Démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD: la méthode pas à pas

Le point faible du Raspberry Pi est sans aucun doute sa micro SD qui, selon les utilisations, peut vite se corrompre. La fondation, bien consciente de ce problème, a corrigé cela en donnant la possibilité de booter sur un disque dur ou un SSD. Si cela se fait automatiquement sur les RPI 1, 2, et 3, une manipulation spéciale est à faire pour démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD. Je vous explique ici comment procéder de A à Z.

Il n'y a encore pas si longtemps, je déconseillais l'utilisation d'un Raspberry Pi pour une box domotique, à cause notamment de sa micro SD qui se corrompt très vite. En effet, dans le cadre d'une box domotique, de nombreuses opérations de lecture / écriture sont effectuées, et la micro SD arrive vite en fin de vie, son nombre d'écritures étant limitées. Quelques uns ont ainsi eu la mauvaise surprise de voir leur box domotique plantée en plein hiver, avec une gestion du chauffage tombée à l'eau. J'en ai moi même fait l'expérience il y a quelques années, la veille de partir en vacances, ce qui m'a obligé à une réinstallation en catastrophe.

Un Raspberry Pi avec une micro SD n'est donc pas une solution viable pour un système domotique. En revanche, il est tout à fait possible de booter un RPI sur un mSata, un SSD, un disque dur mécanique, ou même une clé Usb, ce qui est beaucoup plus fiable ! Les anciennes version de Raspberry Pi le proposent maintenant directement. Sur un Raspberry Pi 3 installé récemment avec un disque mSata, je n'ai donc rien eu à faire, simplement brancher le mSata en Usb sur le RPI, et le démarrer (sans micro SD, donc). Sur un RPI 4, en revanche, une mise à jour et un paramétrage spécifique sont à effectuer. Découvrons donc comment démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD.

Pré-requis pour démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD

Pour commencer, il vous faudra bien sûr un Raspberry Pi 4. Cette version existe avec 2, 4, ou 8Go de Ram, à sélectionner en fonction de vos besoins, cela n'impacte pas le fonctionner sur SSD.

Last update was on: 22 avril 2021 17 h 29 min

Si la méthode fonctionne également avec une clé Usb, on lui préférera du mSATA (comme un mini SSD, plus abordable, mais avec des capacités de stockage plus réduites), un disque dur mécanique en 2,5″ (mais du coup un peu plus bruyants), ou, idéalement, un SSD. On en trouve aujourd'hui à des tarifs très abordables. L'avantage du SSD est qu'il est rapide et silencieux. C'est vraiment ce que je vous recommande !

Last update was on: 22 avril 2021 17 h 29 min

Il faudra un adaptateur pour raccorder le SSD au Raspberry Pi 4. Ca peut être un simple adaptateur Usb, ou une carte dédiée, qui permettra une intégration plus propre (nous en reparlerons dans un prochain article).

Last update was on: 22 avril 2021 17 h 29 min

Enfin, il vous faudra le logiciel Raspberry Pi OS Lite, à installer sur une micro SD (nécessaire juste la première fois pour le paramétrage du boot). La version Lite, plus légère et sans interface graphique, sera bien suffisante pour notre besoin.

Préparation de la micro SD et connexion SSH

Pour commencer, il faudra préparer une micro SD avec le système Raspberry Pi OS Lite, à installer avec un utilitaire comme Balena Etcher par exemple.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 1

On insère la micro Sd dans un ordinateur, on lance Balena Etcher, on sélectionne l'image Raspberry Pi OS Lite téléchargée plus haut, on indique notre micro SD, et on clique sur Flash: il n'y a plus qu'à attendre quelques minutes que l'opération s'effectue.

Une fois la micro SD écrite, on l'ouvre sur l'ordinateur et on y crée un fichier vide nommé “ssh” (avec un éditeur de texte par exemple), ce qui permettra d'activer automatiquement la connexion SSH sur le Raspberry Pi.

installation jeedom terrain isole 03

On peut alors éjecter la micro SD et l'insérer dans le RPI. On branche celui ci à une prise réseau et une prise électrique pour le démarrer. On cherche ensuite son adresse IP en consultant la liste des périphériques connectés sur sa box internet, ou en lançant un scan du réseau via un utilitaire comme LanScan par exemple.

ip raspberrypi

Il ne reste plus qu'à s'y connecter en SSH, grâce à Putty ou directement via la fenêtre terminal si on est sur Mac ou Linux. Le nom d'utilisateur par défaut est pi et le mot de passe raspberry.

Mise à jour du Raspberry Pi 4

Pour pouvoir démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD, il va falloir commencer par lancer une mise à jour complète du système grâce aux commandes:

sudo apt update
demarrer raspberry pi 4 sur ssd 2
sudo apt full-upgrade
demarrer raspberry pi 4 sur ssd 3
sudo rpi-update
demarrer raspberry pi 4 sur ssd 4

On valide chaque fois par “Y” pour confirmer la mise à jour.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 5

A la fin de la mise à jour, il faut redémarrer le RPI pour que les modifications soient appliquées, grâce à la commande:

sudo reboot

Une fois le RPI redémarré, on s'y reconnecte de nouveau en SSH, comme précédemment. Il reste à installer le nouveau bootloader via cette commande:

sudo rpi-eeprom-update -d -a
demarrer raspberry pi 4 sur ssd 6

Configuration du Boot USB sur Raspberry Pi 4

Il faut maintenant configurer le boot afin de pouvoir démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD. Cela passe par la commande:

sudo raspi-config
demarrer raspberry pi 4 sur ssd 7

On se rend dans le menu “Advanced Options” puis “A7 Bootloader Version“:

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 8

Ici, on sélectionne l'option “E1 Latest” pour utiliser le bootloader le plus récent.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 9

Attention à l'écran suivant, qui se place par défaut sur “Yes”: il faut cliquer sur “No”, sinon les paramètres seront remis par défaut !

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 10

Une fois validé, un écran doit vous confirmer que les paramètres n'ont pas été réinitialisés.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 11

Ensuite, toujours dans l'écran “Advanced Options“, on sélectionne cette fois “A6 Boot Order“:

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 12

Puis l'option “B2 USB Boot“, afin de démarrer en priorité sur l'Usb, et non plus la micro SD.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 13

L'écran suivant doit confirmer que l'Usb est maintenant le boot par défaut.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 14

Enfin, à l'écran suivant, on valide par “No” pour ne pas redémarrer.

demarrer raspberry pi 4 sur ssd 15

On va plutôt opter pour un arrêt du Raspberry Pi, via la commande:

sudo halt

Démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD

Il ne reste plus qu'à préparer notre SSD (ou notre mSata, ou disque dur classique). Pour cela, on installe le système qu'on souhaite comme vu plus haut avec Balena Etcher, mais en sélectionnant non pas une micro SD, mais un SSD branché à l'ordinateur. On peut installer sur le SSD Raspberry Pi OS, ou n'importe quelle autre image pour Raspberry Pi: Jeedom, Home Assistant, OpenMediaVault, RecalBox, etc.

installation jeedom terrain isole 02

Une fois l'image installée, on branche le SSD sur le RPI 4 (et on pense à retirer la micro SD utilisée pour le paramétrage). On peut maintenant démarrer Raspberry Pi 4 sur SSD directement, sans plus avoir besoin d'aucune micro SD !

Nous avons maintenant un système fiable et rapide, paré à toutes les utilisations :) Avec la puissance du nouveau Raspberry Pi 4, allié à un démarrage direct sur SSD, voilà une combinaison parfaite pour la réalisation d'une box domotique (ou d'un Nas ou encore d'une console de jeu…).

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

1 commentaire
  1. Super tuto, merci ! Il manque l’étape de création du fichier “ssh” à la racine du DD SSD une fois flashé avec Etcher… ;)

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare