

revolution_domotique

 

 

Le reportage commençait plutôt bien avec Jérôme qui nous montre comment il active son alarme à distance et jette un œil sur ses caméras pour s’assurer que tout va bien chez lui. Ensuite, une fois chez lui, gestion du chauffage et des lampes avec sa tablette tactile. Des choses « classiques » que nous sommes déjà nombreux à faire avec nos installations. Sur le coup, je me suis dit « enfin un reportage qui nous montre de la vraie domotique utilisable et abordable ». Sauf que tombe ensuite le prix: le couple a dû dépenser 20 000€ pour avoir tout cela ! :( D’un seul coup, ça jette un froid.

Le reportage continue avec un showroom parisien présenté par Pierre Nicolas Cléré, que j’ai d’ailleurs pu visiter moi même (il faut que je vous en parle, d’ailleurs…). Un showroom impressionnant, mais dont on peut parfois se moquer: TV dans la douche, dans les toilettes, bain programmable depuis le bureau… Attention, je ne me moque pas du showroom: c’est un SHOW – ROOM. C’est à dire une expo pour montrer ce qu’il est possible de faire techniquement. Dans une installation de tous les jours, on ira rarement aussi loin, seuls les plus fortunés voulant en mettre plein les yeux iront mettre une TV dans les WC, car l’utilité est limitée… En revanche, il y a de nombreuses choses intéressantes, comme la plaque de cuisson intelligente qui est capable de prévenir si on quitte la maison avec quelque chose sur le feu, les contrôles d’accès, la gestion des ambiances lumineuses, etc… Le reportage finit d’enfoncer le clou en annonçant un prix de 150 000€ ! Plus cher que ma maison, juste pour la partie domotique. Autant dire que monsieur et madame tout le monde qui regardent le journal de 20h sont vite calmés par rapport à la domotique.

 

Dans la semaine je suis tombé également sur un autre mini article de Presse Lib, un journal du Pays Basque. Quelques extraits:

A défaut d’être intelligent soi-même, on peut maintenant s’offrir, pour une somme plus ou moins modique, une maison intelligente.

Quant à cette merveille de réfrigérateur, sachez que chaque viennois au chocolat dévoré en douce s’affichera sur l’écran de commande avec l’heure du larcin, le nom de celui qui l’a commis…

Et, à moins de remplacer tous les membres de la famille par des robots, tout ça devrait finalement nous pourrir relativement la vie.

 

Je vous invite à le lire, c’est court, mais suffisant pour tourner la domotique en ridicule. Sans être sexiste, voici encore la femme « type » réfractaire aux nouvelles technologies, qui s’exprime sur un sujet qu’elle semble assez peu connaitre, ses sources se limitant aux quelques articles people qui ont bien voulu évoquer le sujet. Bon, je m'emporte :p Nous ne sommes plus en 1900, les femmes sont les plus grandes utilisatrices de smartphone, et adorent la technologie tant qu’elle est facile d’accès et utile. On ne pourra pas leur reprocher, et c’est bien le but recherché avec la domotique. La domotique doit être WAF.

Comme j’ai d’ailleurs répondu en commentaire à cet article, il faut trouver le juste milieu. La domotique peut aller très loin et devenir trop contraignante, mais elle peut, bien utilisée, apporter un certain confort.

Pour reprendre les points évoqués dans cet article, le robot tondeuse, maintenant bien éprouvé, permet d’avoir toujours une pelouse top, et surtout de jouer avec ses enfants dans le jardin plutôt que de pousser une tondeuse… Idem pour le robot aspirateur, d’ailleurs. Ma femme préfère sans aucun doute passer du temps à jouer avec les enfants qu’à pousser bêtement un aspirateur, tâche fastidieuse et pas valorisante pour un sous.

La gestion intelligente du chauffage permet également d’avoir toujours la bonne température, tout en faisant des économies: coupure quand on ouvre une fenêtre, mise en mode éco quand on active l’alarme, etc… Idem pour les lampes et appareils qui peuvent se couper automatiquement quand il n’y a personne à la maison. Ouverture et fermeture automatique des volets: plus besoin de prendre froid l’hiver en ouvrant les volets, et bien réglés, ils peuvent optimiser la température de la maison en laissant passer le soleil l’hiver et en se fermant l’été pour garder le frais. Avec les éclairages led, on peut maintenant se permettre de créer des ambiances lumineuses très agréables, pour une conso électrique proche de 0.

Côté sécurité, il est aujourd’hui rassurant de pouvoir jeter un œil à sa maison quand on est par exemple en vacances à plusieurs milliers de kilomètres. Ma femme, pourtant pas plus adepte des caméras que cela, a beaucoup apprécié cette possibilité lorsque nous étions à Las Vegas, ne serait ce que pour s’assurer que la voisine pensait bien à donner à manger au chat… Elles sont en fait surtout utiles pour lever le doute en cas de déclenchement de l’alarme. La domotique permet également de faire de la simulation de présence très aboutie: allumage aléatoire de la lumière, diffusion de musique, etc… pendant son absence pour faire croire qu’il y a quelqu’un, ce qui dissuade avant toute tentative, plus efficace que la sirène qui crie une fois que quelqu’un est entré (car il est déjà trop tard).

N’oublions pas tous les services que la domotique peut rendre à des personnes à mobilité réduite, qui à mon avis sont même les premiers intéressés par les services pouvant être rendus. Prenons par exemple le cas d’une personne en fauteuil roulant pour qui les volets ou les portes sont toujours quelque chose de compliqué à ouvrir. Avec la population vieillissante et les problème de maintien à domicile, la domotique est également une réponse à de nombreux problèmes.

Une domotique bien installée se fait oublier, tout en facilitant la vie, en permettant parfois des économies d’énergie, et en nous permettant de passer plus de temps sur des activités plus sympa. Malheureusement les journalistes semblent avoir dix ans de retard sur le sujet. Encore dernièrement, lors d’une interview pour un journal local, le photographe me demandait de poser pour me prendre en photo en train d’ouvrir le volet avec mon iPhone. Bien sûr, je peux le faire ! Mais la domotique ce n’est pas ca: mes volets n’ont pas besoin que j’appuie sur un bouton, ils se gèrent tout seul en fonction de mon emploi du temps, de la météo et de la période de la journée. De même un portail électrique, ce n’est pas de la domotique: la domotique c’est quand le portail est déjà ouvert quand vous arrivez chez vous, car le système a détecté votre arrivée. Ca c’est de la domotique pratique, utile, et qui se faire oublier, car on ne s’occupe jamais des volets ni du portail à la maison.

 

IMG_7945

 

Alors certains me diront que des sujets évoqués ici sont compliqués à mettre en place si on ne met pas les mains dans le cambouis. Oui et non. Les utilisateurs un peu « avancés » peuvent aller loin dans les scénarios à réaliser, mais certaines box permettent de faire des choses déjà très évoluées assez facilement, comme par exemple la Zipabox avec ses scénarios sous forme de puzzle. J’ai vu hier sur Domotique-Store un excellent guide permettant de choisir la box la mieux adaptée en fonction de ses besoins et ses compétences. Les questions posées dès le départ sont d’ailleurs très pertinentes:

 

Il suffit de lire ce très bon guide pour voir qu’il existe une solution adaptée aux différents besoins. Et ce n’est qu’un aperçu, car il existe d’autres box non mentionnées ici.

 

zipato__zipabox_z-wave_rules_creator

 

Bref, tout cela pour dire que la domotique n’a rien à voir avec de la science fiction comique, mais qu’elle est bien réelle, abordable, relativement facile à mettre en place, et peut réellement faciliter la vie et nous faire faire des économies. On n’hésite pas à nous vanter les mérites d’une voiture capable de se garer toute seule (pratique, mais pas vital, entre nous, surtout compte tenu du prix de vente…), mais on a du mal à nous montrer ce que devrait être la maison moderne d’aujourd’hui sans s’en moquer. Pourtant nos maisons n’ont pas évolué depuis plus de 50 ans, c’est dommage :/

Quant au budget, la domotique est devenue aujourd’hui très abordable grâce à l’émergence des box domotiques et des protocoles sans fils, qui facilitent beaucoup la mise en place, si bien qu’on peut quasiment diviser par 10 le prix annoncé. Oui, pour 2000€, vous pouvez déjà avoir une installation tout à fait correcte. Alors nous parlons ici de cout matériel, même si c’est assez simple aujourd’hui à mettre en place, certains préférerons le faire installer. Reprenons simplement l’exemple de VFX Concept qui a remporté le concours SmartHome l’année dernière avec une installation domotique très complète équipée avec ce genre de solution (IPX800, Synology, XBMC…), qui reste loin des budgets annoncés dans ces reportages.

 

Le sources d’information sur la domotique ne sont pourtant pas difficiles à trouver. Comme on dit souvent, « Google est ton ami ». Il suffit de taper « domotique » pour avoir en première page des sites maintenant bien connus dans le domaine:

 

google_domotique

 

 

Mais ce n’est vraisemblablement pas là le problème, puisque de nombreux journalistes me contactent régulièrement, même venant de grandes chaines de TV. Je passe des heures à discuter avec eux du sujet, des solutions existantes, du budget, pour au final voir un reportage du type de France 2 avec des budgets frisant le ridicule, sans même un mot pour les box, qui sont pourtant aujourd’hui le fer de lance de ce domaine dans le grand public. C’est juste dommage.

Heureusement que de nombreux blogs existent aujourd’hui, comme le mien, bien sûr, mais également TouteLaDomotique, Abavala, Domotique-Info, Domadoo, etc… (désolé pour ceux que je ne cite pas, mais il y en a aujourd’hui beaucoup). Nous ne sommes pas des journalistes professionnels, juste des bloggeurs, des « blaggeurs », certains diront, mais nous connaissons et maitrisons notre sujet. Continuons donc à démocratiser la domotique comme nous le faisons via nos blogs pour corriger ce que certains journalistes s’obstinent à tourner en ridicule :/


32 Commentaires
  1. Plutôt d’accord ! La TV c’est comme cela, il faut que cela en jette, il faut du sensationnel.

  2. Il faudrait un porte parole à la FFD, pour canaliser les médias et accompagnés journalistes dans une démarche d’information cohérente.

  3. On y travaille, c’est aussi le but de la FFD. Mais comme on le voit, il y a encore beaucoup de boulot…

  4. Oui, tu as tout a fais raison, Cédric !
    Malheureusement c’est comme ça pour la téloche et les journaliste…

  5. J’ai pensé la même chose en voyant le reportage, sans parler de la femme qui dit « c’est compliqué mais j’essaie de m’y mettre »…
    Merci pour l’article qui va peut être recarder tout çà.

  6. par analogie avec l’évolution de l’informatique c’est le même schéma c’est a dire la plupart des personnes ne connaissent pas cette nouvelle technologie souvenez vous ça fait peur puis c’est cher et aujourd’hui pratiquement tout le monde a son PC il en est de même pour la domotique il faut du temps au temps voila ce que c’est d’être précurseur !!! bonne patience :)

  7. Je vois avec plaisir que ce reportage en a choqué plus d’un. Bonne analyse de Cédric. Mauvaise image de la domotique. La partie financière est un des fondements de la domotique. Elle se doit d’être adaptée aux budgets de chacuns : riches et moins riche. Le confort ou la santé ne sont pas réservé à une élite. Continuons le combat….

  8. Entièrement d’accord avec ton point de vue. Il y a certes la domotique haut de gamme qui nécessite un bon portefeuille. Mais dans ce genre de cas le client n’est pas du genre à mettre les mains dans le cambouis. Mais il y a également des solutions plus abordables. C’est certain que les 2 solutions présentées dans le reportage ne sont pas des plus abordables (la solution présentée par Jérôme au début est en Crestron, donc pas forcément le moins cher non plus).
    Le problème c’est que les journalistes veulent faire du sensationnel et non pas de l’information. Si tous les sujets sont traités de la même manière, on imagine le tri qu’il faut faire dans tout ce qu’on nous raconte au JT!!!

  9. Tout à fait d’accord, on est dans le spectacle, plus dans l’information. Heureusement que d’excellents blogs existent et à ce sujet je tiens à féliciter Cedric pour son excellent travail :)

  10. Les journalistes ont toujours une « histoire » à raconter quelque soit le métier. Et il est vrai qu’on peut faire de la domotique à tous les niveaux.

    Maintenant je pense que d’ici quelques années les coûts des composants seront divisé au moins par 5. Et par 100 pour les technos super évoluée.

  11. Nous somme absolument d’accord avec toi.
    Merci de prendre aussi le temps pour ce genre de mise au point qui permet de casser les préjugés.

  12. Cédric président Cédric président Cédric président !!! Ou ministre de la domotique sinon ;)
    Article illustrant parfaitement ma situation ; Je suis en location, mais je me renseigne et me cultive sur la domotique pour ou non l’intégrer dans la maison que j’achèterai un jour !

  13. Oui, le coup de la femme qui dit que c’est compliqué, ca casse aussi le truc :/ La mienne a quasiment oublié qu’on avait de la domotique à la maison car ca se gère tout seul et on finit par l’oublier. Par contre si ca venait à ne plus fonctionner, d’un seul coup on se souvient à quel point c’est pratique…

  14. Complètement d’accord avec cette analyse :)
    L’image de la domotique, ne change pas Trop cher Trop compliquée en résumé

    Il y a du boulot et ça avance petit a petit. Grace au bloggueur merci à vous.

  15. Guignols !!!! Ça se dit journaliste mais c’est incapable de présenter un sujet en faisant de simples recherches…..
    Ça fait peur concernant les autres sujets que l’on de maitrise pas trop, ils doivent en dire des conne#¤%$ !!!

  16. LOL, il ne me vient qu’une seule phrase en tête !

    ON EN A GROS ! ! ! ON VOUDRAIT QUE LA DOMOTIQUE SOIT CONSIDÉRÉE EN TANT QUE TEL ! ! !

  17. J’ai envie de me faire un peu l’avocat du diable, je suis d’accord avec vous ce reportage ne donne pas une bonne image de la domotique. Pour moi Il ne faut pas oublier que 90% de la population n’est pas passionné par la domotique, encore moins geek ni informaticien. Même si les nouvelles solutions sans fil sont de plus en plus simple, 90% de la population n’envisagera même pas de défaire un interrupteur pour mettre un microdule derrière. Sans parler de la maintenance, qui va le faire lorsqu’on utilise des systèmes qui sont encore exotique pour le moment, il y a encore un peu de bug, probablement avec les services cloud etc… qu’on me dise pas c’est pas vrai sinon il ni aurait aucun post sur les forums. Pour un client final la tolérance doit au bug doit être proche du néant. Je dis pas non plus que les système plus onéreux n’on pas de défauts!

    Pour moi un système grand public est un système installé dans un logement et qui peut y rester lors de la revente et être dépanné sans souci pas un grand nombre de professionnel. Honnêtement pensez vous que votre installation avec une voir 2 box avec des scripts sur un nas, raspberry etc… peut être maintenu par une personne autre que vous ? Oui vous avez de belles installations, mais elles ne sont pas grand public.
    Les 20000€ de la première installe me choque pas plus que ça (mais il aurait fallu signaler qu il en existe des bien moins cher), mais bon il faut savoir ce qu il y a dedans. En crestron doit pas y avoir grand chose…
    Les installations effectuées par les pro sont aussi dépendantes de la fiscalité des entreprises françaises. Avant de hurler au loup, de dire que le pro se gave, je pense que tout travaille mérite salaire. Je pense aussi qu’il y a pas mal de personne dans l informatique lecteur du blog, quel est votre coût horaire facturé à vos clients ?…
    La domotique est tout de même un métier très technique est chronophage en fonction des systèmes installés, crestron en fait partie.

  18. il y a du vrai dans ce que tu dis FXB. La discipline amateur que nous exercons pour notre plaisir ne se pratique guère en professionnel. Pas de contrat de maintenance, pas de certitude sur le devenir de telle ou telle techno. Nous essayons tous d’être rigoureux mais si nous étions aussi profesionnel avec notre passion que notre boulot…il y aurait beaucoup encore à faire. Le problème a mon sens, c’est la place de la vulgarisation de la dicipline auprès du grand publique. Certains acteurs comme les grandes surfaces de bricolage ont ouvert la voie et la voix. La cible est atteinte et peut-être faut-il maintenant des petites sociètès de proximité qui seraient capable de maintenir les intallations. Des artisans en domotique que l’on pourrait appeler comme un plombier ou un électricien. Et puis, regardons également ce que propose les « écoles » en terme de formation domotique qu’elle soit scolaire ou non : c’est à pleurer de rire. La critique est facile mais que fais-t-on réellement pour améliorer les choses ?

  19. Article bien écrit et je te rejoins également sur cette vision un peu archaïque voire inaccessible de la domotique décrite dans les médias.
    Personnellement je ne pourrai plus m’en passer et ma petite famille non plus, malheureusement nous sommes encore une communauté pointée du doigt comme des extraterrestre adeptes des geekeries les plus folles.
    Personnellement je suis juste un père de famille qui souhaite améliorer le confort de sa troupe.
    Maintenant il serait tellement plus intéressant de détacher cette partie geek de la partie domotique .. Je me souviens de mon père qui avec ses adaptateurs électriques programmer le lave vaisselle ou le lave linge, c’était il y a des décennies et pourtant rien à changer qd on voit la vision de certains.
    D’un autre coté laissons le temps faire les choses, tout ce que je sais c’est lorsque certains d’entre nous sont déjà en train de parler à leur maison pour allumer la lumière d’autres trouverons cela magique lorsque ca arrivera sur le marché dans 10 ans ..

  20. Les reportages de ce type ne sont-ils pas sponsorisés justement par des marques d’intégrations évoluées chères, et qui n’ont sans doute pas intérêt à trop démocratiser le sujet ?

    Ayant vu quelques reportages de terrain sur Capital, Zone Interdite, Envoyé spécial, sur des sujets dont je connais les tenants et aboutissants, voire même chez des gens que je connaissais dont l’activité était présentée, il y a de quoi se demander si le journaliste a compris le sujet traité ou si il ne biaise pas volontairement les choses au montage pour un intérêt peu clair.

  21. Salut, tout a fait d’accord avec toi, encore des gens qui n’ont rien compris, filmés et racontés n’importe quoi… Comme tu l’as dit, la domotique est là pour simplifier la vie et pas pour la « compliquer ». Une vidéo avec toutes les facilités que cela apporte dans la vie de tout les jours d’un système domotique aurait été préférable, du style les volets s’ouvrant ou se fermant suivant les horaires ou la météo, la géolocalisation pour ouverture de portail et désactivation automatique de l’alarme + préparation chauffage, etc.. Des trucs de la vie de tout les jours quoi. Même si le Showroom montrait de grande chose, cela reste quand même extrême (pour moi et cela n’engage que moi) de mettre une TV dans les toilettes ou la salle de bain => c’est la que la dame a raison : intégrer une TV de 42″ dans un chiotte de 1.5m² c’est compliqué !!!!!!!! Looollll

  22. Il y a du vrai dans ce que tu dis, ceci dit par les temps qui courent on se rend compte que les gens cherchent à faire eux même de plus en plus. Je ne suis pas plaquiste pourtant chez moi c’est bien moi qui pose les plaques de BA13, idem pour l’électricité, et je me fournis comme 90% des français dans les grandes enseignes de bricolage. C’est d’ailleurs grâce à cette envie de réduire les coûts en faisant soi-même qu’un site comme Oscaro fait un carton dans l’automobile, par exemple. Pourtant une fois le capot ouvert, on ne peut pas dire non plus que c’est grand public. Alors pourquoi pas en domotique?

    Ce qui est dérangeant dans ce type d’article c’est qu’ils laissent à penser que la domotique est forcément hors de prix et trop « gadget geek too much ». Ce qui n’est absolument pas vrai. Un bon journaliste aurait annoncé une plage de prix et fait une synthèse des diverses solutions proposées à l’heure actuelle, plutôt que d’indiquer je cite « des kilomètres de câbles » ce qui bien entendu va effrayer un non initié…

  23. Il faut laisser le temps au temps…je me rappelle il y a 8 ou 9 ans quand j’ai acheté mon tout premier smartphone avec module gps externe…tout le monde trouvait ça génial, mais trop compliqué à utiliser…je leur disais: tu verras dans 5 ans, tout le monde en aura!
    Ca n’a même pas pris 5 ans, mais parce que les acteurs importants du marché de la téléphonie ont facilité l’accès à cette technologie que tout le monde utilise de manière transparente de nos jours.

    La même chose viendra (rapidement) pour la domotique, mais je pense que ce domaine restera toujours axé pour 2 types d’utilisateurs:
    – les geeks/passionnés/débrouillards qui continueront d’utiliser des systèmes plus complexes, permettant plus de
    – les nouveaux utilisateurs qui ne souhaitent pas apprendre les bases et qui veulent un système plug and play. Google, orange, archos, et pleins d’autres sociétés vont permettre l’accès à la domotique simplifiée à cette catégorie d’utilisateurs.

    Très bon article en tous cas! Merci pour le lien vers le reportage.

  24. au delà du fait qu’on parle toujours de la domotique gadget pour ferrer le poisson à la télé, on ne parle jamais non plus de l’aspect modulaire des installations d’aujourd’hui. on peut très facilement commencer avec un très petit budget, et s’équiper au fur et à mesure, et déjà avoir des automatismes pour moins cher d’un téléphone dernier cri

  25. Bonjour,

    Comme d’habitude, on présente encore la domotique comme un gadget onéreux qui n’est abordable qu’aux gens fortunés!!!

    En lançant de tels prix, comment voulez-vous démocratiser la domotique ?

    Il faudrait sensibiliser les médias via de véritables professionnels de la domotique qui offrent des possibilités très attractives financièrement avec du matériel fiable et ouvert.

    Nous pouvons proposer des kits performants à des prix démocratiques : +- 3000€ en matériel KNX pour la gestion de l’éclairage, des volets roulants et l’accès à distance sécurisé, ce n’est vraiment pas excessif tout en permettant une évolution vers d’autres
    fonctionnalités à des coûts abordables.

    D’autre part, l’intelligence dans le bâtiment positionne l’installation électrique comme un vrai levier de la performance énergétique et du confort.

    La domotique doit être la colonne vertébrale des lots techniques du second œuvre et l’intégrateur en est le chef d’orchestre.

    Étudié bien en amont du projet et à fonctionnalités égales, utiliser la domotique ne coûtera pas beaucoup plus cher que travailler comme au siècle dernier.

    On évitera le mille-feuille technique, l’accumulation des télécommandes et surtout on ne générera pas une intégration et une centralisation des fonctionnalités.

    Pour parler prix, on trouve chez des grossistes européens et même chinois du matériel certifié KNX avec des ristournes exceptionnelles par rapport aux grossistes français.

    Comme je le dis plus haut, toute nouvelle construction devrait être équipée d’une installation électrique basée sur la domotique.
    C’est nettement plus facile à installer,et ensuite l’évolutivité du système est incomparable.
    C’est vrai qu’il faut faire appel à un spécialiste qu’est l’intégrateur-domoticien, mais même en n’étant pas un super féru en technologie, rien n’est compliqué de tirer des câbles.
    L’intégrateur peut vous livrer le coffret avec le plan de connexion, vous travaillez avec ses directives et lui peut programmer à distance votre installation.
    Avec la technologie d’aujourd’hui, tout est possible.

    Ce genre de reportage est vraiment de la contre publicité pour cette technologie d’avenir.

  26. Le problème à justement faire de la domotique à tour de bras qui en plus n’est pas forcément utile, on tombe vite dans le n’importe quoi.
    Ouvrir les volets ou les fermer suivant les heures ou la météo: je trouve que c’est plus contraignant qu’autre chose. T’es en train de manger dehors en été et des la tombée de la nuit tout se ferme? Pratique……si c’est pour couper la fonction lorsque tu es présent, autant les laisser en manuel.
    Géo localisation pour ouvrir et désactiver l’alarme?!!!!! Alors la je crois que c’est la pire des fonctions. Même plus besoin de pied de biche, juste à te faire voler ton smartphone et la caverne est ouverte. Et je te souhaite beaucoup de courage pour expliquer tout ça a ton assurance…..

    De la domotique certes mais pas obligé de forcément tout automatiser surtout que sous couvert de dire que c’est pour une réduction ou une maîtrise de ses coûts, à combien revient une installation complète et surtout dans combien de dizaine d’année cela sera rentable?

    Que les constructeurs fasse des maison moins énergivore, améliorent les systèmes d’éclairage, l’isolation,le chauffage, et là il y aura de réelles économies sur le long terme.

  27. M. pinse57 de retour ! Dites moi, pourquoi faut il toujours que vos commentaires soient si agressifs partout où on vous voit ?
    Pour le smartphone volé, vous avez tout autant de risque si on vous vole votre trousseau de clé avec votre télécommande d’alarme, utilisée par la plupart des solutions de sécurité… Par contre autant on ne se posera pas la question sur l’utilité de la télécommande, autant il n’est pas évident de savoir que le fait de revenir avec un mobile désactive l’alarme. Et puis il suffit d’utiliser la géolocalisation pour activer l’alarme automatiquement quand on part pour être sûr de ne pas l’oublier, mais demander un code en revanche pour la désactiver.
    Pour les volets, il faut se souvenir de la notion de « maison intelligente ». Mes volets sont gérés de cette facon depuis longtemps et ne me posent aucun problème, même l’été quand on mange dehors le soir. Les notions de saison, de détection de mouvement, etc… ca existe et c’est très utile.
    Quant au cout, il faut savoir qu’on peut avoir aujourd’hui une installation déjà très complète entre 2 et 3000€, ce qui reste abordable, d’autant plus qu’on peut la monter à son rythme (pas besoin de sortir 2000€ en une fois). On dépense beaucoup d’argent dans des choses beaucoup moins utiles tous les jours… Question économies, prenez par exemple le cas des pompes à chaleur, dont l’investissement est couteux mais permet normalement de faire des économies d’énergie: c’est le cas l’hiver, mais la plupart des personnes s’en servent également en tant que clim l’été, annulant ainsi les économies d’énergie grapillées l’hiver :/ Ce n’est pas pour autant qu’il faut dénigrer les pompes à chaleur.
    Je suis tout à fait d’accord avec le fait qu’il ne faut pas automatiser tout et n’importe quoi juste pour le plaisir de faire de la domotique. Mais aujourd’hui on peut gagner en confort, en sécurité, en économies, grâce à une installation relativement abordable et bien pensée.

  28. désolé mais je n’ai voulu froisser personne et je ne vois pas en quoi mon commentaire est agressif. Juste qu’il faut etre prudent et que mal géré, ça peut vite devenir une source de problèmes.
    On trouve facilement des tests, des présentations etc mais pas réellement de vrais dossiers ou guides sur comment domotiser efficacement son habitation du genre:
    pour l’éclairage,il faut telle box, tels moduls, les brancher de telles facons, avec vous faites ca, ca etc….idem pour le chauffage ou autre. Vraiment un guide secteur par secteur.
    Pour l’instant en l’absence d’une vraie norme, et de vraies formations ce n’est malheureusement pas a la portée de tous malgré ce qu’on veut bien lire.
    Même en posant la question à un électricien, qu’il soit ancien ou sortie d’école, le constat et le même: ils n’y connaissent rien.

  29. La personne présentée comme « propriétaire » au début du reportage, Jérôme FRIZET, travaille pour Crestron. Je l’ai reconnu, ayant discuté avec lui sur le stand Crestron au salon batimat/InterElec.

    Je me demande si c’est vraiment son logement que l’on voit. Ca ressemble plus à un show-room …

  30. Bonjour,

    je me disait aussi que ça semblait un peu trop beau pour être vrai…
    Au passage, vous aurez remarqué les caméras qui filment la voie publique, ce qui est rigoureusement interdit (pour les particuliers)…
    Pour ajouter au débat, le prix peut effectivement grimper dès lors que l’installation est présentée comme étant « tout intégrée et sans maintenance » sachant que de tels solutions n’existent pas encore !
    La domotique « abordable » est encore aujourd’hui réservée à un public averti.
    Exemple (le mien) :
    Box vera lite (car pas chère et indépendante de serveur).
    Rfx com usb (pour la compatibilité Chacon, RF…).
    Des modules RF Chacon (car Zwave prix+++).
    Le plugin Lolodomo pour Vera.
    Je peux vous assurer que sans que mon métier soit en relation avec les SI, je suis loin d’être un handicapé de l’informatique, je possédais un ordinateur bien avant la naissance de certains qui me liront… Et bien j’ai quand même bien lutté pour faire fonctionner tout cela (comme dans le reportage, moi aussi je reçois sur mon smartphone la photo de ceux qui sonnent à ma porte (oui, je sais j’ai dit que c’était interdit de filmer la voie publique…) pour moins de 500€. Et comme ça a été dit plus haut, personne d’autre que moi ne pourrait « réparer » mon installation.
    A l’image de ce qui c’est passé pour l’informatique, il faudra un « Apple » pour mettre ces technologies à la portée du plus grand nombre (en ergonomie, pas en coût…). Encore un exemple : qui aujourd’hui utiliserait un ordi sans souris (inventée/démocratisée par Apple Cf Apple II puis Macintosch), pourtant nombreux sont encore ceux qui préférèrent bidouiller leur Wind… ou Linux. Il y aura toujours des gens pour mettre les mains dans le cambouis et heureusement car ce seront eux qui nous réveilleront lorsque nous aurons le cerveau tellement ramolli que nous ne nous apercevrons plus que les machines prennent le contrôle !
    Plus c’est ergonomique et intégré et moins c’est flexible et personnalisable.
    Voilà, maintenant faites votre choix, mettez les mains dans le cambouis ou attendez 10 ans et suivez la tendance.
    Bien à vous.
    Greg

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !