Test d’une eeebox pour la domotique

Un ami m’a passé une eeebox d’Asus pendant quelques jours afin d’effectuer de petits tests.

C’est vraiment un petit boitier impressionnant ! Très compact, une consommation électrique réduite à 20w environ en travail, avec une puissance tout à fait correcte, qui ne permettra pas de lancer de gros jeux, bien sûr, mais qui est largement suffisante pour de la bureautique, et surtout, la domotique :D

Son faible encombrement, sa consommation d’énergie très faible, le peu de chaleur dégagée, et son prix très abordable (environ 200€) m’ont fait me poser la question d’une utilisation en tant que serveur domotique.

 

 

 

 

J’ai donc profité de ces quelques jours pour y installer mon système domotique complet (presque…) et le laisser tourner 3 jours dans l’armoire de brassage. Pendant trois jours, cette petite eeebox est donc devenue le coeur de la maison ;-)

Bon, le verdict final ne se fera pas attendre: pour l’utilisation au sein de mon système domotique, cette eeebox trouve vite ses limites.

 

Les +

  • très compacte
  • ne chauffe pas
  • consomme peu d’électricité, ce qui n’est pas négligeable quand on fait de la domotique
  • carte ethernet gigabit
  • configuration bien assez puissante pour la domotique (si vous jetez un oeil sur le schéma des flux Homeseer publié il y a quelques jours, vous verrez que mon serveur ne se tourne pas les pouces !). En pleine charge, le CPU n’a jamais dépassé les 70% d’utilisation.
  • prix très abordable (environ 200€ en version Windows et disque dur 80Go).

 

Les –

Le gros moins se résume en un problème d’évolutivité.

  • Sur mon serveur actuel, j’utilise 1 carte PCI pour 3 ports série, une carte d’acquisition vidéo pour les caméras, une carte modem pour l’interception des appels téléphoniques, une carte 5.1 pour le multiroom. Toute cette connectique, l’eeebox ne la possède pas, et de part son format, il est impossible de lui ajouter des cartes d’extension. Il existe bien sûr des remèdes: convertisseurs série -> ethernet, serveur video pour les caméras (BNC -> ethernet), modem externe en Usb, et un petit ampli relié en optique à la sortie son de l’eeebox. Il existe des remèdes, mais qui vont avoir un cout en investissement (car je n’ai aucun de ces adaptateurs actuellement) alors que mon système actuel fonctionne très bien, et un cout en énergie (tous ces convertisseurs devant être alimentés), ce qui fait qu’au final, l’économie d’énergie serait d’à peine 50€ par an.
  • Enfin, en cas de panne, je peux intervenir sur mon serveur actuel: changement du processeur, de la carte mère, d’une carte pci, etc… J’ai toujours quelques composants qui trainent chez moi. Avec l’eeebox, l’exercice risque d’être plus compliqué.

 

L’eeebox n’en demeure pas moins une excellente machine, qui ferait (et fait, d’après ce que j’ai vu sur certains forums), un très bon serveur domotique pour qui possède le matériel adéquat.

Dans ma situation actuelle, pour avoir un système aussi fonctionnel qu’aujourd’hui, je devrai ressortir le porte monnaie, ce qui serait du « luxe » vu que le système actuel fonctionne très bien: un serveur évolutif, avec toute la connectique nécessaire, qui, s’il tombe en panne, peut être instantanément remplacé par un serveur identique qui attent dans le grenier (5 minutes pour transférer le backup de la veille, et c’est repartit).

Bref, j’en reste donc à ma solution actuelle. Mais ca m’a fait très plaisir de tester cette petit box, qui m’a agréablement surpris par ses performances :D


Tags :

6 Commentaires

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !