Strong Extender: répéteur Wifi 1600 Mbit/s, Nas, borne Airplay, rien que ca !

8

Répéteur Wifi Strong

99
Répéteur Wifi Strong
9.375

Qualité

10/10

    Fonctions

    10/10

      Utilisation

      10/10

        Prix

        9/10

          Pour

          • Facilité de mise en place
          • Fonctions très complètes
          • Efficacité
          • Prix

          Contre

          • On aurait aimé l'ajout du AirPrint ;-)

          Voilà déjà plusieurs tests d’extenders wifi réalisés sur le blog, comme nous avons vu récemment avec le modèle Devolo, ou encore le Netgear Orbi. Il faut dire qu’une bonne connexion wifi est de plus en plus importante chez soi: les objets connectés à la maison se multiplient, les loisirs en ligne également (jeux, streaming vidéo, etc…), et tout ceci nécessite une couverture stable, étendue, et rapide. Aujourd’hui je vous propose le test d’un modèle dont j’ignorais tout jusqu’à maintenant: le Strong. Et son nom n’est pas usurpé, puisqu’en plus de proposer d’étendre votre réseau wifi de 70m2, il propose également une fonction de NAS, ainsi qu’une fonction de borne Airplay pour streamer votre musique sans fil depuis vos appareils iOS.

          Passons sans plus attendre à sa découverte.

          I. Déballage du Range Extender Strong

          Le packaging annonce d’office la couleur: une extension du réseau wifi de 70m2, permettant le streaming Ultra Haute Définition, qui s’installe en moins de 3 min.

          extendeur_strong_1Les fonctions sont un peu plus détaillées à l’arrière:

          extendeur_strong_2En retirant le couvercle on découvre le Strong trônant fièrement au centre de son emballage. En dessous, un tiroir permet d’accéder aux accessoires. Une présentation originale qui m’a beaucoup plue.

          extendeur_strong_3On y découvre en tout:

          • le boitier Strong
          • une alimentation
          • un cable ethernet
          • une notice d’utilisation

          extendeur_strong_4Le Strong est donc un petit boitier carré, de couleur noire mat, qui mesure 4x11x10cm. La taille d’un tout petit routeur, qui saura rester discret.

          extendeur_strong_5A l’avant, on trouve plusieurs voyants et boutons. Deux voyants 5 et 2,4Ghz, indiquant l’état des réseaux Wifi. Un voyant indiquant la bonne alimentation du boitier, et enfin un bouton WPS de connexion rapide.

          extendeur_strong_6A l’arrière, on découvre une connectique très riche pour un extender. De gauche à droite:

          • la prise d’alimentation, avec au dessus le contact pour une réinitialisation du boitier
          • le bouton de mise sous tension
          • deux ports ethernet gigabits
          • un port Usb 3
          • une sortie audio jack 3,5mm

          extendeur_strong_7En dessous, juste une grille d’aération et 4 patins caoutchouc pour que le boitier tienne bien en place. Une étiquette rappelle également le nom du réseau et son mot de passe par défaut.

          extendeur_strong_8

          II. Mise en place du Strong Range Extender

          L’emballage nous promettait une installation en mois de 3min. Sérieusement ?

          Après avoir branché le boitier à une prise électrique, celui ci génère son propre réseau Wifi. Si votre routeur est compatible WPS, il suffit d’appuyer sur sa touche WPS, puis sur celle à l’avant du Strong. La configuration est finie :D

          Sinon, il suffit de se connecter avec son smartphone au réseau wifi créé par le Strong,  « Strong_Extender_1600_xx ». On ouvre ensuite son navigateur web pour se connecter à l’adresse 192.168.2.254. Là une page nous propose les réseaux wifi détectés.  extendeur_strong_10On sélectionne le réseau Wifi qu’on souhaite étendre, on renseigne sa clé de sécurité. Le Strong nous confirme ensuite que le réseau est bien enregistré. Il n’y a plus qu’à s’y connecter.

          extendeur_strong_9Résultat: en effet, pas plus de 3min pour la mise en fonctionnement ! A cette issue, le Strong crée un réseau Wifi du même nom que votre réseau wifi d’origine, ceci en 2,4Ghz comme en 5Ghz. Et pour vos appareils, cela est totalement transparent: en fonction de l’endroit où vous vous trouvez à la maison, vos appareils passeront directement par votre routeur ou bien par le Strong en fonction de la qualité du signal. L’utilisation est totalement transparente.

          Mais comme je le disais en introduction, ce ne sont pas là les seules fonctions de ce petit boitier. En y branchant une clé Usb ou un disque dur sur son port Usb (USB 3, permettant donc des débits très importants), le Strong fait office de NAS. Le partage apparait immédiatement sur le réseau, comme on le voit ici sur mon Mac:

          extendeur_strong_app_1On peut alors y copier et lire n’importe quels fichiers:

          extendeur_strong_app_22Mieux, le Strong fait également office de serveur DLNA. Du coup vos médias (vidéos, musiques, photo) seront automatiquement disponibles sur vos appareils audio vidéo compatibles DLNA (TV connectée, ampli HC connecté, etc…).

          A noter également que ce port Usb peut être utilisé pour partager une imprimante sur le réseau, c’est une fonctionnalité tout à fait supportée. Et en utilisant un Hub Usb, vous pouvez tout à fait profiter de la fonction NAS ET imprimante réseau.

          Enfin, je vous ai promis une fonction borne Airplay. Pour l’utiliser, il suffit d’y raccorder un appareil audio via un cable jack. Ca peut être une enceinte amplifiée, l’entrée audio d’un ampli HC, etc… On peut alors voir le Strong dans nos appareils Airplay, ici sur mon iPad, via le panneau de contrôle:

          extendeur_strong_app_23Ou encore ici pour transférer mon écoute Spotify:

          extendeur_strong_app_24On sélectionne le Strong, et instantanément notre musique est redirigée vers lui. Simple et efficace !

          Enfin, je n’ai pas parlé des deux ports ethernet disponibles à l’arrière: ils permettront simplement d’y brancher des appareils n’ayant qu’une connexion ethernet. Par exemple, votre TV dans votre salon n’a pas le Wifi, et pas de prise ethernet à proximité. Vous connectez le Strong près de votre TV, et reliez celle ci sur un port ethernet du Strong. Le Strong va récupérer le réseau Wifi de votre box ADSL, et le transmettre en filaire à votre TV.

          Ces fonctions sont déjà complètes, et vraiment très simples à mettre en service. Mais le Strong propose bien plus de réglages pour ceux qui voudraient aller plus loin. Pour y accéder, il suffit de se connecter à son interface web.

          extendeur_strong_app_2En page d’accueil on retrouve un récapitulatif de la configuration:

          extendeur_strong_app_3On voit que le boitier peut fonctionner en répéteur, mais également en point d’accès (le Strong branché en ethernet sur votre routeur générera son propre réseau wifi). On peut alors personnaliser le nom du réseau et la sécurité:extendeur_strong_app_7On peut même créer plusieurs réseaux avec des noms différents, et des propriétés différentes, permettant même d’isoler les utilisateurs. Pratique pour créer par exemple un réseau invités ne leur permettant pas d’accéder à nos données, mais juste à internet.extendeur_strong_app_8On y retrouve bien sûr les sécurités habituelles, avec filtrage par adresse MAC, et la connexion rapide par WPS:extendeur_strong_app_9 extendeur_strong_app_10  Dans la partie Usb, on y trouve quelques indications sur le fonctionnement, ainsi que les périphériques connectés, disque dur et/ou imprimante. A noter que 3 utilisateurs maximum peuvent être connectés au partage de fichier, ce qui devrait être suffisant pour de nombreuses utilisations domestiques. extendeur_strong_app_13 extendeur_strong_app_14 La fonction Airplay peut être activée / désactivée, et renommée, pour avoir un nom un peu plus sympa: extendeur_strong_app_16On y retrouve également la fonction de serveur multimédia, qu’on peut activer ou non également, avec possibilité de réindexer manuellement les fichiers si besoin:extendeur_strong_app_17Enfin, des outils classiques, pour mettre à jour le boitier, sauver la configuration, le réinitialiser, etc…  extendeur_strong_app_19 extendeur_strong_app_20 Comme on le voit, donc, il y en a pour tous les gouts. L’utilisateur lambda pourra mettre en place le Strong très rapidement, en moins de 3min comme nous avons vu, tout en bénéficiant de toutes ses fonctionnalités. L’utilisateur plus exigeant pourra tout de même ajuster plus finement les réglages en fonction de ses besoins.

          III. Conclusion

          Le Strong est un boitier dont j’ignorais tout jusqu’à maintenant, et qui pourtant gagne à être connu. La mise en place est ultra simple, et les fonctions vraiment complètes. Beaucoup de particuliers n’ont pas l’utilité d’un Nas et encore moins d’un serveur. Avec le Strong, non seulement ils peuvent étendre leur réseau Wifi sur plus de 70m2, ce qui n’est pas rien, mais en plus bénéficier d’un partage de fichiers, partage d’imprimante, serveur multimédia, et borne audio Airplay. A moins de 100€, c’est tout simplement royal !  Sans compter qu’il est possible d’utiliser jusqu’à 4 bornes Strong dans la même maison, pour bénéficier d’une couverture Wifi sans faille, si vous avez une grande maison (le système peut alors couvrir 300m2). Ce qui permettra par la même occasion de vous faire une installation audio multiroom Airplay ;-)

          Pour finir, le test ne serait pas complet sans un mot sur les performances. Le Wifi proposé ici supporte le MIMO (3×3 pour le 5Ghz, 2×2 pour le 2,4Ghz), permettant un débit théorique de 1600 Mbit/s, capable de diffuser sans mal de la vidéo en HD. Sans aller dans des mesures ultra précises, je peux vous dire que le streaming d’un film HD, sous la forme d’un MKV de 30Go, n’a posé absolument aucun soucis. Quant à la portée, l’application Wifi Analyser sur Android montre l’important gain obtenu dans mon salon, qui se trouve à l’opposé de mon routeur Wifi:  extendeur_strong_app_27   extendeur_strong_app_30Bref, à l’utilisation le Strong se montre vraiment efficace et, je le répète encore, ultra simple à mettre en place. Même si nous avions été séduit par le nouvel équipement Orbi de Netgear, le prix élevé est plutôt dissuasif, sans compter que tout le monde n’aura pas besoin d’autant de puissance. Le Strong, à moins de 100€, répondra déjà au besoin de la plupart des gens, tout en y ajoutant des fonctions très sympa comme le serveur multimédia ou encore la borne Airplay. Sans aucun doute l’un des meilleurs extenders que j’ai testé à ce jour !

          strong_bas

          Partager

          8 commentaires

          1. Bonjour, bonne article, je suis ce routeur depuis quelques temps, moi qui cherche une solution pour couvrire toute mon habitation.
            Je ne vois nul pas précisé que si l’on combine plusieurs bornes, on obtient un réseaux en WiFi mesh, ce qui est bien supérieur a de simple répéteurs wifi (pas de perte de débit)

          2. Bonjour, séduisant, en effet. J’ai plusieurs squeezebox en multiroom pilotées en local grace à logitechvmedia server installé sur l’ordi. Est-il possible de le faire tourner sur le string ? Cordialement

          3. @Francois. Sur le Strong il n’est pas possible d’installer d’application, comme on pourrait le faire sur un Nas Synology par exemple. Donc non, impossible d’y installer le serveur Logitech. Par contre ta musique pourra y être stockée sans problème.

            @Raidouc: en effet, j’ai juste précisé qu’on pouvait utiliser plusieurs bornes, mais elles génèrent bien un wifi mesh.

          4. Bonsoir

            le débit d’un disque USB monte à combien sur la borne ? Histoire de voir si c’est réellement utilisable

            pas de fonctions pour un tarif contenu, intéressant de prime abord

          5. Bonjour, selon vous (et puisque vous avez tester les 2 produits) vaut-il mieux acheter 2 boitiers Strong (un faisant office de box et l’autre de satellite « Mesh ») ou l’ensemble ORBI netgear ? (idem, un routeur et un satellite offrant un réseau « Mesh »)
            Merci

            • Cela dépendra beaucoup de la superficie à couvrir. 2 strong extender vous reviendront moins cher que Orbi et devraient répondre à la plupart des besoins. Si vous avez vraiment une très grande surface à couvrir, alors voir pour Orbi. J’aime beaucoup le Strong pour les fonctionnalités supplémentaires qu’il apporte, mais ce ne sera pas utile à tout le monde.

          6. j’ai personnellement 240m² a couvrir, (170m² par étages) le tout coupé par 4 murs porteur, je suis en train d’étudier les solution. Le strong me plais bien. (surtout le prix)
            Pour une surface comme la mienne, je devrais me dirigé vers le strong? ou bien vers le orbi?
            Sachant que je pensais limite mettre 1 strong entre chaque murs porteur pour être tranquille.
            Je me demandais aussi ce qu’il arrivais si l’on branchais 1 prise ethernet sur chaque strong? on aurais donc 0 perte de débit et 1 seul réseau wifi? comme je vais équipé chaque pièces d’une prise RJ45, je pourrais sans problemes y relier les strong.

          Laisser un commentaire

          Ne ratez plus aucune news !

          Inscrivez vous à notre newsletter, et recevez chaque mois toute l'actualité du blog pour ne plus rien louper: actualité, guides, tutoriaux, concours !

          Merci pour votre inscription !