Un nouvel objet connecté chez Netatmo: le thermostat wifi

Avec sa superbe station météo connectée (testée ici), Netatmo a su très rapidement se faire un nom dans le domaine des objets connectés.

Depuis quelques jours cette jeune société française faisait un peu de teasing sur un nouvel objet connecté qui devait être annoncé bientôt. Beaucoup espéraient des modules additionnels pour la station météo (notamment pluviomètre et anémomètre, qui manquent furieusement).

netatmoteasing

Mais à l’aide des mots clés figurant dans cette petite annonce, ainsi qu’avec les indices donnés depuis trois jours sur les réseaux sociaux, certains avaient deviné de quel type d’objet il était question: un thermostat connecté !

Fonctionnant à l’aide de trois piles AAA (autonomie d’un an), il pourra remplacer n’importe quel thermostat filaire ou sans fil, et ceci de facon très simple, car on nous annonce une installation en moins de 10 min. Une fois en place, il pourra piloter la plupart des chaudières à gaz, fioul, ou bois, en branchant un relais sans fil sur celle ci.

netatmo01

Bien sûr, qui dit thermostat connecté dit wifi pour envoyer les données dans le cloud (sur internet). Il sera donc possible de piloter le thermostat localement directement via son écran (type e-Ink), ou à distance via une application mobile (smartphones et tablettes iOS et Android). Mais il sera également possible de consulter l’historique (températures, modes de fonctionnement) afin d’étudier sa facon de se chauffer et de l’optimiser pour faire des économies de chauffage.

1_h

Dernière chose: le design, au look de cube en plexiglas très épuré, est une oeuvre du célèbre Philippe Stark. 5 couleurs différentes seront fournies avec le thermostat afin de pouvoir le personnaliser. Le thermostat pourra être aussi bien fixé au mur que posé sur un meuble, à l’horizontale ou à la verticale, le sens de lecture de l’écran s’adaptant tout seul. Bien sûr, le style Stark est particulier (cf design de la dernière Freebox par exemple), on aime ou on n’aime pas. Personnellement j’avoue ne pas accrocher plus que cela. Surtout que quand on parle de thermostat connecté, il est difficile de ne pas penser au Nest, qui reste un modèle dans le genre (mais malheureusement pas disponible ni compatible pour la France):

nest

De plus, les thermostats connectés ne sont pas vraiment nouveaux, il en existe déjà par exemple compatibles Z-Wave, donc avec nos box domotiques, comme le Secure de Hortsman par exemple. Là où Netatmo crée la surprise, c’est au niveau du tarif: 179€, ce qui rend ce produit connecté accessible au grand public. Espérons également la mise à disposition d’une API comme c’est le cas pour la station météo pour faire communiquer le thermostat avec d’autres équipements. Ce thermostat sera disponible à partir du 15 octobre sur la boutique Netatmo, puis ensuite chez les revendeurs spécialisés.


11 Commentaires
  1. L’avenir nous dira si cette stratégie divergeante de Netatmo sera payante. La communauté Netatmo et l’identité initiale qu’avait forgé la station Météo suivra telle ce choix ? Pour ma part, je ne suivrai pas. Pourquoi, parce qu’il y avait mieux à faire. Les attentes de la communauté domotique française étaient claire : Nous attendions des modules météo complémentaires. Certes, Netatmo peut encore nous surprendre dans un futur proche, mais l’attente est longue et le fait d’ajouter un nouveau produit à sa gamme va nécessairement impacter la roadmap des évolutions de la station météo. Netatmo n’écoute pas la communauté mais les investisseurs. Pourquoi cette rupture avec l’innovation ?

  2. Je ne pense pas que ce produit soit illogique.
    A quoi bon surveiller la température de chez soi, si a coté on ne l’utilise pas?

    Les bons/meilleurs thermostats tiennent compte de la température intérieur/extérieur pour calculer/prévoir la monté de température dans sa maison. Et justement, Netatmo maitrise déjà les données qui servent à faire ce calcul.

    Donc, normalement, le tout devrait se lier/connecter afin de faire un thermostat intelligent et prévoyant.

    Enfin, ça, c’est en restant optimiste… :)

  3. Y a pas de raison ! Connecter les deux API pourra probablement se faire avec ou sans eux, nous y arriverons …

  4. Oui, c’est sur. Mais la ça se fera assez naturellement. Les personnes qui n’ont pas de box domotique chez eux, pourront avoir un système autonome qui gèrera leur chauffage avec une certaine finesse.

    Maintenant, je suis tout à fait d’accord qu’on les attendais ailleurs. Mais ce produit semble plus logique pour Mme Michu… :)

  5. Oui, si tu croises, 14 millions de foyer français, ceux équipés d’internet WiFi à ceux ne se chauffant pas à l’électricité, il y a un potentiel largement supérieur à la cible station Météo.

  6. Pour ma part, ca va être vite réglé, je me chauffe au poil à bois :p Du coup ne vous attendez pas à me le voir tester, je suis pas équipé pour :/ Comme beaucoup, avant de voir sortir un nouveau produit, j’aurai préféré voir arriver les deux capteurs extérieurs qu’il nous manque pour compléter la station météo.
    Après avoir sorti une station météo, la logique serait en effet que le thermostat puisse utiliser les infos de cette station. Mais pour l’instant aucune indication à ce sujet. Il faudra attendre la sortie pour en savoir plus, je pense.

  7. Pour ma part c’est pareil, je change ma chaudière à la fin du mois et du coup j’ai demandé au moment de la présentation si je décide d’installer ce type de produit comment la garantie de ma chaudière fonctionne.

    Pour ce qui est de l’API Cédric je te confirme qu’elle sera présente et indépendante de la station.
    La logique aurait pu être aussi l’amélioration de la station avec un anémomètre, pluviomètre ….

  8. Donc pas d’utilisation possible en chauffage collectif si je comprends bien? ;(

  9. Suite à un mail à Netatmo….pas de prise en charge du chauffage central ;(

  10. Pour ce qui est de la compatibilité avec des pompes à chaleur (ex plancher chauffant basse temp) ou des VMC double flux je pense aussi qu on peut se brosser.
    Pour ce qui est des modules extérieurs ils sont désormais utile pour le pilotage car on ne gère plus un bâtiment comme s’il était isolé du monde mais plutôt comme faisant partie d’un ensemble (cf smart grid). Donc prise en compte de l’extérieur obligatoire.
    Pour le look du module, exit le métal ou simili pour la couleur là aussi on perd le client.
    Enfin l’avenir dira.

  11. Pour reprendre l’article, le look n’est pas formidable, mais bon, comparé au Secure de Horstmann dont Cédric parle, c’est le jour et la nuit. Je cherche une solution pour ma maison en cours de construction, et si je prends le Secure, je vais être obligé de mettre de la tapisserie à fleur et du lino sur le plancher.

    Laisser un commentaire

    Ne ratez plus aucune news !

    Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

    Merci pour votre inscription !