12 choses simples pour être plus en sécurité en ligne

Quand on parle sécurité, on pense souvent à la protection de son logement, que ce soit contre les cambrioleurs, les fuite d'eau, de gaz, les incendies, etc. Et ce sont en effet des points à sécuriser. Mais un domaine est souvent oublié: celui de la sécurité informatique, notamment quand on surfe sur internet. Ce domaine n'est plus réservé au seul domaine professionnel, puisque la majorité des foyers possède aujourd'hui un tel accès. Il existe aujourd'hui beaucoup de pièges mettant en danger vos données personnelles, la sécurité de vos équipements informatiques, voir même vos comptes en banques ou le contrôle de votre maison connectée. Il est donc très important de se protéger quand on surfe sur internet. Heureusement, il existe quelques petites choses très simples à mettre en place. Voici 12 conseils à suivre pour améliorer votre sécurité sur internet.

Il ne se passe pas une semaine sans qu'on entende parler d'une nouvelle violation de données. Lorsqu'une grande entreprise à la sécurité laxiste expose vos données personnelles, vos mots de passe ou vos photos, vous ne pouvez rien y faire.

fuite securite sociale
Difficile de lutter quand e sont de grandes entreprises qui sont des passoires…

Au lieu de cela, concentrez votre énergie sur la protection de votre sécurité internet et de votre vie privée à la maison. Vous ne voulez pas perdre toutes vos photos à cause d'un ransomware, ou perdre tout votre argent à cause d'un cheval de Troie bancaire, n'est-ce pas ? Heureusement, vous pouvez mettre en place une défense locale contre ces problèmes locaux.

Rendre vos appareils, votre identité en ligne et vos activités plus sûrs ne demande pas beaucoup d'efforts. En fait, plusieurs de ces conseils sur ce que vous pouvez faire pour être plus en sécurité en ligne se résument à un peu plus de bon sens. Ces conseils pour sécuriser votre vie en ligne vous aideront à supprimer bien des risques.

Installez un antivirus et tenez-le à jour

Nous appelons ce type de logiciel un antivirus, mais la lutte contre les virus informatiques réels n'est qu'une petite partie de ce qu'ils font. Les ransomwares chiffrent vos fichiers et exigent un paiement pour les restaurer. Les chevaux de Troie semblent être des programmes valides, mais en coulisse, ils volent vos informations privées. Les bots transforment votre ordinateur en soldat d'une armée de zombies, prêt à se lancer dans une attaque par déni de service, à cracher du spam ou à faire tout ce que l'éleveur de bots lui demande. Un antivirus efficace protège contre ces logiciels malveillants et bien d'autres.

En théorie, vous pouvez régler et oublier votre protection antivirus, en la laissant ronronner en arrière-plan, télécharger les mises à jour, etc. En pratique, vous devez y jeter un coup d'œil de temps en temps. La plupart des utilitaires antivirus affichent une bannière ou une icône verte lorsque tout va bien. Si vous ouvrez l'utilitaire et que vous voyez du jaune ou du rouge, suivez les instructions pour remettre les choses en ordre.

bitdefender
Le message est clair !

Vous vous dites peut-être : “Attendez, l'antivirus n'est-il pas intégré à Windows ?” Non seulement le centre de sécurité Microsoft Windows Defender est intégré au système d'exploitation, mais il prend automatiquement en charge la protection lorsqu'il ne détecte aucun autre antivirus, et s'efface tout aussi automatiquement lorsque vous installez une protection tierce. Le problème est que cet antivirus intégré n'est pas comparable aux meilleures solutions tierces. Même les meilleures solutions gratuites sont bien meilleures que Windows Defender. Ne comptez pas sur lui, vous pouvez faire mieux. Les grandes sociétés expertes dans le domaine proposent généralement un téléchargement gratuit d'antivirus. Une version allégée de leur solution plus complète, mais qui assurera la protection de façon plus efficace que Windows Defender.

Que vous ayez choisi un simple antivirus ou une suite de sécurité complète, vous devrez la renouveler chaque année. Le mieux est de vous inscrire au renouvellement automatique. Avec certains produits de sécurité, cela permet de garantir l'absence de logiciels malveillants. Vous pouvez toujours vous désengager plus tard si vous avez envie de changer de produit.

Une dernière chose. Si votre antivirus ou votre suite de sécurité ne dispose pas d'une protection contre les ransomwares, pensez à ajouter une couche de protection distincte. De nombreux utilitaires spécifiques aux ransomwares sont entièrement gratuits, il n'y a donc aucune raison de ne pas en essayer quelques-uns et de choisir celui qui vous convient le mieux.

Explorez les outils de sécurité que vous installez

De nombreuses applications et paramètres très bien pensés contribuent à protéger vos appareils et votre identité, mais ils n'ont de valeur que si vous savez comment les utiliser correctement. Pour tirer le maximum de protection de ces outils, vous devez comprendre leurs fonctionnalités et leurs paramètres. Par exemple, votre smartphone comprend certainement une option permettant de le retrouver en cas de perte, et vous l'avez peut-être même activée. Mais l'avez-vous essayée activement, afin de savoir comment l'utiliser en cas de besoin ?

La plupart des outils antivirus ont le pouvoir de repousser les applications potentiellement indésirables (PUA), des applications gênantes qui ne sont pas exactement des logiciels malveillants mais qui ne font rien d'utile. Mais tous n'activent pas la détection des PUA par défaut. Vérifiez les paramètres de détection et assurez-vous que les vôtres sont configurés pour bloquer ces désagréments. De même, votre suite de sécurité peut comporter des composants qui ne sont pas actifs tant que vous ne les activez pas. Lorsque vous installez un nouveau produit de sécurité, parcourez toutes les pages de la fenêtre principale et jetez au moins un coup d'œil aux paramètres. S'il propose une visite d'accueil initiale, ne la sautez pas. Au contraire, parcourez-la méthodiquement, en prêtant attention à toutes les fonctionnalités.

A lire également:
Une machine virtuelle qui rapporte 15$/mois grâce à EarnApp ! (tuto sur Synology)

Des mots de passe uniques pour chaque connexion

L'un des moyens les plus faciles pour les pirates de voler des informations est d'obtenir un lot de combinaisons de noms d'utilisateur et de mots de passe d'une source et d'essayer ces mêmes combinaisons ailleurs. Par exemple, supposons que des pirates aient obtenu votre nom d'utilisateur et votre mot de passe en piratant un fournisseur de messagerie. Ils pourraient essayer de se connecter à des sites bancaires ou à de grands magasins en ligne en utilisant la même combinaison de nom d'utilisateur et de mot de passe. La meilleure façon d'éviter qu'une violation de données ait un effet domino est d'utiliser un mot de passe fort et unique pour chacun de vos comptes en ligne.

Créer un mot de passe unique et fort pour chaque compte est contraignant et laborieux. C'est pourquoi il est préférable d'utiliser le générateur de mots de passe aléatoires intégré à votre gestionnaire de mots de passe. Plusieurs très bons gestionnaires de mots de passe sont gratuits, et il faut peu de temps pour commencer à en utiliser un. Cependant, les gestionnaires de mots de passe payants offrent généralement plus de fonctionnalités (comme la synchronisation entre les différents appareils par exemple).

generateur mots de passe
Lastpass, en plus de mémoriser tous vos codes, peut également générer des mots de passe sécurisés

Lorsque vous utilisez un gestionnaire de mots de passe, le seul mot de passe que vous devez retenir est le mot de passe principal qui verrouille le gestionnaire de mots de passe lui-même. Une fois déverrouillé, le gestionnaire de mots de passe vous connecte automatiquement à vos comptes en ligne. Cela vous permet non seulement d'assurer votre sécurité, mais aussi d'accroître votre efficacité et votre productivité. Vous ne passez plus de temps à taper vos identifiants ou à gérer la frustration de la réinitialisation d'un mot de passe oublié.

Utilisez l'authentification multifactorielle

L'authentification multifactorielle peut être pénible, mais elle rend vos comptes vraiment plus sûrs. L'authentification multifactorielle signifie que vous devez passer une autre couche d'authentification, et pas seulement un nom d'utilisateur et un mot de passe, pour accéder à vos comptes. Si les données ou les informations personnelles d'un compte sont sensibles ou précieuses et que le compte propose l'authentification multifactorielle, ou double authentification, vous devez l'activer. Gmail, Evernote et Dropbox sont quelques exemples de services en ligne qui proposent l'authentification multifactorielle.

double authentification amazon
Même en connaissant votre mail et votre mot de passe Amazon, un pirate ne pourra accéder à votre compte sans ce code envoyé par SMS

L'authentification multifactorielle vérifie votre identité en utilisant au moins deux formes d'authentification différentes : quelque chose que vous êtes, quelque chose que vous avez ou quelque chose que vous savez. Quelque chose que vous savez est le mot de passe, naturellement. Ce que vous êtes peut être l'authentification par empreinte digitale ou reconnaissance faciale. L'objet que vous possédez peut être votre téléphone portable. Il peut vous être demandé de saisir un code envoyé par SMS ou d'appuyer sur un bouton de confirmation dans une application mobile. Il peut également s'agir d'une clé de sécurité physique. Google et Microsoft ont annoncé qu'ils s'orientaient vers ce type d'authentification.

Si vous utilisez uniquement un mot de passe pour l'authentification, toute personne qui apprend ce mot de passe possède votre compte. Si l'authentification multifactorielle est activée, le mot de passe seul est inutile. La plupart des gestionnaires de mots de passe prennent en charge l'authentification multifactorielle, bien que certains ne l'exigent que lorsqu'ils détectent une connexion à partir d'un nouvel appareil. Il est indispensable d'activer l'authentification multifactorielle pour votre gestionnaire de mots de passe.

Utilisez des mots de passe même s'ils sont facultatifs

Appliquez un verrouillage par code d'accès partout où il est disponible, même s'il est facultatif. Pensez à toutes les données personnelles et les connexions sur votre smartphone. Se passer d'un verrouillage par code d'accès est impensable. De nombreux smartphones proposent par défaut un code PIN à quatre chiffres. Ne vous contentez pas de cela. Utilisez l'authentification biométrique lorsqu'elle est disponible, et définissez un code de passe fort, pas un stupide code PIN à quatre chiffres.

cyber security gae9569bb2 1280

N'oubliez pas que même lorsque vous utilisez Touch ID ou un équivalent, vous pouvez toujours vous authentifier avec le code de passe, qui doit donc être fort. Les appareils iOS modernes offrent une option à six chiffres ; ignorez-la. Accédez à Paramètres > Touch ID et code d'accès et sélectionnez Modifier le code d'accès (ou Ajouter un code d'accès si vous n'en avez pas). Saisissez votre ancien code d'accès, si nécessaire. Sur l'écran de saisie du nouveau code, choisissez Code alphanumérique personnalisé. Saisissez un mot de passe fort, puis enregistrez-le sous forme de note sécurisée dans votre gestionnaire de mots de passe.

A lire également:
Installer EarnApp sur Docker (en 5 min sur Synology)

Les différents appareils Android offrent différents moyens de définir un code d'accès fort. Trouvez les paramètres de verrouillage de l'écran sur votre appareil, saisissez votre ancien code PIN, puis choisissez Mot de passe (si disponible). Comme pour l'appareil iOS, ajoutez un mot de passe fort et enregistrez-le sous forme de note sécurisée.

Procurez-vous un VPN et utilisez-le

Chaque fois que vous vous connectez à Internet en utilisant un réseau Wi-Fi qui ne vous appartient pas, vous devez utiliser un réseau privé virtuel ou VPN. Supposons que vous vous rendiez dans un café et que vous vous connectiez à un réseau Wi-Fi gratuit. Vous ne savez rien de la sécurité de cette connexion. Il est possible que quelqu'un d'autre sur ce réseau, sans que vous le sachiez, puisse commencer à regarder ou à voler les fichiers et les données envoyés depuis votre ordinateur portable ou votre appareil mobile. Le propriétaire du hotspot pourrait être un escroc, reniflant les secrets de toutes les connexions Wi-Fi. Un VPN crypte votre trafic internet et le fait transiter par un serveur appartenant à la société VPN. Cela signifie que personne, pas même le propriétaire du réseau Wi-Fi gratuit, ne peut fouiller dans vos données.

nordvpn
L'utilisation d'un VPN est aujourd'hui très simple

L'utilisation d'un VPN permet également de masquer votre adresse IP. Les annonceurs et les traqueurs qui cherchent à vous identifier ou à vous géolocaliser via cette adresse IP verront plutôt l'adresse de la société VPN. La dissimulation de votre emplacement à l'aide d'un serveur VPN dans un autre pays peut également servir à débloquer des contenus qui ne sont pas disponibles dans votre propre région. Les journalistes et les militants des pays répressifs utilisent depuis longtemps la technologie VPN pour communiquer en toute sécurité.

En résumé, si vous vous connectez par Wi-Fi – que ce soit sur un ordinateur portable, un téléphone ou une tablette – vous avez vraiment besoin d'un VPN.

Payez avec votre Smartphone

Le système des cartes de crédit est dépassé et plus très sûr du tout. Ce n'est pas de votre faute, mais vous pouvez y remédier. Au lieu de sortir la vieille carte de crédit, utilisez Apple Pay ou un équivalent Android partout où vous le pouvez. Il y a des tonnes de choix en matière d'applications.

La configuration de votre smartphone en tant que dispositif de paiement est généralement un processus simple. Il suffit généralement de prendre une photo de la carte de crédit que vous utiliserez pour effectuer vos paiements via l'application. Et la configuration s'arrête là : vous êtes prêt.

Les terminaux de point de vente qui prennent en charge le paiement par smartphone l'indiquent généralement par une icône, qu'il s'agisse de l'image d'une main tenant un smartphone ou de la représentation stylisée d'une onde radio. Il suffit de placer son appareil sur le terminal, de s'authentifier avec l'empreinte du pouce et le tour est joué.

cards g52a6576a5 1280

En quoi est-ce mieux que d'utiliser la carte de crédit elle-même ? L'application génère un code d'authentification à usage unique, valable uniquement pour la transaction en cours. Même si quelqu'un piratait ce code, cela ne lui servirait à rien. Et le paiement avec une application pour smartphone élimine la possibilité de vol de données par un écrémeur de carte de crédit.

Certaines applications de paiement pour smartphone vous permettent de payer en ligne avec un code unique similaire. Si la vôtre ne le permet pas, vérifiez auprès de votre fournisseur de carte de crédit. En général, vous recevez un numéro temporaire à utiliser à la place de votre vraie carte de crédit, et les frais sont imputés à votre compte habituel. Le numéro de carte temporaire ne fonctionnera plus après son expiration. La prochaine fois que votre société de carte de crédit ou votre banque vous appelle pour essayer de vous vendre des mises à niveau, demandez des numéros de carte à usage unique.

Utilisez différentes adresses électroniques pour différents types de comptes

Les personnes qui sont à la fois très organisées et méthodiques en matière de sécurité utilisent souvent des adresses électroniques différentes à des fins différentes, afin de séparer les identités en ligne qui leur sont associées. Si un courriel de phishing prétendant provenir de votre banque arrive sur le compte que vous utilisez uniquement pour les médias sociaux, vous savez qu'il est faux.

Envisagez de conserver une adresse électronique dédiée à l'inscription d'applications que vous souhaitez essayer, mais dont la sécurité est douteuse ou qui pourraient vous spammer avec des messages promotionnels. Après avoir vérifié un service ou une application, inscrivez-vous en utilisant l'un de vos comptes de messagerie permanents. Si le compte dédié commence à recevoir des spams, fermez-le et créez-en un nouveau. Vous pouvez également utiliser des services de comptes de messagerie jetables.

De nombreux sites assimilent votre adresse électronique à votre nom d'utilisateur, mais certains vous permettent de choisir votre propre nom d'utilisateur. Pensez à utiliser un nom d'utilisateur différent à chaque fois – votre gestionnaire de mots de passe s'en souvient ! Maintenant, toute personne essayant d'accéder à votre compte doit deviner à la fois le nom d'utilisateur et le mot de passe.

A lire également:
Installer Honeygain sur Docker pour rentabiliser son abonnement internet (tuto Synology en 5min !)

Effacez votre cache

Ne sous-estimez jamais ce que le cache de votre navigateur sait de vous. Les cookies enregistrés, les recherches enregistrées et l'historique Web peuvent révéler l'adresse de votre domicile, des informations sur votre famille et d'autres données personnelles.

Pour mieux protéger les informations qui peuvent se cacher dans votre historique Web, veillez à supprimer les cookies et à effacer régulièrement l'historique de votre navigateur. C'est très simple. Dans Chrome, Edge, Firefox, Internet Explorer ou Opera, il suffit d'appuyer sur Ctrl+Shift+Suppr pour faire apparaître une boîte de dialogue qui vous permet de choisir les éléments de données de navigation que vous souhaitez effacer.

La suppression des cookies peut poser des problèmes sur certains sites Web : vous risquez de perdre toute personnalisation que vous avez appliquée. La plupart des navigateurs vous permettent de dresser une liste de sites Web favoris dont les cookies ne doivent pas être supprimés.

Désactivez la fonction “Enregistrer le mot de passe” dans les navigateurs.

En parlant de ce que votre navigateur peut savoir sur vous, la plupart des navigateurs incluent une solution intégrée de gestion des mots de passe. Je ne vous la conseille pas. Il est préférable de laisser la protection des mots de passe aux experts qui créent des gestionnaires de mots de passe.

Pensez-y. Lorsque vous installez un gestionnaire de mots de passe tiers, il propose généralement d'importer vos mots de passe à partir du stockage du navigateur. Si le gestionnaire de mots de passe peut le faire, vous pouvez être sûr qu'un logiciel malveillant peut en faire autant. En outre, conserver vos mots de passe dans un gestionnaire de mots de passe unique et central vous permet de les utiliser sur tous les navigateurs et appareils.

Ne devenez pas la proie des escroqueries par hameçonnage

Pour sécuriser votre vie en ligne, vous devez notamment faire attention à ce que vous cliquez. L'appât du clic ne se limite pas aux vidéos de compilation de chats et aux titres accrocheurs. Il peut également s'agir de liens dans des e-mails, des applications de messagerie et sur Facebook. Les liens d'hameçonnage se font passer pour des sites web sécurisés, dans l'espoir de vous inciter à leur donner vos informations d'identification. Les pages de téléchargement peuvent entraîner le téléchargement automatique de logiciels malveillants et infecter votre appareil.

Ne cliquez pas sur les liens contenus dans les courriels ou les SMS, sauf s'ils proviennent d'une source fiable. Même dans ce cas, soyez prudent ; votre source de confiance peut avoir été compromise, ou le message peut être faux. Il en va de même pour les liens sur les sites de médias sociaux, même dans les messages qui semblent provenir de vos amis. Si un message ne ressemble pas au style de votre ami sur les médias sociaux, il peut s'agir d'un piratage.

Protégez votre vie privée sur les médias sociaux

On dit souvent que si vous ne payez pas pour un service, vous n'êtes pas un client ; vous êtes le produit. Les sites de médias sociaux vous permettent de partager facilement vos pensées et vos photos avec vos amis, mais il est facile de finir par en partager trop.

Vous pouvez télécharger vos données Facebook pour savoir ce que le géant des médias sociaux sait de vous. Cela peut vous ouvrir les yeux, surtout si vous êtes le genre de personne qui clique régulièrement sur des quiz nécessitant l'accès à votre compte de médias sociaux. Sincèrement, vous n'avez pas besoin de savoir quelle princesse Disney ou quelle race de chien vous êtes…

Vous pouvez réduire considérablement la quantité de données transmises à Facebook en désactivant complètement la plateforme de partage. Une fois que vous l'aurez fait, vos amis ne pourront plus divulguer vos données personnelles. Vous ne pouvez pas perdre de données au profit d'applications, car vous ne pouvez pas utiliser d'applications. Et vous ne pouvez pas utiliser vos informations d'identification Facebook pour vous connecter à d'autres sites web (ce qui a toujours été une mauvaise idée).

blocage facebook
De nombreux blocages peuvent être activés sur Facebook

Bien sûr, les autres sites de médias sociaux doivent également faire l'objet d'une attention particulière. Google en sait probablement plus sur vous que Facebook, alors prenez des mesures pour gérer votre confidentialité sur Google également. Assurez-vous que vous avez configuré chaque site de médias sociaux de manière à ce que vos publications ne soient pas publiques. Réfléchissez-y à deux fois avant de révéler trop de choses dans un message, car vos amis pourraient le partager avec d'autres. En faisant attention, vous pouvez préserver votre vie privée sans perdre le divertissement et les relations qu'offrent les médias sociaux.

Avez ces 12 conseils à appliquer, vous devriez déjà considérablement améliorer la sécurité de votre vie privée sur internet. Si vous avez d'autres astuces, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Que pensez vous de cet article ? Laissez nous vos commentaires !
Merci de rester courtois: un bonjour et un merci ne coutent rien ! Nous sommes là pour échanger de façon constructive. Les trolls seront supprimés.

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare