Pourquoi opter pour un isolant naturel ?

L'isolation est souvent laissée à la décision de l'entrepreneur effectuant les travaux. Après tout l'isolation n'a aucun impact sur l'esthétisme, et on fait confiance aux professionnels pour réduire les pertes de chaleur au maximum, d'autant que les normes actuelles sont très strictes à ce sujet. Toutefois, on entend de plus en plus parler d'écologie et de logements éco responsables, avec des personnes ayant fait le choix de construire leur propre maison, ou étant passées par des constructeurs spécialisés dans le domaine des maisons éco responsables. Mais pourquoi opter pour un isolant naturel ? Je vous propose de faire un peu le point sur les raisons d'un tel choix et ses possibilités.

L'isolation est conçue pour réduire les coûts énergétiques. En ce sens, toute isolation peut être considérée comme écologique. Mais le respect de l'environnement ne se résume pas qu'à cela : le processus de fabrication, les matériaux et la toxicité sont d'autres facteurs très importants à prendre en compte.

L'isolation classique, en laine de verre, est peut-être l'option la moins chère, mais elle est loin d'être la plus écologique. La fabrication de cet isolant est un processus à forte intensité énergétique, jusqu'à dix fois plus que les alternatives écologiques. De plus, ce type d'isolant contient des fibres dangereuses qui sont liées à des problèmes de santé comme l'irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires. Et si l'isolation en fibre de verre peut contenir jusqu'à 30 % de verre recyclé, elle n'est pas à la hauteur des 80 % de contenu recyclé que certaines options d'isolation peuvent offrir.

laine de verre 1

Pourquoi l'isolation est elle si importante ?

Pour comprendre pourquoi l'isolation est importante, nous devons comprendre la thermodynamique. Cela peut paraître complexe, mais c'est assez simple. En gros, elle nous dit que la chaleur se déplace des zones de haute température vers les zones de basse température. Et le vieux dicton selon lequel la chaleur monte ? C'est vrai, mais pas toujours. La chaleur peut en effet se déplacer dans toutes sortes de directions: une différence de température est ce qui pousse la chaleur à se déplacer vers le haut, vers le bas ou sur le côté.

Un autre facteur dans le mouvement de l'air est la densité. En hiver, l'air chaud et de faible densité à l'intérieur d'une maison se déplace vers le haut et vers l'extérieur, vers l'air dense et froid qui se trouve à l'extérieur. En été, l'air chaud et de faible densité provenant de l'extérieur se déplace à l'intérieur d'une maison par le haut et s'enfonce vers le bas, tandis que l'air frais et dense à l'intérieur s'échappe à l'extérieur par le bas de la maison.

Le but de l'isolation est de combattre le mouvement de l'air. Et comme l'air peut se déplacer dans toutes sortes de directions, il faut isoler les toits, les plafonds, les murs et les sols pour empêcher l'air d'entrer et de sortir.

A lire également:
Barbecue plancha Campingaz : parfait pour les repas outdoor !

L'isolation est l'un des facteurs les plus importants qui contribuent à l'efficacité (ou à l'inefficacité) énergétique d'une maison. Si l'isolation est inadéquate, le propriétaire d'une maison dépense plus pour le chauffage et la climatisation, ce qui consomme plus de ressources pour fonctionner et coûte plus d'argent.

Comment mesurer l'isolation ?

L'efficacité de l'isolation est mesurée par sa valeur de résistance thermique, ou valeur R, un nombre compris entre 1 et 60 qui reflète la résistance du matériau au transfert de chaleur. Plus l'isolation est bonne, plus la valeur R est élevée. Ce nombre est déterminé par le type d'isolation, son épaisseur, sa densité, ainsi que par l'endroit et la manière dont l'isolation est installée.

Quelle est la quantité d'isolation dont vous aurez besoin ? Chaque situation est unique, mais en général, plus votre climat est frais, plus la valeur R sera élevée. Le climat, le type de système de chauffage et de refroidissement installé et la zone de votre maison que vous souhaitez isoler sont autant d'éléments qui influent sur la valeur R nécessaire.

Pourquoi opter pour un isolant naturel ?

Il peut être intéressant d'opter pour un isolant naturel pour plusieurs raisons. N'hésitez pas à consulter ce guide des isolants écologiques pour en avoir un aperçu exhaustif, qui passe en revue les matériaux et leurs avantages, ainsi que leur pouvoir d'isolation.

Des matériaux sûrs et durables

Les matériaux naturels et sans formaldéhyde font des produits d'isolation écologiques le meilleur choix pour une maison verte et saine. Contrairement à la fibre de verre, les matériaux d'isolation comme la laine et le coton sont sans danger et ne provoquent aucune irritation de la peau ou des voies respiratoires. De plus, choisir une isolation à base de matériaux recyclés réduit votre empreinte carbone, puisque vous investissez dans un produit qui utilise un contenu qui, autrement, serait envoyé dans une décharge.

Réduction des coûts de fabrication

Les options d'isolation comme la laine, le denim déchiqueté et le liège nécessitent une quantité d'énergie minuscule à produire par rapport à l'isolation en fibre de verre. Il faut en fait dix fois plus d'énergie pour produire un isolant en fibre de verre qu'un isolant en cellulose. L'économie d'énergie lors de la production signifie donc une réduction des gaz à effet de serre nocifs.

Économies de coûts énergétiques

Il est vrai qu'il est possible d'atteindre le facteur d'isolation recommandé (valeur R) en utilisant un isolant en fibre de verre. Et comme nous l'avons mentionné, tout fabricant d'isolant pourrait faire une déclaration écologique basée sur le fait que son isolant permet de faire des economies d’energie. Mais ces alternatives vertes ne sont pas seulement plus sûres et plus durables, elles peuvent souvent fournir une bien meilleure isolation par centimètre carré. La mousse isolante en spray connue sous le nom d'Icynène, par exemple, peut réduire la facture énergétique d'une maison de 30 à 50 % !

A lire également:
Les 3 meilleures idées pour une terrasse 100 % connectée

Opter pour un isolant naturel peut donc conduire également à avoir une maison mieux isolée.

Quels sont les isolants naturels ?

Il existe de nombreux isolants naturels. En voici quelques un peut être méconnus.

Laine de mouton

Vous avez entendu parler de l'utilisation de la laine de mouton dans les vêtements et les couvertures pour nous tenir au chaud. Mais qu'en est-il de nos murs et de nos plafonds ? Ce matériau pelucheux mais résistant au feu fonctionne dans nos maisons comme sur un mouton. Les fibres de laine comprimées forment des poches d'air qui emprisonnent l'air pour nous garder au frais en été et au chaud en hiver. Les couches internes du matériau respirant absorbent l'humidité sans pour autant être humides ou affecter leur capacité à retenir la chaleur. Grâce aux propriétés de la laine, vous n'avez pas besoin de régler constamment vos systèmes de chauffage et de refroidissement, ce qui permet de faire des économies d'énergie, et donc d'argent.

Chanvre

Le chanvre est une plante, principalement produite en Allemagne, mais également en Roumanie et en France. Transformée en panneaux, elle constitue un excellent isolant acoustique, qui a l'avantage de ne pas être consommable par les rongeurs. Elle nécessite en revanche une préparation et une pose spécifique, car cet isolant peut se putréfier s'il est longtemps soumis à l'humidité.

Aerogel

Écologique ne signifie pas toujours naturel. En 1931, Samuel Stephens Kistler a inventé l'aérogel, un matériau composé à plus de 90 % d'air. Il est fabriqué en retirant le liquide de la silice sous haute pression et température. Vous pouvez acheter l'aérogel sous forme de feuilles ou d'autocollants qui le rendent facile à appliquer. Il a l'avantage également d'être très abordable.

Denim

Le coton est à la fois naturel et renouvelable, ce qui le rend incroyablement respectueux de l'environnement. Mais du denim dans vos murs ? Rassurez vous, il n'y a pas de piles de jeans dans les murs: le matériau est roulé en nattes comme de la fibre de verre. Mais contrairement à la fibre de verre, le coton ne contient pas le dangereux gaz qu'est le formaldéhyde. De plus, le coton ne provoque pas de problèmes respiratoires et il est aussi un répulsif pour les insectes ! L'isolation en coton a un prix élevé (deux fois plus que la fibre de verre), mais pensez à tous les jeans que vous sauvez d'une décharge ;-)

A lire également:
Comment rendre moderne sa salle de bain ?

Liège

Le Liège est un produit fabriqué à partir de l'écorce extérieure des chênes-lièges et est naturel, renouvelable, recyclable et biodégradable. Une fois produit, le produit fini a en fait une empreinte carbone négative. Le liège réduit la consommation d'énergie et continuera à le faire bien plus longtemps que la plupart des choix d'isolation. Il est également hypoallergénique, ne contient pas de toxines domestiques et permet d'atténuer les sons.

Cellulose

Cet isolant est fabriqué à partir de papier journal recyclé et d'autres types de papier qui, autrement, se seraient décomposés dans une décharge, libérant ainsi des gaz à effet de serre nocifs. Si tout le papier mis en décharge chaque année était transformé en isolation cellulosique, cela permettrait d'économiser huit millions de tonnes d'émissions de CO2. La cellulose est l'un des types les plus sûrs à installer et constitue un bon choix pour ceux qui cherchent à minimiser les toxines dans leur maison.

cellulose

Icynène

L'isolation de votre maison fait partie des “101 choses à faire avec l'huile de ricin” ! L'Icynène est en effet fabriqué à partir d'huile de ricin et est une mousse isolante pulvérisée qui se dilate presque 100 fois son volume lorsqu'elle est pulvérisée sur une surface. Ce matériau est non seulement très efficace pour colmater les fuites et les courants d'air, mais il contribue également à réduire le bruit. En raison de son pouvoir d'étanchéité, un système de ventilation doit être installé. Si vous vivez dans un climat froid, le système de ventilation doit également être équipé d'un échangeur d'air. Le coût de l'Icynène est trois fois plus élevé que celui de la fibre de verre et, avec les systèmes supplémentaires requis, les coûts initiaux sont élevés. Mais cette puissante isolation peut réduire les factures d'énergie de 30 à 50 %, ce qui vous permet d'économiser de l'argent à long terme.

Bien sûr, il ne s'agit que de quelques exemples. Il existe bien d'autres matériaux utilisés pour l'isolation écologique: argile expansée, lin, jute, paille, algues, etc.

Conclusion

Il n'y a pas de bon choix en matière d'isolation. Chaque situation est unique et il est important de tenir compte de tous les faits avant de choisir le matériau le mieux adapté à votre maison et à vous. Faites une liste des qualités que vous attendez le plus de votre isolation et classez-les par ordre d'importance. Lorsque vous aurez sélectionné les matériaux qui répondent à vos besoins, dressez une liste des avantages et des inconvénients de chaque option et vous découvrirez quel choix vous convient le mieux.

Et vous, avez vous pensé à opter pour un isolant naturel ? Si oui, lequel, et pourquoi ?

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Que pensez vous de cet article ? Laissez nous vos commentaires !

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare