Comment choisir son carrelage pour le séjour ?

Si le carrelage est un incontournable dans toutes les pièces humides de la maison, comme nous l’avions vu pour choisir son carrelage de salle de bain, il reste encore aujourd’hui l’un des meilleurs choix pour le séjour notamment. De nouveaux matériaux, de nouvelles couleurs, et même des imitations bois, par exemple, lui permettent de s’accorder au style de n’importe quel intérieur, venant ainsi même remplacer le parquet. Il doit son succès surtout à sa résistance, et sa facilité d’entretien. Toutefois, il convient de bien le sélectionner pour ne pas être déçu.

I. Carrelage pour le séjour: quel matériau ?

Ce n’est pas pour rien qu’on appelle souvent le séjour la « pièce à vivre »: c’est en effet l’endroit où on passe le plus de temps à la maison. Le salon et le séjour sont des pièces à fort trafic, et donc plus exposés aux chocs et aux tâches (surtout s’il y a des enfants…). Il faudra donc opter pour un carrelage résistant, aussi bien aux chocs qu’à l’usure. On trouve pour cela divers matériaux répondant à ces besoins:

  • Le grès cérame:  mélange d’argile et de silice vitrifié, c’est un matériau très résistant, et d’un entretien facile. Les dalles en grès cérame sont généralement peu épaisses, ce qui facilite la pose du carrelage (même si les dalles sont de grand format). On le trouve en de nombreuses nuances de couleurs, et même en imitation de certains matériaux, comme par exemple la pierre, le bois, l’ardoise, le marbre ou encore le béton. C’est sans aucun doute le matériau le plus répandu dans les séjours.
  • Le grès émaillé : comme le précédent, mais recouvert d’une fine couche d’émail, ce qui lui permet d’être peu poreux. 
  • La pierre naturelle : si ce très beau matériau est très solide et durable, il reste cependant difficile à entretenir du fait de sa porosité, qui le rend très sensible aux tâches.
  • La pierre reconstituée : on la préférera à la pierre naturelle. En effet, la pierre reconstituée reproduit toutes les nuances de la pierre naturelle, mais sans les inconvénients: traitée en usine contre les tâches, elle est très facile à entretenir, et réputée incassable.
  • Le granit : très résistant, non poreux, il ne craint ni l’eau ni les taches. 
  • Le marbre : c’est un matériau fragile qui demande un entretien régulier, et qui peut s’avérer un peu trop froid pour un séjour. Comme on s’en doute, le prix est généralement élevé aussi.
  • La terre cuite : c’est un matériau tendre, qui doit être traité pour résister aux chocs. C’est un matériau qu’on utilisera généralement en rénovation pour conserver le charme d’une maison ancienne, ou encore dans les maisons dites « écologiques ».

Idéalement, il faudra se reporter à la norme française UPEC: Usure, Poinçonnement, tenue à l’Eau, et tenue aux agents Chimiques. Chaque lettre est notée de 1 à 4 (1 étant la moins bonne note). La notation affectée au carrelage de votre choix devrait vous aiguiller sur son niveau de résistance.

A lire également:
Comment bien aménager son salon ?

Enfin, optez pour des surfaces lisses, beaucoup plus facile à nettoyer que les surfaces rugueuses ou striées.

II. Carrelage pour le séjour: taille et couleur ?

Le choix de la taille et de la couleur du carrelage dépendra surtout de la surface de la pièce et de l’effet souhaité. Si les petits carreaux, les tomettes ou encore les mosaïques donnent du relief au sol, les grands carreaux auront l’avantage de présenter une surface uniforme et régulière. On aura tendance à les privilégier pour les grandes pièces.

Pour les petites pièces, on pourra opter pour une pose en diagonale, ce qui créera un effet graphique très sympa. Attention toutefois, la pose sera plus couteuse si vous passez par un professionnel (il y aura beaucoup plus de découpes !).

Concernant la couleur, il faut savoir que plus la couleur est claire, moins l’usure est visible. Mais un carrelage de couleur peut aussi renforcer une impression d’espace et mettre en valeur le reste de la décoration. En général on conseillera une couleur un peu neutre, qui puisse s’accorder avec tout: il est en effet plus simple de changer la décoration de la pièce que de changer tout le carrelage.

N’oublions pas les joints, qu’on préférera les plus fins possibles. Si le carrelage reste généralement d’un entretien très facile quand il est bien sélectionné, les joints restent le point faible de cette solution, car c’est là que s’incrustent toutes les impuretés.

Enfin, il est possible que vous voyiez des carreaux « premier choix », « second choix », « économique », ou encore « troisième choix ». Forcément, des carreaux de premier choix seront plus chers à l’achat, car ils doivent respecter des critères de qualité (maximum 5 carreaux défectueux sur 100 par exemple). Mais ces carreaux de premier choix seront les seuls à pouvoir donner lieu à une garantie décennale si besoin. Il faut le savoir…

A lire également:
Pompe à chaleur air-air : exigences d'isolation des bâtiments

Le magasin en ligne Mon-Carrelage.com propose une sélection de carrelage intérieur 1er choix de différentes marques à prix discount.


Laissez nous vos remarques et commentaires !

      Laisser un commentaire

      Ne ratez plus aucune news !

      Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque semaine toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

      Merci pour votre inscription !