Schneider Odace Sans Fil Sans pile: une solution domotique trop peu connue

Il existe aujourd'hui de nombreux périphériques connectés, permettant de piloter sa maison, dans divers protocoles domotiques. Mais on se heurte souvent à deux problèmes: d'une part la qualité des périphériques, avec parfois des “chinoiseries” qui ne donnent pas confiance; d'autre part le manque d'esthétisme, qui vient faire tâche par rapport aux beaux interrupteurs qu'on peut avoir chez soi. Mais connaissez vous la gamme Odace SFSP (Sans Fil Sans Pile) de Schneider Electric ? Sortie il y a trois ans déjà, elle reste peu connue du grand public.

Schneider Odace: un design plébiscité

La gamme Odace de Schneider Electric est maintenant bien connue. Elle est particulièrement appréciée par les installateurs, les prescripteurs, et bien évidemment les clients, pour ses formes originales et son style intemporel. Le fabricant propose une large gamme d'interrupteurs et de plaques de finitions pour créer le style qu'on souhaite. Il suffit de se rendre sur le site d'un spécialiste en appareillages électriques, comme par exemple E-Planetelec, pour découvrir la vaste gamme d'interrupteurs Odace de la marque Schneider ! Un large choix de couleurs, de matières (plastique, aluminium, bronze, bois, etc.), et de fonctionnalités (commande VMC, volets roulants, éclairage, etc.) font que les interrupteurs Odace peuvent trouver leur place n'importe où, dans n'importe quelle pièce, et ce quelque soit la déco.

design finition impeccable

Quand on a une belle esthétique comme ça, il serait dommage de venir casser la déco avec des interrupteurs connectés qui n'ont rien à voir avec ce style. Bonne nouvelle, Schneider propose également une gamme Odace SFSP, qui est une gamme d'appareils connectés, totalement compatible avec les autres éléments Odace, sans aucune surépaisseur, et avec la même qualité de finition que le reste de la gamme Odace.

th 3

Odace SDSF: sans fil et sans pile

Schneider Electric a voulu proposer ici une solution domotique simple à mettre en place. Cela passe notamment par l'utilisation d'interrupteurs sans fil. Bien que la technologie radio ait largement fait ses preuves dans le bâtiment résidentiel, l'inconvénient reste généralement la maintenance, car les piles sont à remplacer régulièrement. Le fabricant a résolu ici le problème en utilisant du Bluetooth Low Energy (2,4Ghz), qui ne nécessite aucune pile ! La technologie employée est similaire à celle que nous avions découvert il y a quelques années avec le protocole EnOcean: la force exercée sur le bouton de l'interrupteur suffit à générer le peu de puissance nécessaire à la transmission d'un ordre radio ! Du coup, pas besoin de pile ou de batterie. En EnOcean, en revanche, un reproche qui était fait était la “dureté” des interrupteurs: il fallait en effet appuyer assez fort sur l'interrupteur pour l'actionner. Une contrainte qui empêchait d'ailleurs son utilisation chez des seniors notamment. Pas de soucis avec les modèles Odace SFSF, qui sont aussi souples qu'un interrupteur classique. Il faut vraiment l'essayer pour s'en rendre compte: c'est très surprenant quand on a connu les interrupteurs EnOcean :p

A lire également:
Mise à jour de la box eedomus de Noel: signal EcoWatt pour la sobriété énergétique, et nouveaux périphériques ZigBee

Bien sûr, les ordres radio sont protégés: chaque signal comporte l'identification de l'émetteur, et l'ordre donné au récepteur. L'identification unique permet d'éviter toute interférence avec le voisinage, et toute copie malveillante du signal.

technologie sans fil sans pile

Ces interrupteurs sans fil peuvent être appairés très facilement avec des équipements câblés pour les contrôler: boite DCL pour controle d'un luminaire, prise commandée, ou encore micro module pour volets.

A noter que le fabricant propose différents types d'interrupteurs: interrupteur simple ou double, commande centralisée marche / arrêt, commande entrée / sortie, ou encore commande scène.

L'avantage des interrupteurs sans fil, c'est qu'ils sont extrêmement simples à installer: ils peuvent être vissés, voir collés, où on souhaite, et déplacés si besoin. Ainsi, par exemple, dans les chambres d'enfants, il est possible de placer l'interrupteur plus bas, pour qu'il soit à la bonne hauteur des jeunes enfants. Puis il peut être remonté au fur et à mesure des années pour s'adapter à leur taille.

Mais surtout, un interrupteur sans fil facilite le câblage. La différence entre un circuit traditionnel et Odace SFSP est flagrante, comme one le voit ici:

installation simple rapide

Si l'installation est très facile pour un particulier, elle est également très intéressante pour les installateurs: moins de câbles à passer (pieuvre simplifiée), moins de temps d'exécution, et donc des couts d'installation réduits. Sans compter que la boite d'encastrement n'étant plus obligatoire derrière les interrupteurs sans fil, l'étanchéité de l'air est assurée, ce qui répond parfaitement à la RE2020.

L'avantage de ces interrupteurs, qui gardent l'esthétique Odace, c'est qu'ils peuvent être mixés avec des interrupteurs câblés traditionnels, même sur une même plaque (quand on a deux pou 3 interrupteurs alignés par exemple).

A lire également:
Domotique : comment l’installer dans une maison ancienne ?

Les récepteurs, eux, doivent bien sûr être câblés, pour piloter éclairage, prises, volets. Mais leur installation est tout ce qu'il y a de plus classique: pas de micromodule à incorporer entre les équipements, le récepteur / actionneur est intégré directement aux prises ou aux DCL. Seul le micro module pour volets sera à intégrer entre le circuit électrique et l'interrupteur du volet.

Un système autonome

Dans de nombreux systèmes domotiques, il est souvent nécessaire de posséder un Hub, ou une box domotique, qui va se charger de faire la liaison entre les émetteurs et les récepteurs. Cela peut ajouter à la complexité et rebuter les néophytes.

Avec Schneider Odace SFSP, les périphériques communiquent directement entre eux. Pas besoin de formation ou de connaissances avancées en domotique: une simple pression sur l'actionneur lui permet de reconnaitre l'ordre transmis par l'émetteur. Le fonctionnement en image, en trois étapes simples:

appareillage emetteur actionneur simple

Pas besoin ni de box, ni d'ordinateur, ni de smartphone pour faire l'installation ! Et il est possible d'appairer jusqu'à 10 interrupteurs avec une même commande: pratique pour créer un va et vient à deux ou plusieurs boutons, sans même avoir besoin de recourir à un télérupteur.

Le fabricant a réalisé une petite vidéo très complète sur l'installation et le fonctionnement:

L'utilisation d'un smartphone peut néanmoins être utile pour aller plus loin dans l'exploitation des possibilités. Grâce au Bluetooth, le smartphone peut devenir une télécommande universelle pour piloter tout son logement: éteindre une lampe, allumer une prise, tout ca depuis son canapé, est tout à fait possible.

Mais l'application sur smartphone permet également de paramétrer des scénarios très simples, pour ouvrir les volets à une heure donnée, ou encore mettre en place une simulation de présence.

A lire également:
Landroid Vision: plus besoin d'installation, posez et tondez n'importe où grâce à son intelligence artificielle ! #CES2023

Mais compatible Jeedom

Si les périphériques Odace SFSP peuvent fonctionner de façon totalement autonome, ils peuvent également fonctionner avec le système domotique Jeedom. Il existe en effet un plugin officiel supportant les différents équipements de la gamme. Il suffira d'ajouter un dongle Bluetooth pour que Jeedom puisse communiquer avec ces équipements.

jeedom schneider

Les possibilités seront alors démultipliées, les équipements Odace SFSP pouvant alors fonctionner de concert avec de nombreux autres équipements. Sans compter bien sûr la possibilité de réaliser des scénarios beaucoup plus complexes !

On regrettera juste le manque de compatibilité de Odace SFPP avec une autre solution connectée du fabricant, connue sous le nom Wiser, proposant également une intégration avec la gamme Odace.

Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

11 Commentaires
  1. Très intéressant. Je ne connaissais pas. Une question: quelle est la portée de ces solutions dans une maison classique mais avec des murs assez épais ?
    Merci

    • Bonjour. Difficile à dire, ici on est sur la portée du bluetooth, soit une quinzaine de mètres en champ libre. Après, chaque actionneur dispose d’une fonction répéteur, qui permet d’aller jusqu’à 25m.

  2. est-ce ces dispositifs gèrent la fonction variateur ?

  3. C’est un super produit que j’utilise depuis 2 ans déjà. Et temps professionnel j’ai eu accès à des tarifs très attractifs sur un site domotique pro. À l’heure actuelle le coup est quand même assez élevé car il faut compter pas loin de 120 € les deux interrupteurs et le module.

  4. En retard de 50 ans. Si ce système aurait été très utile avant l’arrivée du cloud, de nos jours la connectivité recherchée est le pilotage à distance et la gestion par un Assistant.

    • Bonjour. Pas tout à fait d’accord. Ca a beau être la mode, le cloud et les assistant vocaux ne sont pas une solution miracle. En cas de coupure internet ou de disparition de la société, comme on l’a déjà vu dans d’autres articles, plus rien ne fonctionne. Ici la solution est autonome, et en la couplant avec Jeedom par exemple, qui est une solution elle aussi autonome, on obtient un système domotique disponible aussi à distance, fiable et ne dépendant de personne. Si on on veut absolument un assistant vocal, pas de soucis pour y en rattacher un. Mais en cas de défaut de l’assistant ou d’internet, tout continu de fonctionner.

  5. Bonjour,
    Pour être Urbde bien comprendre si je veux utiliser ce système pour l’éclairage, il faut un interrupteur sans fil (60 euros) et un actionneur DLC (60 euros).
    Ça risque de monter vite en terme de prix… Pouvez vous me confirmer ce point ?
    Merci et bonne journée à vous.

    • Bonjour. En effet, il faut avoir un émetteur compatible avec un récepteur, donc dans cet exemple en effet un interrupteur sans fil et un DCL. Un peu plus couteux que certains périphériques ZigBee ou Zwave, mais nous sommes sur du Schneider…

  6. Bonsoir
    Où je peux trouver ces appareils? Est il possible d’une réduction pour plusieurs appareils

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare