French Days

Comment câbler votre maison pour accueillir de la domotique ?

L'une des questions les plus fréquentes que je reçois est de savoir comment câbler une maison pour qu'elle puisse accueillir de la domotique sans problème, qu'il s'agisse d'une nouvelle maison ou d'une rénovation. A l'ère du X10, il n'y avait pas de contrainte particulière, puisque cette technologie utilisait les lignes électriques existantes, grâce au courant porteur. Les protocoles utilisés aujourd'hui ont toutefois d'autres contraintes. Mais l'éclairage et les appareils automatisés ne sont pas les seuls éléments pratiques à prendre en compte lors de la planification de votre câblage. Voici quelques points à retenir, pour des installations type Zwave par exemple (on ne parle pas ici de technologies type KNX qui utilisent des bus spéciaux, et donc des câblages différents).

Tableau électrique taille XL

L'idéal est de tout centraliser dans le tableau électrique. Si vous avez pu opter pour le câblage en étoile, toutes les affectations et les périphériques de contrôle domotique se trouveront dans le tableau électrique. Cela évite d'en disséminer partout dans la maison, facilite la maintenance, mais en contrepartie cela nécessite un tableau électrique avec de l'espace. Ce n'est pas le poste le plus couteux, donc autant ne pas se priver. Vous pouvez jeter un oeil sur les modèles de coffret compteur electrique chez brico dépôt pour vous en faire une idée, par exemple. Optez simplement pour une marque renommée, ce qui vous assurera la compatibilité avec les modules à installer dessus, et le respect des normes.

Des modèles de tableaux électriques “connectés”, tels que le Resi9 de chez Schneider Electric, commencent à pointer leur nez. Ca peut être également une option à envisager.

Opter pour un câblage en “étoile”

Si on simplifie grossièrement, une ligne électrique standard va être de ce format:

  • tableau électrique -> interrupteur -> plafonnier -> retour au tableau électrique

Une telle installation est très contraignante, car dans ce cas, un interrupteur est irrémédiablement attaché à son point lumineux.

Un câblage en “étoile”, lui, sera de ce type:

  • tableau électrique -> interrupteur
  • tableau électrique -> plafonnier

Ainsi, c'est au niveau du tableau électrique qu'on assignera l'interrupteur au point lumineux (d'où l'intérêt d'avoir de la place dans le tableau électrique). Aujourd'hui cet interrupteur peut allumer le salon. Demain un simple changement dans le tableau électrique permettra de l'affecter à la salle à manger par exemple.

41f9bb3fd5f90ade10eb48978650cd3827d3c8d0 1

La gestion en devient donc beaucoup plus flexible, et l'automatisation plus simple et plus économique, puisque des relais pourront être installés dans le tableau électrique pour piloter les différents équipements (modules rail din Qubino, IPX800, etc.). En contrepartie il y a aura un petit surcout sur le câblage, qui sera plus important, mais le surcout restera bien inférieur à l'économie réalisée sur les périphériques domotiques.

Fil neutre à chaque interrupteur mural

Si le câblage en étoile n'est pas possible (surcout, contraintes techniques, etc.), demandez à votre constructeur/électricien de faire passer le câble neutre à chaque emplacement d'interrupteur mural (le câble neutre est facultatif dans de nombreux schémas de câblage d'interrupteur d'éclairage et, à moins que vous ne le spécifiiez explicitement, il est généralement absent en France). La plupart des interrupteurs connectés ou des micro modules nécessitent trois fils: phase, neutre, et lampe. Prévoir le neutre dès le départ facilitera donc bien les choses pour la suite.

domotiser eclairage simple avec neutre fibaro fgd 212 bypass 1024x768 2

De même, prévoyez la possibilité d'installer des contrôleurs muraux à différents endroits. Ces émetteurs muraux peuvent contrôler des groupes de lumières ou exécuter des macros d'éclairage complexes. D'une seule touche, vous pouvez rapidement régler toutes les lumières d'une pièce pour qu'elles correspondent à l'occasion ou à l'ambiance. Prévoyez donc ces emplacements et faites passer phase et neutre à ces endroits pour les alimenter.

Utiliser des boîtes de jonction profondes

Il existe aujourd'hui des modules domotiques très fins, mais ce n'est pas le cas de tous. Si vous n'êtes pas encore décidés sur le protocole domotique à utiliser, il est bon de spécifier l'installation de boîtes de jonction profondes pour s'adapter à n'importe quelle taille d'interrupteur. Les modèles profonds disposent d'un espace de travail supplémentaire et facilitent un peu l'installation. Les boîtiers profonds ne coûtent que quelques centimes de plus que les modèles normaux. Optez au minimum pour des boites de profondeur 50mm, voir 60 si cela est possible.

boite placo bbc profondeur 60mm d 67 mm eurohm 1

Protection contre les surtensions dans l'ensemble de la maison

Installez un suppresseur de surtension dans toute la maison pour protéger vos appareils électriques et vos produits multimédia, très sensibles, mais également vos périphériques domotiques. Cela vous évitera des dégâts vite couteux.

Pensez au câblage pour les données

Le câblage électrique n'est pas le seul à prendre en considération. Qui dit smarthome dit communication. Il faudra donc penser à passer du câble réseau un peu partout, minimum cat 5 (cat 7 si vous pouvez, comme on dit qui peut le plus peut le moins). Beaucoup ne pensent encore qu'à la possibilité de brancher un ordinateur sur une prise réseau, et raisonnent donc en conséquence. Mais un câble réseau est capable de faire transiter les informations dont vous aurez besoin pour vos systèmes audiovisuels, téléphoniques, de chauffage, de ventilation, de sécurité, etc. Placez donc autant de prises ethernet que possible.

La première étape de la planification consiste à choisir l'emplacement d'un concentrateur de câblage central, appelé aussi armoire de brassage. C'est là que tous les câbles des différentes pièces entrent en jeu et que tout le câblage extérieur (télévision par câble, téléphone, antenne, satellite, etc.) alimente la maison. L'idéal serait de le placer à côté de votre équipement audio/vidéo, car c'est de là que le câble des haut-parleurs et le câble vidéo alimenteront les autres pièces.

explicationsarmoire
Exemple d'armoire de brassage chez moi

L'équipement qui se trouve à cet endroit comprend généralement :

  • Panneau de distribution vidéo
  • Système téléphonique
  • Contrôleur domotique
  • Contrôleur CVC multi-zones
  • Panneau de sécurité et tout autre contrôleur central ou hub lié à la domotique

Si vous appréciez le home cinéma, cette armoire abrite généralement non seulement votre équipement de cinéma maison, mais aussi tous les amplificateurs, les lecteurs de DVD et les récepteurs DSS de toute la maison. Attention, car ces équipements génèrent beaucoup de chaleur. Là encore ne prévoyez pas trop petit: l'armoire de brassage devra pouvoir accueillir tout ce beau monde et les refroidir convenablement. Pensez donc au système de ventilation de l'armoire. Certains se gèrent automatiquement en fonction de la température.

Pensez également à l'onduleur pour protéger tout l'équipement de cette armoire: il protégera des surtensions mais également des coupures de courant, ce qui permettra de garder certains équipements en fonctionnement même en cas de coupure (on pense notamment au système de sécurité, aux caméras, au système domotique, qui doivent pouvoir assurer leur rôle quoiqu'il arrive).

Voilà pour les quelques astuces ! Si vous en avez d'autres de votre côté, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

4 Commentaires
  1. Quand j’ai fait ma maison, j’ai fait ce type de câblage (tout va au tableau), attention quand si c’est du neuf et que vous devez avoir un consuel, comment dire…. certain doivent encore croire que l’on est en 110V, je me souvient de la tete du mec quand il a vu le tableau elec, il a rien compris, et pas plus quand je lui ai sortie les 50 pages de plans, mais ça l’a un peut rassurer de voir que j’avais des plans et donc que je savai comment ça fonctionnais, du coup il a juste contrôler les terres sur les prises

  2. Bonjour, merci pour cet article très intéressant. Je suis actuellement sur l’étude de ma solution domotique sur une maison neuve. Je souhaite mettre en place le câblage en étoile afin de connecter mes éléments à l’IPX800 et extensions.

    La section des câbles est-elle la même que pour une installation classique ?

    Merci par avance de votre réponse.

  3. Si vous ne faites et ne ferait que de la domotique sur la ligne, il vaut mieux des cables adaptés aux faibles tensions et blindés type Grade 3 TV/Sat (par ex le R7900A de chez Acome https://www.touslescables.com/b.php?a=A5LLbo-gts&c=Voi&h=2470). Si vous prévoyez soit dans un 1e temps soit plus tard d’y passer du 230V pour évoluer le besoin, mieux vaut privilégier de rester sur du monobrin classique adapté à l’usage que vous anticipez. Mais vous aurrez dans ce cas sur un mode basse tension plus de parasites qui peuvent dans certains cas extrèmes liés à l’environement provoquer des déclenchements intempestifs. Certains sur le forum du constructeurs ont utilisé des filtres (1 capa + 1 résist ) en amont dans les cas à problèmes.

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Reset Password
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare